Cession de cabinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cession de cabinet

Message par Soucia le Lun 12 Avr 2010 - 21:52

Bonjour,

je m'apprête à racheter la "clientèle" d'un cabinet. J'ignore si le sujet a déjà été traité (je n'ai pas trouvé!) ;
auriez-vous svp quelques conseils à me donner concernant les détails auxquels penser pour savoir si ce rachat est bénéfique ou non pour moi?
D'ailleurs, comment savoir s'il est bénéfique, que faut-il calculer etc. Merci par avance. Wink

Soucia

Messages : 46
Date d'inscription : 19/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par soldail le Lun 12 Avr 2010 - 23:58

Pêle-mêle comme ça ce qui me vient:

- Combien de médecins prescripteurs?
- Combien de rendez-vous par semaine? (si peu, est-ce par choix)
- travaille-t-il/elle seul(e) ou en association?
- proximité école/rapport avec celles-ci?
- possibilité de se garer
- nombres d'orthophonistes proches (et éventuellement relations avec celles-ci)
- nombre d'années depuis lequel le cabinet existe
- type de patientèle/de pathologie
- comment a-t-il/elle estimé le montant de sa patientèle(FNO/prix de rachat antérieur...?)?
- frais liés au local (charges/loyer...)
- possibilité de garder le même numéro de téléphone
- bail cessible si location (avec renseignement sur la date d'expiration du bail, et si fin du bail bientôt, est-ce que le propriétaire n'a pas de projet de récupération du local?)
- raison de la cession (départ à la retraite? Installation ailleurs?...)
- possibilité de garder meuble/matériel...

Voilà quelques questions que je me suis posée pour le rachat de clientèle que j'ai moi-même effectué

soldail

Messages : 67
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laurent Gretcha le Mar 13 Avr 2010 - 0:25

Tu trouveras probablement plus d'infos sur le forum de la fno...
D'après mes souvenirs, le prix de base est de 30 à 40% du chiffre d'affaires moyen sur les 3 dernières années, et ensuite on module selon l'urgence, les caractéristiques géographiques, matérielles, etc comme l'a bien indiqué Soldail.
Un critère pour savoir si cette cession est un bon plan est de comparer avec une création de cabinet. Par exemple s'il y a une liste d'attente dans ce cabinet (et chez les voisins), c'est qu'il sera assez facile de créer une patientèle, donc le prix devra être plus bas. Mais racheter un cabinet est plus confortable, on paie pour atteindre plus vite sa vitesse de croisière
Maintenant pour savoir si c'est bon pour toi, il faut savoir comment tu veux travailler (30 ou 60 RV semaine?), dans quel(s) domaine(s) particulier(s) (neuro, handicap, voix...) en plus du "courant", étudier s'il y a des possiblités d'adaptation par rapport à ta manière de travailler...

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Soucia le Mar 13 Avr 2010 - 13:54

Merci beaucoup à tous les deux pour ces informations précieuses! c'est un sujet qui demande toujours réflexion!

Soucia

Messages : 46
Date d'inscription : 19/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laitmiel le Mer 14 Avr 2010 - 15:35

Bonjour,

Je profite de ce sujet pour exposer ma situation personnelle...
Après avoir effectué un remplacement de 6 mois pour congé maternité, j'ai signé (non sans difficultés, et bien aidée des forum ortho) un contrat de collaboration répondant (quasiment) aux nouvelles lois. J'ai fait quelques compromis pour que mon actuelle titulaire accepte de signer : nous avons enlevé toute référence à la création pour moi d'une clientèle personnelle. J'ai tout de même pu poser ma plaque à l'extérieur du centre médical (ce n'était pas gagné d'avance) et nous n'avons pas signé de clause de non-concurrence (ouf !).

Ma titulaire et moi-même partageons le même bureau, cela se passe bien, elle travaille deux demi-journées par semaine (car elle veut pouvoir s'occuper de son petit dernier) et moi je bosse 4 jours (40 RDV dont des domiciles).
Nous avons signé le contrat de collaboration jusqu'à fin août car elle veut ensuite travailler plus et je ne pourrai pas rogner de mon côté sur mon emploi du temps.

Je me sens bien dans mon boulot, à la fois dans le centre médical et dans le quartier. C'est un endroit où la demande est TRES importante, un arrondissement de Marseille pauvre en ortho. Je souhaiterais, dans la mesure du possible continuer à bosser ici.

Il y a un mois, le médecin du centre a dit qu'un bureau pourrait se libérer bientôt et il était ravi de savoir que j'étais intéressée pour le prendre. Peu après, ma titulaire m'annonce qu'elle souhaite travailler proche de son domicile (à 30km de Marseille) et elle veut savoir si je suis intéressée pour rester ici. C'est le cas, je lui dis que j'aime mon activité présente. Puis elle ajoute "je fais expertiser mon cabinet".

Là plusieurs questions se posent à moi : je connais son ancienne collab', elle m'avait déjà parlé de cette envie de ma titulaire de vendre alors qu'en dix mois de remplacement/collaboration, je n'en ai jamais eu vent.
J'ai le sentiment que ma titulaire, pas toujours claire avec moi et avec qui j'ai eu de nombreuses déconvenues, tout en rattrapant toujours nos relations et sans que celles-ci ne se détériorent, a attendu d'être sûre que je me plaise dans son cabinet et que j'aie des clients auxquels je sois attachée pour m'informer de son envie de prendre le large.

Je suis certaine qu'elle va me faire une offre d'achat de clientèle, offre que je suis certaine de refuser étant donné le quartier et la très forte demande de celui-ci.

Je suis dans un cas de conscience et j'ai peur que les choses se passent mal. J'aimerais rester dans le centre médical et une ou deux places seront sans doute vacantes d'ici peu. Il serait idiot pour moi d'acheter une clientèle que je pourrais me constituer en facilement 3 mois dans ce même arrondissement.

Je n'ai pas signé de clause de non-concurrence et j'ai la loi avec moi mais que va penser ma titulaire si je lui explique ma situation ?

Elle a certes monté son cabinet il y a 8 ans, mais la situation actuelle dans ce quartier me permet de penser que quiconque pose sa plaque est assuré d'avoir des patients très rapidement.

Que feriez-vous dans mon cas ? Que feriez-vous dans le cas de ma titulaire ? Associeriez-vous le fait que je reste à du détournement de patientèle étant donné que je suis prévenue relativement tard des projets de ma titulaire ?
Elle s'installe ailleurs pour des raisons familiales, est-ce à moi d'en supporter une partie des frais ?

Mon message est un peu long mais je suis embêtée et je ne veux pas me retrouver "bonne poire" de cette histoire (autant garder mes sous pour m'acheter du matériel et pouvoir mettre un peu de côté...)

L.

NB : Pendant mon remplacement j'ai versé une rétro qui je suis certaine était excessive par rapport aux frais du cabinet, j'ai pu négocier comme je le voulais par la suite une rétro plus raisonnable, toutefois, nous n'avons pas fixé de plafond et il arrive qu'elle atteigne 1000€. Je pense avoir été honnête et intègre tout le long de nos relations, parcours semé d'embûches... C'est ma première expérience (et j'estime tout de même qu'elle est bonne car je me sens très bien là où j'exerce)

laitmiel

Messages : 1849
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laitmiel le Jeu 15 Avr 2010 - 22:30

Vraiment pas d'avis Crying or Very sad , même en faveur de ma titulaire ? Je cherche à avoir d'autres points de vue...

Merci,

L.

laitmiel

Messages : 1849
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laurent Gretcha le Ven 16 Avr 2010 - 0:12

A mon avis la réponse est déjà dans ta question... Elle va te proposer un achat, et tu vas le refuser parce que c'est idiot d'acheter quelque chose que tu aurais pour presque rien (puisque les besoins sont grands d'après ce que tu dis).
Tous tes arguments sont valables, et la seule chose qui t'embête c'est de te fâcher avec elle, c'est ça? Et c'est vrai qu'elle risque d'être énervée de ne pas pouvoir te vendre la patientèle. Alors soit tu achètes pour lui faire plaisir, et elle partira avec un grand sourire, ou bien tu lui dis non, que tu avais prévu de prendre un autre local et de monter ta patientèle, et elle partira (ou non) en faisant la g... mais de toutes façons, si elle bosse à 30 km, ça devrait pas être gênant...
La seule chose qui change, c'est qu'elle va essayer de vendre son cabinet à qq'un d'autre. Peut-être qu'elle récupérera assez d'argent, sinon elle continuera à faire les 30 km...
Et si elle veut attaquer, il faudra regarder ce qu'il y a dans le contrat, mais il me semble bien qu'une collaboration ne devrait plus se réaliser avec un seul bureau partagé, un seul numéro de téléphone etc...
Vive le vélo Smile

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par propylene le Ven 16 Avr 2010 - 8:00

Zut, j'avais raté le message de Laitmiel! Suspect
Suis d'accord avec Laurent. C'est honorable de te soucier de ta titulaire mais si en plus un bureau se libère dans le centre médical, c'est logique d'en profiter.

Rien empêche la titulaire d'essayer de vendre sa patientèle à une autre ortho.

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4869 membres et 193795 messages!

propylene
Admin

Messages : 9815
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laurent Gretcha le Sam 17 Avr 2010 - 17:03

Je reviens sur ce sujet pour indiquer une page du site de la fno avec des infos plus claires/précises que les miennes, tant sur le montant que sur les conditions d'un transfert de patientèle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bon week-end, bonnes réflexions

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laitmiel le Lun 19 Avr 2010 - 15:55

Merci pour vos réponses (dommage Laurent, n'ayant pas d'accès FNO je ne peux pas lire l'article que tu nous conseilles),

Effectivement ce qui m'embête c'est de me fâcher avec ma titulaire. J'ai dû déjà pas mal œuvrer pour que nos relations soient cordiales et sans tensions et après tous ces efforts, il serait dommage de partir fâchées, ou pire, que l'une décide de régler des comptes (contrat à l'appui) avec l'autre.

Je sais que je ne crains rien quoi que je décide (partir, rester, m'installer pas loin) mais je n'aime pas les conflits, n'ignore pas l'autre et si quelque chose devait nous opposer, l'ambiance du centre médical s'en trouverait affectée.

Je comprends que ma titulaire ait envie de récupérer des sous de son investissement initial (il y a dix ans) mais je sais aussi que la réalité "du marché" est telle qu'elle essaierait de me vendre une patientèle qui n'a pas vraiment de valeur (étant donnée la rareté des orthos ici).

Elle ne m'a pas fait de proposition réelle, ne m'a même pas dit clairement "veux-tu racheter mon cabinet ?". Je me demande si je mets moi-même les pieds dans le plat en lui disant : voici ce qui se passe si tu restes (on s'associe, je ne veux plus être en collaboration au bout d'un an), si tu pars (je veux bien rester mais je ne souhaite pas acheter ta patientèle) et si une place se libère dans le centre médical (je la prends). En la prévenant suffisamment à l'avance ça lui permettrait si elle le souhaite de passer une annonce pour vendre (à laquelle, je suis certaine, elle n'obtiendra pas de réponse favorable). Mais en lui annonçant aussi tôt, je risque de ma faire une ennemie pour les 4 mois qui nous reste à passer ensemble...

à méditer...

L.

NB : J'ai l'opportunité de postuler pour un poste à mi-temps en institution, cela nous permettrait de partager réellement le temps de travail dans notre bureau si elle réenvisage son projet de s'installer proche de chez-elle et de vendre son cabinet (car partira-t-elle si elle ne trouve pas preneur ?)

laitmiel

Messages : 1849
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Invité le Lun 19 Avr 2010 - 19:30

laurent Gretcha a écrit:... mais il me semble bien qu'une collaboration ne devrait plus se réaliser avec un seul bureau partagé, un seul numéro de téléphone etc...
Vive le vélo Smile
C'est avec ce genre de propos en tête que sortent quelques étudiantes de dernière année de formation.

Partager un bureau, un numéro de téléphone une plaque extérieure, c'est... possible, bien sûr !

La Loi, en référence à la chose jûgée pour l'avocate collaboratrice de confrères, condamne l'entrave au développement d'une clientèle propre à la collaboratrice, à savoir ne laisser faire aucun bilan à sa collaboratrice, ne pas lui permettre de prendre en charge seule toutes les séances de patients.

Alors, pitié, non, non, non : la Loi n'oblige pas la titulaire à se faire manger la laine sur le dos, comme je le lis régulièrement ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Invité le Lun 19 Avr 2010 - 19:48

Pluie intermittente, je te décerne top1 car je suis bien d'accord avec toi!

Il se trouve que (tant mieux) je fournis à ma collaboratrice un bureau meublé et qu'elle a sa propre ligne de téléphone, mais plus notre association approche et plus elle pinaille, et ça commence à me gonfler... et dieu sait si je l'apprécie cette nénette! Mais elle a dû se dire que le printemps approchant, je devais avoir trop chaud et qu'il fallait commencer la tonte!

Mais revenons à nos moutons (hu, hu!) j'ai été collab, en partageant un bureau et une ligne téléphonique, et j'ai pu monter ma patientèle!!! les patients savent très bien à qui s'adresser quand ils le veulent! et il n'y a jamais eu aucun problème!

Hum, hum, on s'est carrément éloigné du sujet là... modo1


Dernière édition par tiare le Lun 19 Avr 2010 - 20:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laitmiel le Lun 19 Avr 2010 - 20:01

Personnellement je ne suis pas contre ma situation actuelle : nous partageons le bureau dans la bonne entente. Cela nécessite tout de même des aménagements d'horaires (deux après-midi en semaine où je ne peux pas travailler). Je n'ai pas non plus besoin de ma ligne privée : un système de messages marche bien et nous avons une liste d'attente commune et ne nous consultons pas pour prendre des patients en bilan (il y en a suffisamment pour ça...)
Mais justement Pluieintermittente et Tiare, que pensez-vous de la situation dans laquelle je vais être avec ma titulaire ? Qu'est-ce qui serait "normal" selon vous si elle s'en va ?

L.

laitmiel

Messages : 1849
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Invité le Lun 19 Avr 2010 - 20:09

Je pense de manière tout à fait personnelle qu'il n'y a pas d'amis dans les affaires, et que là malheureusement tu touches au nerf de la guerre!

Essaie de retourner la situation: penses-tu que qqn d'autre (ou ta collègue) se serait gêné si il/elle avait eu la même opportunité que toi? Franchement, j'ai des doutes...

A toi de voir ce que tu privilégies: la relation que vous avez (sera-t'elle stable dans le temps?) ou le cabinet que tu veux monter (il te fera peut-être moins défaut).

Oui, oui, je sais, plus facile à dire qu'à faire, c'est "faites ce que je dis, mais surtout pas ce que je fais", mais en tout cas c'est de cette manière que j'aimerais pouvoir réagir: en me distanciant du côté affectif!

Bon courage pour ton dilemme! Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Invité le Lun 19 Avr 2010 - 21:01

laitmiel a écrit: Qu'est-ce qui serait "normal" selon vous si elle s'en va ?

L.

Ta question est parfaite : "qu'est ce qui est "normal", surtout si elle s'en va ?" et que tu as tenu le cabinet à 80% cette année ?

Je dirais : il n'y a que toi qui peut répondre à cette question. Quel prix, modique cela va sans dire dans ces conditions, es-tu prête à lui proposer ? Ce prix doit te paraître raisonnable, à tes propres yeux. Il correspond au fait que tu paies l'accès à une notoriété que tu as pu obtenir grâce à elle. Cela me semble important, pour l'apaisement de ta conscience, de lui faire une telle proposition, au niveau que tu trouves juste. Si elle accepte, c'est ok. Sinon, tu occupes le local qui t'es proposé par le médecin sans aucune gêne.

Pluie Intermittente, éleveur de moutons qui attend la naissance d'agneaux cette semaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Alain Alvo le Lun 19 Avr 2010 - 21:18

Bonsoir les filles. Ne vous énervez pas, Pluieintermittente et Tiare flower notamment au sujet de ce que Laurent a écrit (Bonsoir mon garçon clown ) au sujet du partage d'un bureau, en collaboration. Si vous lisez bien ce que Laurent a écrit, il n'a pas parlé de "Loi" : Ce qu'il évoque, ce sont les "règles professionnelles" établies par la FNO, qui, en l'absence d'un "Ordre des orthophonistes", travaille sur l'établissement de telles règles. Et il se trouve que, justement, c'est par la collaboration que la FNO a choisi de commencer à travailler ... Et vous savez fort bien que ce que la FNO défend plus que tout, dans le cadre de l'exercice Libéral, c'est le sens le plus libéral possible du terme ... Wink

Pour Laitmiel : je crois que, jusque dans le choix de ton pseudo, on peut deviner un des aspects de ta personnalité, paisible et sereine, redoutant les bourrasques et les orages ... A mon humble avis, il vaut mieux que tu laisses les choses venir peu à peu, et attendre que ta collègue te dise clairement ce qu'elle envisage. Il est tout à fait normal qu'elle te fasse, à toi en premier lieu, une proposition, si elle envisage de vendre sa patientèle. Mais il s'agit bien d'une proposition, c'est à dire qu'elle sait pertinemment que tu es libre de refuser son "offre". Si elle quitte son cabinet, étant donné que c'est avec elle que tu as signé le contrat de collaboration, et non avec un(e) éventuel(le) successeur(euse ?) ton contrat prend automatiquement fin le jour de son départ ; tu es libre de faire ce que bon te semble ... mais avec ta propre patientèle seulement (celle qui ne t'a pas été présentée par la titulaire) car, pour la patientèle restante, il y a deux solutions : si elle est reprise par une orthophoniste qui succède à ta collègue, ce sera alors sa patientèle. Mais, si personne ne rachète la patientèle de ta collègue, les patients concernés seront libres de faire ce qui leur plaira. Et même, si l'éventuelle nouvelle orthophoniste ne plaît pas aux anciens patients de ta collègue partie, ils auront libre choix, et pourront changer d'orthophoniste. Mais, dans ce cas, je te conseille fortement de leur faire écrire une attestation sur l'honneur, selon laquelle c'est de leur plein gré et de leur seule volonté, sans avoir été influencé en aucune manière, qu'ils ont décidé de rejoindre ta patientèle, car, même si tu mets du miel dans ton lait, le goût acre de la vengeance peut se faire sentir à tout instant ...
Voilà, en attendant d'autres avis ...
Bon courage (et tu sais, tu peux boire d'autres boissons ; parfois celles qui sont très fruitées et un peu acides sont également délicieuses) I love you

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Invité le Lun 19 Avr 2010 - 21:32

Alain Alvo a écrit:Bonsoir les filles. Ne vous énervez pas, Pluieintermittente et Tiare flower notamment au sujet de ce que Laurent a écrit (Bonsoir mon garçon clown ) au sujet du partage d'un bureau, en collaboration. Si vous lisez bien ce que Laurent a écrit, il n'a pas parlé de "Loi" : Ce qu'il évoque, ce sont les "règles professionnelles" établies par la FNO, qui, en l'absence d'un "Ordre des orthophonistes", travaille sur l'établissement de telles règles. Et il se trouve que, justement, c'est par la collaboration que la FNO a choisi de commencer à travailler ... Et vous savez fort bien que ce que la FNO défend plus que tout, c'est l'exercice Libéral, au sens le plus libéral possible du terme ... Wink
Oui, Laurent n'a pas parlé de la Loi, et c'est bien ce qui m'a gêné. Ces "règles professionnelles" établies par la FNO sont-elles ce qu'a relaté Laurent ? Si oui, elle sont tout simplement illégales.

Quant à "savoir fort bien" ce que défend la FNO "plus que tout", ouhhhhh là, je serais plutôt du genre à "jûger sur pièce" qu'à "savoir fort bien".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Alain Alvo le Lun 19 Avr 2010 - 21:37

Bonsoir Pluieintermittente, reste cool ... sif1 (Singing in the rain )
Bonne nuit, et bonne nuit à tout le monde, Alain. Cool

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par adi le Lun 19 Avr 2010 - 22:21

Je suis d'accord avec Pluie et Tiare. Tu ne vas pas perdre des milliers d'euros pour ménager la susceptibilité d'une personne qui ne t'a apparemment pas fait que des cadeaux... et à qui tu as permis de bien arrondir ses fins de mois alors qu'elle travaillait mollo.

Je pense qu'effectivement tu peux lui exposer la situation avec tes projets dans les 3 cas qui pourraient se présenter et la laisser réfléchir. Le marché est tel que tu n'as pas besoin de racheter une clientèle hors de prix (car les calculs selon les bases de la FNO sont délirants), elle devrait le comprendre. Lui racheter à un prix modique me paraît un bon compromis, espérons que ça fonctionne en toute cordialité !

Adeline, qui n'aime pas les conflits non plus

adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laitmiel le Lun 19 Avr 2010 - 22:51

Merci pour l'ensemble de vos messages et réflexions. Je vais prévoir les différents scenarii possibles tranquillement, réfléchir aux manières d'annoncer les choses, penser à trouver aussi un local ailleurs pourquoi pas (j'ai été très autonome cette année, je me sens prête à me lancer toute seule). Je pense ne pas me retrouver prise au dépourvu à la fin de mon contrat de collaboration. Il prend fin le 27 août, je sais que le temps passe très vite mais d'ici-là certains paramètres peuvent avoir changé.
Je vais laisser ma titulaire venir... Il faut aussi qu'elle me tienne au courant de ce qu'elle envisage pour elle/moi/nous.

L.

PS : Alain, mon pseudo date de mes 15 ou 16 ans (il y a plus de dix ans donc, waouh !) et j'ai souvent pensé à le changer mais je suis "connue" sur les forum ortho avec celui-ci... alors je le conserve =)... Le côté doux et lacté est peut-être encore un trait de mon caractère mais je choisirais maintenant de donner une image plus neutre si je devais faire dans l'innovation de pseudo.
PPS : La fleur de l'apaisement m'a fait bien rire en tout cas...
flower

laitmiel

Messages : 1849
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Invité le Lun 19 Avr 2010 - 23:12

Alain, ne t'inquiète pas, je reste cool man afro

Je ne remettais pas en cause ce que disait Laurent, mais je tenais à rebondir sur les propos de Pluie, avec lequel ce n'est pas la première fois que je suis d'accord.

Après, il est vrai que la situation de Laitmiel peut renvoyer à des situations et des vécus personnels différents + ou - douloureux...
Tout est question de choix dans la vie, et je ne sais pas s'il y a de solution bonne ou mauvaise dans son cas, mais j'ai bien peur qu'elle ne puisse contenter tout le monde, chacun tirant la couverture à soi.

Tiaré (bien meilleure en jardinage qu'en gestion patrimoniale flower )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par laurent Gretcha le Mar 20 Avr 2010 - 0:59

Pluieintermittente a écrit:
laurent Gretcha a écrit:... mais il me semble bien qu'une collaboration ne devrait plus se réaliser avec un seul bureau partagé, un seul numéro de téléphone etc...
Vive le vélo Smile
C'est avec ce genre de propos en tête que sortent quelques étudiantes de dernière année de formation.
Partager un bureau, un numéro de téléphone une plaque extérieure, c'est... possible, bien sûr !
La Loi, en référence à la chose jûgée pour l'avocate collaboratrice de confrères, condamne l'entrave au développement d'une clientèle propre à la collaboratrice, à savoir ne laisser faire aucun bilan à sa collaboratrice, ne pas lui permettre de prendre en charge seule toutes les séances de patients.
Alors, pitié, non, non, non : la Loi n'oblige pas la titulaire à se faire manger la laine sur le dos, comme je le lis régulièrement ici.
J'ai l'impression que tu interprètes certains messages (en l'occurence mon dernier, mais pas que). Je n'ai pas l'impression que quelqu'un ici ait pris nettement parti, que ce soit pour les titulaires ou les collaboratrices, pour les remplaçantes ou pour les remplacées... Les situations sont diverses et les commentaires et avis partagés, en tous cas il me semble.
Il y a plein de manières d'exercer notre métier, de collaborer etc. Je ne les comprends/partage pas toutes mais bon elles existent et il en faut pour tout le monde. Il y a souvent des collaborations ou des associations etc qui se passent très bien. Mais c'est vrai aussi qu'il peut y avoir parfois des abus inacceptables, des exigences exagérées, émanant parfois d'étudiantes mais parfois des anciennes (je mets tout au féminin pour respecter la loi de la majorité, n'y voyez aucune malice).
Et ce n'est pas condamner toute une catégorie (ici les titulaires) que de déclarer que certaines abusent en exerçant un pouvoir sans partage. Il existe des orthos qui ne permettent pas à leur collaboratrice d'exercer leur métier dans les conditions "normales", ce qui a pour conséquence (j'espère que ce n'est pas un but) de les maintenir dépendantes. Alors pour définir ce que sont des "conditions normales", il ne faut pas évoquer les situations où ça se passe bien... Evidemment on peut partager un bureau, on peut n'utiliser qu'une seule ligne. On peut même ne pas utiliser de contrat, ou mettre n'importe quoi dessus. Il y aura des cas où ça ne gênera personne.
Mais sous-entendre comme tu le fais que chercher à définir des conditions de travail assurant une certaine indépendance équivaut à donner des armes aux néo-orthos pour ruiner les gentilles titulaires qui déjà donnent beaucoup de temps et d'énergie pour une rétro qui leur permet à peine de changer leur ordi — souris pluie, je sais bien que c'est un peu trop schématisé Smile — c'est un peu exagéré. Tout comme la longueur de ma phrase c'est vrai.
Alors on ne sera peut-être pas d'accord, ce n'est pas grave, ni la première fois, mais le seul thème "général" sur lequel il peut être intéressant de continuer à discuter, c'est comment définir des conditions normales, acceptables d'un côté comme de l'autre, en respectant le principe de la collaboration (chacun apportant quelque chose). Il peut s'agir de fixer des limites générales, de donner des exemples ou d'ouvrir des pistes, mais sûrement pas de généraliser et de jeter l'anathème sur les nouvelles diplomées qui sortent toutes de l'école avec un couteau entre les dents... 'affraid'

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Invité le Mar 20 Avr 2010 - 7:48

C'est bien parce que rester sur des généralités ne me satisfait pas que ta phrase "mais il me semble bien qu'une collaboration ne devrait plus se réaliser avec un seul bureau partagé, un seul numéro de téléphone etc..." m'a fait réagir.
Non, tout ne se vaut pas. Non, partager un bureau n'est pas du même ressort que ne pas signer de contrat. La Loi exige la signature du contrat.
Quand à s'échapper des généralités, je suis le premier à le faire. Je n'hésite pas à donner tous les chiffres, tous les principes, tous les détails qui fondent mon expérience dans beaucoup de mes mails.
.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Admin le Mar 20 Avr 2010 - 8:57

Zen... mettez la main sur ceci, ça vous détendra :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Admin
Admin

Messages : 9997
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cession de cabinet

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum