Se louer son propre local

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par c.m le Lun 21 Jan 2013 - 16:42

Je fais remonter le sujet...

Rien à voir avec la banque, mais avec plutôt avec la location à soi-même.
J'ai cherché dans les Clés, dont je suis l'heureuse propriétaire depuis samedi (il était temps ! Very Happy), mais je n'ai pas trouvé de réponse à ma question.

Si Cécile-perso loue à Cécile-pro + amie de Cécile-pro, on fait un bail aux deux noms avec la proportion de loyer incombant à Cécile-pro et celle incombant à amie de Cécile-pro, ou un bail avec juste Cécile-pro comme preneur et je sous-loue ?

D'ailleurs, comment traduit-on la sous-location dans sa compta ? Autres recettes diverses ?


Dernière édition par c.m le Lun 21 Jan 2013 - 18:08, édité 1 fois
avatar
c.m

Messages : 4080
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Admin le Lun 21 Jan 2013 - 17:27

Ca dépend (ça dépasse). Vous n'avez pas de SCM, je présume ?

Sinon la sous-location c'est bien dans Gains Divers :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11117
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par c.m le Lun 21 Jan 2013 - 18:11

Je pense que ce n'est pas au programme. Il faut que nous potassions pour savoir exactement ce qu'implique une SCM. J'achète le local, je compte donc y rester longtemps. Par contre, ce ne sera pas nécessairement son cas (elle veut revenir dans son Nord natal à moyen terme... Est-ce qu'une SCM est assez souple pour ça ?
avatar
c.m

Messages : 4080
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Admin le Lun 21 Jan 2013 - 18:43

Notre SCM a été remaniée plusieurs fois.

J'avais écrit ceci sur la SCM (qui se recoupe avec ce que j'ai mis dans les Clés) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11117
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Orthopollo le Mar 22 Jan 2013 - 16:45

étant déjà passeé par une SCM je ne le conseille pas... trop de démarche et trop de frais pour en sortir pour changer statut ou pour la dissoudre... après c'est sûr que le cadre qu'implique la SCM rien à redire c'est carré!!

Orthopollo

Messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par supercalifragilistic le Mer 17 Avr 2013 - 14:36

J'ai rendez-vous à la banque la semaine prochaine pour faire le point sur ce que je peux emprunter, mais je voudrais avoir compris plein de choses avant que la banquière m'embrouille...

Si on achète à titre personnel pour me louer le local, faut-il forcément qu'il soit meublé pour que ce soit intéressant ?
Est ce que c'est différent s'il s'agit d'un appartement neuf ou d'un appartement ancien ?
Y a t-il un avantage fiscal qui s'applique ?
Que peut on déduire ?

Je sais, ça a sûrement été dit, mais moi j'ai toujours rien compris ...
avatar
supercalifragilistic

Messages : 969
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Admin le Mer 17 Avr 2013 - 17:14

Le meublé permet de déduire davantage. Soit en micro-BIC, soit au réel. En location nue, il y a le micro-foncier, mais l'abattement forfaitaire est moins grand. Pour voir ce que tu peux déduire et amortir en meublant ton bien, je te conseille ce lien, qui explique le paradis fiscal du lmnp :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je n'ai pas le souvenir d'une différence entre le neuf et l'ancien. Il me semble que le remboursement de la TVA du neuf n'est accessible que dans le cas d'un meublé dans une résidence de services (ehpad, étudiants, tourisme). A vérifier néanmoins : je ne peux pas le faire tout de suite.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11117
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par aurelieanex le Mer 17 Avr 2013 - 17:43

Mais on a le droit de louer un bien meublé professionnel?

J'édite, je viens de voir que non , c'est à usage d'habitation. Zut.
avatar
aurelieanex

Messages : 266
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par supercalifragilistic le Mer 17 Avr 2013 - 20:38

Merci de vos réponses et recherches. Donc si mon mari et moi achetons un appart pour me le louer en cabinet on n'a aucun intérêt à le meubler , c'est bien ça ? ( beaucoup beaucoup répéter et longtemps m'expliquer il faut... )
On ne déduit rien sur notre déclaration perso mais on y intègre les loyers que je verse. Et je déduis dans ma 2035 les loyers, l'achat des meubles et de la décoration simple mais vraiment très jolie de la salle d'attente. J'ai encore bon?
Faire un changement d'affectation du local, ça coûte des sous?
Et qui paye les travaux de mise aux normes?
avatar
supercalifragilistic

Messages : 969
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Daria le Jeu 24 Mai 2018 - 16:53

Bonjour !
J'avance dans mes démarches diverses et variées pour l'achat du local.
Si j'achète en mon nom propre, alors je dois intégrer les loyers que je me verserais comme revenus si j'ai bien compris. Le loyer doit-il être indexé sur le prix du marché ou peut-on se faire un loyer du montant du prêt (dans mon cas, les mensualités sont plus élevées qu'un loyer)?
Question bonus : j'achète en zfu (j'exerce là depuis 3 ans), les loyers perçus seront-ils concernés par les exonérations?
Merci !
avatar
Daria

Messages : 195
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par propylene le Jeu 24 Mai 2018 - 17:58

Bonjour!

Regarde ici:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Smile

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 5515 membres et 211306 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10860
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 41
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Daria le Lun 28 Mai 2018 - 14:41

Merci Propylène Very Happy
avatar
Daria

Messages : 195
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par In my trollitude le Lun 28 Mai 2018 - 20:56

Tu dois en effet respecter le prix du marché pour éviter d'attirer des vérifications.

Comme les gains sont à déclarer en revenus fonciers, on est très proche d'une opération blanche ; c'est un comptable qui me l'a expliqué. D'une année sur l'autre, cela peut valoir le coup de se louer à soi-même, ou de ne pas se payer de loyer. Sachant qu'il ne faut choisir qu'une option et s'y tenir par cohérence.

A titre perso, je trouve que c'est intéressant d'avoir du BNC car cela montre que l'on a une affaire qui tourne quand il faut justifier ses revenus. Les financiers sont souvent plus exigeants pour nous que pour un CDI.

Mais d'autres préfèrent optimiser à max, ils donneront sans doute leur avis.

In my trollitude

Messages : 889
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Daria le Mar 29 Mai 2018 - 13:27

Bonjour,
Merci pour ton avis Super Ortho! Tu penses qu'il vaut mieux se faire un loyer?
J'ai longuement hésité à faire une sci mais ne voulant pas que mon mari se retrouve solidaire de mes dettes (si je me plante)..l'achat en nom propre était plus sécurisant pour la famille.

J'achète un appart pour le transformer en local avec 2 bureaux et 1 salle d'attente (je suis dans les démarches de normes accessibilité et sécurité..c'est un plaisir, une joie).
Du coup, je peux me faire un loyer et compter sur une rétro fixe/location pour faire l'opération blanche ou il vaut mieux faire un loyer global pour les 2 bureaux, à vos avis?
avatar
Daria

Messages : 195
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par In my trollitude le Mar 29 Mai 2018 - 20:17

Je voulais dire que ce n'est pas spécialement intéressant de se verser un loyer à soi-même quand on est propriétaire. Je ne le fais pas...

In my trollitude

Messages : 889
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par c.m le Mer 30 Mai 2018 - 10:40

Du coup tu te déclares occupant à titre gratuit ?

Je me demandais dans quelle mesure les loyers que je me verse n'étaient pas un peu handicapants sur ma 2042...

En résumé, vaut-il mieux ne pas avoir de loyer et avoir un gros BNC ou avoir un loyer et augmenter son IR ?

Chaque année je me pose vaguement la question, et rien que d'y réfléchir j'attrape mal au crâne donc je continue comme avant...
avatar
c.m

Messages : 4080
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Daria le Mer 30 Mai 2018 - 12:34

Ah ben oui, ça m'intéresse aussi de savoir comment tu fais Super Ortho? je suis nulle en chiffres, ça me fait vite perdre mes moyens. Comment garder un BNC élevé, l'emprunt/le loyer n'apparaît pas du tout?
Après lecture du message de C.m, j'ai le même questionnement.
avatar
Daria

Messages : 195
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par In my trollitude le Mer 30 Mai 2018 - 12:52

@Daria : Tu peux déduire les intérêts et l'assurance de ton emprunt si le bien est purement professionnel. Par contre le capital non. Si tu ne te verses pas de loyer, effectivement, il n'y a pas d'opération comptable. Tu as plus de BNC mais pas de revenus fonciers à déclarer.

@Cm : j'ai choisi de renoncer à me louer à moi-même vu que c'est relativement neutre fiscalement. J'ai plus de BNC et je suis considéré comme plus solvable si j'ai besoin de quelque chose (crédit ou autre). Je crois qu'on peut faire une simulation avec un comptable, qui pourra répondre en fonction de notre situation individuelle. Mais quoi qu'on choisisse, la différence n'est pas spectaculaire.


In my trollitude

Messages : 889
Date d'inscription : 24/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par clara le Mer 6 Juin 2018 - 21:59

Je suis dans une situation similaire. J'ai acheté mon cabinet en perso et j'ai deux locataires: ma collègue et moi-même.
Ma collègue paie un loyer mais moi, je me suis fait un bail "gratuit".
En effet, si je me faisais payer un loyer, certes je paierais moins d'URSSAF mais mon revenu foncier me ferait payer des impôts en perso.
Si je ne perçois que le loyer de ma collègue, je suis déficitaire (remplir une déclaration 2044 et ne pas déclarer en micro-foncier sur la 2042) car mes intérêts d'emprunt sont supérieurs aux loyers encaissés.
Lorsque les intérêts d'emprunt auront bien chutés, je passerai certainement au micro-foncier et me verserai un loyer au même titre que ma collègue.

Attention pour la déclaration des revenus fonciers: lorsqu'on a choisi de déclarer au réel (2044) ou au micro-foncier (2042), on s'engage pour 3 ans pendant lesquels on ne pourra plus changer notre mode de déclaration.

clara

Messages : 93
Date d'inscription : 18/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se louer son propre local

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum