contrat collaboration, clause non reinstallation...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par louloute le Mer 17 Mar 2010 - 10:40

Bonjour
je suis actuellement collaboratrice et je verse 30% de retrocession comprenant le bureau (sachant qu'il existait deja avant que j'arrive ainsi que les meubles), et le materiel que jai à disposition.
Je demande actuellement une baisse de la retrocession on me dit que non car je ne rembourse pas les frais engagés? Hors je n'ai pas d'imprimante personnelle donc pas d'encres à payer, pas de logiciel de teletransmission (et ils ne veulent pas me le payer), je ramene mon propre ordinateur et je n'ai pas engagé plus de frais au niveau meuble puisque le bureau existait deja; Je consomme juste un peu d'electricite en plus et de chauffage ainsi que le materiel de base que j'ai besoin (stylo, feutres..) mais qui est minime.
En plus dans mon contrat j'ai une clause de non reinstallation dans les villes limitrophes ou je travaille de deux ans apres la fin du contrat.Et la encore quand je demande de la supprimer on me dit que c'est la loi? Est ce que tout ca est normal dapres ce que je lis non, comment puis je faire pour obtenir au moins en partie ce que je veux???
merci pour votre aide

louloute

Messages : 18
Date d'inscription : 17/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par propylene le Mer 17 Mar 2010 - 12:04

Tu as beaucoup de rendez-vous?

je ne rembourse pas les frais engagés?
Si tu as 2 patients par semaine, je comprends mais si tu en as 80, ça change tout!

Es-tu syndiquée?

Tu as vu l'article de Guillaume? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
OrthoGestion? C'est 5281 membres et 204798 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10512
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par louloute le Mer 17 Mar 2010 - 12:40

une vingtaine de patients mais bientot un peu plus 25-30
oui jai vu le commentaire de Guilaume justement tut ce que je dis correspond, plus de clause de non reinstalation ds un contrat

louloute

Messages : 18
Date d'inscription : 17/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par propylene le Mer 17 Mar 2010 - 12:54

Oui donc, il faudrait que tu demandes à la titulaire si elle peut de faire voir ledit texte de loi... Wink

En gros, ça te fait 400 - 500 euros de rétro par mois?
Ca dépend d'où tu es mais pour donner un ordre d'idée, par exemple, dans notre cabinet, nous sommes 5 et on a entre 300 et 600€ de charges communes par mois

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
OrthoGestion? C'est 5281 membres et 204798 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10512
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Admin le Mer 17 Mar 2010 - 13:24

Comme je l'ai déjà écrit, si la titulaire ne te donne pas la possibilité de créer ta "clientèle" (terme de la loi de 2005) personnelle, elle s'expose à un sévère redressement d'URSSAF et d'ASSEDIC parce que tu peux être considérée comme salariée (cf le jugement de la cour de cassation de mai 2009). En t'interdisant de rester dans le coin pour t'occuper de ta clientèle personnelle à l'issue du contrat, elle prend ce GROS risque. C'est la raison pour laquelle les clauses de non-concurrence sont caduques depuis 2005.

Concernant la rétrocession, ton faible nombre de patients peut en effet lui poser problème si ça dure et si son local lui coûte très cher (ex : cabinet installé sur le côté ensoleillé des Champs Elysées)...
avatar
Admin
Admin

Messages : 10715
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par katelille le Mer 17 Mar 2010 - 20:33

votre contrat date de quand? Si vous êtes en cours de contrat, votre collègue est tout à fait en droit de refuser votre demande, même si ses arguments paraissent injustifiés... La rétro que vous reversez correspond à l'usage d'un bureau, salle d'attente, une patientele, en plus du matériel et des fournitures. Le loyer du local partagé est à prendre en compte. renseignez vous sur son montant pour vous faire une idée...
Certes, beaucoup de "titulaires" profitent et abusent financièrement, ce qui semble être votre cas sans parler qu'elle vous prend un peu pour une imbécile concernant la clause de non concurrence. Mais en signant vous êtes vous renseignée sur les termes, tenants et aboutissants du contrat? du montant approximatif correspondant à 30% de rétro? des détails comme la télétrans etc... Si le principe ne vous convient plus, libre à vous de donner votre préavis pour trouver le soleil où bon vous chante! Je vous le souhaite car travailler dans ces conditions c'est un peu le bagne! (du vécu!!)

katelille

Messages : 10
Date d'inscription : 17/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Invité le Jeu 18 Mar 2010 - 13:23

La rétrocession perçue par la titulaire de la part de la collaboratrice correspond à tout ou partie de :
- un loyer estimé des locaux mis à disposition de façon exclusive et/ou partagée
- une quote part liée à l'utilisation du matériel
- une quote part des frais de fonctionnement du cabinet, comme l'éclairage, le chauffage, le téléphone, l'accès Internet
- une quote part des frais de consommables comme papier, encre, timbre
- et, last but not least dans les faits, un accompagnement dans les démarches administratives, dans la relation au patient, dans l'acquisition d'une pratique professionnelle.
Ce dernier point m'est demandé par 3/4 des jeunes orthos qui postulent pour une collaboration chez moi. Je ne retiens pas celle qui n'ont pas cette demande
Quand vous dites que le matériel existait déjà avant que vous n'arriviez, certes. Pour autant, l'utiliser est légitimement payant. Ne serait ce que pour provisionner des fonds pour le renouveler. Aors, oui, si le cabinet où vous travaillez en tant que collaboratrice est vieux, avec du matériel qui date des années 50 seulement, bah cela fera baisser la rétrocession.
Pour les consommables, je ne les marque pas dans le contrat, et nous les achetons en frais communs, pour impliquer chacun dans le recours à ces consommables.
Pour l'informatique, je fournis matériel, logiciel de télétransmission, Accès Internet, adresse dédiée aux FSE chez mon fournisseur d'accès. En échange, je demande aux collaboratrices de me restituer une partie de l'aide qu'elles touchent de la Sécurité Sociale pour la maintenance. En fait, on partage les frais réels à 3, ce qui correspond à 120 euros chacun. Elles touchent 100 + 300 = 400 euros chaque année de la Sécurité Sociale. il leur reste donc 400 - 120 = 280 euros qu'elles peuvent mettre de côté pour acheter leur matériel de télétransmission quand elles s'installeront dans leurs propres locaux.
Ah oui, pour la rétrocession, on a un barême "fait à la maison" ( nos RDV sont à 50% des AMO 15 ou 15,1 15,2) :
- elles rétrocèdent 15% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu moins de 15 RDV
- elles rétrocèdent 20% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 15 à 25 RDV
- elles rétrocèdent 25% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 25 à 35 RDV
- elles rétrocèdent 30% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 35 à 45 RDV
- elles rétrocèdent 25% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu plus de 45 RDV
Cela semble monstrueux à gérer, mais en fait, ce ne l'est pas tant que cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Pirouette le Ven 19 Mar 2010 - 10:51

Pluieintermittente : ne me dis pas que les frais de ton cabinet ( un loyer estimé des locaux mis à disposition de façon exclusive et/ou partagée + une quote part liée à l'utilisation du matériel + une quote part des frais de fonctionnement du cabinet, comme l'éclairage, le chauffage, le téléphone, l'accès Internet + une quote part des frais de consommables comme papier, encre, timbre + et, last but not least dans les faits, un accompagnement dans les démarches administratives, dans la relation au patient, dans l'acquisition d'une pratique professionnelle) s'élèvent à à plus de 2400 € / mois (parce que 25 % de 45 RV à moyenne d'AMO 11 ça fait quasiment 1200 euros de rétrocession par mois et je considère qu'elle paye la moitié des frais ! ) ?
avatar
Pirouette

Messages : 2678
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par laurent Gretcha le Ven 19 Mar 2010 - 12:38

Pluieintermittente a écrit:Ah oui, pour la rétrocession, on a un barême "fait à la maison" ( nos RDV sont à 50% des AMO 15 ou 15,1 15,2) :
- elles rétrocèdent 15% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu moins de 15 RDV
- elles rétrocèdent 20% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 15 à 25 RDV
- elles rétrocèdent 25% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 25 à 35 RDV
- elles rétrocèdent 30% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 35 à 45 RDV
- elles rétrocèdent 25% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu plus de 45 RDV
Cela semble monstrueux à gérer, mais en fait, ce ne l'est pas tant que cela.
C'est bizarre, moi il me semblait que le taux de rétrocession devrait baisser avec l'augmentation du nombre de rendez-vous, non?
Ce principe avait à mes yeux (au moins) deux avantages: d'abord inciter davantage l'ortho collaborant à augmenter son nombre de rendez-vous, et aussi correspondre au fait que plus elle progresse, moins elle a besoin des assistances technique, comptable, administrative...
Ou alors je suis (encore) d'une autre planète/époque??
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14356
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Pirouette le Ven 19 Mar 2010 - 12:47

laurent Gretcha a écrit:C'est bizarre, moi il me semblait que le taux de rétrocession devrait baisser avec l'augmentation du nombre de rendez-vous, non?
Ce principe avait à mes yeux (au moins) deux avantages: d'abord inciter davantage l'ortho collaborant à augmenter son nombre de rendez-vous, et aussi correspondre au fait que plus elle progresse, moins elle a besoin des assistances technique, comptable, administrative...
Ou alors je suis (encore) d'une autre planète/époque??

On vit sur la même planète alors Laurent ! Parce que dans tous les contrats que j'ai pû lire : + de RV = rétrocession inférieure Wink
avatar
Pirouette

Messages : 2678
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par mlaurebb le Ven 19 Mar 2010 - 12:51

Pluieintermittente a écrit:La rétrocession perçue par la titulaire de la part de la collaboratrice correspond à tout ou partie de :
- un loyer estimé des locaux mis à disposition de façon exclusive et/ou partagée
- une quote part liée à l'utilisation du matériel
- une quote part des frais de fonctionnement du cabinet, comme l'éclairage, le chauffage, le téléphone, l'accès Internet
- une quote part des frais de consommables comme papier, encre, timbre
- et, last but not least dans les faits, un accompagnement dans les démarches administratives, dans la relation au patient, dans l'acquisition d'une pratique professionnelle.
Ce dernier point m'est demandé par 3/4 des jeunes orthos qui postulent pour une collaboration chez moi. Je ne retiens pas celle qui n'ont pas cette demande
Quand vous dites que le matériel existait déjà avant que vous n'arriviez, certes. Pour autant, l'utiliser est légitimement payant. Ne serait ce que pour provisionner des fonds pour le renouveler. Aors, oui, si le cabinet où vous travaillez en tant que collaboratrice est vieux, avec du matériel qui date des années 50 seulement, bah cela fera baisser la rétrocession.
Pour les consommables, je ne les marque pas dans le contrat, et nous les achetons en frais communs, pour impliquer chacun dans le recours à ces consommables.
Pour l'informatique, je fournis matériel, logiciel de télétransmission, Accès Internet, adresse dédiée aux FSE chez mon fournisseur d'accès. En échange, je demande aux collaboratrices de me restituer une partie de l'aide qu'elles touchent de la Sécurité Sociale pour la maintenance. En fait, on partage les frais réels à 3, ce qui correspond à 120 euros chacun. Elles touchent 100 + 300 = 400 euros chaque année de la Sécurité Sociale. il leur reste donc 400 - 120 = 280 euros qu'elles peuvent mettre de côté pour acheter leur matériel de télétransmission quand elles s'installeront dans leurs propres locaux.
Ah oui, pour la rétrocession, on a un barême "fait à la maison" ( nos RDV sont à 50% des AMO 15 ou 15,1 15,2) :
- elles rétrocèdent 15% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu moins de 15 RDV
- elles rétrocèdent 20% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 15 à 25 RDV
- elles rétrocèdent 25% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 25 à 35 RDV
- elles rétrocèdent 30% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu de 35 à 45 RDV
- elles rétrocèdent 25% de leurs honoraires sur une semaine où elles ont eu plus de 45 RDV
Cela semble monstrueux à gérer, mais en fait, ce ne l'est pas tant que cela.

Pourquoi ne retiens-tu pas d'emblée les postulantes qui ne vont pas avoir besoin de toi plus tard? Je trouve ça étrange de ne vouloir retenir que celles que tu devras accompagner??

Perso, ce qui me gêne dans le principe de la rétro, c'est ce pourcentage qu'on prend sur le travail de l'autre.
C'est ici d'autant plus flagrant que c'est variable semaine par semaine...
La rétro devrait correspondre à la moitié des charges (loyer, eau, électricité, téléphone, internet), la moitié des consommables en papèterie (mais bon franchement ça ne représente pas énormément) mais aussi en produits d'entretien, éventuellement femme de ménage s'il y en a une, et enfin une partie "forfaitaire" pour la présentation de patientèle si elle était déjà constituée, et pour la gestion du cabinet en général.

Ce dernier point me paraît non négligeable : quand on est le seul à s'occuper des courses, répondre à EDF etc..., faire réparer le téléphone, payer les factures, vérifier qu'il y a toujours du papier dans les toilettes...je considère que la tranquilité du collaborateur doit se payer. Sachant que pour ma part, je préfèrerais largement partager cette charge.

Mais la question de la rétro fixe par mois a déjà été posée, mais pas de garantie qu'on ait le droit... Rolling Eyes

Pour répondre au message de départ...quasiment plus personne n'accepte de bosser à 30% de rétro! Il faut être mal renseigné aujourd'hui pour accepter ça d'après moi... Wink

Bon courage
avatar
mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Invité le Ven 19 Mar 2010 - 13:06

mlaurebb a écrit:
Pourquoi ne retiens-tu pas d'emblée les postulantes qui ne vont pas avoir besoin de toi plus tard? Je trouve ça étrange de ne vouloir retenir que celles que tu devras accompagner??
Je ne conçois la collaboration que sur deux-trois an maximum entre moi et une orthophoniste qui a besoin de s'aguerrir aux conditions d'exercice en libéral. D'abord parce que ce tutorat m'intéresse sur le plan des échanges, ensuite parce que cela justifie à mes yeux le montant de la rétrocession, au-delà des conditions matérielles offertes au collaborateur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par mlaurebb le Ven 19 Mar 2010 - 13:10

Pluieintermittente a écrit:
mlaurebb a écrit:
Pourquoi ne retiens-tu pas d'emblée les postulantes qui ne vont pas avoir besoin de toi plus tard? Je trouve ça étrange de ne vouloir retenir que celles que tu devras accompagner??
Je ne conçois la collaboration que sur deux-trois an maximum entre moi et une orthophoniste qui a besoin de s'aguerrir aux conditions d'exercice en libéral. D'abord parce que ce tutorat m'intéresse sur le plan des échanges, ensuite parce que cela justifie à mes yeux le montant de la rétrocession, au-delà des conditions matérielles offertes au collaborateur.

Rappelons quand même qu'il n'y a aucun lien de subordination entre le tituaire et le collaborateur, et qu'un "tutorat" n'est pas sensé être monnayé...enfin il me semble? Tu le fais parce que tu as envie, sinon, tu prends des collab exprérientés, ou des stagiaires de 4è année... Question
avatar
mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Invité le Ven 19 Mar 2010 - 13:19

Oui, j'essaie tant que faire se peut de m'astreindre à faire ce dont j'ai envie.
Accompagner, tutoriser, former à la pratique libérale n'est pas subordonner à mon sens. Je ne donne jamais d'ordre. Je fais état de mon expérience et je dialogue avec ma collaboratrice pour voir ce qu'elle en pense. Cela m'apprend aussi des choses, d'expliciter mon expérience. Et nous prenons en charge quelques patients en commun.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Pirouette le Ven 19 Mar 2010 - 13:22

Pluieintermittente excuse moi par avance mais tu as quand même un côté très commercial de la chose hein ! Ta (ou tes) collaboratrice(s) te verse(nt) une rétrocession et en plus elle(s) doi(ven)t payer leurs timbres, leur papier, te verser une partie de l'aide de la sécu (d'ailleurs tu déclares comment cela ???) ... bref je suis un peu Shocked
avatar
Pirouette

Messages : 2678
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par mlaurebb le Ven 19 Mar 2010 - 13:23

Pluieintermittente a écrit:Oui, j'essaie tant que faire se peut de m'astreindre à faire ce dont j'ai envie.
Accompagner, tutoriser, former à la pratique libérale n'est pas subordonner à mon sens. Je ne donne jamais d'ordre. Je fais état de mon expérience et je dialogue avec ma collaboratrice pour voir ce qu'elle en pense. Cela m'apprend aussi des choses, d'expliciter mon expérience. Et nous prenons en charge quelques patients en commun.


Oui, c'est très intéressant!...mais tu le fais rentrer dans ta rétro! En tout cas, c'est ce que j'ai compris...
avatar
mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Invité le Ven 19 Mar 2010 - 13:31

mlaurebb a écrit:
Oui, c'est très intéressant!...mais tu le fais rentrer dans ta rétro! En tout cas, c'est ce que j'ai compris...

Bah, je le fais "rentrer" dans la rétrocession... oui, car dans mon esprit, cela a une valeur en temps consacré et en expérience transmise, ne serait que par la réunion hebdomadaire qu'on organise ensemble... oui, car cette réunion hebdomadaire de "collaboration" au sens noble du terme est inscrite dans le contrat que nous signons... oui, car je ne prends que des collaboratrices qui souhaitent gagner de l'expérience, et à Paris, il y en a beaucoup qui cherchent cela sans le trouver...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Invité le Ven 19 Mar 2010 - 13:38

Pirouette a écrit: te verser une partie de l'aide de la sécu (d'ailleurs tu déclares comment cela ???) ...
Fiscalement, c'est comptabilisé en recettes ne constituant pas des honoraires pour moi, et en honoraires à des tiers pour la collaboratrice. Je ne me rappelle pas des titres exacts de rubriques de la 2035.
Je n'ai pas de culpabilité à commercialiser mon expérience professionnelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par mlaurebb le Ven 19 Mar 2010 - 13:40

Pluieintermittente a écrit:
mlaurebb a écrit:
Oui, c'est très intéressant!...mais tu le fais rentrer dans ta rétro! En tout cas, c'est ce que j'ai compris...

Bah, je le fais "rentrer" dans la rétrocession... oui, car dans mon esprit, cela a une valeur en temps consacré et en expérience transmise, ne serait que par la réunion hebdomadaire qu'on organise ensemble... oui, car cette réunion hebdomadaire de "collaboration" au sens noble du terme est inscrite dans le contrat que nous signons... oui, car je ne prends que des collaboratrices qui souhaitent gagner de l'expérience, et à Paris, il y en a beaucoup qui cherchent cela sans le trouver...

Bon, je ne suis pas convaincue par tes arguments, mais vu que toi tu es convaincue...on n'avancera pas je pense! No
avatar
mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Alain Alvo le Ven 19 Mar 2010 - 15:27

Bonjour tout le monde. Vous savez, en général, ça commence comme ça, tout doucettement, sur un mode plutôt convivial ...et puis soudain, quelqu'un dit : Ah bon, tu fais ainsi ... ça me paraît bizarre, quand même. Et puis et puis, ça continue et puis les termes changent et deviennent de plus en plus directs ... Enfin, je pense que vous voyez de quoi je veux parler ...

Pourquoi je dis tout cela ? Je ne sais pas, je ne suis pas modérateur de ce forum.
Si je dis cela, c'est parce que les échanges sur ce thème me rappellent des mèches allumées sur d'autres forums, et ça a fini par péter ...
(Ca ne veut pas dire qu'on ne peut pas être en désaccord non plus ...)

Si je dis cela c'est aussi, et surtout, parce que j'apprécie ce forum ainsi que celles et ceux qui y contribuent ...

Amicalement, Alain. Wink
avatar
Alain Alvo

Messages : 6597
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par mlaurebb le Ven 19 Mar 2010 - 15:45

Alain Alvo a écrit:Bonjour tout le monde. Vous savez, en général, ça commence comme ça, tout doucettement, sur un mode plutôt convivial ...et puis soudain, quelqu'un dit : Ah bon, tu fais ainsi ... ça me paraît bizarre, quand même. Et puis et puis, ça continue et puis les termes changent et deviennent de plus en plus directs ... Enfin, je pense que vous voyez de quoi je veux parler ...

Pourquoi je dis tout cela ? Je ne sais pas, je ne suis pas modérateur de ce forum.
Si je dis cela, c'est parce que les échanges sur ce thème me rappellent des mèches allumées sur d'autres forums, et ça a fini par péter ...
(Ca ne veut pas dire qu'on ne peut pas être en désaccord non plus ...)

Si je dis cela c'est aussi, et surtout, parce que j'apprécie ce forum ainsi que celles et ceux qui y contribuent ...

Amicalement, Alain. Wink

Bonjour Alain,

Sur un forum on échange c'est normal, et c'est ce qui s'est passé ici. Ca me paraît normal aussi de ne pas dire oui à tout le monde, ce n'est pas comme ça dans la vie.
Si dès qu'on n'est pas d'accord, ou qu'une pratique ne nous paraît pas justifiée on arrête l'échange...à quoi ça sert? Question
Il suffit de rester poli et de savoir s'arrêter avant que le ton monte, c'est tout! Wink

Marie-Laure...qui aime discuter!
avatar
mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Alain Alvo le Ven 19 Mar 2010 - 15:53

Bonjour Marie-Laure. C'est bien comme cela que je l'entends. Cool
avatar
Alain Alvo

Messages : 6597
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Admin le Ven 19 Mar 2010 - 15:58

Merci beaucoup, Alain. Nous avions effectivement repéré ce fil comme étant "à risque", tout à l'heure. C'est la première fois que le ton change ici et je n'ai pas eu le temps d'intervenir auparavant.

Les choses peuvent dégénérer très rapidement, sur un fil de dissusion. Il suffit d'y lancer un bon petit troll. Prenons deux exemples contradictoires mais qui fonctionnent autant l'un que l'autre :
1) Vous travaillez tant que ça ? Mais vous faites du mauvais boulot, de l'abattage !!!
2) Vous travaillez si peu ? Pas étonnant que l'AMO n'augmente jamais, si personne n'a besoin d'argent !!!

Tentons donc d'éviter les mises en cause et de préserver précieusement le ton qui prévaut ici depuis l'origine I love you

Bien sûr, Marie-Laure et Pluieintermittente, qu'un forum est fait pour discuter. J'adore ça aussi. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous n'avons pas fermé ce fil et ne le fermons pas pour l'instant. Mais il vaut mieux prévenir que guérir : depuis le temps (mon Dieu, 14 ans) que je fréquente les newsgroups, puis les forums et les listes, j'ai vu pas mal de gens se désinscrire dès que les sous-entendus, l'acrimonie ou la simple mise en cause de la morale de l'autre pointaient le bout de leur nez.
avatar
Admin
Admin

Messages : 10715
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par laurent Gretcha le Ven 19 Mar 2010 - 15:59

OK.
Le seul (petit) problème c'est qu'on sera pas toujours tous d'accord pour fixer le moment où ça risque de trop chauffer, ou bien si l'échange est encore "normal".
Enfin pour l'instant, puisque tout le monde est d'accord, personne ne boycotte et on continue ici.
C'est Captain Haddock qui va être content Very Happy Very Happy
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14356
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Admin le Ven 19 Mar 2010 - 16:23

Sans jouer aux tyrans (je n'ai pas l'âme d'un Néron), je pense que nous pouvons appliquer une stratégie d'intervention graduée, étagée entre deux extrêmes :

- un sous-entendu -> un message d'un modérateur sur le fil
- une insulte -> fermeture du fil et exclusion
avatar
Admin
Admin

Messages : 10715
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: contrat collaboration, clause non reinstallation...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum