Une SLA ? pas le temps !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une SLA ? pas le temps !

Message par Admin le Mar 4 Jan 2011 - 10:57

J'ai reçu ce message ce matin de la part d'une collègue désemparée, qui me proposait de le publier ici. Je le livre à votre sagacité :

"Vendredi, le maire m'appelle à la maison.
Un de ses amis est très embêté : il aurait besoin d'orthophonie mais ne sait pas quoi faire (il ne peut pas me dire le problème).
Je dis que je suis en congé mat. Il me demande si je peux quand même passer donner des conseils.
Pensant à des question administratives (peu de médecins ici prescrivent et certains patients à qui le kiné ou la famille disent qu'il faut de l'ortho ne savent pas quoi faire)

J'y passe donc hier. Le patient a une SLA et il est déjà bien handicapé.
Sa petite-fille fait désepérément le tour des orthos du secteur, mais il n'y a que moi (en congé) et ma collègue à 30 km à la ronde.
Quand ils l'ont appelée, ils se sont vu répondre ceci "je suis seule en ce moment sur le secteur, l'autre ortho est en congé maternité, j'ai 4 mois d'attente, je n'assure plus les urgences".

Il n'y a que moi que ça choque profondément ??

Quand j'avais un cabinet qui tournait, même avec un emploi du temps complet, j'avais toujours un créneau ou deux (ou je l'aurais pris pendant midi ou le soir) au cas où. Les créneaux pour les rééducs de déglutition qui s'espacent, les créneaux de bilan, les créneaux d'un patient pris 2 fois par semaine que j'aurais temporérement passé à une fois.

Vraiment ça me désespère !"

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Admin
Admin

Messages : 10005
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par propylene le Mar 4 Jan 2011 - 12:27

Je trouve ça incroyable, mais visiblement, ça ne semble pas gêner non plus certains dentistes qui proposent un rendez-vous 6 mois après pour une rage de dent! fear1

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4872 membres et 194034 messages!

propylene
Admin

Messages : 9827
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Evi le Mar 4 Jan 2011 - 13:03

propylene a écrit:Je trouve ça incroyable, mais visiblement, ça ne semble pas gêner non plus certains dentistes qui proposent un rendez-vous 6 mois après pour une rage de dent! fear1

De quoi te plains tu? Ici, tu as un verre de lunettes cassé, tu voudrais en profiter pour faire un examen chez l'ophtalmo... C'est au choix : 1 an d'attente ou "je ne prends pas de nouveaux clients" gun1

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par propylene le Mar 4 Jan 2011 - 13:14

ALERTE: humour lourd détecté.

Gageons que le patient de la collègue désemparée n'ait ni problème de vue, ni rage de dent.

Fin d'ALERTE.

dehors1

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4872 membres et 194034 messages!

propylene
Admin

Messages : 9827
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par daffodil le Mar 4 Jan 2011 - 19:42

Bonjour, l'argument est étonnant en effet ; quel rapport entre la longueur de la liste d'attente et le fait de ne pas assurer une urgence ? il doit plutôt s'agir d'une impossibilité pour l'ortho de prendre en charge cette pathologie ; qu'elle qu'en soit la raison, "on" ne peut pas laisser les patients avec cette seule fin de non recevoir

@ propy, pour moi, humour noir mais pas lourd...

daffodil

Messages : 247
Date d'inscription : 07/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par joffrey trauchessec le Mer 5 Jan 2011 - 10:15

Difficile d'accabler l'orthophoniste qui ne peut pas le prendre... de mon côté je ne fais que des pathos neuro et je me suis fait insulter il n'y a pas longtemps (pour les autres d'ailleurs) parce que je ne pouvais pas prendre un patient. Si c'est pour prendre un nouveau patient mais ne plus être en état acceptable pour bosser correctement !

J'ai mis en place il y a quelques semaines, le principe du "patient volant", en informant mon patient qui insistait que je n'avais pas d'autres possibilités: le principe est de le faire venir quand il y a des absents. Et j'en ai régulièrement dans la semaine donc je comble. Mes autres patients savent qu'ils doivent me prévenir à l'avance quand ils ne viendront pas.
Je ne trouve pas cette manière de faire très correcte, je ne pensais jamais devoir recourir à de telles méthodes, mais devant les besoins et l'insistance des patients... j'y ai été contraint et cela ne m'arrange pas car quand j'ai un absent (comme beaucoup d'entre nous) je me prends un petit temps de pause bien agréable.

Maintenant un peu de politique dans tout cela: n'inversons pas les rôles, ne culpabilisons pas quand on refuse un patient car les responsables de cette situation de pénurie de soins, ce sont bien nos politiques !!!! Les numerus clausus qui sont gérés en terme financier et non pas en terme de besoins.

Comme un ami ortho le fait quand les patients se plaignent, ils leur conseillent : "écrivez à votre député pour vous plaindre, moi je peux rien y faire"

INDIGNEZ VOUS !

joffrey trauchessec

Messages : 343
Date d'inscription : 27/07/2010
Age : 40
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 10:48

+1 avec Joffrey
c'est malheureux pour ce pauvre homme, mais on ne peut pas prendre toute la misère du monde (qu'on ne sauvera pas de toute façon).
Bien sûr, il faut rester professionnel et envisager le maximum de solutions; je pratique, sûrement comme beaucoup d'entre nous, le système de Joffrey, mais parfois cela ne suffit pas...
Je viens de refuser un patient neuro, post-chirurgie... Il est à 30min de route, aucune autre ortho n'a pu le prendre... même avec un patient absent et en faisant vite, il me faudrait compter 1h30 juste pour une personne... est-ce blâmable à ce point que de refuser?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Evi le Mer 5 Jan 2011 - 12:42

joffrey trauchessec a écrit:Difficile d'accabler l'orthophoniste qui ne peut pas le prendre... de mon côté je ne fais que des pathos neuro et je me suis fait insulter il n'y a pas longtemps (pour les autres d'ailleurs) parce que je ne pouvais pas prendre un patient. Si c'est pour prendre un nouveau patient mais ne plus être en état acceptable pour bosser correctement !

J'ai mis en place il y a quelques semaines, le principe du "patient volant", en informant mon patient qui insistait que je n'avais pas d'autres possibilités: le principe est de le faire venir quand il y a des absents. Et j'en ai régulièrement dans la semaine donc je comble. Mes autres patients savent qu'ils doivent me prévenir à l'avance quand ils ne viendront pas.
Je ne trouve pas cette manière de faire très correcte, je ne pensais jamais devoir recourir à de telles méthodes, mais devant les besoins et l'insistance des patients... j'y ai été contraint et cela ne m'arrange pas car quand j'ai un absent (comme beaucoup d'entre nous) je me prends un petit temps de pause bien agréable.

Maintenant un peu de politique dans tout cela: n'inversons pas les rôles, ne culpabilisons pas quand on refuse un patient car les responsables de cette situation de pénurie de soins, ce sont bien nos politiques !!!! Les numerus clausus qui sont gérés en terme financier et non pas en terme de besoins.

Comme un ami ortho le fait quand les patients se plaignent, ils leur conseillent : "écrivez à votre député pour vous plaindre, moi je peux rien y faire"

INDIGNEZ VOUS !

50% des orthophonistes font 25 actes par semaine, alors il y a aussi d'autres questions à se poser...

Estelle, avocate du diable

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 13:24

Evi a écrit:50% des orthophonistes font 25 actes par semaine, alors il y a aussi d'autres questions à se poser...

C'est le jour des découvertes pour moi!!! Autant d'orthos qui font si peu Shocked
Elles ne doivent pas être inscrites sur le forum...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Pirouette le Mer 5 Jan 2011 - 13:38

PLus rien ne m'étonne Embarassed

Il y a quelques années j'avais un patient atteint d'une chorée de Huntington, il a déménagé en centre ville (400 000 habitants) : j'ai appelé 15 orthophonistes : AUCUNE n'a voulu se déplacer (déplacement au maxi de 1 km).
J'ai continué à suivre ce monsieur pendant les 2 mois d'été parce que je pouvais tout en étant à 30 bornes !!!

Pirouette

Messages : 2537
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par laurent Gretcha le Mer 5 Jan 2011 - 13:40

tiare a écrit:C'est le jour des découvertes pour moi!!! Autant d'orthos qui font si peu Shocked
Elles ne doivent pas être inscrites sur le forum...
Il y a aussi l'activité mixte (libérale/salariée) qui baisse (en partie) le nombre moyen d'actes...

laurent Gretcha

Messages : 13845
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Pirouette le Mer 5 Jan 2011 - 13:42

Evi a écrit: 50% des orthophonistes font 25 actes par semaine, alors il y a aussi d'autres questions à se poser...

Estelle, avocate du diable

Je suis MDR quand certaines collègues disent qu'elles n'ont pas de place : elle bossent 2 ou 3 jours / semaine ou alors elles font des horaires 9h/12h 14h/17h Laughing et bien sûr ne bossent pas le mercredi Laughing (du coup la collaboratrice bosse nettement + que la titulaire )

Pirouette

Messages : 2537
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Evi le Mer 5 Jan 2011 - 14:03

laurent Gretcha a écrit:
tiare a écrit:C'est le jour des découvertes pour moi!!! Autant d'orthos qui font si peu Shocked
Elles ne doivent pas être inscrites sur le forum...
Il y a aussi l'activité mixte (libérale/salariée) qui baisse (en partie) le nombre moyen d'actes...

C'est pris en compte... Hélas... No

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par MarcoG le Mer 5 Jan 2011 - 14:03

"Pas de place" = pas de place dans les horaires qu'on s'est fixés.

J'ai 45rdv/sem (+ 30% en salariat), j'ai des trous réguliers dans la journée, ne bosse ni le lundi matin ni le samedi, et j'ai une liste d'attente parce que je ne veux pas travailler plus !

Par contre je n'ai jamais refusé de me déplacer ni de prendre des cas urgents.

MarcoG

Messages : 803
Date d'inscription : 15/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Agnès_wl le Mer 5 Jan 2011 - 15:14

MarcoG a écrit:"Pas de place" = pas de place dans les horaires qu'on s'est fixés.

J'ai 45rdv/sem (+ 30% en salariat), j'ai des trous réguliers dans la journée, ne bosse ni le lundi matin ni le samedi, et j'ai une liste d'attente parce que je ne veux pas travailler plus !

Par contre je n'ai jamais refusé de me déplacer ni de prendre des cas urgents.

Bonjour,

je suis d'accord avec toi MarcoG. La première année où j'ai commencé à bosser, je ne savais pas dire "non" aux patients, urgents ou pas, et je me pliais en quatre pour trouver des horaires entre le tennis ou le foot du gamin, le kiné ou la sieste de l'aphasique. Résultat : un planning blindé à craquer, plus de temps pour moi et je me sentais fatiguée dès le mercredi aprem.
Alors cette année j'ai 70 RDV, il me semble que c'est tout à fait correct, mais je ne sors jamais après 17h30 et le vendredi je termine même à 15h30. Je me suis fixée cette limite car je connais justement mes limites (psychologiques!) et je compte bien m'y tenir. Parce que j'aime aussi après le boulot faire du sport, m'occuper tranquillement de la cuisine et promener ma chienne adorée ;-)
Evidemment, une urgence reste une urgence, alors j'essaie de faire mon possible quand j'en ai une...

Agnès_wl

Messages : 28
Date d'inscription : 13/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une SLA ? pas le temps !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum