Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par Evi le Mer 26 Mar 2014 - 9:20

Je rejoins Propy également sur cet argument. Et si on met le pied dedans, on y mettra tout le reste.

Et j'espère juste que plus tard, je ne serai pas obligée de me passer de soins par manque de moyens et du fait de praticiens qui seront sortis du déconventionnement pour appliquer des tarifs libres.

Je pense aux patients mais je suis aussi une assurée...

Evi

Messages : 11152
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par emilie22 le Mer 26 Mar 2014 - 20:14

Evi : En fait "mon cas" relève davantage d'une nouvelle activité, il est donc logique que je ne sois pas remboursée. La CPAM a seulement confirmé ce que je savais déjà. Les actes d'orthophonies que je ferai au cabinet resteront conventionnés, les autres plus longs et différents (en gros je serai "intervenante ABA") ne seront pas remboursés ce qui est logique. J'aurai 2 activités distinctes, comme si j'étais ortho et psychomot par exemple, l'un est remboursé l'autre non. C'est injuste mais c'est ainsi.
Il faut tirer les choses vers le haut c'est évident, mais je ne veux pas enterrer mon projet sous prétexte qu'il n'est pas accessible à toutes les familles... Si je l'enterre ça sous tend qu'il n'est pas indispensable et donc parfaitement inutile (loin de moi l'idée de dire que je vais sauver le monde hein  Razz ). Les familles que j'ai rencontré à la formation et dans mon cabinet sont très demandeuses, les associations et même l'HAS prônent des méthodes dites comportementales et éducatives, la CPAM préfère, pour le moment, rembourser des "soins" en hôpitaux de jour absolument scandaleux au niveau des tarifs plutôt que de rembourser des intervenants en libéral, bien moins coûteux et tout aussi efficace... Je pense qu'en multipliant les interventions malgré tout les familles montreront leur détermination, et avec des devis et factures présentées à la MDPH peut être que nous aurons gain de cause et que ce sera partiellement pris en charge...

Concernant mon activité d'ortho à proprement parler, je ne souhaite pas me déconventionner, mais je ne veux pas non plus "tricher" et faire passer, et donc rembourser, des interventions ABA en actes d'orthophonie... D'où la création d'une nouvelle activité.

Je trouve tout de même légitime de tenter de "négocier" avec la Sécu afin de faire évoluer notre cadre d'intervention : les séances uniquement avec les parents pour la guidance, la prévention dans les crèches ou autre, les réunions scolaires, la durée des séances, etc sont autant de points noirs qu'il faudrait résoudre.

enfin, il faut bien admettre également que certains suivis relèvent, malheureusement, davantage de soutien scolaire que d'actes paramédicaux, et qu'il est dommage que la CPAM accepte de rembourser cela, car elle ne vérifie rien, alors que des familles auraient réellement besoin d'ergo, de psy, de psychomot' etc et n'ont d'autre choix que de renoncer aux soins ou d'aller en structure type CMP, CMPP, où ils n'ont pas le choix non plus finalement de ce que feras leur enfant, avec qui et quand... Bref, le système n'est pas parfait. Et l'époque n'étant clairement pas à une amélioration je tenterai l'aventure et tant pis pour moi si ça ne marche pas faute de financement des famille, au moins j'aurai essayé de leur proposer  Very Happy 

bonne soirée
avatar
emilie22

Messages : 452
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par Carine17 le Jeu 27 Mar 2014 - 7:21

Entièrement d'accord, Emilie22 !
En tant que maman d'enfant autiste, je peux témoigner de l'absence totale de possibilité de prise en charge par des structures publiques : le cmpp local (où exercent la psychomotricienne qui suit mon fils en libéral, et une ortho que je connais qui bosse dans l'autisme depuis longtemps) a refusé de suivre mon fils au motif que le diagnostic était déjà posé et qu'il avait un autre pédopsy que celui du cmpp). L'hdj local évolue très lentement et en est encore au stade de la psychose infantile et de la prise en charge mère/enfant.
Le libéral est soi-disant remboursé par la mdph, mais l'aeeh et le complément versés sont loin de couvrir les frais. Et les déplacements sont chronophages ! J'ai même dû arrêter l'orthophonie (avant c'était la baby-sitter qui faisait le taxi, mais elle a trouvé du boulot ailleurs), mon fils est sur liste d'attente (peut-être pour un ou deux ans) chez l'ortho la plus proche.
Je n'arrête pas de prendre des heures pour faire les accompagnements, c'est épuisant et en plus totalement insuffisant.

En tant qu'ortho, je peux témoigner de l'intérieur des aberrations du système public : enfants suivis en SESSAD pendant des années, et des diagnostics de dyslexie, dysphasie, ou dyspraxie non posés car il n'y a pas de professionnels (ortho ou psychomot) dans lesdites structures. En attendant, l'état verse beaucoup d'argent à ces structures pour prendre en charge les troubles du comportement de ces gamins (ahah !!)

Et de mon côté (je suis salariée), j'aide une collègue ortho à animer un groupe d'habiletés sociales. Comme je suis salariée, les séances ne peuvent pas être remboursées. Je demande le même tarif que le tarif sécu (12€, ça ne me paye même pas la baby-sitter pour garder mon deuxième loulou pendant ce temps!) et je ne sais toujours pas comment déclarer ça...

Bref, tout ce qui peut montrer les limites du systèmes, faire remonter les demandes et les besoins est le bienvenu.
La médecine à deux vitesses existe déjà. Une prise en charge financière correcte de l'autisme n'existe pas en France (la mdph de mon département ne rembourse que psychomot et ergo et aucune prise en charge ABA)

Carine17

Messages : 895
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 44
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par emilie22 le Jeu 27 Mar 2014 - 8:44

Bonjour Carine17 !

C'est exactement mon point de vue et celui de nombreux parents, alors j'ai vraiment envie d'apporter ma pierre à l'édifice...

Si ça t'intéresse, EDI organise une formation dans le département 17 fin Mai sur les loisirs, j'y vais dans le cadre de ma formation pro...
Je file, et te souhaite une bonne journée  Very Happy 
avatar
emilie22

Messages : 452
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par itoon le Dim 4 Mai 2014 - 9:37

Bonjour,
je pense qu'il est tout à fait possible de créer une société en auto-entrepreneur ou non, avec un autre terme que "orthophoniste" . Créer une société avec par exemple "thérapeute spécialiste des pathologies ....". En revanche, il faut monter ceci avec un comptable ou expert qui mettra en place les éléments.
Et ce "thérapeute" peut bien travailler quand il veut.
Hors nomenclature et cpam.
En tant qu'orthophoniste, nous pouvons très bien exercer une autre profession. ce n'est pas du tout défendu.
Nulle part il est indiqué qu'une orthophoniste ne peut avoir une autre activité professionnelle, en dehors de son activité d'orthophoniste.
En revanche, il faut avoir un numéro siret etc. Il y a des charges urssaf, et autres, comme une entreprise.Il faut une bonne assurance aussi et c'est cela qui risque de coûter le plus cher..
Voilà. Je ne vois pas ce qu'il y a de si compliqué.
La feuille d'impôt est différente (voir avec le comptable).
Ou alors, si vous avez un compagnon, et n'êtes pas sûre de ne pas être déconventionnée en tant qu'ortho, mettre la société ou l'entreprise au nom de votre compagnon et vous, en êtes salariée.
En revanche les charges doivent être identiques à celles d'un cabinet d'orthophonie.
avatar
itoon

Messages : 250
Date d'inscription : 14/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par laurent Gretcha le Dim 4 Mai 2014 - 15:27

Si c'est légal au niveau comptable, il ne restera plus qu'à trouver des patients... Ils seront probablement un peu plus rares (parce que non remboursés par leur assurance santé) mais puisque tout le monde dit que quand on travaille bien, on remplit son planning assez vite. Et on a régulièrement des questions de nos patients qui sont suivis (ou qui l'envisagent) qui par un centre Tomatis, qui par un coach du langage...
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14335
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par itoon le Dim 4 Mai 2014 - 18:41

c'est sûr !  top1 
si on  gun1 la cpam c'est vrai que niveau nombre de patients, ce serait dur dur  pale 
avatar
itoon

Messages : 250
Date d'inscription : 14/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par itoon le Dim 4 Mai 2014 - 18:45

tu le sais bien , Laurent, on remplit un cabinet à toute allure quand on en monte un, 70 personnes qui appellent dans la journée !! c'est fou le monde qui attend à la porte....une file ininterrompue de personnes qui attendent leur rdv...ils attendent même la nuit, dorment dans des sacs de couchage devant le nouveau cabinet et attendent l'arrivée de leur sauveur/salvatrice ortho ... Wink 
avatar
itoon

Messages : 250
Date d'inscription : 14/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par propylene le Lun 5 Mai 2014 - 9:21

itoon a écrit:
Nulle part il est indiqué qu'une orthophoniste ne peut avoir une autre activité professionnelle, en dehors de son activité d'orthophoniste.

Dans ce sujet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Maluciole nuançait en disant:
"tu as le droit d'exercer un autre métier qu'ortho à condition que cela ne heurte pas le code déontologique de notre profession (notre prof avait cité péripatéticienne en exemple :/ )"

Après, il n'y a rien de plus flou que le "code déontologique".

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
OrthoGestion? C'est 5258 membres et 203890 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10451
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par salomeslalome le Lun 5 Mai 2014 - 9:57

Emilie! Je suis désolée! 
J'ai bien demandé à la maman son statut mais j'ai oublié de te le poster: donc elle s'est installée en tant qu'auto-entrepreneuse.
Voili voilou!
avatar
salomeslalome

Messages : 2110
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par Admin le Lun 5 Mai 2014 - 9:58

Concernant le code de déontologie, il n'y en a pas. Nous avons bien celui des médecins. J'ai lu qu'il nous concernait, mais j'ai lu aussi qu'il ne nous concernait pas. C'est comme la clause de non-concurrence pour les collaborateurs : un jour elle est caduque, un jour elle existe encore. Je hais le droit.  mitrailleuse

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 10658
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par Orange le Lun 5 Mai 2014 - 10:22

Et comme le statut des locaux professionnels situés dans le domicile, un jour ils sont ERP5 et doivent être accessibles, un jour ils échappent à cette contrainte.
Y a-t-il d'autres exemples?
avatar
Orange

Messages : 873
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par itoon le Lun 5 Mai 2014 - 13:45

ah un autre exemple car c'est ressenti aujourd'hui avec le beau temps : est-ce déontologique : un jour on a envie de travailler, d'autres pas du tout - Wink 
pour répondre à orange !! Very Happy 
avatar
itoon

Messages : 250
Date d'inscription : 14/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouver une autre façon de travailler pour ne pas péter les plombs !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum