rééducatrice en écriture

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Sam 29 Déc 2012 - 21:42

Bonjour,

Je ne sais pas si je suis bienvenue ici ou pas... vous me direz !
Je suis instit depuis un petit moment et je viens de me lancer, depuis septembre, en auto-entrepreneuse, comme "rééducatrice en écriture". J'ai fait une formation spécifique avant, bien sûr.
Donc, je reçois, après l'école, le mercredi, le samedi ou pendant les vacances scolaires les enfants, adolescents ou adultes qui ont des difficultés avec leur écriture manuscrite. Je découvre les joies et les désagréments de la profession libérale, et ressens l'envie d'échanger sur ces sujets.

Si ce n'est pas ma place, dites-le moi (gentiment, s'il vous plaît Very Happy ) et je me retirerai sur la pointe des pieds !

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par laurent Gretcha le Sam 29 Déc 2012 - 23:05

Il me semble que le but de ce forum est d'échanger sur la gestion d'un cabinet libéral, pas sur l'orthophonie (même si...). C'est mon petit avis.
Par contre je me pose deux questions:
1) c'est possible de mener une carrière libérale parallèlement à un poste de fonctionnaire?
2) c'est un pseudo?
Smile


laurent Gretcha
laurent Gretcha

Messages : 15031
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 62
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Sam 29 Déc 2012 - 23:35

Oui aux deux questions !


Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Claudie le Dim 30 Déc 2012 - 10:02

Bonjour,
Peux tu nous dire quelle formation tu as faite avant de te lancer ?
Claudie
Claudie

Messages : 12741
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Admin le Dim 30 Déc 2012 - 10:52

Bienvenue à toi. Laurent a raison, ce forum n'est pas réservé aux orthophonistes, bien qu'ils y soient largement majoritaires.

_________________
Guillaume
http://orthogestion.blogspot.com
Admin
Admin
Admin

Messages : 11620
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par laitmiel le Dim 30 Déc 2012 - 11:00

Bonjour Scramazax,

Personnellement je trouve qu'il y a un grand manque au niveau de ce créneau de la rééducation de l'écriture. C'est dans notre formation initiale et dans notre champ de compétences en tant qu'orthophonistes mais nous n'avons pas les moyens (en termes de rééducation) autres que très empiriques pour assurer une rééducation technique réelle et fondée.
Nous sommes formés au diagnostic de dysgraphie, ayant effectué mon mémoire en lien avec ce sujet je suis tout à fait à l'aise pour poser le diagnostic. Cependant, quand arrive la phase de rééducation je me sens démunie.

Personnellement, je pense que c'est un travail de psychomotricité fine et qu'en cela cela concerne les psychomotriciens. Les graphothérapeutes sont difficiles à trouver, ne peuvent souvent pas témoigner d'une formation solide et validée sur un plan théorique : bref, c'est mal encadré.

Comme tout ce qui est mal encadré dans le cadre thérapeutique, il y a une brèche, un vide, et les parents confrontés aux difficultés de leurs enfants, voulant leur bien et ayant les moyens financiers (ou se les donnant) se font attirer à droite à gauche, par des thérapeutes ou des entreprises de services, dont le but est (parfois ? souvent ?) de faire simplement de l'argent.

Je ne connais pas ta démarche Scramazax, je ne sais pas quelle "formation spécifique" tu as faite exactement. Tu te présentes de façon sympathique et j'espère que tu sauras être reçue avec la bienveillance de ce forum.
Toutefois, si tu fais partie des personnes qui se disent "rééducateurs" et donc "soignants" alors que la formation réellement ne le justifie pas, nous pourrons t'expliquer notre point de vue de soignant, à nous, et te dire que l'on ne peut pas aider correctement (a priori) des personnes en souffrance avec des pathologies avérées (et la dysgraphie est très dure à vivre) sans une formation initiale de soignant "reconnue".

Pour moi (dans mon monde des bisounours), il faudrait que :
- les troubles de l'écriture (comme geste graphique) soient AUTANT pris en compte que les troubles de la lecture et que le handicap (réel) soit mieux reconnu par l'éducation nationale
- les psychomotriciens assurent cette rééducation de l'écriture car ce sont EUX les spécialistes de la motricité (et pas nous)
- les psychomotriciens soient remboursées par la SECU (tant qu'à faire)
- les instits soient mieux formés (encore et toujours !) concernant les pathologies possibles de leurs élèves et qu'ils accordent une importance plus grande à l'écriture comme geste graphique (je trouve qu'il y a vraiment une détérioration de l'exigence à ce niveau et c'est dommage). à force d'accorder de l'importance à ce que l'élève exprime (le fond), plutôt que comment il l'exprime (orthographe, écriture), on se retrouve avec des enfants sans pathologie qui viennent nous voir parce qu'on ne leur a pas appris correctement et surtout qu'on n'a pas INSISTE pour qu'ils fassent l'effort d'apprendre.

Bref, bref.... Rolling Eyes J'ai un peu dévié mais ça m'a inspirée...

L.
laitmiel
laitmiel

Messages : 2191
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Dim 30 Déc 2012 - 14:47

Merci pour votre accueil, et merci, Laitmiel, pour ta franchise.

J'ai peu de temps ce matin, mais je vais répondre en quelques mots, avant de revenir plus tard discuter plus avant.

Je suis moi aussi mal à l'aise avec ce terme de "rééducatrice". Si je devais créer un mot, je m'appellerais... orthographiste, puisque vous êtes orthophonistes ! Ou alors, graphomotricienne. J'utilise "rééducatrice" pour deux raisons :
- cela distingue des graphothérapeutes, puisque justement je ne suis pas thérapeute, et pour moi le mot "rééducation" ne renvoie pas à thérapie, soin, mais à "éducation"
- c'est ce qui est écrit sur mon certificat !

Sur mon site, sur ma carte de visite et sur les papiers officiels, je dis que je donne des "cours particuliers d'écriture". Si le français avait l'équivalent du mot anglais "handwriting", ça m'irait parfaitement. Malheureusement, ce n'est pas la cas, et "cours particuliers d'écriture manuscrite" est lourd et peu compréhensible. "écriture" seul peut renvoyer au style autant qu'au geste...

Ma formation est celle de rééducatrice en écriture, donc, j'ai suivi des cours par correspondance pendant un an plus deux sessions d'une semaine à plein temps, et passé un examen. De plus, comme cette formation manquait à mon sens terriblement de volet pratique, je suis allée passer deux journées complètes dans le cabinet de collègues pour observer leurs pratiques.

Par ailleurs, j'enseigne depuis 17 ans, dont un certain nombre d'années en maternelle et en CP, ce qui me donne une certaine expérience.

On est très loin, j'en suis bien consciente, de la formation d'orthophoniste, qui dure plusieurs années et dont le versant médical ou paramédical est important. Je suis très attentive à "rester à ma place" : je ne touche ni au psychologique, ni au médical, et je renvoie vers des professionnels (ophtalmo, orthophoniste, psychomotricien, psychologue...) quand j'ai l'impression que le problème me dépasse.

Cela dit, de la même manière que vous, orthophonistes, recevez dans vos cabinets des enfants sans aucune pathologie qui ont appris à lire avec des méthodes pourries (je suis bien placée pour le savoir, en tant qu'instit !), je reçois dans mon bureau des enfants qui n'ont jamais appris à tenir leur crayon mais qu'on a laissé se dépatouiller avec un modèle !

Je voulais être brève... c'est raté ! Embarassed

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Claudie le Dim 30 Déc 2012 - 15:18

Merci pour ta réponse .
La difficulté est de faire la part des choses, comme bien souvent...

Les enfants présentant des dysgraphies doivent être pris en charge en psychomotricité ; l'approche des psychométriciens , autour du geste , de la motricité fine et globale en lien avec le développement moteur et psycho affectif de l'enfant, est une formation très globale , longue et vraiment adaptée aux troubles psychomoteurs, et en particulier au traitement de la dysgraphie.

heureusement, les enfants n'ayant jamais suivi de cours pour tenir un stylo s'en sortent très bien pour écrire en général ; ce sont des acquis qu'ils ont avant d'entrer en CP...Tu prends donc en charge des enfants présentant des dysgraphies...c'est ce que les formations de rééducateur en écriture mettent en avant en tout cas.
Donc, tu te situes sur le même registre que les psychomot à mon avis...en tout cas, lorsque tu reçois un enfant ayant des troubles graphiques, il faudrait systématiquement l'adresser chez un psychomot afin qu'il fasse un bilan approfondi de ses difficultés....Evidemment, dans ce cas, il y a fort à parier que nombre de ces enfants doivent suivre une rééducation grapho motrice chez le dit-psychomot et pas avec toi....

Je ne doute pas que ton expérience personnelle soit très compétente pour enseigner, mais je crois qu'il faut distinguer l'enseignement de la rééducation. Chaque profession a ses richesses et ses spécificités.
Je pense que les enseignants devraient recevoir une formation pour apprendre l'écriture ( et pas que cela d'ailleurs , ils s'en plaignent assez...), et je pense que ta formation doit beaucoup t'apporter pour enseigner dans ta classe...

Le débat reste ouvert Smile ...
Claudie
Claudie

Messages : 12741
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Laurence le Dim 30 Déc 2012 - 19:20

Bonjour Scaramax et bienvenue sur ce forum, la porte vous est ouverte avec plaisir.
Puisque le débat semble lancé, je me permets de relever une citation de votre réponse qui me gêne :
Scramazax a écrit:et pour moi le mot "rééducation" ne renvoie pas à thérapie, soin, mais à "éducation"
Les orthophonistes (comme sans doute d'autres paramédicaux) sont des thérapeutes qui pratiquent des rééducations... voire parfois de l'éducation précoce dans certaines pathologies.
Peut-être que le terme "rééducation" est mal choisi mais, pour prendre l'exemple du langage oral, nous prenons en charge :
- les retards de parole : des enfants dont le retard est censé se combler au cours du temps. Pourquoi ont-il un retard ? Une "éducation" (dans le sens d'apprentissage) du langage qui ne s'est pas tout à fait fait comme chez les autres enfants (maturité, otites à répétition, difficultés praxiques, etc.). Donc nous sommes là pour rééduquer cad entrainer plus / différemment afin que le retard d'apprentissage se comble.
- les dysphasies : là il y a quelque chose de déviant et de pathologique, on pourra améliorer les compétences, compenser, mais jamais combler le trouble.
Dans les deux cas, notre approche est celle d'un thérapeute et nous sommes dans une démarche de soins, et pourtant nous faisons bien une rééducation.


Laurence

Messages : 148
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Dim 30 Déc 2012 - 20:06

Claudie a écrit:
Les enfants présentant des dysgraphies doivent être pris en charge en psychomotricité ; l'approche des psychométriciens , autour du geste , de la motricité fine et globale en lien avec le développement moteur et psycho affectif de l'enfant, est une formation très globale , longue et vraiment adaptée aux troubles psychomoteurs, et en particulier au traitement de la dysgraphie.

Je ne suis pas du tout sûre d'être d'accord avec cette affirmation. Je reçois chez moi plusieurs enfants qui ont fait de longues séances de psychomotricité et qui n'ont pas fait de progrès en écriture. L'explication me semble assez simple : ce sont des enfant qui ne présentent pas de réelles difficultés psychomotrices, mais qui ont besoin d'un enseignement raisonné de l'écriture, ce que les psychomotriciens ne savent pas faire, puisque ce n'est pas leur formation. Je reçois également des enfants qui voient un psychomotricien de manière régulière mais sont demandeurs d'une aide spécifique pour l'écriture. Ce sont, bien sûr, ceux qui ont des réelles difficultés psychomotrices. En ce cas, notre travail est complémentaire.

Bien évidemment, ceux qui voient un psychomotricien et à qui cela suffit, je ne les vois pas, par définition ! Very Happy

Ma spécialité est très mal connue, les gens qui viennent vers moi ont souvent essayé plusieurs autres choses avant.

Claudie a écrit:
heureusement, les enfants n'ayant jamais suivi de cours pour tenir un stylo s'en sortent très bien pour écrire en général ; ce sont des acquis qu'ils ont avant d'entrer en CP...Tu prends donc en charge des enfants présentant des dysgraphies...c'est ce que les formations de rééducateur en écriture mettent en avant en tout cas.
Non, malheureusement, on constate que l'écriture des élèves se dégrade de manière très importante. J'ai des demandes de la part de collégiens, de lycéens, d'étudiants même, qui se sont débrouillés comme ils ont pu au début, mais qui quand ils ont eu besoin d'accélérer n'ont plus pu suivre. Ce sont des gens qui n'ont pas de problème psychomoteurs, pour la plupart.

Claudie a écrit:
Donc, tu te situes sur le même registre que les psychomot à mon avis...en tout cas, lorsque tu reçois un enfant ayant des troubles graphiques, il faudrait systématiquement l'adresser chez un psychomot afin qu'il fasse un bilan approfondi de ses difficultés....Evidemment, dans ce cas, il y a fort à parier que nombre de ces enfants doivent suivre une rééducation grapho motrice chez le dit-psychomot et pas avec toi....
Jusqu'à maintenant, c'est plutôt le contraire. J'ai reçu un enfant qui a été diagnostiqué dysgraphique, qui a un P.A.I. et un tiers-temps pédagogique, et au bout de 3 ou 4 séances les parents me disent : "Il a fait tellement de progrès que les profs disent qu'on pourrait laisser tomber le P.A.I." Dans ce genre de cas, je suis bien contente !

Claudie a écrit:
Je ne doute pas que ton expérience personnelle soit très compétente pour enseigner, mais je crois qu'il faut distinguer l'enseignement de la rééducation. Chaque profession a ses richesses et ses spécificités.
Je pense que les enseignants devraient recevoir une formation pour apprendre l'écriture ( et pas que cela d'ailleurs , ils s'en plaignent assez...), et je pense que ta formation doit beaucoup t'apporter pour enseigner dans ta classe...

Le débat reste ouvert Smile ...
Effectivement, il faut distinguer l'enseignement de la rééducation, et je ne travaille pas du tout de la même manière à l'école et dans mon bureau. Je me lance d'ailleurs dans la formation pour les enseignants, j'ai ma première animation pédagogique de circonscription en février. Une bonne partie des séances pourrait être évitées si les enseignants étaient formés, je suis bien d'accord !

Par contre, je ne suis pas d'accord, bien évidemment, que par essence je suis moins efficace que le personnel paramédical. Je veux bien discuter sur le mot "rééducation" si vous trouvez mieux à me proposer ! Very Happy

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Dim 30 Déc 2012 - 20:13

Laurence a écrit:Bonjour Scaramax et bienvenue sur ce forum, la porte vous est ouverte avec plaisir.
Puisque le débat semble lancé, je me permets de relever une citation de votre réponse qui me gêne :
Scramazax a écrit:et pour moi le mot "rééducation" ne renvoie pas à thérapie, soin, mais à "éducation"
Les orthophonistes (comme sans doute d'autres paramédicaux) sont des thérapeutes qui pratiquent des rééducations... voire parfois de l'éducation précoce dans certaines pathologies.
Peut-être que le terme "rééducation" est mal choisi mais, pour prendre l'exemple du langage oral, nous prenons en charge :
- les retards de parole : des enfants dont le retard est censé se combler au cours du temps. Pourquoi ont-il un retard ? Une "éducation" (dans le sens d'apprentissage) du langage qui ne s'est pas tout à fait fait comme chez les autres enfants (maturité, otites à répétition, difficultés praxiques, etc.). Donc nous sommes là pour rééduquer cad entrainer plus / différemment afin que le retard d'apprentissage se comble.
- les dysphasies : là il y a quelque chose de déviant et de pathologique, on pourra améliorer les compétences, compenser, mais jamais combler le trouble.
Dans les deux cas, notre approche est celle d'un thérapeute et nous sommes dans une démarche de soins, et pourtant nous faisons bien une rééducation.


Vous avez raison, le mot "rééducation" ne me satisfait qu'à moitié. Je sais que les orthophonistes prennent en charge des pathologies très diverses, qui vont du petit zozotement de l'enfant par ailleurs très performant à l'aphasie totale, de la personne âgée tentant de se remettre d'un AVC à l'enfant autiste apprenant à communiquer. Je travaille d'ailleurs en très bonne intelligence avec les orthophonistes d'à côté de chez moi, qui m'envoient des élèves. Pour moi, je ne fais qu'une chose : le geste d'écriture. Je ne propose jamais de suivi au long cours : je me suis donné comme limite d'intervention 10 séances (sauf handicap — mais je n'ai pour l'instant jamais eu de demande de la part de parents d'enfants trisomiques ou autistes, je verrai quand je serai confrontée à cette difficulté !). Si au bout de 10 séances l'écriture n'était pas satisfaisante, je considèrerais que j'ai échoué pour cette personne. Jusqu'à maintenant, cela ne s'est pas produit, mais je débute, donc je serais une menteuse si je disais que je suis sûre de moi à 100 %.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Admin le Dim 30 Déc 2012 - 20:59

Voilà un discours honnête.

_________________
Guillaume
http://orthogestion.blogspot.com
Admin
Admin
Admin

Messages : 11620
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Dim 30 Déc 2012 - 21:28

J'essaye ! Very Happy

Bien sûr, au bout de 4 mois et environ 25 élèves, je ne peux pas avoir véritablement de recul, mais je peux quand même dire que, globalement, "ça marche" !

Je reçois jeudi prochain mon premier... heu... élève ? client ? patient ? Question de plus de 60 ans, qui vient après un AVC pour tenter de restaurer son écriture qu'il a perdue. Je lui ai dit la vérité, à savoir "la formatrice nous a assurés que la méthode est très efficace après un AVC mais je n'ai que sa parole pour cela, alors nous tentons 4 séances et nous évaluons ensemble après si on continue ou pas". Il m'a dit OK.

Je suis pour le fait de jouer "cartes sur tables", c'est plus franc !

Mais vous avez raison sur un point : je ne suis pas à l'aise avec le vocabulaire à utiliser.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par gpingault le Dim 30 Déc 2012 - 21:44

Je trouve votre discours très clair (même si le vocabulaire ne nous aide pas Wink ), et pour tout dire, très intéressant. Je trouve toujours enrichissant d'explorer les complémentarités possibles à notre profession. Merci d'avoir poussé la porte et de nous offrir cet échange!
gpingault
gpingault

Messages : 131
Date d'inscription : 21/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Admin le Dim 30 Déc 2012 - 21:46

La formatrice parlait de clients, d'élèves ou de patients ? Sinon, plus neutre : "personne à aider".

_________________
Guillaume
http://orthogestion.blogspot.com
Admin
Admin
Admin

Messages : 11620
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Dim 30 Déc 2012 - 21:53

La formatrice parlait essentiellement d'enfants. Nous voilà bien avancés ! Very Happy

Je pensais que j'aurais surtout des enfants, mais je dois constater que j'ai un nombre non négligeable d'adolescents (en fin de collège ou en lycée) et de jeunes adultes (3 à ce jour, venus donc de leur propre initiative, soit un peu plus de 10 % des cas – oui, je sais, c'est de la statistique non valable sur un si petit échantillon).

Je pense qu'élèves est mieux, finalement, parce qu'à la base je suis enseignante et que ça permet de remettre un peu les choses dans le domaine du pédagogique, donc de sortir du pathologique. J'ai remarqué un net soulagement chez plusieurs jeunes à qui j'ai dit "pour moi, je ne crois pas qu'on soit ici dans le domaine du handicap, et si tu travailles sérieusement tu devrais pouvoir retrouver une écriture tout à fait normale à mon avis".

Je me pose d'ailleurs, en tant qu'instit, depuis plusieurs années, la question de la médicalisation de l'échec !

Je suppose que c'est votre quotidien, les orthos, de voir débarquer dans vos cabinets des gamins sans la moindre pathologie qui n'ont rien compris à la méthode Ribambelle ou Abracadalire !

Le cabinet en face de mon école est ravi depuis qu'on a changé de méthode de lecture dans l'école : ça leur laisse plus de temps pour s'occuper des vrais cas pathologiques... no comment.

Va-t-on vers une querelle des méthodes d'écriture comme on a eu celle des méthodes de lecture ? Je ne l'espère pas, mais j'espère que le débat existera quand même.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Alain Alvo le Lun 31 Déc 2012 - 19:00

Bonsoir Scramazax et tout le monde.

Je ne suis plus beaucoup sur OG en cette période de vacances, mais là, je ne peux pas résister à venir discuter sur ce fil.

Alors, à mon humble avis, nous voilà repartis sur un "truc" du style (je pense que vous vous souvenez de cette formulation issue d'une liste de discussion) :
"A force de tester et d'évaluer, quand est-ce que l'on soigne ?"
Je sais, vous allez me dire qu'ici on ne parle pas de soin au sens paramédical du terme et je vous réponds simplement : est-il toujours absolument nécessaire de mettre des étiquettes sur tout ? Les humains que nous sommes et que sont les enfants ados et adultes (termes choisis volontairement) que nous recevons, sont-ils comparables à des pots de confiture ?
Scramazax est complémentaire, voire indispensable à notre pratique.
vous voulez savoir quoi ?
Pour moi, "les Scramazax" sont un peu comme les analogues des orthoptistes : Les orthoptistes s'occupent (encore un terme volontairement choisi) entre autres choses, de la gymnastique oculaire tout comme les scramazax s'occupent de la gymnastique manuelle de l'écriture, un point c'est tout. En d'autres termes il faut arrêter de brandir à tout bout de champ, une pseudo toute-puissance et toute compétence orthophonique, sinon, il faudra inclure dans les études d'orthophonie, une préparation au diplôme d'orthoptiste, de psychomotricien(ne), etc., etc.
Nous savons pertinemment que les études d'orthophonie ne nous forment que partiellement à la rééducation de l'écriture. Je suis persuadé qu'un intervenant (encore un terme volontairement très général) consciencieux, quel qu'il soit, saura rediriger s'il ne se sent pas assez compétent pour venir en aide...

Merci Scramazax, pour ton courage, ta franchise, ton honnêteté et ton humilité . Bienvenue sur OG.
Bonne fin d'année à toi et à tout le monde. flower
Alain Alvo
Alain Alvo

Messages : 7005
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Lun 31 Déc 2012 - 19:36

Alain, merci. Je dois dire que j'arrivais sur la pointe des pieds, et je vous suis très reconnaissante de la chaleur de votre accueil et de la qualité des interventions !

C'est exactement ça : on fait la gym des doigts, comme d'autres font la gym des yeux, et je pense qu'on peut être utiles à notre petit niveau sans marcher sur les plate-bandes de qui que ce soit.

J'ai aussi eu une discussion intéressante avec une amie américaine. Là-bas, les "orthophonistes" n'existent pas, ou plutôt il y a plusieurs spécialités : des "rééducateurs de la parole", des "rééducateurs de la lecture", des "rééducateurs de l'écriture"... l'idée qu'une même profession prenne tout cela en charge étonne, là-bas. Et quand je discute avec mon amie orthophoniste, elle me dit que la profession est très riche, et qu'elle ne "fait" pas tout !

Il est vrai que j'ai appris récemment qu'il existait même des orthophonistes spécialisés en rééducation mathématique, ce que j'ignorais totalement !

Parmi vous, j'ai beaucoup à apprendre, je le sens...

Merci encore pour la gentillesse de votre accueil à tous. Je vous souhaite une excellente année 2013 !

rééducatrice en écriture 601129

(ce smiley n'a rien à voir avec la choucroute, mais il me plaît beaucoup, alors je n'ai pas résisté au plaisir de le coller là)

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par propylene le Mar 1 Jan 2013 - 21:56

Bonsoir et bienvenue!
Merci pour ta présentation: c'est intéressant! Smile

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 5872 membres et 219446 messages!
propylene
propylene
Admin

Messages : 11311
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 42
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Cath le Mer 2 Jan 2013 - 8:17

Bienvenue à vous et merci de nous apporter votre expérience ! C'est très intéressant et instructif
Cath
Cath

Messages : 1751
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 41
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Jeu 10 Jan 2013 - 23:19

Bon, je viens régulièrement vous lire, mais en fait je ne sais pas très bien où écrire, ni si c'est bien sur ce forum que j'aurais dû m'inscrire...

En fait, je ne sais pas où poster, par exemple, mes questions par rapport au statut d'auto-entrepreneur (je ne sais pas s'il y a des orthophonistes qui ont ce statut ou pas), par rapport au double métier (même chose : vous êtes tous ortho à plein temps ?), par rapport à la gestion des rendez-vous annulés, des petites choses comme ça de la vie quotidienne...

Et sur le fond, j'ai l'impression que ça n'est pas le bon forum pour parler du quotidien de la rééducation ! Ou bien ?

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Alain Alvo le Jeu 10 Jan 2013 - 23:59

Bonsoir Scramazax.
Mon ressenti était bon et j'en suis heureux : tu es quelqu'un de bien, quelqu'un qui, comme on dit, ne se la pète pas ; quelqu'un qui se remet en question ; bref, quelqu'un de "vrai". Pose toutes les questions que tu veux et n'aie aucune crainte : s'il y a le moindre souci, nos modos le diront.
Bonne soirée et bonne nuit. flower


Dernière édition par Alain Alvo le Ven 11 Jan 2013 - 5:53, édité 1 fois (Raison : Correction de conjugaison ("la nuit porte conseil", paraît-il...))
Alain Alvo
Alain Alvo

Messages : 7005
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Scramazax le Ven 11 Jan 2013 - 0:44

Merci beaucoup, Alain !

Peut-être puisque tu es si gentil et accueillant peux-tu me guider en me disant où je dois les poser, mes questions ? Question

J'ai toujours du mal à me retrouver dans les rubriques proposées... bon, ça, c'est l'histoire de ma vie : quand il y a des cases, je n'arrive jamais à trouver celle qui me correspond à cocher, donc, ça ne m'étonne pas trop !

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par laurent Gretcha le Ven 11 Jan 2013 - 2:19

En gros : entrepreneurs, pas vu de ça ici. Double casquette, très peu. Sinon, tu vas au bistrot, on y trouve de tout : des énigmes, la gestion des RV, la couleur de la moquette, le matériel, des concerts, une partie de cache-tampon (en ce moment c'est avec un dé), des hommages, des citations, une rubrique VDM, une bibliothèque, des formations et j'en passe...
Sinon, ne t'inquiète pas. Si tu te trompes de rubrique, un de nos respectables modérateurs déplacera ton message (et ses réponses). Ils sont au top pour tout gérer: erreurs, oublis, maladresses ou encore provocations...
laurent Gretcha
laurent Gretcha

Messages : 15031
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 62
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Evi le Ven 11 Jan 2013 - 7:11

Pose tes question et n'hésite pas. Soit nous déplacerons, soit, Admin, Propy ou moi créérons une rubrique ( presque exprès pour toi Very Happy ).


Evi

Messages : 11446
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

rééducatrice en écriture Empty Re: rééducatrice en écriture

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum