Demande pour un redoublement

Aller en bas

résolu Demande pour un redoublement

Message par Misia le Jeu 15 Mar 2018 - 18:11

Bonjour,

Je suis depuis quelques temps une petite fille actuellement en CE1. Grosses difficultés, niveau petit CP, la maîtresse m'a adressé un courrier pour me demander de lui faire un papier pour appuyer une demande exceptionnelle de redoublement, en expliquant ce qui se passe en séances. Ce n'est pas un sujet bien neuf en soi, mais je n'arrive pas à mettre la main sur un post où on en aurait déjà parlé. Pour l'heure, je lui ai fait une lettre disant que le maintien en CE1 serait plus que profitable, la petite présentant d’importantes difficultés d’apprentissage (ça me paraît assez vague, et ça n'est pas un mystère en soi). J'ai rajouté que je ne pouvais pas entrer dans les détails, secret médical oblige, et que si besoin était, je ferais parvenir mon CR au médecin sco.
Ca vous paraît dans les clous ?


Dernière édition par Misia le Mar 20 Mar 2018 - 18:14, édité 1 fois
avatar
Misia

Messages : 585
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Alain Alvo le Jeu 15 Mar 2018 - 18:44

Bonsoir Misia et tous,
Bien que nous échangions avec les enseignants qui le souhaitent, il me semble que si nous commençons à émettre des avis d'ordre plutôt scolaires, la porte devient entrouverte (voire ouverte) pour que les enseignants émettent (ou continuent à le faire, pour ceux qui le font déjà) des avis orthophoniques (exemple fréquent : "Vous pouvez arrêter l'orthophonie"; etc.) 
Bref, il me semble que ce genre de terrain est plus que glissant... 
Maintenant, on peut donner un avis sur le plan de l'évolution orthophonique... flower
avatar
Alain Alvo

Messages : 6778
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par laurent Gretcha le Jeu 15 Mar 2018 - 18:54

Comme Alain. Pas le même métier, pas les mêmes autorités, pas les mêmes critères... terrain miné, àmha.
En revanche rien contre des échanges sur les modalités du travail etc quand c'est demandé (gentiment, sur leur temps de libre etc) mais nous n'avons aucun intérêt à élargir encore notre champ de compétences...
Maintenant, quand tu demandes si tu es dans les clous, perso le fait d'envoyer un courrier me ferait un peu tiquer...
Smile
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14606
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Alain Alvo le Jeu 15 Mar 2018 - 18:58

Comme Laurent Wink
J'ai oublié de préciser :  Pas d'écrits mais des échanges téléphoniques (ou en live) ... flower
avatar
Alain Alvo

Messages : 6778
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Misia le Jeu 15 Mar 2018 - 19:29

Ok... Après, c'est vrai que les redoublements sont tellement durs à obtenir que je comprends qu'elle souhaitait un mot de ma part pour appuyer la démarche. Donc, j'annule ma lettre et je lui dis gentiment d'aller se faire voir, en substance Very Happy ?
avatar
Misia

Messages : 585
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par In my trollitude le Jeu 15 Mar 2018 - 23:34

Non bien sûr tu n'as pas commis de faute professionnelle ou quoi que ce soit, tu as donné ton avis, c'est tout.

La réponse d'Alain et Laurent est justifiée sur le fond, et je partage leur point de vue. On est complètement débordés de demande de certificats pour "rendre service" qui ne relèvent pas de notre décret de compétence. On engage notre responsabilité civile à chaque fois en cas de dépassement de fonction, alors que les enseignants eux seront défendus par leur institution. Et la plupart du temps, il ne faut objectivement pas les faire car ce sont des documents de complaisance (tableaux qu'il faut noircir pour obtenir telle ou telle aide, conflits à résoudre avec l'enseignant, etc...).

Donc droit dans nos bottes, on se prononce sur ce que l'on a constaté dans notre bureau avec notre diplôme et nos formations, un point c'est tout. flower

In my trollitude

Messages : 889
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par soizic le Ven 16 Mar 2018 - 7:56

Je suis d'accord sur le fond.... à chacun ses compétences.
Mais je peste et j'ai beaucoup de mal à travailler avec tous ceux qui refusent de produire des écrits (CMP, psychologues scolaires...). Je me sentirai mal de me comporter de la même façon. Bien évidemment, sans enfreindre la règle du secret professionnel.
Et je suis aussi fatiguée de voir tous ces enfants que l'on fait passer dans la classe supérieure pour des questions de sous, qui n'arrivent plus à sortir la tête de l'eau, qui perdent confiance en eux et plaisir d'apprendre.
Bien sûr, on engage notre responsabilité civile. Mais ma responsabilité morale me semble primer.
je ferais exactement comme toi, Misia, un "petit" courrier. Tu n'es pas obligée de prendre position sur un redoublement ou pas, juste appuyer le fait que les difficultés sont larges, que cet enfant est en souffrance (si c'est le cas bien sûr) et que tu peux fournir un CR au médecin scolaire.

soizic

Messages : 668
Date d'inscription : 19/01/2010
Localisation : finistère

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Alain Alvo le Ven 16 Mar 2018 - 8:34

Bonjour Soizic,

Les échanges "vocaux"  me paraissent des compléments bien plus riches que les écrits (attention je ne parle pas des CR de bilans et autres évaluations quantitatives) parce qu'ils contiennent de la couleur et un certain degré ou plutôt un degré certain de chaleur (ou de fraîcheur) permettant d'apprécier (certes subjectivement mais aussi quelque peu objectivement) le co-intervenant avec qui on est en train d'échanger.

Les écrits ne sont finalement pas des échanges mais des sortes d'exposés...

Si nous le voulons vraiment, nous pouvons échanger, même avec ceux qui semblent le moins disposés à le faire, sauf cas vraiment exceptionnels.
Ces échanges verbaux s'adaptent parfaitement aux contextes et aux personnes :
- Avec les intervenants hors milieu enseignant mais aussi avec les médecins scolaires : on parle entre "pros" (tout en restant humble de part et d'autre) ;
- Avec les intervenants-enseignants : les champs de compétences sont renforcés ; une vision de l'enfant en situation de groupe nous est offerte ; souvent les enseignants sollicitent des conseils pour adapter leur aide dans la mesure du possible ; etc.  

Moralité : Les mots écrits sont couchés sur le papier ; les mots parlés sont la couleur du gosier... flower
avatar
Alain Alvo

Messages : 6778
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par In my trollitude le Ven 16 Mar 2018 - 9:28

soizic a écrit:
Et je suis aussi fatiguée de voir tous ces enfants que l'on fait passer dans la classe supérieure pour des questions de sous, qui n'arrivent plus à sortir la tête de l'eau, qui perdent confiance en eux et plaisir d'apprendre.
Bien sûr, on engage notre responsabilité civile. Mais ma responsabilité morale me semble primer.  

Ce ne sont pas des questions de sous Soizic, je pense qu'on a vraiment étudié le problème et que le redoublement ne résout pas la difficulté scolaire chronique. Quand tu fais une étude à 10 ans sur un échantillon, les gamins qui ont doublé n'ont pas du tout un meilleur niveau. Si l'enfant a été malade ou absent, cela se discute plus, je suis d'accord. flower

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le problème est que le primaire débouche sur un collège presque unique (alternative ordinaire/SEGPA). Donc grosse hétérogénéité à gérer au secondaire quand tout le monde passe. Les pays nordiques ont des aides spécifiques qui semblent marcher mieux, mais je crois effectivement que la France n'a pas les moyens de se payer tout cela. Actuellement, ce sont des décloisonnements thématiques qui sont proposés.

Souvenir d'enfance : en CM1, notre maître avait formé une bonne équipe de handball en championnat inter-école. On avait un peu monté dans le tableau, et finalement on s'était fait aplatir par une équipe d'un quartier défavorisé. Le maître était furieux : nos adversaires avait 12 ou 13 ans et deux têtes de plus que nous ! sif1

In my trollitude

Messages : 889
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Misia le Ven 16 Mar 2018 - 9:52

Beaucoup d'entre vous évoquent les échanges "vocaux". Je précise qu'avant que cette maîtresse me fasse cette demande concernant le redoublement, nous avions eu une ou deux semaines avant un entretien téléphonique sur les multiples difficultés de l'enfant. Nos constatations allaient dans le même sens. La psychologue scolaire a récemment vu la petite fille, et partage nos points de vue (tout le monde est d'accord pour une fois, c'est merveilleux Smile )
C'est suite à tout ça qu'elle m'a recontacté pour que je lui fasse un papier. Vos avis sont très instructifs, et je vois les choses sous un nouvel angle. Après, j'ai pensé à autre chose qui me chiffonne : les parents ne sont pas au courant pour l'instant des projets de maintien en CE1 de cette maîtresse. Faire une lettre pour appuyer un redoublement dans leur dos, sans qu'ils soient informés, ça me met mal à l'aise... pale
avatar
Misia

Messages : 585
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par soizic le Ven 16 Mar 2018 - 10:30

ah oui, ça c'est un aspect essentiel ! les parents doivent avoir été informés de la démarche en amont bien sûr!

Et je suis tout à fait d'accord avec toi, Alain, sur le fait que les échanges oraux permettent un peu de nuance... et sont bien plus enrichissants qu'un écrit de qq lignes. Aucun doute là dessus. Mais beaucoup s'en contentent pour ne pas avoir à se mouiller, et je trouve ça dommage (voire inquiétant). Les deux sont importants.

Quant au redoublement, bien évidemment, il n'est pas indiqué dans tous les cas, mais il n'est pas à bannir dans tous les cas non plus. Là encore, de la nuance, et tu ne m'ôteras pas de l'idée que c'est une histoire de sous. Désolée, mais il y a bien longtemps que ne fais plus confiance aux études diverses et variées, de l'EN ou d'autres institutions de l'Etat Crying or Very sad

Mais j'admets que je me suis un peu emballée ce matin... bien évidemment, ne bannissons pas les échanges "en direct", qui permettent toujours de découvrir des aspects qu'on ne soupçonne parfois pas, et qui aident à se remettre en question Very Happy


soizic

Messages : 668
Date d'inscription : 19/01/2010
Localisation : finistère

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par propylene le Lun 19 Mar 2018 - 13:03

+1 avec Soizic sur le redoublement.
Et j'aime bien aussi les échanges au téléphone, en particulier quand la situation est délicate. Wink

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 5512 membres et 211281 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10856
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 41
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Alain Alvo le Lun 19 Mar 2018 - 13:10

Hello Prop' 

Finalement, tu préfères la chèvre ou le chou ? Laughing

Moralité : Quand Propy est modérateur, il ménage avec ardeur. flower
avatar
Alain Alvo

Messages : 6778
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Misia le Mar 20 Mar 2018 - 18:14

Suite à vos constructives remarques, j'ai rappelé l'école. Je suis tombée sur la directrice, pas sur la maîtresse en question, et je lui ai expliqué avec gentillesse mais fermeté ma position. Pas de courrier, même si je suis bien d'accord qu'un redoublement ne ferait pas de mal à cette petite fille. Encore merci à vous !
avatar
Misia

Messages : 585
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Tweedle-Dum le Mer 21 Mar 2018 - 6:30

soizic a écrit:Je suis d'accord sur le fond.... à chacun ses compétences.
Mais je peste et j'ai beaucoup de mal à travailler avec tous ceux qui refusent de produire des écrits (CMP, psychologues scolaires...). Je me sentirai mal de me comporter de la même façon. Bien évidemment, sans enfreindre la règle du secret professionnel.
Et je suis aussi fatiguée de voir tous ces enfants que l'on fait passer dans la classe supérieure pour des questions de sous, qui n'arrivent plus à sortir la tête de l'eau, qui perdent confiance en eux et plaisir d'apprendre.
Bien sûr, on engage notre responsabilité civile. Mais ma responsabilité morale me semble primer.
je ferais exactement comme toi, Misia, un "petit" courrier. Tu n'es pas obligée de prendre position sur un redoublement ou pas, juste appuyer le fait que les difficultés sont larges, que cet enfant est en souffrance (si c'est le cas bien sûr) et que tu peux fournir un CR au médecin scolaire.  

Je suis d'accord avec Soizic.  Récemment j'ai eu un contact avec la maîtresse d'un petit patient pour qui j'envisageais un maintien. Je me pose la question d'un QI limite, il est en CP, c'est très compliqué (retard de LO + difficultés à entrer dans la lecture évidemment). La maîtresse m'a dit qu'en gros il ne fallait même pas y compter (moi je pensais que la loi avait changé, que c'était plus simple). Elle m'a expliqué que comme ils sont en REP l'an prochain les CP seront à 12 et que ce maintien saturerait les effectifs, qui plus est il serait loin d'être dans les plus faibles puisqu'il est rentré dans la syllabe simple (j'imagine le niveau de la classe!) Et ils ont jusqu'à la fin du cycle (CE2) pour apprendre à lire.

Comme Soizic je pense que la décision doit bien sûr ne pas être prise  à la légère, avec les parents et que le maintien n'est pas forcément la panacée. Je suis certaine également que c'est surtout une histoire de sous. Dans le bon privé les maintiens sont toujours là, d'où un niveau d'exigences toujours comparable à ce que j'ai connu moi-même enfant. Hier j'entendais une mère se plaindre de ce que sa fille en CE2 étudie toujours les présents, mais si le reste de la classe est très en retard (car on a de plus en plus d'enfants mauvais ou non lecteurs à cause du système de cycle en CE2) c'est compréhensible aussi.

Je serais curieuse de voir des études sur ce qu'a produit la suppression du redoublement car moi au contraire j'y vois une des causes de l'engorgement de nos cabinets et du fait qu'on voit certains enfants qui à mon avis n'avaient pas de vrais troubles toujours non lecteurs en fin de primaire voire au collège... Certes ceux qu'on maintient demeurent faibles, mais au moins je dirais qu'on a des enfants qui s'ils gardent une certaine lenteur et une dysorthographie parviennent à une lecture relativement fonctionnelle. Sans parler des enfants qui relèveraient carrément de l'ULIS et sont maintenus dans le système car les parents décident et sont souvent aveugles...
avatar
Tweedle-Dum

Messages : 1203
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par propylene le Mer 21 Mar 2018 - 10:27

+1.

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 5512 membres et 211281 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10856
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 41
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Demande pour un redoublement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum