Cas de conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cas de conscience

Message par Marie le Mer 7 Avr 2010 - 22:31

Je voulais vous soumettre un petit cas de conscience que j'ai vis à vis de ma future installation...
J'ai déniché un local dans une commune de 10 000 habitants à partager avec une psychomotricienne avec qui le courant passe très bien. Spacieux, lumineux, loyer très raisonnable, situé face à 2 cabinets médicaux (9 médecins, 5 kinés, 4 dentistes, 1 psychologue, 2 orthos),

J'ai fait mon petit repérage, tout le monde me dit de venir, qu'il y a une forte demande. J'ai eu la future ex collaboratrice des 2 orthos au téléphone qui m'a tout de suite dit qu'elles avaient une liste d'attente et qu'elles étaient obligées de refuser du monde (il y a très peu d'orthos dans les communes alentours)

Tout était parfait jusqu'au moment où j'ai eu les 2 orthos (associées) en question au bout du fil et là... elle m'ont carrément interdit de m'installer dans ce local ! ( Shocked )

Je suis consciente que ce n'est pas très "classe" de s'installer proche des collègues déjà en place mais la configuration de cette ville fait que tous les professionnels de santé sont regroupés... De plus, tout le monde m'a dit de venir m'installer car il y avait de la demande (les 9 médecins compris) ... En plus, la collaboratrice s'en va car les relations avec ses titulaires sont assez tendues (entre autres car elle m'a parlé de leur liste d'attente, et d'après elle, également financièrement) J'ai également recherché aux alentours mais pas moyen de trouver un local correct voire même pas de local du tout...

Que faire ? Je m'installe quand même en faisant tout pour essayer d'avoir des relations normales ? Ou je jette l'éponge en renonçant au local "idéal" ?

PS : J'ai également été très mal reçue dans une autre ville à une 30aine de kilomètres de là, 15000 habitants, 2 orthos... (Je n'ai pas trouvé de local dans les petites communes alentours même en contactant les mairies...) Est-ce une maladie spécifique à cette région ??? Je n'ai jamais connu ça dans les précédentes régions où j'ai travaillé et où j'étais toujours accueillie à bras ouverts...

Marie

Messages : 943
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par laurent Gretcha le Jeu 8 Avr 2010 - 2:24

Pas vraiment d'avis dans ces cas-là, c'est toi qui dois choisir... et de toutes façons il y aura du bon et du mauvais.
Personnellement (c'est mon côté rebelle) j'aurais tendance à faire ce qu'on veut **injustement** m'interdire de faire. Quitte à prendre des cours de karaté Smile ou de droit/déontologie. En tous cas tu auras à ta disposition un tas de collègues (plus de 180 ici, au dernier recensement) pour te conseiller et te soutenir, même si ça ne sert pas toujours...
De toutes façons avec 2 orthos pour 10000 hab, la ville n'est pas orthophoniquement suréquipée je crois... Et si les médecins t'incitent à venir, c'est peut-être qu'ils en ont marre des listes d'attente des deux Calimity Jane... et d'après ce que tu dis, si elles refusent ou font trop attendre des patients, ceux-ci traverseront la rue et c'est tout.
Par contre ne généralise pas sur la région. Il y a des /biiiiiiiiiip/ partout, qui s'installent sur une liste d'attente et qui refusent l'installation d'un(e) collègue.
En fin de compte peut-être qu'il nétait pas vraiment utile de ré-introduire les ours dans les Pyrénées: il semble en rester qqs specimens.

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par Invité le Jeu 8 Avr 2010 - 8:47

Je suis assez de l'avis de Laurent et je crois que j'irais tout de même!!
Et puis le temps arrange parfois les choses et les situaions évoluent. Il se peut que les 2 orthos trouvent finalement sympa d'avoir une collègue, se rendent compte qu'elles continuent à bosser normalement etc.

J'ai fait ce choix il y a 5 ans en m'installant dans ma ville, où je savais qu'il manquait d'orthos mais où les orthos en place me proposaient une collaboration "à l'ancienne" (enfin, des conditions matérielles, financières et humaines que je trouvais déplorables).

J'ai trouvé très vite un local convenable pour démarrer, j'ai eu très vite du boulot, de bonnes relations avec les médecins......
Bon, avec ces collègues, il n'y a pas de relations possibles et je préfère m'abstenir.

Voilà, bon courage pour ta décision

Sabine, premier lapin de la journée....dur les vacances!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par Invité le Jeu 8 Avr 2010 - 9:47

Si tu es sûre de toi (liste d'attente qui te fera travailler rapidement), tu t'installes et tu leur envoies une lettre pour leur signaler ton installation et ton souhait d'avoir avec elles de bonnes relations. Tu n'auras ainsi rien à te reprocher.

Bonne installation
Estelle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par propylene le Jeu 8 Avr 2010 - 10:49

Marie a écrit: En plus, la collaboratrice s'en va

Puisqu'elle s'en va, il y a un bureau disponible?
Si oui, à la lecture de ton récit, ça ne donne pas envie, mais, tu pourrais leur proposer une association?
Comme elles refuseront -> installation en face.

Comme le disent nos autres amis, c'est pas comme si tu débarquais dans une région surpeuplée d'ortho!

Evidemment, je comprends que pour les 2 collègues, une liste d'attente soit rassurante, mais pour les patients, c'est stressant!

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4869 membres et 193776 messages!

propylene
Admin

Messages : 9815
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par Marie le Jeu 8 Avr 2010 - 11:34

Ok merci, c'est bien ce que je comptais faire : rester polie et courtoise mais m'installer quand même. Je tends la perche, si elles ne veulent pas la saisir tant pis pour elles... et sur ce coup là, je suis un peu comme Laurent, j'aime bien combattre l'injustice Very Happy

Quant à leur proposer une assoc', je ne sais pas si je vais prendre le risque... Manquerait plus qu'elles me disent oui !!! Laughing

Merci, en tout cas de vos avis, ils me rassurent sur le fait que je ne suis pas l'horrible et méchante ortho qu'elles m'ont décrite au téléphone Wink

Marie

Messages : 943
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par Marie le Mer 7 Juil 2010 - 14:28

Bon, je reprends le fil... J'ai finalement décidé de m'installer quand même... Je suis encore en plein déménagement mais j'ai envoyé mon petit courrier de présentation et je viens de recevoir un appel :"vous vous installez à côté... ça ne va pas du tout... faut pas croire les médecins... y a pas tant de demandes que celà... moi à votre place je ne l'aurais pas fait..."
Ca m'a un peu cassé le moral même si je me dis qu'il y a de la demande... l'EHPAD à 10 km n'a pas d'ortho... il y a beaucoup de demandes pour des domiciles et l'ortho qui les fait est débordée.
Je croise les doigts pour que ça aille...

En plus, nous avons signé le compromis d'achat d'une maison (eh oui... tout en même temps !) et nous venons de nous apercevoir qu'il y a 1000m² d'écart entre le cadastre et la réalité... L'agence fait semblant de tomber des nues et les proprios actuels ne sont pas joignables car en vacances... On va devoir se rétracter...

La maison que l'on a en location depuis 4 jours, tombe en ruine (depuis 4 jours, 2 volets roulants et la serrure d'entrée se sont cassés...)

C'est vraiment pas drôle quand tout va mal... Sad

Heureusement qu'il y a le forum !!! Very Happy

Marie

Messages : 943
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par propylene le Mer 7 Juil 2010 - 14:51

Courage Marie...
HS: pour la maison que tu vas acheter, je ne sais pas dans quel sens est l'écart mais le cadastre n'a qu'une valeur fiscale. Seul un bornage par un géomètre expert est reconnu.

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4869 membres et 193776 messages!

propylene
Admin

Messages : 9815
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par mlaurebb le Mer 7 Juil 2010 - 15:21

J'espère que tes relations avec les orthos sur place ne seront pas trop mauvaises. Il va falloir attendre qu'elles soient rassurées, et se rendent compte que ton installation ne leur fera pas d'ombre...
Bon courage!
Vous êtes 2, vous pourrez vous soutenir!

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par laurent Gretcha le Mer 7 Juil 2010 - 19:43

Marie a écrit:/// et je viens de recevoir un appel :"vous vous installez à côté... ça ne va pas du tout... faut pas croire les médecins... y a pas tant de demandes que celà... moi à votre place je ne l'aurais pas fait..."
Ben pourquoi elles n'ont pas discuté avec toi pour te l'expliquer plutôt que de t'envoyer paître??
De toutes façons elles étaient 3 il y a peu, non? Et il me semble que l'ex- disait aussi qu'il y avait de l'attente...
Alors t'inquiète pas Marie, les patients vont venir.

Bon pour la maison pas de chance.
Heureusement qu'il y a le forum !!! Very Happy
... et qu'il fait beau. Encore qqs mois de beau temps, largement le temps de changer les volets etc...

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par wrothgard le Jeu 8 Juil 2010 - 15:57

si tu veux, il doit me rester une toile de tente planquée quelque part.....

wrothgard
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 04/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas de conscience

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum