fin de collaboration et patientèle.

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par mlaurebb le Lun 4 Nov 2013 - 17:34

Oui, au bout de 3 ans c'est légitime, et elles te traitent bien mal...
Je ne me gênerais pas non seulement pour récupérer mes patients, mais aussi je me renseignerais sur la légalité de te faire travailler sans téléphone!! En utilisant la menace si elles ne te le rendent pas sur le champ!
Ou une lettre en recommandé avec AR qui stipule que le contrat n'étant pas respecté tu le rompts sur le champ!!
Perso, je serais mauvaise Twisted Evil 

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Lun 4 Nov 2013 - 17:34

Pour complèter Mlaure, j'ai photocopié les petits papiers, j'aime bien la rigueur, mais finalement je m'aperçois que j'ai bien fait de tout garder. Pour le vol du téléphone, je pense que c'est en réponse au fait que dans mon contrat il est écrit que je ne dois pas limiter volontairement ma patientèle sous peine de voir mon contrat caduque. J'ai dit que je voulais un papier écrit et signé si elles voulaient que j'arrête de rééduquer alors qu'il y avait des besoins. Pour la zone surdotée, j'ai demandé à l'ars la pertinence de l'installation. Elle m'a répondu que personne ne voulait aller dans ce quartier réputé défavorisé, alors qu'au contraire c'était très bien. Pour la non-concurrence, mes titulaires avaient autorisé l'installation d'une collègue bien plus proche de leur zone d'influence que je ne le serai.

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Lun 4 Nov 2013 - 17:51

Alain et Laurent, je crois que je vais aller au bout de la connerie et pourquoi pas les assigner pour requalification de contrat....avec dommages et intérêts. De l'énergie j'en ai et je pense que ce genre de pratiques doit être condamnée. C'est violent, inutile et préjudiciable pour les patients.

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par mlaurebb le Lun 4 Nov 2013 - 18:01

+1 avec orthotango

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par laurent Gretcha le Lun 4 Nov 2013 - 20:59

On pourra dire, avec raison, qu'on n'a pas tous les éléments pour juger, et un seul son de cloche (façon de parler, hein orthotango!) mais il est sûr également que les abus de titulaires qui restent sur des principes du passé ou qui profitent de leur position d'installées sont souvent cités, mais rarement dénoncés ou combattus.
Courage Wink


laurent Gretcha

Messages : 13845
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mar 5 Nov 2013 - 8:27

Laurent j'accepte d'être la cloche!!!
En effet, vous n'avez qu'un son...dans le fond j'ai peut être commis quelque chose d'horrible...néanmoins, je crois qu'il ne faut pas laisser faire n'importe quoi et c'est valable dans les deux sens, pour les collab et pour les titulaires. Un orthophoniste se doit à mon sens d'être humainement correct sinon il s'est trompé de métier...

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par elisal le Mar 5 Nov 2013 - 15:01

orthotango, je veux bien que tu nous (me) tiennes au courant de la suite!
Je suis moi-même dans une collaboration avec des rapports difficiles avec ma titulaire.
Pour l'instant, je n'ai pas ton énergie pour me battre... mais si jamais ça devenait nécessaire j'aimerai bien savoir comment tu as réussi à solder ton "histoire"!
Merci

elisal

Messages : 1167
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 16
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mar 5 Nov 2013 - 17:27

Elisal pas de souci je tiendrai le forum au courant. J'ai rendez vous vendredi matin avec un ami avocat afin d'étudier la problématique et de voir quelles vont être les suite à donner.

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par Alain Alvo le Mar 5 Nov 2013 - 17:36

orthotango : cross1  majes1  flower  (dans l'odre que tu veux !) flower

Alain Alvo

Messages : 6331
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mar 5 Nov 2013 - 17:56

Etape 1, contact avec le service juridique de la fno, rdv le 21 novembre.
Etape 2: avocat vendredi matin
Etape 3: demande de restitution du téléphone par courrier AR
Etape 4: demande de restitution de la clé de la boite aux lettres car c'est elle qui a fait l'objet d'un rapt aujourd'hui!!!!
ça kidnappe sec chez les orthos!!!

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par Alain Alvo le Mar 5 Nov 2013 - 18:03

Et si tu mettais de la Super glu dans le trou de la serrure de leur(s) bureau(x) ou entre leur combiné téléphonique et le support dudit combiné ?... ange1  flower 

Alain Alvo

Messages : 6331
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mar 5 Nov 2013 - 18:27

Je sais pas Alain j'hésite, je voulais kidnapper les cartes cps

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mar 5 Nov 2013 - 18:35

Ce que je ne comprends pas c'est qu'elles réagissent comme un amoureux passioné qui se serait fait prendre sa chérie. Les réactions sont inadaptées à la réalité du contrat qui nous lie encore. Nous ne sommes ni mariées, ni pacsées, elles réagissent par des passages à l'acte qui au final vont leur désservir. On ne fait pas la loi tout seul, et ça en général devant un tribunal ça ne pardonne pas. Elles se mettent en porte à faux avec le contrat qu'elles ont signé il y a trois ans et franchement ça me dépasse. Elles ont autorisé une ancienne collaboratrice à elles à s'installer plus près que je ne le serai sans faire de difficultés, le contrat que j'ai signé n'a jamais été renégocié par écrit et de fait les adresses n'ont jamais été changées alors que nous avons toutes démménagé. Aucune clause de développement de la patientèle propre n'a été insérée alors que la loi Jacob était déjà parue. Bref le contrat est merdique, et moi je n'ai jamais rien demandé parce que je leur faisait confiance...;

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par Alain Alvo le Mar 5 Nov 2013 - 18:42

orthotango a écrit:Je sais pas Alain j'hésite, je voulais kidnapper les cartes cps
Bonne idée ! à ta place, je les démagnétiserais : ça ne se verra pas...
Tu places un aimant (puissant) sur la puce pendant quelques minutes...

Moralité : Quand une puce est aimantée tu peux toujours te gratter. Wink  flower 

Alain Alvo

Messages : 6331
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par Claudie le Mar 5 Nov 2013 - 19:09

Ortholango, tes titulaires , à mon avis, ont pensé qu'elles allaient t'avoir à l'esbroufe : elles se sont trompées de cible, apparemment !


Dernière édition par Claudie le Mar 5 Nov 2013 - 22:37, édité 1 fois

Claudie

Messages : 11821
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par laitmiel le Mar 5 Nov 2013 - 22:09

Suis-je la seule à trouver triste que l'on puisse "en arriver là" ? Je veux dire, à mettre des avocats dans l'histoire ? Mon ancienne titulaire avait eu des actions tout à fait contestables et bien peu recommandables pendant notre "partenariat" et j'étais partie de là en disant simplement au revoir (et, "envoie moi ton avocat si tu veux", puisque c'était sa menace). Mon côté pacifiste à tout crin s'exprime peut-être, en même temps que ma vision qu'il vaut mieux se défaire de ce qui n'en vaut pas la peine, plutôt que de s'y accrocher pour des raisons pas toujours bonnes (dont celle de "faire payer à l'autre le mal qu'il a pu nous faire).

Que d'énergie (de sous aussi si tu fais rentrer un homme de loi dans cette histoire) pour de l'incompréhension, un mauvais dialogue, bref, un problème de communication.
Toutes les guerres partent de là, tous les conflits oui, et la case "diplomatie" et "table ronde" devrait occuper plus de place.
Mais je fais partie de ceux qui laissent volontiers le territoire aux expansionnistes… quitte à perdre quelques privilèges.

Orthotango, n'envisages-tu pas ta nouvelle activité comme une nouvelle page de ta vie ? Une page qui te permettrait de mettre le reste de côté ? Tant que tes titulaires ne peuvent pas te chercher de noises, t'attaquer elles-mêmes en justice, t'accuser de clauses non respectées, n'aurais-tu pas intérêt à vivre ta (nouvelle) vie sereinement ? (sans perte d'énergie)… Et on apprend de nos expériences, les mauvaises ont (au moins) ce mérite là.

Ceci n'est qu'une réflexion bien extérieure. Je ne sais pas ce que tu penses perdre (ou gagner) dans cette histoire, quel est ton besoin de reconnaissance, où est ton préjudice ?
Bon courage quoi qu'il en soit...

laitmiel

Messages : 1851
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mer 6 Nov 2013 - 7:02

Lait miel non tu n es pas la seule a trouver cela triste. Un avocat, pour info ça n est pas synonyme de procédure, c est aussi un tiers qui fait respecter les contrats, en fonction des lois et qui permet de rédiger des protocoles de fin de collaboration de manière pacifique.

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par Alain Alvo le Mer 6 Nov 2013 - 7:49

Bonjour tout le monde.

Cette histoire est bien plus que triste.
Cette histoire ne touche pas seulement orthotango.
Cette histoire va bien plus loin que la spoliation de "simples" intérêts matériels.
Cette histoire reflète une atteinte à la liberté.
Cette histoire reflète une atteinte à la dignité humaine.
Cette histoire ressemble à ce qui a été aboli pour la première fois par l'abbé Grégoire, le 4 février 1794.
Cette histoire, qui s'écrit au présent, ne doit pas avoir de futur.
Cette histoire racontée et surtout vécue par orthotango, est tellement incroyable qu'elle ne peut qu'être vraie.
Cette histoire ne doit surtout pas se retourner contre orthotango qui a le courage de la vivre mais surtout celui de résister et de la raconter.
Cette histoire, grâce à orthotango, si elle obtient gain de cause, permettra aux futurs victimes potentielles ne ne pas exister.
Cette histoire n'est, à coup sûr, pas unique en son genre : son dénouement "heureux", si on peut se permettre d'employer ce mot, bien mal venu dans ce qui apparaît comme foncièrement ignoble, servira peut-être même d'exemple, de référence concrète et pourquoi pas d'épée de Damoclès au-dessus des têtes de ces monstres qui abusent d'un pouvoir qui n'en est pas un : celui de la cruauté mégalomane et de la cupidité sans limites.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler ici de sons de cloches ; orthotango n'est sûrement pas venue se donner en spectacle ; elle a "simplement" voulu partager sa souffrance afin d'en diminuer l'ampleur mais chaque impact sur les touches de son clavier, en nous contant son récit, est comme un coup de poignard supplémentaire... Alors, n'en rajoutons pas...

Désolé pour ce message pseudo-moralisateur, il est sorti tout seul : Comme d'habitude, vous en faites ce que bon vous semble. flower

Alain Alvo

Messages : 6331
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mer 6 Nov 2013 - 8:54

En effet je ne suis pas venue m'amuser ici, je viens juste témoigner que dans cette profession qui avance, dans cette profession qui a toujours été pour moi un modèle de tolérance, de respect des différences, il y a des gens qui sont capables de se comporter de façon ignoble. Je ne viens pas pour me faire plaindre, je ne viens pas pour déclencher des polémiques collab/ titulaire. Je viens juste dire que 8 ans après le passage de la loi Jacob, 2 ans après l'ébauche des règles professionnelles des orthophonistes, il y a encore des personnes qui pensent que le collaborateur est un sous-fifre qui n'a droit à rien si ce n'est s'acquitter de sa rétrocession à la date convenue. Il faut que des gens comme moi vivent ce genre d'expérience, car c'est malheureusement ce qui permettra peut être aussi de faire avancer la jurisprudence pour les suivants. Je pourrais en effet rompre mon contrat au bout de quinze jours puisqu'elles m'ont retiré mon outil de travail mais alors qu'en serait-il des patients? Qu'en serait-il de mon militantisme?
Lait miel, tout dans la vie ne se mesure pas en perte ou en gain.
Nous avons une devise, liberté égalité fraternité.
Nous avons le droit de vote.
Nous avons une constitution.
Alors juste pour ça oui je vais aller au bout des choses.
Alors à ce moment là, je pourrai vivre la suite droite dans mes bottes.

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par elisal le Mer 6 Nov 2013 - 10:20

Lait Miel je ne suis pas d'accord avec toi et pourtant j'ai toujours fait comme toi, à savoir laisser couler, aller de l'avant...
Toutefois, si personne ne met du poing sur la table, si personne ne confronte ces titulaires ou autre (collab/rempla...) abusifs... ils continuent ensuite à abuser des gens puisque le système de laisser-aller leur permet!

Je t'envie orthotango d'avoir le courage et l'énergie de combattre ces personnes qui t'empêchent de travailler correctement mais aussi je suis sûre de dormir et de vivre sereinement! (car rien de pire que des ambiances pourries de travail pour nuire à ta vie perso!)

Voilà! C'était mon petit coup de gueule du jour!

elisal

Messages : 1167
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 16
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par veronique hortet le Mer 6 Nov 2013 - 12:16

Un petit détail, en passant, mais sans doute l'avocat en parlera. Le fait que le téléphone ait disparu, que la clé de la boîte aux lettres ait disparu, cela a-t-il été constaté par quelqu'un d'autre que toi ? Parti comme c'est, elles pourront dire ensuite que "ce n'est pas vrai", si cela va plus loin...

veronique hortet

Messages : 3283
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mer 6 Nov 2013 - 12:24

Je sais qu'alain m'a traitée de cloche (je rigole), mais je serais assez conne pour faire deux recommandés de suite un pour le téléphone et un pour les clefs sans que ce ne soit vrai? J'ai par ailleurs fait faire des attestations de personnes fiables...pas des patients, pas des amis, juste des amis patients. D'ici à la fin de semaine j'en aurai 3 ou 4 au total.

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par laitmiel le Mer 6 Nov 2013 - 13:22

orthotango a écrit:En effet je ne suis pas venue m'amuser ici, je viens juste témoigner que dans cette profession qui avance, dans cette profession qui a toujours été pour moi un modèle de tolérance, de respect des différences, il y a des gens qui sont capables de se comporter de façon ignoble. Je ne viens pas pour me faire plaindre, je ne viens pas pour déclencher des polémiques collab/ titulaire. Je viens juste dire que 8 ans après le passage de la loi Jacob, 2 ans après l'ébauche des règles professionnelles des orthophonistes, il y a encore des personnes qui pensent que le collaborateur est un sous-fifre qui n'a droit à rien si ce n'est s'acquitter de sa rétrocession à la date convenue. Il faut que des gens comme moi vivent ce genre d'expérience, car c'est malheureusement ce qui permettra peut être aussi de faire avancer la jurisprudence pour les suivants. Je pourrais en effet rompre mon contrat au bout de quinze jours puisqu'elles m'ont retiré mon outil de travail mais alors qu'en serait-il des patients? Qu'en serait-il de mon militantisme?
Lait miel, tout dans la vie ne se mesure pas en perte ou en gain.
Nous avons une devise, liberté égalité fraternité.
Nous avons le droit de vote.
Nous avons une constitution.
Alors juste pour ça oui je vais aller au bout des choses.
Alors à ce moment là, je pourrai vivre la suite droite dans mes bottes.
Orthotango,

Mon message ne venait pas prendre partie pour une manière de faire ou une autre. Je n'ai pas de jugement à porter sur une situation exposée dont je n'ai pas tous les éléments. Loin de moi cette idée ! Je ne milite pas pour le fait de "se laisser faire" ou de "laisser couler" ni de s"'écraser". Je m'interroge (et là c'est personnel) sur les effets boule de neige que peuvent avoir des démarches judiciaires/ou non lorsque l'on est dans un conflit. Je sais qu'avoir une vision d'un problème où plusieurs parties sont impliquées ne suffit pas pour se faire une opinion. Et je sais que tu ne nous demandes pas d'avoir cette opinion d'ailleurs. Je ne comprends pas que l'on puisse employer le terme de "monstre" (cf Alain) (c'est vrai, là je fais mon ortho chatouilleuse sur les mots) pour parler de personnes (humaines) que l'on ne connaît pas. Il y a des aberrations dans ce que tu nous décris, réactions très passionnelles de la part de tes futures ex-titulaires, je dis juste que c'est bien dommage d'en arriver là.

Pour ma part, malgré l'idéalisme qui me caractérise, les orthophonistes semblent autant touchés que les autres professions au niveau de l'incompétence (parfois), du manque de communication, du manque d'humanité ou de valeurs morales.

Je te souhaite donc du courage pour ce que tu as à traverser, en apportant comme petite pierre à cette conversation l'idée que les choses peuvent (malheureusement) s'envenimer très vite...
Quant à "tout dans la vie ne se mesure pas en perte ou en gain", c'est une interprétation étrange de ce que j'ai écrit ; je parlais d'incidences, rien de plus. Quand on agit, il se passe des choses...

Bien à vous

L.

laitmiel

Messages : 1851
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par laurent Gretcha le Mer 6 Nov 2013 - 16:10

orthotango a écrit:Je sais qu'alain m'a traitée de cloche (je rigole), ////
(Ce n'est peut-être qu'un détail pour vous etc), mais je rectifie: je n'est pas Alain qui t'a traitée. Ni moi, je parlais bien sûr de n'entendre qu'un seul son de cloche, encore que vu le succès de ce fil j'aurais pu dire tocsin Smile
Quoiqu'il en soit, bon courage orthotango et encore une fois n'hésite pas à nous interroger ou nous interpeller.

laurent Gretcha

Messages : 13845
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par orthotango le Mer 6 Nov 2013 - 18:29

Je viens d'avoir l'avocat au téléphone en avant rendez vous de vendredi. Un contrat signé entre deux parties libres, saines....dépend du code civil donc si clause de non concurrence il y a, elle est valable.
Là où il faut faire attention quand on rédige un contrat c'est de bien stipuler les moyens mis en oeuvre pour permettre de développer une patientèle propre. Dans mon cas cet article n'existe pas donc le contrat peut être frappé de nullité.
Le vol du téléphone, le tri des patients par les titulaires, le vol de clef met un lien de subordination en évidence, pour les trois mois restant le contrat pourrait être requalifié en contrat salarié.
Le fait de faire irruption dans mon bureau pour me réprimander de continuer à travailler conformément au contrat est aussi une erreur.

orthotango

Messages : 123
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fin de collaboration et patientèle.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum