suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mar 9 Sep 2014 - 12:31

Bonjour à tous!

J'ai eu un appel assez déroutant ce matin: l'auxiliaire de vie d'un jeune de 17 ans m'a appelée pour effectuer des séances à domicile. Il a fait une tentative de suicide....
Lorsque j'ai demandé à ce que la mère soit là lors du bilan et qu'elle me confirme par téléphone le rdv et l'adresse j'ai eu l'impression qu'il y avait anguille sous roche...Je m'interroge donc:

Si ce jeune veut faire des séances sans en parler à sa mère, est-ce possible? Puis-je intervenir à domicile?

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par laitmiel le Mar 9 Sep 2014 - 12:43

Non je ne pense pas.
Il est effectivement mineur, donc ses parents sont responsables. Je n'imagine pas de dérogation possible à ça… Déjà que légalement c'est limite qu'un seul parent soit au courant (ce qui arrive régulièrement).
Il y a effectivement un truc très bizarre d'ailleurs. Que fait l'AVS dans cette histoire ? Parler d'une TS au téléphone c'est hyper indélicat… des séances d'ortho à domicile mais pour quelle pathologie ? Tout ça semble très très nébuleux !

laitmiel

Messages : 1851
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mar 9 Sep 2014 - 12:53

Ce n'est pas une AVS mais une auxiliaire de vie à domicile, pour l'aider au quotidien j'imagine.

Apparemment il est en fauteuil roulant...ce serait pour "une rééducation de la parole"...Il a tenté de se pendre...

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par La pie bavarde le Mar 9 Sep 2014 - 13:21

Il lui faudrait un bon psychiatre avant une ortho pale

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 13:28

La question se pose aux MG pour la contraception des ados, qui ne doit pas forcément être révélée aux parents. Je crois qu'on peut suivre un mineur sans accord parental à certaines conditions.
C'est expliqué là :
https://www.macsf.fr/vous-informer/organisation-des-soins/dossier-du-patient/acces-dossier-medical-mineur.html

Par contre le domicile ne me paraît pas justifié (agoraphobie majeure ?) ; à moins de travailler avec de l'équipe de psy ambulatoire qui t'aidera à gérer le cas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par ortholinouh le Mar 9 Sep 2014 - 13:41

Un lien nous avait été donné par Evi, vers un site traitant du secret professionnel et de l'orthophonie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ta question renvoie à la situation n°3, à laquelle les auteurs répondent : "Vous pouvez effectuer le bilan puis débuter la prise en charge sans que ses parents ne soient au courant de rien.
Les mineurs, d’après l'article L 1111-5 du code de la santé publique, ont eux aussi droit au secret professionnel."

ortholinouh

Messages : 490
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 33
Localisation : 95

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mar 9 Sep 2014 - 13:43

Le domicile est justifié par le fait que je suis au premier étage sans ascenseur...et qu'il est en fauteuil roulant...
Merci françois pour l'article j'y jette un oeil dès que j'ai un moment.

La pie, je suis bien d'accord avec toi, et j'espère que la mère ne va pas me rappeler pour tout vous avouer Embarassed

Ortholinouh, merci beaucoup, je n'arrivais pas à remettre la main sur ce sujet mais je me souvenais qu'il avait été évoqué. par contre ça pose des problèmes sur le plan purement technique, pour la carte vitale par exemple...

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par c.m le Mar 9 Sep 2014 - 14:27

Et bien, tout cela n'est pas facile.scratch

Comme dit Marie, à mon humble avis l'urgence c'est la psychiatrie. En dehors du fait que ce jeune en a visiblement besoin, imagine qu'il commence à vouloir te raconter tout un tas de choses qui n'ont rien à voir avec la PEC du langage ? Perso j'ai déjà du mal à cadrer certains parents qui ont besoin de parler, en séance avec un si lourd passif ça me paraît délicat d'éviter la question, si lui commence à t'en parler...

En ce qui concerne la carte vitale, normalement à 17 ans on a la sienne propre. Par contre les remboursements arrivent sur le compte du tuteur, par défaut, j'imagine. Sauf s'il a un compte bancaire à lui et qu'il fait un transfert de coordonnées bancaires pour ses frais propres...

Et puis le domicile, pourquoi, tu n'es pas aux normes, Salomé ?

dehors1

c.m

Messages : 3901
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par Claudie le Mar 9 Sep 2014 - 14:35

Je pense qu'avant de te poser des questions juste sur une impression, tu peux peut-être déjà aller faire le bilan, s'il y a une prescription et là tu verras bien sur quoi tu tombes ?
Si on te demande de venir à domicile, c'est certainement que les parents sont au courant, non ?
C'est clair que l'auxiliaire de vie n'aurait pas dû te donner ces infos personnelles ...
S'il a fait une TS il a sûrement un suivi psy, logiquement.

Bon on attend des nouvelles ?

Claudie

Messages : 11823
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mar 9 Sep 2014 - 15:15

J'irai faire le bilan si la mère me rappelle pour me confirmer le rdv et me donner son adresse.

L'auxiliaire de vie m'a donné ces infos car je lui ai demandé de préciser la demande (je ne savais pas qu'il s'agissait de l'auxiliaire de vie à ce moment là).

Je vous tiens au courant!

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par Evi le Mar 9 Sep 2014 - 15:37

Ca me fait aussi penser aux enfants placés qu'on suit... Il n'y a pas d'accord parental et on ne les renvoie pas. Certes, ils sont accompagnés par l'adulte chez qui ils sont placés mais l'adulte en question n'a pas de "droit" sur l'enfant.

Evi

Messages : 10695
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par La pie bavarde le Mar 9 Sep 2014 - 15:47

Le problème qui va se poser c'est l'accès aux soins en psy, selon toutes vraisemblances, ici c'est une vraie cata...les malades attendent, attendent...dans la détresse, c'est vraiment moche.

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 15:54

Evi a écrit:Ca me fait aussi penser aux enfants placés qu'on suit... Il n'y a pas d'accord parental et on ne les renvoie pas. Certes, ils sont accompagnés par l'adulte chez qui ils sont placés mais l'adulte en question n'a pas de "droit" sur l'enfant.

Le juge dans ce cas délègue la tutelle à une personne morale (souvent asso) qui agit dans l'intérêt de l'enfant. On imagine le casse-tête en cas de grosse opération à décider...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mar 9 Sep 2014 - 19:05

Bon bon bon...La mère m'a laissé un message sur le répondeur, donc je vais aller faire le bilan.
Je pense rencontrer d'abord la mère, sans le jeune, puis je reviendrai le voir une autre fois (apparemment il dort encore à 10h30 le matin, créneau que j'ai proposé).

La suite au prochain épisode...(après le 19 septembre).


salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par La pie bavarde le Mar 9 Sep 2014 - 19:39

Bonne chance flower

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mar 9 Sep 2014 - 21:02

Merci, ça ne m'enchante guère...

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par La pie bavarde le Mar 9 Sep 2014 - 21:38

S'il est profondément déprimé ton écoute bienveillante ne pourra que lui faire du bien flower

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mar 9 Sep 2014 - 21:48

Hé oui, c'est ce que je me dis.. (s'il arrive à parler bien sûr dehors1 )

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par Claudie le Mer 10 Sep 2014 - 9:41

D'un autre coté, si tu ne le sens pas, déjà avant de commencer ( ce qui transparaît dans tes messages depuis le début) il vaudrait peut-être mieux passer la main à quelqu'un d'autre, plutôt que de te mettre dans une situation dont tu auras du mal à sortir ensuite, Salome...

Claudie

Messages : 11823
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par Invité le Mer 10 Sep 2014 - 10:41

Sur les situations lourdes l'essentiel est de ne pas rester seul(e).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par salomeslalome le Mer 10 Sep 2014 - 13:55

En fait, ce n'est pas que je ne le sens pas, je n'y vais pas à reculons, mais ça me bouleverse quand même car je trouve cela très triste (et que ça me renvoie à des événements personnels, j'ai une amie qui s'est suicidée par pendaison, il y a presque 10 ans maintenant).

Malgré tout j'ai envie d'y aller, et effectivement, j'espère que je pourrai créer du lien avec l'équipe qui le suit au quotidien, car j'en aurais sûrement besoin.

Je dois rencontrer la mère demain, et je verrai le jeune à domicile le 25/09.

Finalement les parents sont au courant et il n'y a pas de lézard, alors je vais le prendre en charge, ou tout du moins essayer. Si cela s'avère trop difficile je passerai la main, mais je m'en sens capable.

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: suivre un patient mineur sans l'accord de ses parents

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum