Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Sori le Dim 16 Nov 2014 - 18:36

Bonjour,

J'essaie de m'y retrouver dans les contrats de prévoyance et c'est assez difficile. Pouvez vous me faire parvenir sur vos expériences: prévoyance et assistance à saint lo, agipi..?
Quel montant avez vous pris par mois? Qu avez vous favorise: maladie? Hospitalisation? existe t il des journées d indemnité pour enfant malade?
Je suis preneuse de vos expériences.

Merci beaucoup d avance!

Sophie

Sori

Messages : 5
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Dim 16 Nov 2014 - 18:48

Je laisse la place à Olivier (Protection sociale pour les non initiés).

Patrick (pour les initiés).
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par propylene le Lun 17 Nov 2014 - 10:27

En attendant, as-tu jeté un oeil ici?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et plus généralement:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
OrthoGestion? C'est 5221 membres et 202995 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10401
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Protection sociale le Lun 17 Nov 2014 - 14:38

Bonjour,

Puisque Patrick me laisse la main ("merci à lui" !), j'en profite honteusement !
Il faut se poser les questions suivantes, surtout quand on est en phase de démarrage d'activité professionnelle, donc beaucoup plus "fragile"...

Quelles seraient les conséquences d'un arrêt de travail, court, prolongé, d'une invalidité partielle, totale, d'un décès... sur la situation familiale, patrimoniale, professionnelle... ?
D'autres questions :
Quid en terme de "protection du conjoint, des enfants, "....
Quid en terme d'incapacité de travail de longue durée sur l'impact de la vie familiale ou prof ?
Quid en terme de rente d'éducation si les enfants décident de faire de longues études, alors que vous êtes en arrêt... ?
Quid du conjoint si ce dernier s'est arrêté pour élever les enfants ?
Quid en terme de frais profs, fixes, si arrêt de travail ?
Quid si invalidité et obligation d'avoir une personne à la maison pour vous aider, actes de la vie courante... (PTIA..., dépendance...)
....

Quels sont les "postes" à étudier en prévoyance ?

1) En premier lieu, les Indemnités journalières (IJ), qui vont vous permettre d'avoir le revenu que vous aviez... AVANT votre arrêt.

Vous avez 2 grand types de régimes de prévoyance :
Forfaitaire : on ne tient pas compte du régime obligatoire.
Indemnitaire : vous êtes indemnisé en tenant compte de votre régime obligatoire, la Carpimko.
Je vous rappelle que votre régime obligatoire ne verse rien pendant les 90 premiers jours en cas d'arrêt de travail...

Questions à se poser : quel montant ? quelle franchise ? en accident ? maladie ? hospitalisation ? Durée ?

En d'autres termes, combien de temps pouvez vous être votre "propre assureur" avant que les indemnités journalières ne tombent...
Cela dépend de votre situation professionnelle, familiale, patrimoniale...

Quid en cas de reprise partielle de l'activité professionnelle ? versement ou non d'indemnités journalières ?

* Invalidité : comment est calculé ce fameux taux d'invalidité ? professionnelle ou barème croisé "professionnel/Fonctionnel" ?
Si c'est "professionnel", on ne tiendra compte que de l'impact de votre invalidité sur votre activité "professionnelle"...
exemple : la perte d'une main chez un Chirurgien aura davantage de répercussions sur sa vie professionnelle que la perte d'une main chez un...courtier en assurances... ;-)

Est il fait référence à un taux de 66% ou 100% d'invalidité ?
Je m'explique : si votre contrat prévoit le versement d'une rente à partir de 33% d'invalidité, est ce calculé par rapport à 66% ou 100 % ?
33/66 ou 33/100 ne donnent pas le même montant....
A partir de quel taux la rente est elle versée ? sur quelle durée ?

* Capital d'invalidité : possible également, montant à définir ? à partir de quel taux et type d'invalidité ?

* Capital décès, Perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA) : versement d'un capital pré-défini, ou qui tiendra compte de la situation familiale (majoration si marié, enfants à charge...). Bien regarder le terme de ces garanties (65 ans ? 70 ans ?...).
Définir ce capital en fonction de la situation familiale, patrimoniale (ne pas être "sur assuré").
Possibilité d'avoir une majoration (doublement, voire triplement), si décès accidentel ou par accident de la circulation...
* Capital de reconversion en cas d'impossibilité de continuer votre activité professionnelle.

* Rente éducation : si vous avez des enfants, montant de la rente versée mensuellement aux enfants ?
* Rente de conjoint : si conjoint, montant à définir en fonction de la situation professionnelle également du conjoint en question...
* Allocation enfant malade : on trouve effectivement des contrats qui versent une allocation... Cela fait parfois "double "emploi" avec des garanties déjà couvertes par la complémentaire santé ("mutuelle").

* Frais professionnels : en cas d'arrêt de travail, on vous verse des IJ, pour vous permettre d'avoir le revenu que vous aviez "AVANT" l'arrêt, mais les charges fixes (loyers, carpimko, eau, électricité, salariés, charges sociales, prêt...) demeurent...
On peut calculer le montant ! durée d'indemnisation ? franchise ?

Bref, pour finir...
beaucoup de questions à se poser....
à votre entière disposition !

Olivier (protection sociale)
avatar
Protection sociale

Messages : 231
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Sori le Lun 17 Nov 2014 - 18:40

Merci beaucoup pour toutes ces informations!. Je vais approfondir le sujet et reviendrai vers vous si j ai besoin de plus d'infos.

Sori

Messages : 5
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Mer 19 Nov 2014 - 16:50

Sori a écrit:Merci beaucoup pour toutes ces informations!. Je vais approfondir le sujet et reviendrai vers vous si j ai besoin de plus d'infos.
Sophie, je crois que tu gagnerais du temps en interrogeant Olivier (je ne crois pas qu’il morde) et peut-être t’épargnerais tu une migraine en lui détaillant ta situation.

Et, puisque c’est comme ça, je vais prendre un peu de temps pour vous expliquer votre régime obligatoire (Carpimko), en espérant que vous y verrez plus clair après (je vais essayer de vous « raconter une histoire » pour que ce ne soit pas trop rébarbatif donc, lisez mon histoire jusqu’au bout, si possible) :

En cas d’incapacité temporaire de travail (communément appelée arrêt de travail), vous ne touchez, de la Carpimko,  aucune indemnité journalière pendant 3 mois puis, à partir du 91 ème jour, vous touchez 48,62 € par jour, majoré de 8,84 € pour chaque personne que vous déclarez à votre charge.
Ainsi, à partir du quatrième mois d’arrêt, vous toucherez environ 1 500 € par mois sans déclarer de personne à charge, 1 700 € avec une personne à charge…

Je vous rappelle, comme vous l’a dit Olivier, qu’il existe deux types de contrat de prévoyance chez les assureurs :
L’indemnitaire qui vous donnera au maximum le montant de la perte de revenu que vous subissez.
Ainsi, si je reprends mon exemple, votre régime obligatoire vous versera environ 1 500 € par mois à partir du quatrième mois d’arrêt si vous n’avez pas de personne à charge. Si, avant votre arrêt, vous déclariez un revenu de 1 500 € par mois, l’assurance indemnitaire ne versera rien (pas de perte de revenu), mais elle versera 200 € si votre revenu était de 1 700 € et 1 000 € si vous déclariez 2 500 € avant l’arrêt.

Une assurance forfaitaire fonctionnant dans tous les cas, elle vous donnera des IJ (indemnités journalières) sans tenir compte des IJ versées par le régime obligatoire. Ainsi, en déclarant un revenu de 2 000 € par mois avant l’arrêt, vous pourriez avoir 1 500 € versés chaque mois par la Carpimko et, par exemple, 1 000 € versés par votre contrat de prévoyance forfaitaire (alors que l’assurance indemnitaire ne verserait que 500 €, soit la différence entre les 2 000 € déclarés et les 1 500 € versés par la Carpimko).

Raisonnons maintenant de façon logique :

On peut supposer que vous pourriez supporter financièrement un arrêt d’une semaine (bon ok, ce serait peut-être compliqué de reporter les séances mais les patients ne vont pas s’envoler). C’est la raison pour laquelle Olivier vous indique qu’il faut bien choisir les délais de franchise avant de toucher des IJ. Il serait par exemple inutile de choisir une franchise de trois jours en cas de maladie car la plupart du temps, vous serez arrêtée (l’usage du féminin est ici volontaire, c’est la loi de la majorité, je suis démocrate) 1, 2 ou 3 jours et vous ne toucheriez pas d’IJ. Par contre, en cas de gros pépin de santé avec un arrêt prolongé, il ne faut pas oublier que la Carpimko ne vous indemnise qu’à partir du quatrième mois et que, par exemple, une franchise de 15 jours serait cohérente.

Vous pourriez aussi vous dire que, si votre conjoint est cadre et gagne bien sa vie, votre prévoyance serait accessoire. C’est peut-être vrai mais, il ne faut pas oublier que la vie peut réserver des surprises et que vous pouvez aussi un jour vous retrouver seule (ok, je ne suis pas aussi drôle que d’habitude mais ce genre de situation est suffisamment répandue pour faire le choix d’en parler). Pour prolonger ce raisonnement, vous pourriez me dire que, si cela se produisait, vous feriez alors la démarche de rechercher un contrat de prévoyance à ce moment. C’est possible sauf que, je peux être assurable sans problème à 30 ans parce que je pète la forme mais que, à 50 ans, j’ai plus de chance d’avoir eu des antécédents médicaux qui compliquent la démarche (risque de surprime ou même d’exclusions… si ce point n’est pas clair on peut y revenir avec des exemples).

En résumé :


  • Pas d’IJ de la Carpimko avant le quatrième mois, puis environ 1 500 € par mois, plus 270 € par personne à charge.


  • Deux types de contrats de prévoyance : indemnitaire (qui tient compte de la perte de revenu) et forfaitaire (qui marche dans tous les cas).


  • Le problème des IJ se situant après une semaine (pour les gros trains de vie) à 15 jours d’arrêt et le quatrième mois.


Parlons maintenant de l’invalidité :

Là encore, il y a deux types (3 en fait) de contrats :

  • Ceux qui vous donnent un taux d’invalidité en faisant référence à l’invalidité fonctionnelle (pour les plus assidus, les références sont ici (bon courage) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  ou ici  http://legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006126942&cidTexte=LEGITEXT000006073189&dateTexte=20110402)


  • Ceux qui se réfèrent à l’invalidité professionnelle


  • Ceux qui mixent les deux

J’ai cherché un exemple se rapportant à vote profession mais, au bout d’une demi-heure de recherche, je me dis que vous êtes probablement plus capables que moi.

Je vais don prendre un exemple théorique :

Imaginons une affection handicapante qui vous donne un taux d’invalidité fonctionnelle de 25 %, alors que cette affection vous empêche d’exercer votre noble métier, au point de vous donner un taux d’invalidité professionnelle de 80 %.

Avec un contrat de type « fonctionnel », vous ne pourriez plus être orthophoniste mais vous ne seriez pas indemnisé (Olivier pourrait peut-être le confirmer mais l’indemnisation chez un assureur commence au minimum à partir de 33 % de taux d’invalidité).
Par contre, avec un contrat de type « professionnel », vous azuriez droit, avec un taux de 80 %, à une rente versée par votre contrat de prévoyance.
Enfin, un contrat qui mixerait les deux types de taux, vous donnerait peut-être une invalidité à 35 %.
En clair, il vaut mieux un contrat qui se réfère uniquement à l’invalidité professionnelle.

Bon, on a presque fini.
Et puis si, j’ai fini car le reste parle des garanties décès qui demandent moins d’explications et vous retrouverez tout sur le site de la Carpimko, ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon, après m'être relu, je ne suis pas sûr d'avoir fait avancer le débat, mais j'ai essayé.

Patrick
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Sori le Mer 19 Nov 2014 - 16:58

Super!! Au contraire cela m'aide énormément. J'apprécie énormément que des spécialistes prennent du temps pour nous! Je reviens vers vous des que j ai plus de questions. Un grand merci pour vos explications!

Sori

Messages : 5
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Mer 19 Nov 2014 - 17:02

Sori a écrit:Super!! Au contraire cela m'aide énormément. J'apprécie énormément que des spécialistes prennent du temps pour nous! Je reviens vers vous des que j ai plus de questions. Un grand merci pour vos explications!
Vous êtes si craquantes, les Orthos, qu'est ce qu'on ne ferait pas pour vous... (Aïe Evi, je ne draguais pas là).
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Debussine le Mer 19 Nov 2014 - 17:11

Spécialiste retraite a écrit:
Sori a écrit:Super!! Au contraire cela m'aide énormément. J'apprécie énormément que des spécialistes prennent du temps pour nous! Je reviens vers vous des que j ai plus de questions. Un grand merci pour vos explications!
Vous êtes si craquantes, les Orthos, qu'est ce qu'on ne ferait pas pour vous... (Aïe Evi, je ne draguais pas là).

Mouais....et tu crois qu'elle va y croire à tes fariboles??
T'as intérêt à nous sortir un millésime en rouge, si tu veux te faire pardonner toi!
avatar
Debussine

Messages : 1245
Date d'inscription : 19/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Evi le Mer 19 Nov 2014 - 17:13

Spécialiste retraite a écrit:
Sori a écrit:Super!! Au contraire cela m'aide énormément. J'apprécie énormément que des spécialistes prennent du temps pour nous! Je reviens vers vous des que j ai plus de questions. Un grand merci pour vos explications!
Vous êtes si craquantes, les Orthos, qu'est ce qu'on ne ferait pas pour vous... (Aïe Evi, je ne draguais pas là).

Tu sais Patrick, j'ai mes petites oreilles qui trainent... Inutile de nier certaines choses. Je te surveille Suspect

Evi

Messages : 11110
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Mer 19 Nov 2014 - 18:02

Je vais me cacher.
run1
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Mer 19 Nov 2014 - 18:09

Zétais pas bien cacé.
A y est, là zuis cacé :

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Mer 19 Nov 2014 - 19:22

Evi a écrit:
Spécialiste retraite a écrit:
Sori a écrit:Super!! Au contraire cela m'aide énormément. J'apprécie énormément que des spécialistes prennent du temps pour nous! Je reviens vers vous des que j ai plus de questions. Un grand merci pour vos explications!
Vous êtes si craquantes, les Orthos, qu'est ce qu'on ne ferait pas pour vous... (Aïe Evi, je ne draguais pas là).

Tu sais Patrick, j'ai mes petites oreilles qui trainent... Inutile de nier certaines choses. Je te surveille Suspect
Evi, je suis trop joueur pour passer à côté : qu'est ce qu'il ne faut pas que je nie ? (si c'est osé, répond moi en MP)
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Miel le Sam 13 Déc 2014 - 15:58

Bonjour,

Pour faire suite, il me semble que la compagnie d'assurance MM ( je ne sais pas si j'ai le droit de citer le nom), propose des contrats de prévoyance pour les TNS qui n'ont pas l'air trop mal.

Miel

Messages : 52
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Plasticpocket le Dim 25 Jan 2015 - 16:14

J'ajouterai dans les questions à se poser: "est-ce qu'on a eu un pépin de santé antérieurement?".
Plus on est vieux -ou alors plus on a eu des pépins de santé dans les 10 dernières années-plus ça devient complexe par la suite.
Perso je connais une ostéo qui a "caché une IRM"  (payé de sa poche sans envoyer de FDS) pour ne pas que ça apparaisse sur son dossier sécu - afin de ne pas le citer dans son questionnaire santé.
Je me pose aussi la question suivante: si un(e) ortho prend une prévoyance mais que par exemple j'en sais rien, il sort d'une opération ou autre... Est-ce qu'il existe des assurances "sympas" qui prennent le risque d'affilier une personne à la santé fragile ? (comme il peut y avoir des prêts spéciaux pour les personnes ayant eu un cancer ou une insuffisance rénale par exemple).
avatar
Plasticpocket

Messages : 473
Date d'inscription : 22/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Barbalala le Dim 25 Jan 2015 - 16:59

Plasticpocket a écrit:Est-ce qu'il existe des assurances "sympas" qui prennent le risque d'affilier une personne à la santé fragile ? (comme il peut y avoir des prêts spéciaux pour les personnes ayant eu un cancer ou une insuffisance rénale par exemple).

Je pense que non. Avec des antécédents médicaux et seulement des examens de contrôle, une personne en pleine forme ne peut souscrire de contrat prévoyance. Il reste la garantie accidents de la vie. Mais il me semble que François avait évoqué un contrat négocié pour "risques aggravés".
avatar
Barbalala

Messages : 799
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 44
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Protection sociale le Dim 25 Jan 2015 - 20:39

bonsoir tout le monde et surtout MEILLEURS VOEUX (j'avais jusqu'au 31 janvier pour le faire...) de bonheur, santé surtout, d'affaires et plus si affinités !

En parlant de santé, je réponds à la "problématique" de la prévoyance...
Y a t il des "assurances sympas".. ?

euh..
je dirai :
* qu'il faut être le plus précis et transparent possible dans les réponses faites dans les questionnaires de santé, car en cas d'arrêt de travail, la compagnie va chercher immédiatement la cause de l'arrêt et la rapprocher de vos réponses au questionnaire de santé.... ce qui peut déboucher sur l'absence de versement de prestations, car fausse déclaration...
* qu'il y a des compagnies qui demandent l'historique médical des 5, voire 10 dernières années...
* qu'il y a effectivement des "médecins conseils" de compagnies qui ont des avis divergents sur les dossiers et qui ont parfois la main un peu "moins lourde"...
Il ne faut pas non plus sous-estimer l'aspect "commercial" et le rôle du conseiller commercial, de l'inspecteur de compagnie, qui peuvent défendre le dossier...
A titre d'exemple, en septembre dernier, pour l'un de mes clients, c'est la 8° compagnie consultée qui a accepté le risque avec les garanties demandées .. (en assurance de prêt)...
Comme quoi, il ne faut pas désespérer.... :-))

Donc pour conclure, n'hésitez pas à présenter vos dossiers à plusieurs compagnies.
bonne soirée
avatar
Protection sociale

Messages : 231
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Plasticpocket le Lun 26 Jan 2015 - 0:39

Bon en gros, on n'est pas sur un pied d'égalité (santé et prévoyance) en libéral Sad celui qui n'a rien demandé pour ses soucis de santé devra galérer pour trouver une compagnie qui l'accepte (et devra souvent payer plus), tandis que celui qui est en parfaite santé n'aura pas tout ce boulot (et sûrement plus de facilités pour être indemnisé).
Autant conseiller aux étudiants fraîchement diplômés de privilégier le salariat s'ils ont un souci de santé.
Essayer plusieurs compagnies... euh j'avais entendu dire que les assurances se refilaient les informations  entre elles, c'est vrai?
avatar
Plasticpocket

Messages : 473
Date d'inscription : 22/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Protection sociale le Lun 26 Jan 2015 - 8:09

Bon en gros, on n'est pas sur un pied d'égalité (santé et prévoyance) en libéral Sad celui qui n'a rien demandé pour ses soucis de santé devra galérer pour trouver une compagnie qui l'accepte (et devra souvent payer plus), tandis que celui qui est en parfaite santé n'aura pas tout ce boulot (et sûrement plus de facilités pour être indemnisé).

euh...
je ne vois pas pourquoi (ou alors j'ai manqué un passage...), celui qui est en "parfaite santé n'aurait pas ce boulot"....
d'autre part, en "santé", il n'y  pas de questionnaire de santé à remplir, donc j'ai du mal à comprendre également le côté "absence de pied d'égalité"...

Quant aux compagnies, elles ne se refilent pas les informations : quel est leur intérêt de refuser un client qui leur parfait "assurable" ?
Une compagnie peut statuer sur un risque, même si le questionnaire de santé n'est pas le questionnaire de santé propre à la compagnie, mais celui d'un concurrent.
De plus, les compagnies d'assurances ont des "grilles" différentes en capitaux, âge, qui déclenchent des formalités différentes...
voilà
bonne journée à toutes et à tous


Dernière édition par Evi le Lun 26 Jan 2015 - 9:36, édité 1 fois (Raison : balises)
avatar
Protection sociale

Messages : 231
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Plasticpocket le Lun 26 Jan 2015 - 23:32

Bon alors je me suis mal exprimée (post après minuit Wink ) j'essaie de m'expliquer sur le mot "boulot": j'imagine que la personne qui a eu un gros pépin de santé va devoir soumettre son dossier à plusieurs assureurs non? susceptible d'avoir des surprimes, exclusions... d'où plus de boulot. Je te cite ;-)
A titre d'exemple, en septembre dernier, pour l'un de mes clients, c'est la 8° compagnie consultée qui a accepté le risque avec les garanties demandées .. (en assurance de prêt)...
Autrement, coupe moi Protection Sociale... mais sensation que les compagnies n'assurent pas le passé - surtout si le souci de santé c'est psy (dépression), dos et "bio" (mauvaises analyses de sang etc...)

Ca me fait réfléchir le sens du mot "commercial", je réfléchis sur notre société qui au final "mise" carrément sur des personnes ...
Il ne faut pas non plus sous-estimer l'aspect "commercial"
et autre citation:


Plasticpocket a écrit:
Est-ce qu'il existe des assurances "sympas" qui prennent le risque d'affilier une personne à la santé fragile ? (comme il peut y avoir des prêts spéciaux pour les personnes ayant eu un cancer ou une insuffisance rénale par exemple).

Je pense que non. Avec des antécédents médicaux et seulement des examens de contrôle, une personne en pleine forme ne peut souscrire de contrat prévoyance. Il reste la garantie accidents de la vie.

Donc on récap : antécédents médicaux + bien qu' en pleine forme = pas de contrat.  Ca veut dire que l'assureur considère que tout ce qu'on a pu avoir avant, (même si c'est surveillé et soutenu par des médecins qui connaissent bien la personne) c'est dangereux pour lui.

Garantie accident de la vie c'est bien?
avatar
Plasticpocket

Messages : 473
Date d'inscription : 22/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Protection sociale le Mar 27 Jan 2015 - 9:02

"boulot":

Ok, bien noté ! :-))

.[/quote]
Autrement, coupe moi Protection Sociale... mais sensation que les compagnies n'assurent pas le passé - surtout si le souci de santé c'est psy (dépression), dos et "bio" (mauvaises analyses de sang etc...)

Pour info, de plus en plus de compagnies assurent les pbs dorsaux et psy.

Ca me fait réfléchir le sens du mot "commercial", je réfléchis sur notre société qui au final "mise" carrément sur des personnes ...
Il ne faut pas non plus sous-estimer l'aspect "commercial"

Commercial :
Il y a le côté "commercial" de l'affaire : si vous êtes déjà un gros client en assurances dommages, en assurance vie, le conseiller commercial ou l'inspecteur de compagnie ou le courtier, agent, gestionnaire de patrimoine se battront peut être davantage et la compagnie fera peut être abstraction de vos soucis de santé pour faire passer l'affaire... d'où le terme de "contexte" commercial... :-))
et oui... c'est comme cela que cela se passe parfois...




Je pense que non. Avec des antécédents médicaux et seulement des examens de contrôle, une personne en pleine forme ne peut souscrire de contrat prévoyance. Il reste la garantie accidents de la vie.

Je ne suis pas aussi pessimiste que vous sur ce point : ensuite, c'est également mon "boulo"t d'essayer de faire passer les dossiers, non ? :-))

Donc on récap : antécédents médicaux + bien qu' en pleine forme = pas de contrat.  Ca veut dire que l'assureur considère que tout ce qu'on a pu avoir avant, (même si c'est surveillé et soutenu par des médecins qui connaissent bien la personne) c'est dangereux pour lui.

je me mets du côté des "actuaires" de compagnies :
En assurances, la notion d"aléa" doit exister...
Or, un "risque certain" ne présente pas d'aléa.. puisqu'il est... certain de se réaliser...

Garantie accident de la vie c'est bien?[/quote]
LA GAV ne sert qu'à couvrir les préjudices domestiques... (brulure, chute dans escalier, d'un arbre...)...
effectivement, il n' y'a pas de questionnaire de santé, mais les garanties sont réduites (généralement pas d'IJ...), non ?
voilà...
avatar
Protection sociale

Messages : 231
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par propylene le Mar 27 Jan 2015 - 9:27

(Protection sociale, je ne m'y retrouve pas dans les balises de citation, je n'édite donc pas ton message) fou1

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
OrthoGestion? C'est 5221 membres et 202995 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10401
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Mar 27 Jan 2015 - 10:25

Hello everybody, guten tag, buenos dias, konnichiwa (vous avez vu, je suis aussi multilingue... vous savez maintenant ce que je faisais durant tout ce temps pendant lequel je m'étais absenté),

J'apporte une précision qui me parait capitale (avec une "petite" expérience de 16 ans comme assureur spécialisé en prévoyance et retraite, même si c'était dans une vie antérieure) :

Pour moi, quand il s'agit d'un risque santé, il n'y a pas de passe droit (désolé Olivier, mais je n'y crois pas) car ce n'est pas le service commercial qui valide un dossier de prévoyance.

Et si cette situation existait, elle serait ridicule et dangereuse car, en cas de survenance d'un risque qui aurait été soit occulté par le client (fausse déclaration), soit passé sous silence par le service commercial, la compagnie n’indemniserait pas (sauf peut-être avec un client qatari qui serait actionnaire de la compagnie).
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Protection sociale le Mar 27 Jan 2015 - 11:20

Spécialiste retraite a écrit:

Pour moi, quand il s'agit d'un risque santé, il n'y a pas de passe droit (désolé Olivier, mais je n'y crois pas) car ce n'est pas le service commercial qui valide un dossier de prévoyance.

[b]Mes... 25 ans d'expérience en prévoyance et retraite me confortent dans ce que j'ai écrit, à savoir que j'ai déjà vu des dossiers médicaux sur lesquels les médecins conseils sont revenus, compte tenu du contexte commercial, du courtier ou agent qui a apporté l'affaire....
je ne dis pas que c'est "bien", je dis simplement cela se fait très souvent !
ce n'est pas le service commercial qui valide (pour reprendre les termes de Patrick), mais le médecin conseil.
[/b]


Et si cette situation existait, elle serait ridicule et dangereuse car, en cas de survenance d'un risque qui aurait été soit occulté par le client (fausse déclaration), je ne parle pas de fausse déclaration, du client; je dis qu'il fait être TRANSPARENT, répondre aux questions, MAIS que le contact commercial peut INFLUENCER;

soit passé sous silence par le service commercial (ce n'est pas ce qu'on a dit non plus !)
, la compagnie n’indemniserait pas (sauf peut-être avec un client qatari qui serait actionnaire de la compagnie).
avatar
Protection sociale

Messages : 231
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Spécialiste retraite le Mar 27 Jan 2015 - 22:22

Olivier, ce n'était pas une critique ni une attaque mais je doute qu' un(e) ortho rentre dans le moule que tu décris :
si vous êtes déjà un gros client en assurances dommages, en assurance vie, le conseiller commercial ou l'inspecteur de compagnie ou le courtier, agent, gestionnaire de patrimoine se battront peut être davantage et la compagnie fera peut être abstraction de vos soucis de santé pour faire passer l'affaire
Je pense que la question (en fait les questions) est motivée par une situation personnelle et qu'il faut y répondre individuellement, en conservant la confidentialité médicale.

Dans ce cas, si tu es courtier, tu as peut-être la réponse, sinon je peux la chercher.
avatar
Spécialiste retraite

Messages : 1268
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 53

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prévoyance: ou souscrire et quel contrat?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum