Facturation des rendez-vous non honorés

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Evi le Mar 24 Mai 2011 - 21:33

Merci Alain de si bien dire les choses jm1

Evi

Messages : 11152
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par La pie bavarde le Mer 25 Mai 2011 - 8:23

Et puis les praticiens qui veulent que "les sous tombent dans leur poche" , patient ou pas patient, ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez: la sécuriété sociale est en déficit, et ils participent à faire couler le bateau, on pourrait dire, aussi, qu'ils scient la branche sur laquelle ils sont assis.

Quand je vois les soulèvements pour les panneaux de radar (4000 morts par an sur les routes), que dire du tabac? 60 000 morts par an, le fric que ça coûte à la société, 60 000 cancers/an (y a peut-être pas que des cancers là-dedans, d'accord), mais ce chiffre là, on n'essaie pas de le faire baisser, parce que le tabac, ça rapporte!

Tout ça, ça me dégoûte...pardon, je dévie

MArie
avatar
La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 49
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Kati le Mer 25 Mai 2011 - 8:52

On en revient à l'éternel débat de la morale, de la la responsabilité et du civisme.
Les gens qui ont ce genre de pratiques sont les 1ers à par ex essayer de payer le moins possible d'impôts par des moyens plus ou moins légaux, refuser de prendre des patients qui ont la CMU, ne pas se gêner pour pratiquer des dépassements d'honoraires dès qu'ils le peuvent, à rester sourds aux plaintes des patients urgents et ne pas les prendre s'ils estiment que leur planning est complet (néanmoins on se demande comment ils peuvent avoir un planning complet avec ces comportements) etc...


Bref, ayons conscience qu'il existe ce genre de partiques et que nous sommes contre, essayons d'éduquer nos stagiaires sur ça, ça fait aussi partie de leur formation et continuons à fonctionner en accord avec notre conscience.
Le dieu de la déontologie reconnaitra les siens. Laughing

Kati

Messages : 2229
Date d'inscription : 22/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par hem hem le Jeu 26 Mai 2011 - 14:36

Il y a environ deux ans, un de mes patients m'a dit qu'il avait été appelé par la sécu pour savoir si il avait bien eu RDV chez son ortho à X dates. Le brave Mr poursuit en m'explicant qu'il avait répondu que non.
Sueurs froides pour moi !
Cette personne venait en rééducation dans le cadre de troubles mnésiques...
Il n'y a pas eu de suite, je ne sais pas si d'autres patients ont été contacté.
La sécu fait donc quelquefois un boulot de contrôle.
J'ai trouvé que le kiné s'en sortait plutôt bien dans cette affaire ; j'aurais été beaucoup plus sévère !

hem hem

Messages : 641
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par supercalifragilistic le Sam 28 Mai 2011 - 8:47

Est ce que quand c'est le premier patient du samedi matin qui ne vient pas, alors qu'on s'est dépêché pour arriver à l'heure en laissant notre famille ensommeillée dans une maison chaude et douillette, on peut facturer double ?? voire triple ?? (ils ont la CMU) evil1 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
supercalifragilistic

Messages : 945
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Invité le Sam 28 Mai 2011 - 10:06

supercalifragilistic a écrit:Est ce que quand c'est le premier patient du samedi matin qui ne vient pas, alors qu'on s'est dépêché pour arriver à l'heure en laissant notre famille ensommeillée dans une maison chaude et douillette, on peut facturer double ?? voire triple ?? (ils ont la CMU) evil1

Dans ce cas, on sort boire un café en terrasse avec un croissant....... Embarassed
Bon courage Supercali!!!! (et puis si ça se trouve, quand ils se sont réveillés, chez toi, il y a eu une grosse dispute et tu vas bien fait de ne pas y être, tu vois, finalement tu n'es pas si mal au boulot, sunny )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par clomatisse le Sam 28 Mai 2011 - 10:24

tu prends la pochette de ton patient...et tu utilises ta perforatrice.
Tu gardes les précieux confetti pour le samedi suivant.
Samedi suivant: ding dong, tu ouvres la porte, chouette, ton patient, tu balances ton sac de confetti en hurlant: c'est la fin de la rééduc! hi ha! you hou! youpi!
Non? C'est pas de la bienveillance thérapeutique?
(c'est dommage).
supercalifragilistic: va faire un achat compulsif sur internet.
A ce rythme tu refais toute ta garde-robe d'ici 6 mois.

(cela dit, nous voyons bien comme la bienveillance thérapeutique est un concept plus difficile à 9h qu'à 15h30 Very Happy)
avatar
clomatisse

Messages : 2975
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 39
Localisation : nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Mia le Lun 30 Mai 2011 - 14:27

J'adore ton idée de confettis clo ! lol!

Pour certains, je leur balancerais bien les chips et autres curly qui jonchent parfois la salle d'attente ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Mia

Messages : 920
Date d'inscription : 25/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par hem hem le Lun 30 Mai 2011 - 15:09

On trouve sur le net de superbes panneaux "interdiction de manger" photocopiables et très efficaces !
Mais alors adieu la bataille de chips !

hem hem

Messages : 641
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Admin le Lun 30 Mai 2011 - 15:15

Ici, on a testé : ce fut inefficace, alors que c'était un dessin. Problème d'accès au symbolisme, probablement. N'est pas Robert Langdon qui veut.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 10658
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Scramazax le Sam 12 Jan 2013 - 0:17

Un an et demi après...

Merci à la gentille personne dont j'ai oublié de noter le pseudo qui m'a aiguillée vers ce fil, que j'exhume.

Je suis rééducatrice en écriture. Mon activité n'est pas thérapeutique ni paramédicale, ce sont des cours particuliers. Rien n'est donc remboursé par la collectivité — il paraît que certaines mutuelles prennent en charge, mais je n'ai pas encore vu ça de mes yeux, ça reste une rumeur pour moi.

Mes rééducations sont relativement courtes — je reçois les gens de 4 à 10 fois, avec des séances assez espacées pour que l'entraînement se fasse à la maison.

Je suis confrontée au problème des annulations "sauvages". Certaines sont parfaitement compréhensibles — enfant malade ou accidenté, grave problème de transport (RER en rade). D'autres sont plus contestables — enfant "fatigué", week-end décidé à la dernière minute, oubli.

J'ai affiché "toute séance non décommandée moins de 48 h à l'avance reste due". Jusqu'à maintenant, je n'ai pas vraiment exigé le paiement, même si j'ai fait les gros yeux et dit que "la prochaine fois, je ne laisserai pas passer".

Sauf pour une famille. La mère a deux filles. Elle prend rendez-vous pour les deux (2 h, donc) et arrive avec une heure de retard. Je ne vois donc qu'une fille. La fois suivante, elle a 40 mn de retard. Je réussis à décaler le rendez-vous suivant. La fois suivante, elle a de nouveau 30 mn de retard. Je n'avais personne derrière, je prends les filles. La fois suivante, elle décommande la veille en fin de journée ! Je lui ai écrit qu'elle me devait une séance (pas deux, car j'ai réussi à refiler l'un des deux rendez-vous à une mère qui n'avait pas eu de place pour son fils). Je n'ai plus jamais eu de nouvelles. Pour moi, ça me débarrasse d'une dame pas sérieuse.

Suis-je cynique ? Est-ce que je manque de déontologie ?

Honnêtement, je n'ai pas trop réfléchi en termes de déontologie. Pour moi, je donne des cours, je libère de mon temps, et quand quelqu'un me fait perdre 2 h sur mon emploi du temps, ça me fait un manque à gagner.

En lisant ce fil, je me suis dit qu'avec le temps, j'apprendrais peut-être à passer ça par "pertes et profits" de manière plus zen. Mais j'ai du mal. Pour moi, un rendez-vous pris est un rendez-vous à honorer. J'ai l'impression que si je suis trop arrangeante, les gens se moquent de moi et n'en font qu'à leur tête.


Scramazax

Messages : 43
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par laurent Gretcha le Sam 12 Jan 2013 - 1:14

Il n'y a pas forcément de "bonne réponse", surtout dans ton cas, puisqu'il n'y a pas de convention comme celle que nous avons avec ma sécu, et que tout semble se passer selon les règles que tu voudras bien faire passer, ou imposer.
Je ne connais pas la déontologie du cours particulier. Je connais par contre l'impolitesse, le mensonge, les magouilles et ceux qui tirent sur la corde des gens honnêtes et consciencieux.
Chacun de nous a, et ça peut même varier selon les périodes de sa vie ou le moment de la journée, plus ou moins de tolérance par rapport aux incivilités, au manque de respect etc.
Si tu as vraiment du mal, bats-toi pour récupérer ton dû. Sinon, tu prends des résolutions (par exemple plus grande méfiance, ou chèque tampon d'une séance en réserve, ou paiement d'avance, même si le chèque n'est pas encaissé tout de suite). Que ça ne devienne pas un problème récurrent qui te pomperait de l'énergie ou du temps. Que la mochitude n'entame pas ta zénitude.
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14335
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Lullaby le Sam 12 Jan 2013 - 1:28

Il est de coutume de compter comme dûs les cours particuliers manqués "sans raison valable" (cours de piano, par exemple).

On ne peut pas le faire en tant que professionnel de santé parce qu'on est conventionné.
Je serais curieuse de savoir comment font les psychomots, ostéopathes, etc.

On peut cependant raisonnablement râler contre les pertes en cas d'absences injustifiées.

Facturer à la sécu une séance non effectuée est effectivement déontologiquement inacceptable.
Facturer au patient une séance non effectuée, surtout quand on a une liste d'attente, ne me paraît pas si aberrant sur le plan de la réflexion.

Bref, le sujet n'est à mon avis pas clos.
avatar
Lullaby

Messages : 549
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Claudie le Sam 12 Jan 2013 - 7:52

En effet, le problème de Scramazax est juste son problème, puisqu'elle n'est pas conventionnée.
En général les enseignants qui donnent des cours ne font pas de sentiment, les séances sont souvent payables d'avance, et si on en manque une, tant pis.

En ce qui nous concerne, je pense que tu as raison Lullaby.
Je connais des collègues qui fonctionnent en facturant les séances non honorées par le patient .
Leurs arguments :
- "ils se sont engagés et s'ils ne viennent pas ils prennent la place d'un autre ."

-"c'est comme chez le psychanalyste, si tu ne viens pas, tu paies quand même( l'argument Sécu ne marche pas car elles disent qu' elles ont un contrat , et qu'elles doivent être payées pour ça puisqu'elles sont présentes pour la PEC)"

-"il n'y a pas écrit " imbécile " là ! "

-"de toute façon, ils ( les patients) comprennent et trouvent ça normal aussi."

Je précise que ces collègues sont des personnes que je respecte, sérieuses dans leur travaiĺ consciencieuses et préoccupées par l'évolution de leurs patients, et pas des brebis galeuses . ..



avatar
Claudie

Messages : 12302
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Scramazax le Sam 12 Jan 2013 - 8:43

Honnêtement, Claudie, je pensais trouver ce genre de réaction de la part des professionnels. C'est pour cela qu'en lisant ce fil j'ai été un peu déstabilisée par la notion de déontologie.

J'ai déjà eu un accrochage indirect avec ma formatrice qui m'a reproché mon manque de déontologie (sans me dire en quoi j'avais manqué, ni quelle était cette déontologie). Je pourrais balayer ça du revers de la main, bien sûr, mais si je suis un peu honnête avec moi-même ces questions de déontologie se posent.. sauf que je ne sais pas quelle est, ou plutôt quelle doit être, ma déontologie.

En tant qu'instit, j'en ai une idée assez claire. Mais en tant que rééducatrice en écriture, je me suis rapprochée de vous, les orthos, parce que je pense que ma ligne de conduite devrait plutôt se rapprocher de la vôtre.

Alors, question bête mais tant pis : c'est quoi, la déontologie pour être orthophoniste ? Il y a une charte, une liste quelque part ? Ca m'intéresserait de pouvoir consulter un document écrit, s'il existe.

D'autre part, pour le problème précis des rendez-vous non décommandés, je n'arrive pas à bien cerner où est le problème déontologique. Est-ce vis-à-vis de la Sécu (alors là, je comprends bien, il est interdit de facturer des prestations non effectuées, et c'est une responsabilité vis-à-vis de la collectivité) ou vis-à-vis du patient ? Dans ce deuxième cas, j'avoue que je comprends moins le problème déontologique.

Je précise que j'ai l'habitude des populations défavorisées : j'enseigne en ZEP et je sais à quel point, dans les quartiers à culture orale, il est important à la fois d'être bienveillant vis-à-vis des familles mais aussi d'être ferme vis-à-vis de leurs obligations, car la moindre faille a tendance à s'agrandir, et ce n'est pas dans l'intérêt même des enfants, à mon avis.

Scramazax

Messages : 43
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par laurent Gretcha le Sam 12 Jan 2013 - 9:20

Notre comportement est (ou devrait être) guidé par la convention que nous avons signée avec la sécu. Ils remboursent nos séances, et en contrepartie nous nous devons nous à respecter certaines règles, parfois illogiques ou inadaptées.
Ceci dit, ensuite, nous n'avons pas d'Ordre, pas de Livre d'Or où seraient consignées les règles définissant notre Déontologie. Alors sur certains points chacun/chacune fait selon sa conscience, personnelle et/ou professionnelle...
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14335
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Scramazax le Sam 12 Jan 2013 - 14:03

D'accord. Je joue peut-être sur les mots, mais pour moi la déontologie et les règles de la sécu, ce sont deux choses différentes. Comme tu le dis, des règles administratives peuvent être illogiques ou inadaptées !

Par contre, la déontologie, c'est une question de conscience, justement, et je me demandais s'il y existait un référentiel pour la profession.

J'aimerais élaborer, avec mes collègues rééducatrices en écriture, une sorte de charte. Il ne s'agit pas de créer un Ordre, mais d'avoir certaines règles communes. Je ne sais pas si c'est réaliste.

La règle n° 1 serait de limiter le nombre de séances dans toute la mesure du possible (pour ne pas entreprendre de thérapie longue), avec une limite à 10 séances hors handicap.

La règle n° 2... heu... bon, ben voilà, je ne sais pas très bien ce que devrait être la règle n° 2 en fait...

Quelles sont les règles d'or d'un bon professionnel, pour vous ?

Scramazax

Messages : 43
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par laurent Gretcha le Sam 12 Jan 2013 - 15:23

Si ce sont des règles professionnelles, il faut voir avec les gens qui pratiquent le même métier, non?...
Perso je ne connais pas ta profession, je ne sais pas quoi dire.
En plus j'ai déjà du mal, parfois, avec des collègues alors... Wink
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14335
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Scramazax le Sam 12 Jan 2013 - 15:27

Ben je ne sais pas. P'tête ben qu'oui, p'tête ben qu'non...

Oui, si ce sont des règles particulières à notre profession, vraiment. Mais non, si ce sont des règles de bonne conduite en général pour les professions libérales, rendant des services à la personne en cabinet.

Scramazax

Messages : 43
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par laurent Gretcha le Sam 12 Jan 2013 - 15:32

L'exemple que tu donnes est bien particulier à ton métier, non? Sur les autres points, plus généraux, tu peux voir partout (dans les échanges d'OG par exemple) qu'il n'y a pas grand chose qui fait toujours l'unanimité...


Dernière édition par laurent Gretcha le Sam 12 Jan 2013 - 18:54, édité 1 fois (Raison : qqs fautes de frappe)
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14335
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Scramazax le Sam 12 Jan 2013 - 15:35

Oui, justement, c'est l'unique chose (puisqu'elle est particulière, justement) sur laquelle j'ai vraiment réfléchi !


Scramazax

Messages : 43
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Lullaby le Sam 12 Jan 2013 - 18:12

Je ne suis pas sûre non plus que tu trouves les réponses à tes questions ici, parce que nous ne faisons pas le même métier et que nous n'avons pas le même cadre de travail. :/
avatar
Lullaby

Messages : 549
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Scramazax le Sam 12 Jan 2013 - 18:38

OK, bon, ben tant pis, alors, je travaillerai sans déontologie

top1 !


Scramazax

Messages : 43
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Laurence le Sam 12 Jan 2013 - 21:29

Bonjour Scramazax

Je réagis ici mais mon post fait référence aussi à un autre fil de discussion ouvert ces derniers jours et dans lequel on évoquait le terme de "rééducation" (terme qui pose problème car il est aussi utilisé par les soignants). Est-ce que votre démarche, plus qu'une rééducation, ne serait pas une "éducation" ? Il me semble que vous évoquiez le fait que l'école n'enseigne pas vraiment / pas assez le graphisme et que les jeunes que vous recevez n'ont pas appris la technique pour avoir un geste harmonieux. Certains y arrivent spontanément. D'autres non, ce sont ceux-là qui ont besoin que vous leur enseigniez une technique de graphisme. Ai-je bien compris votre démarche ?

Par ailleurs, je me permets de vous citer ci-dessous :
Scramazax a écrit:La règle n° 1 serait de limiter le nombre de séances dans toute la mesure du possible (pour ne pas entreprendre de thérapie longue), avec une limite à 10 séances hors handicap.

Je trouve ça très honorable de votre part car cela pousse à une démarche d'efficacité. Néanmoins je suis gênée car l'amalgame entre votre travail et le notre (ou celui des psychomotriciens) peut vite être vite fait, notamment par les pouvoirs publics. Or quand on est dans le soin et la pathologie, l'évolution des troubles est complexe et les ortho justement se sont battus pour pouvoir fixer eux-mêmes le nombre de séances nécessaires à leur patient (sur prescription médicale et dans la limite d'un nombre maximum de séances au-delà duquel il est nécessaire d'avoir une nouvelle ordonnance pour faire un nouveau bilan et évaluer de nouveau les éventuels besoins).

Prudence donc à bien définir le cadre de votre démarche pour qu'il n'y ait pas d'amalgame entre patho (trouble du graphisme pris en charge par psychomot) / carence d'enseignement du graphisme Very Happy

Bonne soirée


Laurence

Messages : 148
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Scramazax le Sam 12 Jan 2013 - 21:42

Utiliser le terme "éducation" poserait problème aussi. Peut-être même plus !

Déjà, il sous-entendrait qu'on agit en première instance. Or, la quasi-totalité des personnes que je reçois ont appris à écrire ! Ils ont reçu un enseignement à l'école. Même les enfants de grande section de maternelle — et j'en vois peu — ont déjà eu des séances d'écriture cursive. Donc, pour moi, il s'agit de rééducation, ou de ré-enseignement, si on préfère.

Il y a aussi parmi ma clientèle des gens qui ont une difficulté non liée à la qualité l'apprentissage. J'ai, par exemple, un gamin de CP qui a de gros problèmes psychomoteurs (suivi par un psychomotricien, bien sûr, mais envoyé chez moi pour tout ce qui est spécifique à l'écriture), un monsieur qui a eu un AVC...

Pour ce qui concerne le nombre de séances, effectivement, c'est sans doute lié au fait que justement, on n'est pas dans le paramédical, donc dans le traitement d'une pathologie. On a un savoir-faire technique sur l'écriture, mais si la personne a trop de problèmes en amont qui l'empêchent de bénéficier de nos séances, je pense qu'on serait malhonnêtes de proposer des suivis au long cours pour lesquels on n'est pas formés. De plus, en l'absence de prescription médicale, on se retrouverait juge et partie si on se lançait dans des rééducations longues !

Pour la dernière partie de la question, l'amalgame patho / absence d'enseignement, je ne suis pas persuadée que ça nous soit spécifique. J'ai quand même pas mal d'orthophonistes autour de moi, et elles (je ne connais pas de monsieur orthophoniste) sont unanimes sur un point : une bonne partie de leur patientèle est composée de gamins n'ayant AUCUN PROBLEME à la base mais ayant eu des méthodes inadaptées d'apprentissage de la lecture.

Ce qui fait que, pour dire les choses crûment, elles donnent des cours particuliers de lecture à ces gosses aux frais de la sécu.

On pourrait discuter de déontologie, là ! D'un côté, c'est vrai que ça pose des problèmes... d'un autre côté, si les orthos n'étaient pas là pour effectuer ce sauvetage, l'échec scolaire serait encore pire que ce qu'il est actuellement ! En tant qu'instit, j'en suis bien consciente.

Mais je dis ça pour mettre en avant le fait que la frontière n'est pas étanche entre patho / absence d'enseignement (ou enseignement inefficace).

Scramazax

Messages : 43
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facturation des rendez-vous non honorés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum