Le doute s'installe

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le doute s'installe

Message par Paupiette le Lun 27 Sep 2010 - 8:55

Mesdames mesdemoiselles messieurs, bonjour.

Je voudrais vous faire part de quelques interrogations qui me polluent l'esprit depuis quelques années déjà, mais le ras-le-bol se fait de plus en plus insistant.
Je suis installée dans un cabinet de groupe, paramédical, et, outre ma collaboratrice avec qui tout se passe super bien, j'ai une associée avec qui, en revanche, la situation s'avère parfois un peu délicate. J'essaie de ne pas tomber dans la paranoïa ni dans l'avarice, mais je ne sais comment réagir à divers petits incidents qui me perturbent un peu.
Quelques exemples:
- Quand ma collègue n'a plus de papier et/ou de photocopieuse, elle vient faire ses copies et se fournir dans mon bureau;
- Je suis devenue une annexe de notre fournisseur en papeterie, ainsi qu'une annexe de la poste, avec emprunts récurrents (sans demander, ni même remercier, le plus souvent) de timbres, stylos, feutres et autres;
- Ayant la chance d'avoir pas mal de matériel, je le vois régulièrement se téléporter dans le bureau d'à côté, et ma surprise a été assez grande lorsque la remplaçante de ma collègue, dont je n'avais pas eu l'opportunité de faire la connaissance, venait aussi s'approvisionner dans mes armoires. Lorsque l'on reçoit un enfant en bilan, et que les protocoles ont mystérieusement disparu, ça m'agace un peu;
- Et, régulièrement, mon téléphone se volatilise aussi. Connaissant les habitudes de ma collègue, qui rappelle tous les numéros ne laissant pas de messages, j'avoue que ça a tendance à me rendre un peu paranoïaque, à tort ou à raison? Je ne sais pas. Le plus cocasse, c'est que cette personne rappelle des gens via ma ligne, et que, dans la journée, ces gens rappellent chez moi en demandant à lui parler.
Et autres petits faits-divers qui s'accumulent, peu à peu, et me rendent amère. Suis-je trop gentille? Trop bonne poire? Ou ai-je raison de m'inquiéter et de ne pas trouver cette attitude très légitime? Que faire, comment le faire, que dire, et comment le dire?

Que vous ayez ou non déjà été confrontés à cette situation, j'aimerais bien quelques témoignages et idées, pour me remonter un peu le moral, savoir quoi faire et comment me comporter. La confiance est, depuis longtemps, érodée, et je reconnais ne plus avoir du tout envie de lui prêter mes affaires ou lui refiler mes bons plans et autres.

Merci par avance Smile

Paupiette

Messages : 314
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Alain Alvo le Lun 27 Sep 2010 - 9:44

Bonjour Paupiette.
Je n'ai pas d'associé(e) mais une collaboratrice. Donc, je ne connais pas les contrats entre associé(e)s. Il me semble néanmoins, qu'en ce qui concerne la gestion du matériel et des charges (téléphone, EDF, etc.) les procédures doivent être indiquées dans les contrats d'association. Qu'en est-il dans ton contrat ?
Voilà mon humble avis, en attendant des avis plus éclairés d'associé(e)s contracté(e)s ... study

Alain Alvo

Messages : 6331
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par propylene le Lun 27 Sep 2010 - 10:44

As-tu déjà fait part de ta gène (trèèèèèès légitime!) à ta collègue?

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4871 membres et 193903 messages!

propylene
Admin

Messages : 9824
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par joffrey trauchessec le Lun 27 Sep 2010 - 10:47

parfois une bonne claque vaut mieux qu'un long discours.....j'exagère mais bonne mise au point... maintenant ça suffit... et peux tu mettre sous clé ton bureau ? Nous tous les bureaux sont sous clés....mais on ne ferme jamais... il y a du respect entre nous !
Joff

joffrey trauchessec

Messages : 343
Date d'inscription : 27/07/2010
Age : 40
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Paupiette le Lun 27 Sep 2010 - 10:56

Alain Alvo a écrit:Bonjour Paupiette.
Je n'ai pas d'associé(e) mais une collaboratrice. Donc, je ne connais pas les contrats entre associé(e)s. Il me semble néanmoins, qu'en ce qui concerne la gestion du matériel et des charges (téléphone, EDF, etc.) les procédures doivent être indiquées dans les contrats d'association. Qu'en est-il dans ton contrat ?
Voilà mon humble avis, en attendant des avis plus éclairés d'associé(e)s contracté(e)s ... study

Alors, alors, alors, à ce sujet, on a un contrat d'association SCI/SCM qui concerne *tous* les associés, à savoir que chacun fait sa sauce dans son coin, les frais sont répartis en fonction du bureau (prorata surface pour loyer + femme de ménage + chauffage + électricité et tout le bouzin), idem pour les lignes téléphoniques.
Les fournitures et matériels utilisés pour l'accueil des patients sont donc à l'entière charge de chacun.
Avec ma collègue, nous avions, il y a belle lurette, un petit contrat d'association entre orthophonistes, relatif aux patients (n'y figurait aucune mention de matériel): à savoir que, lorsque des gens appelaient pour des bilans, on notait dans un cahier et on répartissait les entrées. Moins de trois semaines après mon installation, ma collègue a décidé de le rompre, pour les raisons suivantes (en gros, dans les grandes lignes): "t'es nouvelle, on te connaît pas, moi je suis là depuis longtemps, je vais récupérer les patients, et tant pis pour toi, débrouille-toi". Ok, pas de souci, j'ai compris, même si sur l'instant j'en ai pleuré pendant des jours.
Donc, non, aucun contrat qui me lie à elle d'une quelconque manière que ce soit, sur aucun plan: nous exerçons en totale indépendance, sans comptes à rendre ni autres.

propylene a écrit:As-tu déjà fait part de ta gène (trèèèèèès légitime!) à ta collègue?
Oui, étant de nature gentille et mignonne (un peu bête aussi apparemment), je lui ai innocemment demandé pourquoi elle ne prenait pas le temps de faire ses courses. Gentille comme je suis, je lui ai même, à plusieurs reprises, proposé de lui faire quelques emplettes en même temps que les miennes. J'ai eu droit à des propos comme "je n'ai pas le temps, je suis débordée" et autres excuses du même tonneau.

joffrey trauchessec a écrit:parfois une bonne claque vaut mieux qu'un long discours.....j'exagère mais bonne mise au point... maintenant ça suffit... et peux tu mettre sous clé ton bureau ? Nous tous les bureaux sont sous clés....mais on ne ferme jamais... il y a du respect entre nous !
Joff
Les bureaux sont sous clé, mais comme il faut que notre femme de ménage puisse y accéder, les clés sont à la disposition de chacun.
Bon, vu la qualité du travail de ladite femme de ménage (oui, je ronchonne, mais je suis toujours de mauvaise humeur le lundi matin Smile), j'avais déjà songé à rajouter un verrou, avec une clé pour moi et une clé pour ma collaboratrice, point. J'avais songé aussi à mettre mon téléphone sous clé dans un tiroir pendant nos absences à domicile (qui sont les moments où mon bureau vit sa vie propre et où la valse des affaires commence), mais bon, devoir envisager de telles solutions me hérisse un peu, après tout, ce n'est pas moi qui suis fautive de quoi que ce soit.

Je rajouterai à ce post déjà bien long et bien dense un dernier petit exemple qui me revient, subitement, en mémoire, et que je souhaiterai partager avec vous.
Il y a trois ans, une dame était venue demander un bilan neuro, avec moi. Cette même dame avait fini par m'avouer, un an après le début du suivi, qu'elle avait été alpaguée par ma collègue et qu'elle avait eu bien du mal à expliquer qu'elle voulait un bilan, oui, certes, mais avec moi.

J'avoue qu'en me relisant, j'ai un peu l'impression de faire état d'une bagarre de maternelle cours de récré, mais en même temps, le fait de poser à plat et d'écrire "tout ça" me fait un bien fou Smile Merci de votre patience en me lisant.

Paupiette

Messages : 314
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par mlaurebb le Lun 27 Sep 2010 - 11:10

Ouh bah moi, je crois que je n'aurais pas attendu aussi longtemps!
Si RIEN ne vous lie, tu lui dis fermement et pas mignonnement Wink que tu ne veux plus qu'elle prenne tes affaires, que si éventuellement elle veut t'emprunter un bilan, elle le prévoit et te le demande à l'avance, que chacun sa ligne, donc chacun son téléphone, c'est perso.
Que ça vaudra mieux pour votre entente ulétrieure.
Que même si elle était là avant toi, ça ne lui donne aucun droit particulier sur toi...

A priori elle ne prend pas les mêmes gants avec toi que toi avec elle, alors ne t'embarasse pas avec qqn comme ça!
A la première occasion elle est capable même de te prendre tes patients alors!

Non mais!!

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par propylene le Lun 27 Sep 2010 - 11:11

Ah oui d'accord... Suspect
Donc, si le dialogue ne fonctionne pas, à toi les solutions mesquines:
  • armoire fermée à clé;
  • câble d'alim de la photocopieuse dans l'armoire avec le téléphone;
  • etc...



_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4871 membres et 193903 messages!

propylene
Admin

Messages : 9824
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par propylene le Lun 27 Sep 2010 - 11:15

Paupiette a écrit:
Oui, étant de nature gentille et mignonne

A propos, pour pouvoir continuer à utiliser le forum (tu n'as plus que 2 connexions sur ton crédit), il faut absolument que tu m'envoies une photo de toi. Merci de ne pas oublier.






















gne1
Ben quoi? ange1 modo1 dehors1

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4871 membres et 193903 messages!

propylene
Admin

Messages : 9824
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Pirouette le Lun 27 Sep 2010 - 11:19

propylene a écrit:Ah oui d'accord... Suspect
Donc, si le dialogue ne fonctionne pas, à toi les solutions mesquines:
  • armoire fermée à clé;
  • câble d'alim de la photocopieuse dans l'armoire avec le téléphone;
  • etc...



J'ai mieux que le placard fermé à clé : le placard électrifié affraid

Un ami avait fait ça car il en avait marre que son beau père lui pique ses vinyles ! Après 2 décharges le beau père n'est jamais revenu lol!

Pirouette

Messages : 2537
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par mlaurebb le Lun 27 Sep 2010 - 11:30

Effectivement, tu fermes ton bureau avec un cadenas supplémentaire et basta!
Après tout t'es chez toi non?

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Invité le Lun 27 Sep 2010 - 12:22

Je ne suis pas très bien placée pour répondre dans ce genre de sujet, moi qui considère ma propre association comme un échec pour l'instant.

Je me souviens que ma première associée, il y a longtemps, me disait qu'une association était plus dure à réussir qu'un couple, parce qu'on ne pouvait pas se réconcilier sur l'oreiller..... Smile

Je suis d'accord avec ce qu'ont dit mes collègues et je crois que tu dois aussi lui parler, pas forcément de façon définitive mais pour dire comment tu vis la situation et que cela ne te convient pas.
Cela me semble important pour pouvoir repartir sur d'autres bases, ce qui n'empêche pas de lui dire que dorénavant, tu fermeras ton bureau, ton armoire de matériel etc.

Dans mon cas, ça m'a fait du bien de pouvoir dire à ma collègue ma déception, à quel point j'avais été blessée par son attitude et que j'avais perdu confiance totalement dans cette relation.
Je trouve que c'est important pour l'autre d'entendre ton point de vue.

Voilà, bon courage

Sabine

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Carine17 le Lun 27 Sep 2010 - 12:53

A partir du moment où tu mets les pieds dans le plat, il faut que tu aies déjà en tête une solution de repli (un autre local). Vous êtes associées donc indépendantes l'une de l'autre et si j'ai bien compris, tu as déjà ta propre ligne, c'est toujours ça.

Bon courage !

Carine17

Messages : 886
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 43
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Sosso le Lun 27 Sep 2010 - 16:21

Coucou !

Je suis d'accord avec mes collègues. Il faut mettre les pieds dans le plat comme ça a été dit. Si tu laisses la situation s'envenimer, ça va être pire que tout... Donc autant rester cordiale mais ferme: vous êtes associées, tu n'es ni son fournisseur ni son employée.
Donc tu la préviens que:
- tu fermeras ta porte à clé: ton bureau est TON espace et tu ne souhaites pas qu'elle y entre sans ton autorisation (ce que tu ne fais pas de ton côté j'imagine),
- tu bosses aussi et que tu n'as pas plus de temps qu'elle pour faire les courses mais que, bizarrement, toi tu as tjs une enveloppe disponible. Va comprendre...
- l'usage de SON téléphone est assez simple: le sien marche comme le tien, il suffit d'appuyer sur les touches pour que ça marche. Curieux non? Ah oui, mais c'est moins drôle quand c'est elle qui paie, j'oubliais...
- tu paies tes fournitures comme tout le monde et que si elle a besoin de qqch, elle peut te faire un chèque (voire mieux, te payer en liquide mais bon, faut pas rêver...).

Pour moi, il est clair que cette femme voit en toi une bonne occasion de faire des économies et qu'elle ne te fait aucun cadeau. Donc, ne lui en fais pas non plus!
Jeune associée ou pas, il me semble qu'il n'y a pas de clause "passe-droit" dans ton contrat pour les plus anciennes du cabinet, si? wait1

Sosso

Messages : 659
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 36
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par propylene le Lun 27 Sep 2010 - 16:38

+1!

Sinon, tu exiges une rétrocession! camisolealain

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4871 membres et 193903 messages!

propylene
Admin

Messages : 9824
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Paupiette le Lun 27 Sep 2010 - 16:43

Ah ah j'ai testé rapidement, là, en étant un peu froide quand ma collègue est entrée dans le bureau sans frapper (la porte était, certes, ouverte, mais elle aurait pu s'annoncer, dediou), et que j'ai refusé de prêter du matériel parce que j'en avais besoin. Tête de dix pieds de long, ça a grincé des dents.
Dommage qu'elle n'ait pas plus le temps de discuter, je me serai bien lancée cette semaine, histoire de partir en congés l'esprit apaisé Smile

Paupiette

Messages : 314
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par mlaurebb le Lun 27 Sep 2010 - 16:45

Paupiette a écrit:Ah ah j'ai testé rapidement, là, en étant un peu froide quand ma collègue est entrée dans le bureau sans frapper (la porte était, certes, ouverte, mais elle aurait pu s'annoncer, dediou), et que j'ai refusé de prêter du matériel parce que j'en avais besoin. Tête de dix pieds de long, ça a grincé des dents.
Dommage qu'elle n'ait pas plus le temps de discuter, je me serai bien lancée cette semaine, histoire de partir en congés l'esprit apaisé Smile

C'est fou quand même qu'il y ait des gens sans gêne comme ça?? affraid

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Jalna le Lun 27 Sep 2010 - 22:17

Des gens sans gêne, ou radins???
Comme tous, je pense que je mettrais les choses au point et un cadenas, aussi désagréable que ça puisse être!
Chacun chez soi me paraît une bonne solution dans ce cas!
En lisant ça, je réalise la chance que j'ai!!

Jalna

Messages : 561
Date d'inscription : 21/07/2010
Age : 58
Localisation : Luberon plus pour longtemps....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par laurent Gretcha le Mar 28 Sep 2010 - 0:23

Je ne vais pas en rajouter à ce que disent les collègues, et je compatis...
Plusieurs te conseillent de discuter avec elle, ma réponse sera un peu plus vicieuse... Tu nous as expliqué le fonctionnement du cabinet de groupe, et d'association. Et d'après ce que je comprends, vous n'avez aucune raison/besoin d'avoir d'autres relations... Vous avez chacune votre ligne de téléph et vos patients...
Alors tu divorces (c'est elle qui a rompu le contrat je crois), éventuellement tu changes de clé ou tu t'arranges avec la femme de ménage. Et tu retrouves ton sourire Wink
Tu vas probablement passer pour une mauvaise coucheuse, mais dis-toi bien que tu n'es pas la seule à réagir (tu es même plus patiente que certaines ici Very Happy, qu'on aime bien pourtant) et de toutes façons on ne peut pas plaire à tout le monde... et si tu perds qqs patients, tu en trouveras d'autres.

laurent Gretcha

Messages : 13845
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Molortho le Ven 1 Oct 2010 - 13:14

Incroyable, cette histoire ! C'est fou ce que certaines personnes peuvent se permettre. J'ai travaillé dans 3 cabinets, qui fonctionnaient à peu près tous de la même façon : on peut emprunter ce qu'on veut comme matériel, y compris en l'absence du propriétaire du bureau, mais dès qu'on a fini, on ramène le jeu là où on l'a pris. Ca s'est toujours très bien passé (et j'ai pourtant été dans deux cabinets de groupe où nous étions 5 orthos à tourner sur 4 bureaux). Quant à la papeterie, mes deux titulaires fournissaient tout donc pas de pb, et quand j'ai été associée, ma collègue ne m'a jamais fait de coup comme ça, ça nous est peut-être arrivé de nous emprunter quelques feuilles de papier, remboursées à la ramette suivante. En fait, c'est tellement simple quand on est sur la même longueur d'onde, mais quelle galère quand on ne voit pas les choses de la même façon ! Tu dois finir par te sentir un peu harcelée, et puis ça pousse à penser de mauvaises choses, alors qu'on n'est pas comme ça d'habitude, c'est très désagréable.

Je pense que tu devrais essayer de poser cartes sur table avec cette collègue, tout en proposant des solutions, histoire que ça ne soit pas trop négatif : pourrais-tu me rapporter le matériel emprunté à la fin de ta séance ? souhaites-tu qu'on fasse une caisse commune pour le matériel de papeterie, je veux bien me charger d'acheter ?
Peut-être que quelques propositions de cet ordre permettraient de faire passer le message ? Si elle les acceptait ce serait certes pour toi une concession mais ça te soulagerait de ce malaise. Et ça te permettrait de faire passer aussi quelques interdits : mon téléphone, c'est niet. Si elle les refuse, alors ça la regarde mais au moins elle sait qu'elle ne peut plus fonctionner comme elle le faisait apparemment.
Et n'oublie pas, si vous parvenez à discuter de tout ça, de faire comme avec ton chéri (oh allez, ne vous fâchez pas les orthomâles, mais c'est vrai que discuter de choses sérieuses avec nos hommes nous demande des trésors de diplomatie pour qu'ils n'en ressortent pas complètement abattus en se disant que de toute façon on pense qu'ils sont nuls) : utilise le "je, moi", et non "tu, toi" !!! Evite de la braquer, quoi, même si tu n'en peux plus. Enfin, sauf si tu choisis d'aller bosser ailleurs, bien sûr.

Bon courage en tout cas, je déteste ce genre de situations tordues !

Molortho

Messages : 700
Date d'inscription : 31/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Heurter les sensibilités?

Message par Paupiette le Mer 13 Oct 2010 - 16:21

Bonjour,
Je suis, une fois de plus, désolée de vous enquiquiner avec mes petits soucis de cohabitation avec ma collègue mais là, aujourd'hui, mercredi, non, je ne peux plus.
Il est 16h20, elle est en pleine rééducation vocale, ça chante très fort (et très faux, au passage, malheureusement), c'était déjà le cas hier vers 17h15.
Mes patients sont mi-inquiets mi-hilares: il se passe quoi? Elle a quoi, la dame, elle est tombée? Et quand est-ce qu'elle arrête de chanter? J'ai un mal fou à canaliser les petits de 4/5 ans qui sont écroulés de rire à chaque vocalise, que feriez-vous à ma place?
Je... Mes nerfs fondent, je vais craquer, je vais hurler et me transformer en Tarzan.
Merci pour vos conseils et votre soutien, j'en bave.

Paupiette

Messages : 314
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par propylene le Mer 13 Oct 2010 - 16:37

Paupiette, pour situer le contexte, j'ai fusionné avec ton sujet précédent.

En l'occurrence, on peut supposer qu'elle ne fait que son métier.
Sauf si elle chante pendant une séance de langage écrit blink1

Mais c'est vrai que si on ajoute le contexte assez lourd... fff1

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4871 membres et 193903 messages!

propylene
Admin

Messages : 9824
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par mlaurebb le Mer 13 Oct 2010 - 16:43

Oui tu dois avoir les nerfs à vivre à cause des antécédents...mais dans l'absolu, pendant une rééducation vocale...on chante, on projette...
C'est le local qui n'est pas adapté!!

(et elle pourrait même chanter pendant une rééducation du langage écrit, si c'est facilitateur!! Wink )

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par mlaurebb le Mer 13 Oct 2010 - 16:44

les nerfs à vivre...n'importe quoi!!
Les nerfs à vifs bien sûr!!

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Paupiette le Mer 13 Oct 2010 - 16:50

Ouais, ça je suis bien d'accord avec le fait que notre métier est vaste et diversifié, ce qui m'embête juste un peu c'est que j'ai eu droit à une remarque acerbe de la part du papa, et qu'il est déjà arrivé que je me fasse gronder parce qu'on rigolait trop fort dans mon bureau.
J'ai gentiment signalé le petit souci, je me suis fait rembarrer. Donc je ne m'embarrasserai plus, et mettrai moi aussi mes rééducations vocales en pleine journée, et tant pis pour les mécontents. Le seul souci avec ce type de raisonnement, c'est que ça dégénère vite Sad

Paupiette

Messages : 314
Date d'inscription : 29/03/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par mlaurebb le Mer 13 Oct 2010 - 16:56

Attends!! Un père de patient de ta collègue te reproche le bruit que tu fais?? affraid
Non mais tu rigoles?? Moi je pense que je te l'aurais reçu!! De quoi je me mêle??
Mais alors là on croit rêver!! Il dirait ça aussi à son médecin??

mlaurebb

Messages : 2087
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute s'installe

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum