Ordonnance et médecin peu coopératif

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par hem hem le Ven 1 Juil 2011 - 12:31

+2

hem hem

Messages : 555
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Bouclette le Dim 3 Juil 2011 - 16:21

lol!

J'ai essayé de suggérer ça à la maman mais elle n'a pas l'air motivée!

Normalement, elle est allée la voir samedi, et ma note d'évolution a dû arriver vendredi... Suite mercredi matin, quand je verrai la maman!

Bouclette

Messages : 1710
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Lullaby le Dim 3 Juil 2011 - 21:47

J'ai un ado qui souffre de troubles logico-maths, sa mère demandait au médecin une ordonnance depuis des années, il n'a jamais voulu en faire, elle a fini par demander à un autre médecin il y a 6 mois. Je me suis fait une joie d'envoyer un compte-rendu au premier médecin. Qui sait si le message est passé?...

Lullaby

Messages : 549
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par lalyloo le Dim 3 Juil 2011 - 21:59

J'espère que tu as bien noté : 'à la demande du docteur untel!"

lalyloo

Messages : 65
Date d'inscription : 10/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par debortho le Jeu 20 Oct 2011 - 18:54

Bonjour, je relance le sujet car je dois faire face à un médecin "ours gourou" et j'aimerais beaucoup des conseils pratiques pour faire poids (bébé orthophoniste vs médecin grand chef :s).

Je vous dresse le tableau :
ce médecin ne prescrit que des "bilan orthophonique", attend de recevoir le compte-rendu, reçoit le patient/les parents pour leur lire le compte-rendu (euh je l'ai déjà fait avant de mon côté...) et POSE LE DIAGNOSTIC ORTHOPHONIQUE.

Soit, ça m'embête pour mes patients qui doivent retourner le voir pour rien mais bon, c'est leur problème.
Il y a quelques semaines je fait le bilan d'un adulte : compréhension du LO déficitaire, troubles attention-concentration-mémoire important, lenteur cognitive en général (handicap sérieux dans la vie quotidienne et professionnelle). Je rédige donc le compte-rendu avec un peu de retard (je m'installe, 40 nouveaux patients en à peine 2 mois). Le patient pense qu'il doit régler son problème de langage pour aller mieux mais....

Ce matin le patient m'appelle en m'expliquant que son médecin ne voit pas l'utilité d'une rééducation ortho et qu'il aurait un "problème de gestes" (paroles de mon patient).
Il semble très impressionné et ne va surement pas oser changer de médecin.
Je vais sans aucun doute appeler ce cher médecin demain. Je pense arriver à lui faire comprendre que ce patient a vraiment besoin de rééducation mais comment lui faire comprendre que son discours discrédite notre travail !!!! A-t-il le droit de poser un "contre-diagnostic orthophonique" ???
Ce médecin est très syndicaliste, y a t'il un texte syndicaliste ortho attestant notre capacité à poser un diagnostic.

Merci pour vos conseils et votre soutien...




debortho

Messages : 9
Date d'inscription : 17/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Claudie le Jeu 20 Oct 2011 - 19:29

Ce médecin est un généraliste ?
Ce patient a-t-il consulté un neurologue ?
Un bilan neuro, il me semble, mettrait tout le monde d'accord...
C'est toi qui fais le diagnostic d'un trouble du langage oral , soit, mais ce médecin devrait demander une consult chez un spécialiste. Tu ne peux pas lui dicter sa conduite, mais tu peux juste l'appeler pour lui dire que tu as constaté ces troubles là...

Claudie

Messages : 11824
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par debortho le Jeu 20 Oct 2011 - 20:08

Ce médecin est effectivement généraliste (mais il s'improvise également psy ou prof de sophro apparemment).

Effectivement une consultation neuro serait la bienvenue mais je ne pense pas que le patient soit prêt à l'entendre... Je comptais sur la rééducation pour faire accepter cette démarche peu à peu. Mais effectivement je peux en parler au médecin... qui ne tente rien n'a rien !

Je ne souhaite pas dicter sa conduite au médecin mais dire au patient que non, il n'y a pas besoin d'ortho, c'est dire "cette orthophoniste dit n'importe quoi, je sais mieux qu'elle ce dont vous avez besoin". Où peut-être suis-je en mode énervée et j'interprète très négativement ce comportement ? J'ai vraiment l'impression d'avoir été rabaissée au stade de sous-médecin qui ne sait pas poser un diagnostic correct.

debortho

Messages : 9
Date d'inscription : 17/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par JAC le Jeu 20 Oct 2011 - 23:55

D'un point vue purement légal, nous faisons un bilan à l'issue duquel nous posons un diagnostic orthophonique (ce qu'un certain nombre de médecins qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter ont eu beaucoup de mal à avaler en 2002. Il y en a même pour qui ce n'est pas encore passé). Nous adressons notre CRBO au médecin prescripteur. Libre à lui de nous suivre ou non dans nos conclusions. Après c'est au patient ou à son représentant légal d'exercer son libre arbitre.
En cas de pépin du type de ceux décrits si-dessus, on peut toujours saisir la CPD qui pourrait renseigner la CPAM sur le fait de tel ou tel médecin ne respecte pas, et ce, de façon systématique, notre NGAP. Bon, cela s'appelle déterrer la hache de guerre; ce qui ne nous serait pas favorable vu le rapport de subordination qui existe de fait entre EUX et NOUS.
Donc, il nous reste l'éducation, l'information et la persuasion. Toutes trois prennent énormément de temps et sont parfois peine perdue devant l'auto-position absolue du savoir affichée par certains.
Perso, il m'est arrivé dans ces cas de persuader non pas le médecin, mais le patient de changer de praticien...
La seule solution à ce problème qui tient au fait que les médecins ne sont pas formés à la pratique orthophonique serait que nous sortions du système de la prescription médicale pour entrer dans celui de la prescription orthophonique (tiens quelque chose à rajouter à nos revendications). Comme dirait l'autre" I have a dream".
Enfin si ça peut vous rassurer, hier j'ai reçu une petite mamie qui souffre d'une démence mixte et qui est arrivée pour le bilan avec une ordonnance comportant la mention "dix, 10 séances d'orthophonie, Alzheimer". J'aime bien le dix en lettres, des fois que je rajouterai un zéro derrière...
Bref, j'ai appelé le cabinet médical. Je ne suis pas tombé sur le Dr en question mais sur son collègue et je lui ai expliqué le problème (faut une ordonnance de bilan, pour les séances, c'est par 50 dans la NGAP). Il m'a répondu gentiment que ce devait être un oubli et qu'il essaierai de lui en parler. Je lui ai répondu que c'était nécessaire, sinon pas de CRBO. On verra demain ce que ça donne (son cabinet est à 50 m du mien).
Le métier d'ortho est un long fleuve tranquille!

JAC

Messages : 839
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 54
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par ln59 le Ven 21 Oct 2011 - 20:55

Aujourd'hui, bilan d'une dame qui a fait son AVC depuis avril 2011 (réalisez déjà le temps qu'il a fallu pour l'envoyer chez une ortho alors qu'elle a kiné depuis sa sortie de l'hôpital en juin !!).
Bref. Ordo du neurologue :
"20 séances d'orthophonie, 2/sem, à domicile. Travail du langage, des praxies Bfaciales et de l'organisation temporo-spatiale".

Euh. 1. je sais pas vous, mais moi j'ai pas reçu de baguette magique avec mon diplôme (fort dommage) !
2. chouette alors j'ai déjà mon plan thérapeutique ! Pas besoin de bilan alors ?!! Wink

Ca m'a fait sourire et ai pensé à vous !... j'ai naturellement demandé une nouvelle ordo !

ln59

Messages : 43
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 31
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par La pie bavarde le Sam 22 Oct 2011 - 10:32

On pourrait peut-être suggérer au neurologue de mettre en appication lui-même son booooooooooooo plan de rééducation ? albino Après tout, on n'est jamais si bien servi que par soi-même, moi j'dis.

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par marie-lo le Dim 23 Oct 2011 - 9:47

Quand je reçois des prescriptions mal rédigées du genre "10 séance pour ..." je ne les fait jamais refaire. Je les envoie avec la DAP et sur la DAP je mets le nombre que prévoit la nomenclature. Je n'ai jamais eu de problèmes, ça passe toujours.
Mais j'attends avec impatience que la CPAM m'en refuse une car j'ai déjà préparé tout ce que je pourrais leur dire dans ce cas de figure. En premier lieu que ce n'est pas à moi de demander aux toubibs de faire leur boulot correctement.
Non mais !!!!

marie-lo

Messages : 30
Date d'inscription : 17/09/2010
Localisation : sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Claudie le Dim 23 Oct 2011 - 12:39

Extra le coup du neuro !
Ici, nous avons ce genre de consignes de certains neuros du réseau : genre " travail phonétique et entraînement de la mémoire de travail ";
Merci, ça alors, comme c'est étrange, je n'y aurais pas pensé ! Very Happy


Claudie

Messages : 11824
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par JAC le Dim 23 Oct 2011 - 17:29

A quand des orthos débarquant dans les amphi de médecine pour leur expliquer ce qu'est l'orthophonie et comment la prescrire en suivant les textes de la NGAP?

JAC

Messages : 839
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 54
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par La pie bavarde le Dim 23 Oct 2011 - 17:42

A mon humble avis, la majorité des médecins nous méprise. Il s'en tapent de l'orthophonie. Ah, le jour où c'est leur petiot de 8 ans qui a des problèmes en lecture, le regard commence peut-être à changer. Enfin, disons que ce jour-là, ils nous utilisent. T'inquiète, là ils ne se plantent pas pour la prescription Very Happy

Je sais, je suis cynique.

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par chachouna le Dim 23 Oct 2011 - 19:28

petite annecdote:un établissement me contacte pour me dire qu'il récupèrera prochainement le dossier de x chez son médecin traitant;je téléphone à ce dernier pour m'assurer qu'il a toujours le CRBO qui leur sera entre autres nécessaire :"et bien renvoyez moi en un car je scanne tous les documents sauf les CRBO!"bref ,mon CR était passé à la poubelle.

chachouna

Messages : 177
Date d'inscription : 07/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par La pie bavarde le Dim 23 Oct 2011 - 19:33

Tu l'as envoyé une fois, il l'a jeté, qu'il se débrouille. attends donc sagement que quelqu'un d'autre te le réclame. Moi, je ferais l'innochinte Arrow

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par sam le Dim 23 Oct 2011 - 20:33

@ chachouna : idem pour moi, et pas de façon anecdotique, et ça commence à bien me casser les pieds de passer autant de temps à passer des coups de fils/ faire des courriers/ les envoyer et re- passer des coups de fils/ re- faire les courriers/ les r- envoyer

Et puis, je trouve que c'est tout de même aberrant que ces fameux bilans, eh bien, ils soient bien plus demandés par les enseignants - quel temps je passe à dire aux mamans, "non, le bilan relève du secret médical, vous n'êtes pas tenue de le fournir à l'enseignant..".- que par les médecins- "ah bon? vous l'avez envoyé aux médecin?"



sam

Messages : 274
Date d'inscription : 18/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Al€x-ja le Dim 23 Oct 2011 - 20:42

Sympa, dis donc!! Ca montre bien toute la considération du médecin à l'égard de l'orthophonie!!! evil1
Pfff, franchement, en plus, s'il scanne ses papiers, ça ne coûte pas grand chose de scanner quelques pages de plus!!

Al€x-ja

Messages : 24
Date d'inscription : 15/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Lullaby le Lun 24 Oct 2011 - 10:43

JAC a écrit:A quand des orthos débarquant dans les amphi de médecine pour leur expliquer ce qu'est l'orthophonie et comment la prescrire en suivant les textes de la NGAP?
Excellente idée que d'aller parler du travail orthophonique en médecine!

Lullaby

Messages : 549
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Alain Alvo le Lun 24 Oct 2011 - 12:26

Bonjour tout le monde.

Je lis les messages et je suis triste de voir ce qui est dit...

- Sur les médecins,
- Sur la CPAM,
- Sur l'URSSAF,
- Sur les Impôts,
- Sur les enseignant(e)s,
- Sur les "Centres" : CMP ; CMPP ; etc.,
- Sur certain(e)s collègues,
- Sur les titulaires,
- Sur les collaborateurs/trices,
- Sur ceci et sur cela et encore cela...

Alors, je me demande si, ici, tout le monde est parfait, je me demande si, ici, on est au défouloir, je me demande si, ici, on se dit que TOUT LE MONDE est pareil, dans les rubriques énumérées ci-dessus...
Guillaume disait, avec raison, il n'y a pas si longtemps, qu'il ne fallait pas généraliser (je suis revenu, moi-même, récemment, sur une quasi-généralisation portant sur le langage des ados)
Nous savons tous que, dans toutes les professions (y compris la nôtre) dans toutes les institutions, dans toutes les "grosses structures" il y a des non-consciencieux et des non-sérieux... Mais il y a aussi, et heureusement, l'inverse ; mais pourquoi ne parle-t-on pratiquement jamais des autres : ceux qui ont su écouter, comprendre, résoudre notre problème, que ce soit chez les médecins, à la Sécu, à l'URSSAF, aux Impôts, l'Enseignement...

Quoi qu'il en soit, continuons à avancer et à expliquer s'il le faut, encore et encore, notre rôle (ainsi que nos obligations de prescriptions et autres contraintes administratives) ; nous avons choisi ce métier d'orthophoniste ; à nous de l'assumer.

Maintenant, allez-y : sortez les bâtons... run1 flower

Alain Alvo

Messages : 6334
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par laitmiel le Lun 24 Oct 2011 - 13:30

Très cher Alain, (et les autres)

en lisant le fil de cette discussion je me faisais exactement cette réflexion... J'ai assisté samedi à une journée syndicale (la FOF pour la nommer) qui proposait une réflexion autour du bilan. J'ai trouvé très intéressantes les discussions mais il y a eu de nombreuses réactions épidermiques des uns (surtout des unes) et des autres, dès que l'on évoquait nos droits, nos obligations (dont les CRBO) et nos différentes pratiques.
Un médecin était présent (directeur de l'école de Marseille pour ne pas le nommer) et entre les interlocuteurs il y avait des tensions (très) palpables.

_ Il y a des personnes qui font mal leur travail ou qui en tout cas peuvent nous donner certaines choses à voir et que nous interprétons alors (nous ne sommes pas non plus dans les cabinets des médecins et eux ne sont pas dans les nôtres !) mais j'aimerais que l'on se réjouisse aussi de voir autour de nous des personnes humaines, passionnées pour leur métier et au service de leurs patients sans pour autant s'oublier.
_ Il y a ceux qui ne comptent pas leurs heures
_ les médecins qui nous appellent car ils nous considèrent et qu'ils veulent notre avis
_ du travail d'équipe autour de certains patients dont on peut se féliciter
_ des institutions sur lesquelles on peut compter (je ne suis tombée QUE sur des personnes compréhensives dans des institutions comme l'URSSAF, la CPAM ou les impôts quand il y avait un souci). La lourdeur administrative n'empêche pas les humains qui sont à notre contact d'être eux aussi humains et eux aussi bien conscients du poids de ces administrations...
_ des hotlines informatiques souvent au top...
_ et des patients pour lesquels on se bat et qui valent aussi la peine et nous le rendent bien (pas tous mais c'est sur le positif qu'il faut s'accrocher).

L. qui s'efforce de voir les coins de ciels bleus et qui s'attache à ce qu'il y a de bon pour que le reste soit moins pénible et surtout secondaire...

Bien à vous tou(te)s !

laitmiel

Messages : 1852
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Claudie le Lun 24 Oct 2011 - 14:51

Alain, Lait Miel,

Bien sûr que vous avez raison, bien sûr qu'il existe des gens bien partout , je pense que tout le monde est d'accord avec ça !

Bien sûr aussi qu'on devrait en parler tout autant quand on en rencontre , que de ceux qui ont agi de manière inconvenante ou désagréable !

Mais comme tu le dis, Alain, nul n'est parfait et que celui qui n'a jamais pêché jette la première pierre .
Je ne pense pas que les orthos qui s'expriment ici soient des commères inspiré(e)s par un besoin malsain de médire, et si elles /ils expriment parfois leur colère ou leur ressentiment, c'est parce qu'ils /elles souhaiteraient pouvoir travailler dans un climat d'échange et de collaboration avec les autres orthos, médecins, enseignants, fonctionnaires, etc...
Certes, la colère et la rancune sont des sentiments destructeurs ( surtout pour celui qui les laisse cheminer en lui , d'ailleurs), et la positivité est un sentiment plus créatif et plus constructif.
Mais je pense que chacun et chacune ici est conscient qu'il ne s'agit pas de généraliser .

OG est surtout un lieu dans lequel on peut exprimer ses doutes et ses difficultés ( je crois qu'il faut l'accepter et le respecter), mais aussi ses joies ( en témoignent les rubriques du bistrot la plupart du temps) et surtout la passion commune qui nous anime !

Et puis l'indignation n'est pas négative, elle peut aussi amener de saines réflexions et de saines remises en cause .

Merci donc, pour votre contribution à ces échanges ! Smile I love you

Claudie

Messages : 11824
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Kati le Lun 24 Oct 2011 - 18:00

Des arrogants, des incompétents, des abrutis... (le masculin l'emportant sur le féminin n'allez pas croire que j'épargne la gent féminine) il y en a eu, a et aura partout.
A nous de faire avec.
Heureusement comme le disent si bien Alain et Lait il y a eu, a et aura aussi des consciencieux, compétents, humbles et intelligents.
A vous de décider dans quel camp vous avez envie d'être.

Kati de bonne humeur aujourd'hui.

Kati

Messages : 2226
Date d'inscription : 22/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Alain Alvo le Lun 24 Oct 2011 - 20:09

Kati (tout augmente ) : I love you I love you I love you
laitmiel : I love you I love you I love you
Claudie : I love you I love you I love you

Moralité : Quand on aime, on ne compte pas. flower

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PS, Pour Laurent : Envoie-moi un MP si tu ne comprends pas la vidéo... Laughing flower

Alain Alvo

Messages : 6334
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Claudie le Lun 24 Oct 2011 - 21:25

Alain, si Laurent ne comprend pas, c'est que son cas est désespéré, ne te fatigue pas à lui expliquer, surtout que tu dois te reposer, souviens-toi ... I love you I love you I love you

Claudie

Messages : 11824
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum