Débat : bilan pour tiers temps

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat : bilan pour tiers temps

Message par Chipy le Lun 24 Nov 2014 - 21:41

Je viens de recevoir cela du SIOB (FNO Bretagne), et je transmets :

Belz 22 novembre 2014

A Madame Burgazzi Médecin conseiller technique au rectorat

A Mesdames les Médecins conseillers techniques départementaux

Objet: dossier à remplir par les orthophonistes en vue des aménagements d'examens

Suite de l’entrevue au rectorat de Rennes, 23 janvier 2014

Le Syndicat Interdépartemental des Orthophonistes de Bretagne, adhérent à la fédération Nationale des orthophonistes, souhaite vous apporter des précisions sur ce dossier.

En effet , nous constatons que les dossiers à élaborer en vue d'une demande d'aménagement pour les examens comprennent toujours une annexe 2bis à remplir par un orthophoniste .

Cette annexe 2 bis, listant les domaines à évaluer, demandant de joindre les étalonnages des tests, exigeant une passation de moins d'1 an, ne peut être acceptée par la profession.

Les orthophonistes, professionnels de santé, sont soumis au respect de leurs obligations inscrites au code de la santé publique, au respect de leur convention nationale et de la nomenclature des actes orthophoniques. Article R4341-2

Ainsi, le bilan orthophonique, initial, ou de renouvellement est un acte prescrit par le médecin , suite à une plainte exprimée par le patient et sa famille .Ce bilan ne peut être renouvelé tous les ans , lorsque le diagnostic est établi. Les bilans de renouvellement peuvent de nouveau être prescrits après un suivi de 50 séances si l'orthophoniste estime qu'une poursuite de la prise en charge est souhaitable.

L'Orthophoniste choisit en fonction de la plainte, des éléments développementaux et médicaux et de son analyse clinique, quels sont les domaines à explorer.

L'orthophoniste choisit les tests lui permettant d'évaluer, tests achetés nominativement, que l'on ne peut transmettre .

L'orthophoniste pose le diagnostic orthophonique avec ou sans examens complémentaires et propose un plan de soins.

Enfin, un suivi thérapeutique est proposé afin de réduire ou faire disparaitre le trouble.

Le bilan orthophonique est un Acte Médical Orthophonique pris en charge par l'assurance maladie, mais les règles suscitées sont à respecter.

Dans le cas des troubles pris en charge par les orthophonistes, perturbant la bonne réalisation de l'examen, des aménagements peuvent être préconisés par l'orthophoniste, en fonction du degré de sévérité et en fonction du vécu du jeune.

Le bilan orthophonique est communiqué aux familles qui le joignent au dossier. Si des aménagements sont nécessaires, l'orthophoniste les indique, d'autant plus que des aménagements pédagogiques ont été proposés et mis en place tout au long de l'année scolaire.

En début d'année 2014, Suite à notre demande ,une entrevue a eu lieu au rectorat de RENNES, entre les représentants de la profession au niveau régional , Mme Garrec et Mme Dussaux , au niveau national , Mme GARCIA , vice-présidente de la FNO, Mr Guégan , chargé des examens et concours au rectorat, et Mme Maitrot, médecin conseiller technique auprès du recteur. Tous les points ci-dessus ont été évoqués et nous sommes étonnés que cette entrevue n'ait pas été suivie d'effet.

En effet, de plus en plus d'orthophonistes nous contactent, s'étonnant de ces demandes qui n'entrent pas dans le cadre légal de notre exercice : code de la santé publique et liste des actes référencés pour l’exercice orthophonique, et pour les libéraux, convention nationale avec l’Assurance Maladie.

Les orthophonistes ne peuvent réaliser plus de bilans que nécessaire, le but d'un bilan initial étant de poser un diagnostic et le but du bilan de renouvellement étant de réévaluer afin d'adapter au mieux la prise en charge en fonction de l'évolution.

Nous continuerons donc à communiquer le bilan orthophonique le plus récent en préconisant les aménagements nécessaires, afin que ces éléments puissent vous aider à prescrire ces aides matérielles, aides humaines ou temps supplémentaires. Un délai de validité du bilan n'est pas opposable d'autant plus que les troubles pour lesquels des aménagements sont demandés sont des troubles durables.

Vous trouverez en pièce jointe le compte-rendu de la réunion de janvier 2014;

Nous restons à votre disposition si des précisions sont nécessaires afin que nous puissions travailler en partenariat confiant dans le respect de nos obligations professionnelles et des compétences qui nous sont dévolues.

Veuillez agréer nos salutations cordiales

Monique GARREC Présidente SIOB


Dernière édition par Chipy le Mar 25 Nov 2014 - 11:09, édité 1 fois

Chipy

Messages : 288
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Chipy le Lun 24 Nov 2014 - 21:44

et puis ça aussi:

RAPPEL PROCEDURE

Les orthophonistes sont des professionnels de santé, soumis au secret médical. Ils travaillent dans le respect de leur décret d'actes, le respect de la convention nationale pour les libéraux ,et le respect du code de la santé publique pour tous, y compris les salariés.

Le compte-rendu de bilan orthophonique, fait partie du dossier médical, il est à adresser au médecin prescripteur , à leur demande il est remis aux parents qui en font bon usage.

Dans le cadre des dossiers pour aménagement des examens, le bilan orthophonique rédigé selon l'architecture rédactionnelle prévue dans la convention est envoyé sous pli confidentiel au médecin scolaire, avec l'accord des parents, ou remis aux parents qui se chargent eux-mêmes de cet envoi. Ce bilan doit comprendre tous les éléments nécessaires à la compréhension du diagnostic orthophonique posé et conforme aux exigences du code de la santé publique (article R.4341-2). Aucun autre document issu de l'administration n'est à remplir.

Article R4341-2 Dans le cadre de la prescription médicale, l'orthophoniste établit un bilan qui comprend le diagnostic orthophonique, les objectifs et le plan de soins. Le compte rendu de ce bilan est communiqué au médecin prescripteur accompagné de toute information en possession de l'orthophoniste et de tout avis susceptible d'être utile au médecin pour l'établissement du diagnostic médical, pour l'éclairer sur l'aspect technique de la rééducation envisagée et lui permettre l'adaptation du traitement en fonction de l'état de santé de la personne et de son évolution.

Chipy

Messages : 288
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 21:47

Bravo, on lance une discussion sur les tiers temps dans "Déonto" ? C'est pas du bistrot...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Evi le Lun 24 Nov 2014 - 21:48

Sujet déplacé.

Evi

Messages : 10675
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 21:56

Qui est pour ? qui est contre ? Dans le cadre d'une relation thérapeutique ? C'est le problème de toutes les demandes sociales.

Deux ou trois fois par an, j'ai aussi des demandes d'adultes en situation précaire qui veulent se faire reconnaître sévèrement dyslexiques pour recevoir l'AAH, mais je crois que la MDPH rejette.

(...)

Je ne sais pas pourquoi la profession s'est laissée entraîner dans ces histoires de tiers-temps, c'est nul de chez nul ! Voilà j'ai dit ce que je pensais, même si je ne suis pas nuancé et qu'on peut penser différemment.


Dernière édition par Francois dit le Téfoniste le Mar 25 Nov 2014 - 22:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Kati le Lun 24 Nov 2014 - 22:32

bravo1

Kati

Messages : 2226
Date d'inscription : 22/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par hem hem le Lun 24 Nov 2014 - 22:42

Je ne sais pourquoi mais en de (très) nombreuses années de pratique je n'ai eu qu'une seule demande de bilan pour un tiers temps (et en plus je l'ai refusée parce que pas mon patient et pas de rééducation depuis la fin du CE1).
Je ne me plains pas hein, je m'étonne
Haut les cœurs François !

hem hem

Messages : 553
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Claudie le Mar 25 Nov 2014 - 9:09

Merci pour ce texte Chipy, il résume fort bien la situation et tous les syndicats régionaux devraient faire de même !

En ce qui me concerne, François, je ne fais plus de bilans de tiers temps pour des gens qui n'ont jamais été suivis, ou qui ont interrompu le suivi pendant longtemps, et s'ils étaient suivis par un autre ortho je les renvoie chez lui...

Claudie

Messages : 11807
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 9:20

La limite de cela Claudie est que certains peuvent être plus futés et réclamer des bilans sans préciser ce qu'ils comptent en faire.

D'ailleurs notre bilan ne doit donner que le niveau lexique, c'est une commission qui tranche sur la suite à donner.

Il y a pas mal de questions de fond sur la nature de la dyslexie, trouble, handicap ? Orthomagazine avait fait un dossier sur une société plus accueillante sur les dyslexiques... Mais dans les faits, on voit souvent qu'on veut faire rentrer dans cette case des jeunes non investis dans les apprentissages, qui ne feront jamais la moindre séance de rééducation.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par veronique hortet le Mar 25 Nov 2014 - 10:19

Francois dit le Téfoniste a écrit:La limite de cela Claudie est que certains peuvent être plus futés et réclamer des bilans sans préciser ce qu'ils comptent en faire.


Bien souvent, ils sont "obligés" de le dire, au vu des délais imposés. En effet, tout au moins en ce qui me concerne, un RV de bilan, c'est au minimum 15 jours/3 semaines de délai (et encore, je n'ai pas de liste d'attente). Or, les dossiers sont souvent envoyés tardivement et les familles n'ont que 8 jours pour les retourner. Conclusion : ils sont donc souvent "obligés" de préciser pourquoi ils veulent un bilan, dans l'espoir de faire accélérer la prise de RV !

veronique hortet

Messages : 3276
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 11:22

J'ai l'impression que la famille et les enseignants bottent en touche quand ils ont l'impression que c'est chaud pour l'exam et que l'année scolaire ne suffira pas pour avoir le niveau requis.

Quand j'ai revu la famille des jeunes non suivis demandant des tiers temps, ils m'ont dit que le candidat n'avait pas été reçu à son examen. Enfin c'est un sondage sur quelques dossiers, pas si nombreux heureusement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 11:47

Expiration du délai administratif à la fin de semaine : deux appels ce matin déjà !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Claudie le Mar 25 Nov 2014 - 13:20

Je suis d'accord avec Véronique, car dès que l'on dit qu'on n'a plus de place pour faire des bilans avant Noël, les parents sont obligés de dire que c'est urgent et d'expliquer pourquoi;
et là, je demande s'il y a eu un suivi, et si c'est le cas, quand cette pec a été interrompue et pourquoi ? je dis qu'il faut reprendre contact avec l'ortho; réponse fréquente : "elle n'a pas de place non plus".
Et bien alors, je suis désolée ma brave dame, ...

Pour tous ceux chez qui on n'a jamais dépisté de pathologie, mais à qui les profs conseillent de demander un tiers temps, c'est problématique car en effet, François, on est souvent face à des jeunes pas du tout dyslexiques, mais aussi parfois à des ados qui ont traîné des années leurs difficultés sans qu'on ne leur conseille jamais un bilan ortho...
J'ai eu ce cas cet été, et la jeune fille en question vient régulièrement en séance, très motivée. Au premier contact, par téléphone, j'avais demandé à la mère que l'ado m'appelle directement, j'avais senti sa demande et accepté de la recevoir en bilan ...

Claudie

Messages : 11807
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par La croquette le Mar 25 Nov 2014 - 13:24

Ma préférée: une maman me demande un bilan de tiers temps. Je réponds de voir avec l'ortho qui suit l'enfant. La maman me dit oui justement elle a dit puisqu'il va à l'hôpital ils n'ont qu'à le faire.
Sachant qu'en plus j'exerce en chirurgie maxillo... cela en dit long sur l'intérêt de l'ortho porté à l'enfant ... J'ai donc expliqué à la maman, puisqu'elle n'était en aucun cas responsable, mais aussi que je n'avais aucun moyen de faire ce bilan.

La croquette

Messages : 2207
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 47
Localisation : Sur terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par aurore ... le Mar 25 Nov 2014 - 15:23

Claudie a écrit:
En ce qui me concerne, François, je ne fais plus de bilans de tiers temps pour des gens qui n'ont jamais été suivis, ou qui ont interrompu le suivi pendant longtemps, et s'ils étaient suivis par un autre ortho je les renvoie chez lui...
pareil

aurore ...

Messages : 1280
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 37 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Alain Alvo le Mar 25 Nov 2014 - 15:26

Bonjour tout le monde,

Cette histoire de bilan pour tiers temps/temps supplémentaire aux examens n'a pas fini de faire couler de l'encre, de la sueur et des octets. Pourquoi est-ce devenu/a toujours été un problème ?
C'est déjà, et avant tout, à cause des abus en tous genres.
En effet, si ça existe, pourquoi ne pas en profiter, même :
- Si on n'a jamais eu de problème particulier en langage oral ni en langage écrit
- Si on n'a jamais été suivi en orthophonie
- Etc.

Eh oui, c'est comme le terme de dyslexie : je cite : "Mon enfant de trois ans est dyslexique, il inverse des syllabes en parlant..."

Alors il faut savoir ce que l'on veut parce qu'il n'y a pas que des abus...
Qui est habilité à réaliser les bilans orthophoniques ?
Qui se bat depuis des années pour ne pas se faire bouffer par d'autres qui veulent s'occuper de certains des troubles que nous rééduquons ?
Qui se bat et s'insurge quand un patient nous dit, lors d'une épreuve de bilan : "Ah bah ça, je l'ai déjà fait avec bidule..." (Je précise : Bidule n'est pas orthophoniste)

Alors oui, l'éducation nationale et l'orthophonie, c'est pas pareil ; et oui, on s'occupe de pathologies et pas de niveau scolaire, et oui, et oui...

Mais à part les abus et les considérations professionnelles il y a des ados (et des adultes) qui sont en souffrance parce qu'on ne les a jamais rééduqués ou parce qu'on ne les rééduquent plus, parce que leurs parents ou eux-mêmes ont décidé que ce n'étaient pas /plus nécessaire peut-être parce qu'à l'époque ils n'avaient pas la maturité suffisante pour bien se rendre compte ou encore parce qu'ils ont su par leur astuce, monter leurs systèmes de compensation qui leur bouffe tellement d'énergie et de TEMPS... ou encore parce que leur orthophoniste ne fait pas "ce genre de bilans..."

Bref, il faut savoir ce que l'on veut (voir plus haut) et ce que l'on est : des aidants ou pas des aidants ; des êtres à l'écoute d'autres êtres en souffrance ou des orthophonistes hermétiques ?
Parce que les abus, excusez-moi, mais on les sent bien venir, et même si on ne les sent pas toujours venir, une fois qu'ils sont face à nous, on les voit bien et, dans le compte-rendu de leur bilan, aucune pathologie ne sera mentionnée.

Notre bilan orthophonique reste un bilan orthophonique il en a le même intitulé. Dans notre compte-rendu nous ne mentionnons nullement la nécessité de temps supplémentaire aux examens mais nous pouvons parler de vitesse de traitement de l'information, de temps de latence avant d'obtenir une réponse orale et/ou écrite, d'épreuve en temps limitée non terminée ou dépassant largement la moyenne de temps imparti, de difficultés de compréhension des consignes orales et/ou écrites, etc.
Car c'est finalement le médecin scolaire qui prendra la décision...  

Oui, je suis orthophoniste et je fais des bilans orthophoniques parce que cela fait partie de mes compétences.
Et même si vous n'êtes pas d'accord, je continuerai à le faire  tongue   flower

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 16:03

top1 Il manquait un pour, merci Alain du "coming-out".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Alain Alvo le Mar 25 Nov 2014 - 16:14

Francois dit le Téfoniste a écrit: top1 Il manquait un pour, merci Alain du "coming-out".

Bonjour François, je t'en prie.

Ultima verba (Victor Hugo):

Si l'on n'est plus que mille, eh bien, j'en suis ! Si même
Ils ne sont plus que cent, je brave encor Sylla ;
S'il en demeure dix, je serai le dixième ;
Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là !
cheers flower

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Debussine le Mar 25 Nov 2014 - 16:19

Alain Alvo a écrit:
Francois dit le Téfoniste a écrit: top1 Il manquait un pour, merci Alain du "coming-out".

Bonjour François, je t'en prie.

Ultima verba (Victor Hugo):

Si l'on n'est plus que mille, eh bien, j'en suis ! Si même
Ils ne sont plus que cent, je brave encor Sylla ;
S'il en demeure dix, je serai le dixième ;
Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là !
  cheers   flower

ok Alain, je renvoie toutes les demandes de tiers-temps vers toi!
bisous1


Debussine

Messages : 1027
Date d'inscription : 19/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par veronique hortet le Mar 25 Nov 2014 - 17:00

aurore ... a écrit:
Claudie a écrit:
En ce qui me concerne, François, je ne fais plus de bilans de tiers temps pour des gens qui n'ont jamais été suivis, ou qui ont interrompu le suivi pendant longtemps, et s'ils étaient suivis par un autre ortho je les renvoie chez lui...
pareil

Pour ma part, je suis bête et disciplinée : on me demande un bilan, je fais un bilan. Je donne mes conclusions bêtement chiffrées et basta ! Après ce que les gens en font, c'est leur problème.

Par contre, je ne me plie pas à leurs exigences. Si je n'ai de possibilités que dans 3 semaines, et bien, leur bilan ils ne l'auront que dans 3 semaines, ou bien ils essaient de voir ailleurs.


veronique hortet

Messages : 3276
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 17:02

Je m'approche de ta position Véronique. Mais l'évocation du tiers temps comme seul et unique objet et l'impatience m'énervent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Kati le Mar 25 Nov 2014 - 17:10

Bravo Alain Smile

Kati

Messages : 2226
Date d'inscription : 22/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Claudie le Mar 25 Nov 2014 - 17:46

Alain , comment fais-tu pour caser tous ces bilans ?
Moi, je ne peux pas ( j'ai à peu près deux appels par semaine en ce moment !)

Un ado  m'a raconté que son copain avait joyeusement faussé les résultats de son bilan pour obtenir un tiers temps ! Il a commis des tas de fautes en dictée, lu les mots et les textes lentement et laborieusement, répondu de travers partout où il pouvait, comme le lui avait conseillé sa mère !
Et je suis sûre qu'il n'est pas le seul à faire ça ! Laughing

Claudie

Messages : 11807
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Barbalala le Mar 25 Nov 2014 - 18:03

Francois dit le Téfoniste a écrit:Je m'approche de ta position Véronique. Mais l'évocation du tiers temps comme seul et unique objet et l'impatience m'énervent.
J'avoue que moi aussi.  Et je suis agacée d'entendre en réponse : "mais j'ai une ordonnance, qu'est ce qu'il vous faut de plus ?" ("j'y ai droit! j'y ai droit!")
Il m'arrive quand même assez régulièrement de faire des bilans à 21h faute de place en journée ou le samedi après-midi (parce que là c'est urgent !) et les gens qui trouvent cela normal m'agacent deux fois plus.

Barbalala

Messages : 767
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 43
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Claudie le Mar 25 Nov 2014 - 18:09

Alain, tu es le mousquetaire de l'orthophonie ! bisous1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Claudie

Messages : 11807
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat : bilan pour tiers temps

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum