Ordonnance et médecin peu coopératif

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par JAC le Lun 24 Oct 2011 - 21:38

Merci pour ces avis plein de bon sens qui je n'en doute pas nous amènent à nous remettre en question.

JAC

Messages : 839
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 54
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par sam le Lun 24 Oct 2011 - 23:48

chachouna a écrit:petite annecdote:un établissement me contacte pour me dire qu'il récupèrera prochainement le dossier de x chez son médecin traitant;je téléphone à ce dernier pour m'assurer qu'il a toujours le CRBO qui leur sera entre autres nécessaire :"et bien renvoyez moi en un car je scanne tous les documents sauf les CRBO!"bref ,mon CR était passé à la poubelle.

Bon, il a prescrit de l'orthophonie, ce qui veut dire qu'il compte tout de même sur toi!

sam

Messages : 274
Date d'inscription : 18/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par laurent Gretcha le Mar 25 Oct 2011 - 1:14

Bon Alain OK je suis perdu pour la vidéo, je ne sais même plus où je dois la chercher. Mais merci pour le rappel... pour l'histoire des cons et des consciencieux, des chiants et des charmants etc, c'est comme pour les trains: on parle davantage de ceux qui sont en retard...

laurent Gretcha

Messages : 13847
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Misia le Jeu 27 Oct 2011 - 13:18

Il y a quand même des médecins très biens, qui se préoccupent un peu de ce qu'on fait. Ce matin, j'ai reçu un appel d'un médecin me remerciant pour mon CR, et me demandant si j'avais besoin d'une quelconque ordonnance pour commencer la pec. Et sachant que celle que la maman m'avait amenée pour le bilan était déjà nickel...
Tout espoir n'est pas perdu Smile

Misia

Messages : 448
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Pas de prescription

Message par libelul le Ven 19 Oct 2012 - 17:27

Bonjour,

J'ai été contactée par la nièce d'une dame de 70 ans, aphasique suite à plusieurs AVC et hospitalisée en long séjour, qui souhaite un suivi orthophonique pour celle-ci. Elle ne parvenait pas à avoir de prescription médicale de l'hôpital et voulait donc que j'intervienne sans prescription et que je lui envoie les "factures". Je lui ai expliqué qu'à ma connaissance ce n'était pas possible. Elle a donc insisté auprès des médecins et m'a dit que finalement l'hôpital était d'accord. Je me suis donc rendue à l'hôpital pour rencontrer cette dame, et pensant y trouver la fameuse prescription qui n'y était pas.
Le médecin m'a appelée et m'a expliqué que, comme elle l'avait expliqué à la nièce, il ne lui est pas possible de faire une prescription pour un bilan orthophonique car "l'hôpital est censé fournir la prestation". Or, il n'y a pas d'orthophoniste en ce moment dans cet hôpital. Ce médecin m'a donc dit que je peux intervenir mais que je dois simplement envoyer les notes de frais au directeur des finances de l'hôpital à chaque fin de mois...
sur le coup j'étais surprise mais la médecin avait l'air sûre d'elle et j'ai donc fini par un "ah...bon...d'accord..." mais en fait, je suis perdue! c'est possible ça??
Merci beaucoup pour votre aide!
Marie

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Jess le Ven 19 Oct 2012 - 17:30

J'imagine qu'il faudrait signer une sorte de convention comme pour les établissements type CMPP? mais je ne suis sûre de rien..

Jess

Messages : 1016
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Evi le Ven 19 Oct 2012 - 17:32

Pas d'ordonnance, pas d'intervention sinon tu te places dans l'illégalité.

Es-tu sûre que l'hôpital paiera ? Je pense que ce médecin s'est un peu engagé rapidement... Appelle la direction de l'hôpital pour te renseigner.

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par libelul le Ven 19 Oct 2012 - 17:35

On ne m'a pas proposé de convention... J'avoue que je manque d'arguments, à part "les orthophonistes n'interviennent que sur prescription médicale", je ne sais pas trop quoi dire... Comment puis-je l'expliquer au médecin, et à la nièce qui pourrait comprendre qu'on refuse d'apporter les soins nécessaires à sa tante...?

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Evi le Ven 19 Oct 2012 - 17:38

Ce n'est pas une question de refus de soins, mais une question de cadre légal et tu ne fais pas de bénévolat... Wink

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par libelul le Ven 19 Oct 2012 - 17:41

oui c'est sûr, mais j'imagine que ce n'est pas facile d'entendre qu'on interviendra pas... Il doit bien y avoir une solution. Savez-vous si l'hôpital ne peut pas faire une dérogation s'il n'est pas en mesure d'apporter la prestation bien qu'il soit tenu de le faire?

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Invité le Ven 19 Oct 2012 - 17:47

Libelul, je viens d'avoir le même problème .....(cf VDM)

D'habitude, avec l'hôpital, j'ai une prescription du médecin et j'envoie ensuite ma facture.

Cette fois, on m'a prévenue que le long séjour ne prenait pas en charge l'orthophonie.......j'ai appelé pour dire que je ne travaillais pas bénévolement.
La médecin avait l'air étonné............j'ai juste dit au revoir et à la prochaine!
(après, je gère ma culpabilité comme je peux, mais faut pas pousser mémé dans les orties!!) Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par libelul le Ven 19 Oct 2012 - 17:51

oui, je comprends tout à fait, mais c'est vraiment pour la patiente que je suis embêtée. En plus, comme j'étais à l'hôpital, pensant que tout était ok (la médecin n'étant pas là, on m'a dit qu'elle m'enverrait la prescription), j'en ai profité pour me présenter et dire que je revenais la semaine prochaine et tout et tout... mais euh

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Pirouette le Ven 19 Oct 2012 - 17:54

libelul a écrit:oui c'est sûr, mais j'imagine que ce n'est pas facile d'entendre qu'on interviendra pas... Il doit bien y avoir une solution. Savez-vous si l'hôpital ne peut pas faire une dérogation s'il n'est pas en mesure d'apporter la prestation bien qu'il soit tenu de le faire?

Le mieux est d'aller te renseigner auprès du service qui te payerait.

Au début de mon exercice j'intervenais dans un hôpital de façon ponctuelle à leurs demandes pour des bilans et j'assurais les séances de rééducation le temps du séjour du patient (les 3/4 des patients étaient des suites d'AVC). Je n'ai jamais eu de prescription comme on peut en avoir, l'infirmière (ou le médecin, ou l'interne) me passait un coup de fil "nous voudrions un bilan pour M. X qui a fait un avc" . J'étais payée à l'acte selon la nomenclature. Je faisais une facture mensuelle sur un formulaire fourni par l'hôpital et ils me payaient par virement (1 mois après mais bon !), par contre je n'ai jamais signé de convention.


Dernière édition par Pirouette le Ven 19 Oct 2012 - 17:57, édité 1 fois (Raison : J'aime bien quand le texte est justifié !)

Pirouette

Messages : 2537
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par libelul le Ven 19 Oct 2012 - 17:58

et du coup, ce n'est pas illégal? même si on me paie, je veux être sure que j'ai le droit de procéder comme ça...

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par laurent Gretcha le Ven 19 Oct 2012 - 18:05

Explique bien que ce n'est pas toi qui refuse, c'est que tu n'as pas le droit, u prendrais des risques etc... Mais je suis surpris qu'il dise que "l'hôpital doit fournir la prestation". Ils ont donc tous les spécialistes, analystes, tous les postes de toutes les spécialités médicales???
Si c'est ça, vraiment bravo Smile

laurent Gretcha

Messages : 13847
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par libelul le Ven 19 Oct 2012 - 18:09

ben oui, c'est la médecin qui m'a dit ça. J'avais compris que si une institution emploie une orthophoniste, un patient suivi par cette institution ne peut pas avoir de suivi en libéral (c'est bien ça?) mais en l'occurrence il n'y a pas d'orthophoniste actuellement... Mais je ne connais rien à la règlementation de l'hôpital donc je ne me vois pas trop argumenter en face du médecin...

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Muriel le Ven 19 Oct 2012 - 19:47

Je pense comme Evi et Pirouette que tu devrais te renseigner auprès du service qui te règlerait, pour être sûre d'être payée (si le médecin t'a dit ça c'est qu'ils doivent avoir l'habitude de procéder ainsi et à mon avis il n'y a pas trop de risque pour le paiement, mais bon, ce n'est que mon avis !). Pour l'ordonnance, tu peux demander à la nièce de la dame de t'en fournir une produite par son médecin traitant. Ainsi, tu travailleras à partir d'une prescription médicale comme la convention l'exige.

Muriel

Messages : 215
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Paupiette le Ven 19 Oct 2012 - 20:57

ln59 a écrit:Aujourd'hui, bilan d'une dame qui a fait son AVC depuis avril 2011 (réalisez déjà le temps qu'il a fallu pour l'envoyer chez une ortho alors qu'elle a kiné depuis sa sortie de l'hôpital en juin !!).
Bref. Ordo du neurologue :
"20 séances d'orthophonie, 2/sem, à domicile. Travail du langage, des praxies Bfaciales et de l'organisation temporo-spatiale".

Euh. 1. je sais pas vous, mais moi j'ai pas reçu de baguette magique avec mon diplôme (fort dommage) !
2. chouette alors j'ai déjà mon plan thérapeutique ! Pas besoin de bilan alors ?!! Wink

Ca m'a fait sourire et ai pensé à vous !... j'ai naturellement demandé une nouvelle ordo !

Petite parenthèse, j'ai récemment croisé un pote neuro (et grand aficionado de ce genre d'ordonnances - même s'il met bien le bon intitulé "bilan orthophonique avec rééducation si nécessaire - à domicile) et lui ai demandé pourquoi une telle liste de symptômes: "bah, j'ai trouvé ça à mon examen clinique, et comme on n'est jamais sûrs que le patient vous transmette le compte-rendu, je l'écris, pourquoi, faut pas?"

Ce qui du coup me renvoie à

JAC a écrit:A quand des orthos débarquant dans les amphi de médecine pour leur expliquer ce qu'est l'orthophonie et comment la prescrire en suivant les textes de la NGAP?

Et bah ça, ça serait une vraiment bonne idée Smile La plupart de mes confrères et consœurs d'amphi ne connaissent pas grand chose au rôle de l'orthophonie (mais ils sont gâtés, j'peux les bassiner à loisir, du coup ptêt qu'à Lille on aura des médecins calés en la matière? Rêvons un peu), les auxiliaires de soin ne sont quasi jamais évoqués (sauf les infirmières qui nous accueillent lors de nos premiers stages hospitaliers et se fendent d'un laïus qu'on peut résumer en "MAIS ARRÊTEZ DE DÉNIGRER LES PETITES MAINS QUI TRAVAILLENT DANS L'OMBRE"), donc j'pense que ça pourrait être une super bonne idée. Tout comme ça pourrait aussi être une super bonne idée de proposer une formation aux troubles du langage pour les enseignants. J'pensais que c'était déjà le cas, mais ma cousine (prof des écoles depuis 3 ans) m'appelle encore régulièrement pour me demander des infos.
A mon humble avis, notre métier (wah je dis encore notre) manque d'un cruel manque de connaissance de la part du public... A creuser pour les plus motivés Wink

Paupiette

Messages : 314
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par laurent Gretcha le Ven 19 Oct 2012 - 21:14

libelul a écrit:////J'avais compris que si une institution emploie une orthophoniste, un patient suivi par cette institution ne peut pas avoir de suivi en libéral (c'est bien ça?)...
Non, c'est plus exactement quand une institution reçoit des crédits comprenant tous les soins médicaux nécessaires (dont l'ortho, donc) que ses patients ne peuvent, en plus, être suivis en libéral. Ça ne résoud pas le problème de ce fil, mais ça explique un peu mieux que ce n'est pas uniquement une histoire de papiers et d'administration.

laurent Gretcha

Messages : 13847
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par libelul le Dim 21 Oct 2012 - 11:21

merci à tous pour vos réponses,
je vais donc appeler la nièce pour qu'elle demande une prescription à son médecin traitant. mais du coup, est-ce que j'envoie une DAP? comment je fais apparaître ça sur le logiciel de gestion et tout ? raah, c'est bien compliqué tout ça

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Evi le Dim 21 Oct 2012 - 11:34

La DAP c'est comme son nom l'indique une "demande" à la caisse donc si tu te fais régler par l'hôpital, pas de DAP.

Pour le logiciel de gestion, je passe mon tour Very Happy

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Bouclette le Dim 21 Oct 2012 - 11:36

Hello à tous,

Je viens sur le fil un peu tard, mais je me permets tout de même de mettre mon grain de sel.
Il me semble que la prise en charge ortho par un libéral dépend dans quel service est hospitalisé la patiente. Par exemple, quand j'étais à l'hôpital en salariée, je bossais en neuro, qui faisait partie du pôle cardio, qui me payait. Quand une personne ayant fait un AVC était hospitalisée dans un autre pôle (parce que pas de place en neuro), c'était évidemment moi qui me déplaçais dans ce service, mais je devais bien noter que j'étais allée dans ce service pour que le pôle en question paye le pôle cardio dont je dépendais (alors que les deux pôles sont au sein du même hôpital, oui, oui ! crazy1 ).
Donc, libelul, en théorie, même s'il n'y a plus d'ortho à l'hôpital mais qu'il devrait y en avoir un dans le pôle où est hospitalisé ta patiente (genre en neuro) et qu'ils ont donc encore les crédits pour ça, ça devrait être à l'hôpital de te payer, en passant une convention je pense, et dans ce cas-là je te dis... bon courage!
Par contre, si elle est hospitalisée dans un pôle où il n'y a pas d'ortho de prévu "officiellement" (genre en néphro, en diabéto, en long séjour...), tu dois pouvoir avoir une ordo du médecin traitant, en te faisant payer par la caisse, comme si tu allais à domicile (avec DAP et tout le toutim), sans qu'il y ait de problème de double PEC vu que le pôle hospitalier ne dispose pas de crédits "orthophonie". Maintenant, je pense vraiment qu'il faut en discuter avec la direction de l'hosto, ou au moins le cadre supérieur du service pour être sûre que cela fonctionne comme ça partout.

Bouclette

Messages : 1710
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Evi le Dim 21 Oct 2012 - 11:38

Par contre, si elle est hospitalisée dans un pôle où il n'y a pas d'ortho de prévu "officiellement" (genre en néphro, en diabéto, en long séjour...), tu dois pouvoir avoir une ordo du médecin traitant, en te faisant payer par la caisse, comme si tu allais à domicile (avec DAP et tout le toutim), sans qu'il y ait de problème de double PEC vu que le pôle hospitalier ne dispose pas de crédits "orthophonie".

Tu es sûre Bouclette ?

Parce qu'en EHPAD, ce n'est pas une histoire de "crédits orthophonie" mais d'enveloppe globale pour les soins...

Mais comme on a dit, renseigne toi à la direction de l'hôpital et le cas échéant à la CPAM.

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par libelul le Dim 21 Oct 2012 - 11:43

oui, je vais voir avec la direction de l'hôpital. Ma seule crainte, même si je suis payée, c'est que l'hôpital ne connaisse pas nos "modalités d'intervention" et que je sois dans l'illégalité si j'interviens sans ordonnance. Je vais donc demander au médecin traitant mais j'espère qu'alors ça n'implique pas de faire une DAP avec la caisse et tout et tout...
merci beaucoup pour votre aide

libelul

Messages : 75
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Bouclette le Dim 21 Oct 2012 - 11:46

C'est sûr que c'est possible dans certains hôpitaux. Une collègue intervenait dans un autre hôpital et se faisait payer par l'hôpital pour son intervention dans certains services et par la CPAM pour son intervention dans d'autres.
En fait, c'est une histoire de dotation globale effectivement, mais en fonction de chaque pôle.
Mais libelul, effectivement, renseigne toi auprès de l'administration de l'hôpital (les médecins ne sont souvent pas au courant du côté administratif) et demande leur bien un écrit confirmant ce qu'ils avancent.

Bouclette

Messages : 1710
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordonnance et médecin peu coopératif

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum