Quel support pour la liste d'attente ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Padmasana le Mer 26 Nov 2014 - 10:01

Bonjour,

la liste d'attente commence à devenir un sujet de stress, moi qui suis une flegmatique légendaire, je regarde ce carnet d'un mauvais oeil. Je suis totalement démunie face aux demandes des gens, je ne sais plus quoi leur dire. Nous avons plus de 100 personnes en attente. Certains attendent depuis un an. Et pourtant, les demandes "urgentes" de RL massif avec enfant de 2-3 ans inintelligibles fleurissent pend1 .

J'ai plusieurs questions à ceux qui font une liste :

* comment enregistrez-vous les demandes ? Sur un carnet ? Je pensais l'informatiser, la mettre sur excel, pour plus de praticité, arrêter de se filer le carnet entre collègues, ne plus le voir se remplir irrémédiablement, pouvoir mettre des codes plus facilement et trier en fonction. Qui fait ça ?

* Faut-il mettre en place pour ces enfants avec RP-RL massif des RDV de guidance parentale en attendant qu'une place se libère pour la rééducation ? Est-ce que certains d'entre vous procédez ainsi ? Je ne vois pas comment caler ça dans mon planning, mais ça me trotte dans la tête, parce que ça me traumatise un peu de laisser ces enfants et familles sans rien.

* J'ai des échos d'amies qui sont sur la liste et elles ont des interlocuteurs qui insistent. Je pense à une amie dont l'instit dit :"votre fils a d'importantes difficultés, de copie, de mémoire à court terme, il faut un bilan pour confirmer les difficultés". Et en attendant, tant que rien n'est écrit par une orthophoniste, l'instit ne va rien mettre en place. Parce qu'il n'y a pas de bilan, alors qu'elle a bien repéré les difficultés et la détresse de cet enfant. Je ne peux pas laisser faire ça !
Nous avions décidé de refuser les demandes de bilans, vu que nous n'avons pas la place de suivre en rééducation derrière mais je me demande si je ne dois pas changer mon fusil d'épaule.
Moi qui adore les bilans, et surtout leurs CR !! pend1

Merci d'avance si vous partagez vos pratiques avec moi ! Et bonne journée !

Padmasana

Messages : 1029
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Jess le Mer 26 Nov 2014 - 10:16

Pour l'instant je n'ai qu'un carnet tout bête sur lequel j'inscris mes messages et les demandes de bilan, mais c'est facile car je n'ai personne sur liste d'attente...
J'opterai pour un tableau excel sinon ^^

Jess

Messages : 1016
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par propylene le Mer 26 Nov 2014 - 10:22

Bonjour,

Arg ! En janvier tu étais à 74 personnes sur liste! (cf. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme je l'avais déjà dit dans le sujet précédent (je crois), ici, on utilise le tableur de google accessible uniquement aux autres collègues du cabinet (via mot de passe).
Ca marche bien.

Mais ça n'accélère pas l'absorption des demandes, c'est juste plus pratique.

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4871 membres et 193985 messages!

propylene
Admin

Messages : 9825
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par aurore ... le Mer 26 Nov 2014 - 10:29

Padmasana a écrit:
* comment enregistrez-vous les demandes ? Sur un carnet ? Je pensais l'informatiser, la mettre sur excel, pour plus de praticité, arrêter de se filer le carnet entre collègues, ne plus le voir se remplir irrémédiablement, pouvoir mettre des codes plus facilement et trier en fonction. Qui fait ça ?

une fiche bristol toute bête , à petits carreaux, format A4 .
je fais 3 colonnes : à gauche "date de l'appel" , ensuite au milieu une colonne  " nom/prénom/coordonnnées/motif du bilan/  , enfin à droite une  colonne où je note si j'ai rappelé les gens ( au cas où je les rappelle et que je tombe sur le répondeur , etc : je note si  je leur ai laissé ou pas un message, etc" )

quand ma fiche est remplie recto verso j'arrête de noter des gens ... ( bon une fois que pas mal de noms sont rayés je refais une fiche "propre", etc )

aurore ...

Messages : 1290
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 37 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Pinkortho le Mer 26 Nov 2014 - 10:48

Comme Propy, le tableur Excel de Google Drive, pratique pour être partagé sur un cabinet de groupe... Après sur le plan légal pur, je ne sais pas ce qu'en penserait la CNIL...

Pinkortho

Messages : 221
Date d'inscription : 13/12/2011

http://pinkortho.garganet.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par c.m le Mer 26 Nov 2014 - 11:07

Un tout bête cahier avec la date de l'appel, le motif de la demande, les coordonnées des patients et leurs disponibilités en semaine. Un parent disponible le mardi matin aura plus de chance de trouver un rendez-vous rapidement que le psychorigide qui veut le mercredi 16h30 ou le vendredi soir à 21h64.

Depuis 3-4 mois, suite à l'arrivée de ma collègue, nous n'avions plus de liste d'attente mais là ça repart...

Pour le traitement des "urgences", on ne considère comme urgent que les patients neuros. Sinon on ne s'en sort plus.

Dans de rares cas où les parents sont pressants pour avoir absolument un bilan qui pose les choses, il m'arrive de proposer un RDV de bilan et précisant bien que je n'ai pas de place pour le suivi. Bien m'en prend car environ 3 fois sur 4, il n'y a pas besoin d'orthophonie (je blâme beaucoup l'école privée du quartier qui alarme trop vite les parents et allonge inutilement la liste d'attente).

Une fois qu'un patient est pris ou bilanté, il est sauvagement rayé de la liste à coup de feutre épais, et au suivant !

c.m

Messages : 3901
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par aurore ... le Mer 26 Nov 2014 - 11:19

c.m a écrit:
Pour le traitement des "urgences", on ne considère comme urgent que les patients neuros. Sinon on ne s'en sort plus.
pareil Wink

aurore ...

Messages : 1290
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 37 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Jess le Mer 26 Nov 2014 - 11:31

cm a écrit:à 21h64
lol!

Jess

Messages : 1016
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Bouclette le Mer 26 Nov 2014 - 11:46

c.m a écrit:Un tout bête cahier avec la date de l'appel, le motif de la demande, les coordonnées des patients et leurs disponibilités en semaine. Un parent disponible le mardi matin aura plus de chance de trouver un rendez-vous rapidement que le psychorigide qui veut le mercredi 16h30 ou le vendredi soir à 21h64.

Depuis 3-4 mois, suite à l'arrivée de ma collègue, nous n'avions plus de liste d'attente mais là ça repart...

Pour le traitement des "urgences", on ne considère comme urgent que les patients neuros. Sinon on ne s'en sort plus.

Dans de rares cas où les parents sont pressants pour avoir absolument un bilan qui pose les choses, il m'arrive de proposer un RDV de bilan et précisant bien que je n'ai pas de place pour le suivi. Bien m'en prend car environ 3 fois sur 4, il n'y a pas besoin d'orthophonie (je blâme beaucoup l'école privée du quartier qui alarme trop vite les parents et allonge inutilement la liste d'attente).

Une fois qu'un patient est pris ou bilanté, il est sauvagement rayé de la liste à coup de feutre épais, et au suivant !

Toi, ma geekette préférée, tu notes tout sur un cahier? Shocked Une illusion perdue! Razz

Bouclette

Messages : 1710
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par c.m le Mer 26 Nov 2014 - 12:20

Moi je suis geek. Ma collègue moins ! (son ordi a 10 ans et tourne sous XP, au secours ! Wink )

c.m

Messages : 3901
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par adi le Mer 26 Nov 2014 - 22:07

Bonjour !

Après des années de cahiers / classeurs raturés et froissés, nous aussi sommes passées récemment à un tableau partagé en ligne, et c'est bien pratique !
Bah ouais, à ce jour, 192 demandes en attente affraid quand même... Il faut un bon outil pour gérer tout ça !
En plus on peut mettre des codes couleurs : urgent, dispo en journée, etc.

Bonne soirée !

adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Noune le Mer 26 Nov 2014 - 22:25

Pour ma part, j'ai abandonné le cahier, et à chaque nouvel appel, je prends des notes sur une feuille de bloc téléphonique, avec la date de l'appel, puis je classe les notes dans l'ordre chronologique. Le tout est maintenu par une pince à relier. Rapide, et pratique pour enlever une note, puis la glisser/scotcher dans le tout nouveau dossier du tout nouveau patient dans notre tout dernier créneau... je n'ai pas testé l'utilisation en cabinet de groupe, mais cela me semble plus gérable qu'un cahier qui n'est par définition jamais au bon endroit !
J'avais autrefois créé un tableau excel lorsque j'étais en collaboration... Problème : si on rajoutait une ligne chacune au même moment, on se retrouvait avec les tableaux à fusionner et ça devenait compliqué à utiliser...et on a fini par imprimer le tableau !!! bide1

Noune

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par adi le Mer 26 Nov 2014 - 22:35

Noune a écrit:
J'avais autrefois créé un tableau excel lorsque j'étais en collaboration... Problème : si on rajoutait une ligne chacune au même moment, on se retrouvait avec les tableaux à fusionner et ça devenait compliqué à utiliser...et on a fini par imprimer le tableau !!! bide1

Oui c'est pour ça qu'un fichier partagé en ligne (sur Google Drive par exemple) est plus pratique car il n'y a qu'un seul et même fichier toujours à jour.

Niveau confidentialité, il faut être connecté à son compte google pour y avoir accès, donc ça me paraît suffisant (sans compter que ce ne sont pas des éléments de dossier médical, juste une demande).

adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Noune le Mer 26 Nov 2014 - 22:52

adi a écrit:
Oui c'est pour ça qu'un fichier partagé en ligne (sur Google Drive par exemple) est plus pratique car il n'y a qu'un seul et même fichier toujours à jour.

Malheureusement, à l'époque (affraid !!!j'ai dit ça, moi ?!!!  fear1), ce genre de nuages n'existait pas. Et j'avoue que je n'ai pas encore pris le réflexe... Bah voilà, je suis déjà périmée !

Ceci dit, les notes téléphoniques fonctionnent très bien aussi.

Noune

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Padmasana le Jeu 27 Nov 2014 - 8:57

Merci pour vos réponses. Je vais tenter la liste sur google drive.

En revanche, pour les autres aspects : les RL massifs et la non-prise en compte des difficultés par les enseignants, comment faites-vous ?
Je m'adresse principalement aux personnes qui ont jusqu'à un an d'attente, voire plus. Parce que si l'attente est de 3 mois, la "culpabilité" n'a rien à voir avec un an, sur ce genre de problématique.

Padmasana

Messages : 1029
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Invité le Jeu 27 Nov 2014 - 9:09

C'est pour cela que j'ai choisi le flux tendu. Dispo pas, dispo. C'est assez binaire. Et quand les gens demandent combien ils reste de séances, je leur dit que x est recommandé dans ce cas et qu'ils peuvent arrêter quand ils veulent du moment qu'ils sont courtois.

Sans compter qu'avec les déménagements, les progrès, les changements d'emploi du temps, qui entraînent l'arrêt de la PEC, je n'ai aucune idée de qui je suivrai dans plus de trois mois.

D'autant que les gens ont des smartphones et appellent partout, on a tous la même liste à la fin.

La question de la "responsabilité" (plus que de la culpabilité), j'y ai pensé. Se dire pas disponible permet de régler le problème plutôt que de créer un "lien d'attente" qui n'est pas une relation de soin, et dont on n'est pas sûr qu'il pourra le devenir si rien ne se libère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Noune le Jeu 27 Nov 2014 - 9:28

Concernant la guidance parentale, pas simple si on n'a pas de créneau en effet.
Lorsque la demande se fait pour un enfant jeune avec gros retard, je demande systématiquement au parent qui m'appelle si l'enfant a encore des habitudes de succion. C'est assez fréquent que la tétine soit toujours en place... et qu'ils commencent à réfléchir à comment s'en passer.

Noune

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par adi le Jeu 27 Nov 2014 - 23:38

J'évite de porter la culpabilité sur mes épaules, surtout que je sais que dans les quartiers favorisés de Paris il n'y a pas de liste d'attente. Si l'urgence est telle, certains parents sauront prendre le métro, non ?
Je fais mon métier du mieux que je peux et sans m'empêcher de dormir pour ce que je ne peux pas faire.

A bientôt !


adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Tryptophane le Ven 28 Nov 2014 - 6:02

Bonsoir/Bonjour tout le monde,

Padmasana, je comprends très bien ta situation car en campagne et zone "dotée" (selon l'ars... pale), nous sommes seulement deux orthophonistes à 15km à la ronde, et depuis mon installation en 2013 j'ai immédiatement démarré un cahier pour la liste d'attente longue comme les deux bras (et les jambes avec). La première de nous deux dispo prenait le suivant, selon l'urgence (idem, les cas urgents chez nous sont les neuro, même si un bégaiement sur un jeune enfant ou un gros retard de parole ++ peut passer devant). Mais nous n'avons pas vraiment réussi à éponger. L'autre ortho, plus aguerrie, enchaînait les bilans mais de mon côté j'ai du mal et les retards sur les CR s'accumulent et s'amplifient à chaque vacances !
J'en parle au passé parce que depuis quelques semaines, j'ai appris qu'elle déménageait à une vingtaine de km, me laissant tous (non mais c'est l'effet que ça me fait) ses patients sur le carreau... Et là... franchement déjà dire aux nouveaux que je n'ai pas de place c'est pénible mais devoir dire à ceux qui avaient un suivi, parfois depuis plusieurs années et à juste titre (dysphasies, DL/DO ++) que dans deux mois ils n'auront plus de suivi... je le vis très mal et j'ai pris beaucoup plus de rdv que ce que je me fixais depuis presque 2 ans...
Bref voilà, je me retrouve avec des cas de conscience, pour en avoir discuté avec des maîtresses, sur certains qui devraient vraiment être suivis ou du moins avoir un bilan. Mais si je craque sur tous ceux-là, je me retrouve avec facilement 15 patients de plus alors que je prévoyais seulement 4-5 créneaux supplémentaires avant d'apprendre qu'elle partait. Sans compter ceux à qui je voulais donner un créneau de plus par semaine, et ceux qui étaient déjà suivis 2 fois par semaine par ma collègue...

Voilà, juste un message pour dire combien je te comprends, toi et les autres dans notre cas de liste d'attente infinie...  fff1

Je rajouterais que je trouve l'idée du mode "pas dispo" assez alléchante mais dans mon cas, seule ortho du coin dans pas longtemps, je me vois mal dire aux gens de rappeler plus tard sans les mettre sur liste, parce que cela voudrait dire que lorsque j'ai de la place je prends le premier qui appelle. Ils vont tous vouloir être les premiers, donc ils vont me harceler quotidiennement ! Pas envisageable ! En somme chacun doit faire aussi en fonction de sa situation...

Tryptophane

Messages : 40
Date d'inscription : 29/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Padmasana le Ven 28 Nov 2014 - 11:57

Tryptophane, ton message me touche, fais attention à bien prendre soin de toi pour ne pas craquer physiquement ni nerveusement. Ce qui ne rendrait service à personne, au final.

Je suis en mode réflexion, j'ai peur de mettre le pied dans le bilantage massif, pour plein de raisons : le temps que ça prend et la faible rémunération - l'absurdité d'objectiver des troubles et de ne pas pouvoir faire le suivi derrière - les CR à rédiger.
En ce qui concerne les RP-RL massifs, je ne sais pas non plus quoi faire. De la guidance parentale, ok, ça me parle, mais à quel prix (humain et financier). Un vrai bon rdv prend 1h, je pense, et demande pas mal d'énergie.

Padmasana

Messages : 1029
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par adi le Ven 28 Nov 2014 - 12:51

Padmasana a écrit:Tryptophane, ton message me touche, fais attention à bien prendre soin de toi pour ne pas craquer physiquement ni nerveusement. Ce qui ne rendrait service à personne, au final.

Pareille, je compatis et je suis persuadée qu'il faut se ménager, selon ses capacités propres. On est soignants mais pas super héros, et il vaut mieux s'occuper bien d'une quarantaine de patients que d'en prendre 60 et de faire un burning out au risque de ne plus aimer son métier.

As-tu essayé de recruter un nouveau ou une nouvelle collègue ? Rien que de pouvoir échanger, c'est si important.

Bon week end !

adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Cath le Dim 30 Nov 2014 - 20:41

Padmasana a écrit:Tryptophane, ton message me touche, fais attention à bien prendre soin de toi pour ne pas craquer physiquement ni nerveusement. Ce qui ne rendrait service à personne, au final.

Je suis en mode réflexion, j'ai peur de mettre le pied dans le bilantage massif, pour plein de raisons : le temps que ça prend et la faible rémunération - l'absurdité d'objectiver des troubles et de ne pas pouvoir faire le suivi derrière - les CR à rédiger.
En ce qui concerne les RP-RL massifs, je ne sais pas non plus quoi faire. De la guidance parentale, ok, ça me parle, mais à quel prix (humain et financier). Un vrai bon rdv prend 1h, je pense, et demande pas mal d'énergie.

Le bilantage massif je l'ai fait de janvier à fin août : 1 bilan par semaine et davantage en période de vacances. Pourquoi ? Parce que je suis en région sous-dotée (qui devrait être classée en très très sous dotée, mais bon...) et que je ne gérais plus nerveusement la LA qui s'allongeait et la détresse des parents. J'ai donc proposé des bilans sans forcément avoir de créneau de PEC derrière, en ayant bien entendu prévenu les parents. Avec des arrêts et des bilans sans suite et  avec beaucoup de contorsions, j'ai réussi à caser tout le monde. Et aussi parce que j'ai renoncé à ce système (et donc libéré mes 4 créneaux le mardi de 14 à 16).
Pourquoi j'ai arrêté ? Parce que j'ai croulé sous le nombre de CRBO. Parce que mes week ends c'était passer au minimum 2h samedi et dimanche pour ça, pendant la sieste du petit et donc laisser la grande au papa pendant ce temps. Parce qu'ensuite il fallait aussi répondre à l'instit de machin ou machine et parce que du temps libre, je ne savais plus ce que ça voulait dire ou alors je culpabilisais un max (car au lieu d'aller au ciné voir Clochette avec ma fille j'avais pas fait de CRBO par ex)

Et pourtant, des fois je me demande si je ne devrais pas recommencer. Pourquoi ? Parce que je dépasse les 35 personnes en LA et que depuis 1 semaine, il pleut des demandes de bilan tous les jours. Parce que je recommence à croiser les doigts pour tomber sur les messageries quand je rappelle les gens car j'en ai marre de répéter que ce sera pas avant l'été dans le meilleur des cas blabla et que de devoir dire non à la détresse des gens c'est pas facile. Parce qu'aussi il m'est arrivé 3 fois de craquer face à l'insistance des gens, de proposer un bilan malgré tout. Et là la semaine dernière une maman qui me dit au téléphone "mais vous avez donné un RDV plus rapide à une dame du bourg". Elle a raison, c'est pas bien et ça m'aide à rester dure comme fer maintenant.
Quand j'étais en RP avec une collègue, c'était plus facile de refuser, car on faisait front moralement. Là c'est différent, je me sens moins armée.

Maintenant pour essayer  d'avancer cette LA, je ne mets plus de patients à 2 fois par semaine, tant pis. C'est dommage, c'est sans doute pas bien, mais dans le coin plus beaucoup de collègues ne le font non plus pour pouvoir prendre plus de gens et répondre à davantage de demandes.
Je me force à prendre les gens dans l'ordre chronologique aussi car difficile d'évaluer les vraies priorités parfois au téléphone (exception faite pour les neuros).

Je ne pourrais plus de toute façons repasser à mon ancien système de bilantage à moins de venir le samedi et ça , je refuse de le refaire à nouveau. Donc de fait, je reste avec une LA et je propose en fonction des créneaux qui se libèrent. Mais ça n'avance pas vite et je me demande si ça a vraiment plus de sens de garder les gens 8 mois, 1 an voire davantage en LA plutôt que de faire un bilan sans suite. Etant maman, je me dis que ce doit être bien difficile pour tous ces parents de s'entendre dire "pas avant 8 à 9 mois", c'est pour ça aussi que j'avais fait ce bilantage en me disant "même si la PEC est différée dans le temps, au moins les gens savent s'il y a un truc ou pas et ça peut apaiser des familles". Mais le hic, c'est que ça vire limite burn-out après (avec culpabilisation par dessus le marché) et on s'épuise.

Je ne pense pas qu'il y ait de situation plus absurde qu'une autre, on s’accommode avec ce qu'on peut faire et avec ce qu'on pense qui est mieux et qui est variable dans le temps (j'en suis un bon exemple : passer du bilantage massif à une LA pour se demander s'il faudrait pas refaire des sessions de bilans...). On essaie de faire au mieux ou au moins pire et il n' y a pas de solution idéale . Y'a qu'à voir la question rituelle des pauses cafés en formation "vous faites comment pour gérer la LA" ?
Y'a pas une solution universelle. Malheureusement.

En ce moment je recommence à saturer de cette pression. J'aimerais vraiment que des collègues s'installent, mais bon personne ne semble attiré par notre coin et y'a pas de locaux aux normes non plus.
On communique certes entre orthos du secteur, mais c'est pas pareil que d'avoir une collègue avec qui manger régulièrement ou boire un café pour pouvoir vider son sac et se remobiliser.

M'enfin bref, désolée pour ce pavé et pour l'humeur morose du soir. Ca ne fait pas beaucoup avancer le shmilblick, c'était plus pour te mettre en garde par rapport au bilantage massif et au fait qu'il ne faut pas sous-estimer la fatigue et le boulot qui vont en découler.

Tryptophane, je compatis ++ à ta situation.
Padama et adi ont raison, attention au burn-out et à garder de l'énergie pour toi et les tiens. C'est pas facile de faire face à tout ça, mais si t'es en arrêt ensuite, ils n'auront plus de soins du tout et ce sera pire. C'est ce que je me dis quand je sens que je tire trop sur la corde ou quand mes troubles de sommeil recommencent et que je ne parviens plus à me rendormir car je pense aux rééducs  Rolling Eyes

Cath

Messages : 1642
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 38
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Tryptophane le Lun 1 Déc 2014 - 15:08

Bonjour,
Merci Padmasana, Adi et Cath pour vos gentils messages de soutien pleins de bon sens ! Je ne réécrirai pas un pavé car je ne parle pas vraiment du support de la LA qui est l'objet de ce post.
Cela dit, rapidement pour témoigner... Je connais aussi ce système de bilantage massif et effectivement j'en suis revenue : des CRBO demandés de partout, une place enfin libérée 10 ou 12 mois après le bilan (donc à refaire sinon ça n'a plus de sens) et qui dit "double bilan" dit "double boulot" ! Bref, faisons les bons compromis pour arriver à trouver le sommeil tout en ayant le temps d'avoir une vie en dehors de l'orthophonie ! Et courage aussi à celles et ceux qui ont du mal à remplir leurs plannings ! flower

Adi a écrit:As-tu essayé de recruter un nouveau ou une nouvelle collègue ? Rien que de pouvoir échanger, c'est si important.
A vrai dire non, pas encore. Quand je suis arrivée, ma collègue était installée ici depuis 19 ans toute seule. J'entrevois le début d'un long calvaire ^^ Surtout qu'on était ni collab ni associées, je n'ai aucun bureau supplémentaire à proposer !
Pour mon futur congé de maternité je vais lancer des SOS un peu partout et j'espère tomber sur quelqu'un qui souhaiterait s'installer dans le coin ! Je fais aussi pas mal de promotion (Gros rabais, bientôt les soldes !!! Bah au tarif du bilan c'est presque les soldes hein ^^) auprès des jeunes que je connais de près ou de loin pour tenter de provoquer des vocations et les rapatrier ici une fois le diplôme obtenu Twisted Evil On peut rêver ^^

Tryptophane

Messages : 40
Date d'inscription : 29/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Padmasana le Mar 2 Déc 2014 - 22:18

Cath, on sent ta lassitude. J'espère que ça t'a fait un peu de bien de lâcher ton fardeau ici. C'est pas simple, je trouve de faire face à ces demandes si nombreuses. Je viens d'apprendre qu'une collègue prend sa retraite bientôt, elle exerce loin mais on en sent déjà les conséquences (appels de patients qui veulent continuer leur suivi).

Personnellement, la discussion m'a reboostée. En effet, la précision de François sur la responsabilité et non la culpabilité m'a fait du bien. Et je suis consciente de mes limites personnelles. Je suis déjà débordée avec mes patients actuels (mais comment je me débrouille ? Crying or Very sad), je ne peux pas en prendre plus, ni entrer dans le bilantage massif.

Sur ce, je retourne à mon CR study

Padmasana

Messages : 1029
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par sandf le Mar 2 Déc 2014 - 23:55

Une collègue est partie à la retraite en juin, une autre s'en va en décembre, une 3° quitte le département à la fin de l'année scolaire... sans compter les congés mat' en vue...rien que pour prendre ces patients , ça va être le casse -tête!! Du coup, je n'ai pas appelé les 3 prochains sur ma liste d'attente  Crying or Very sad
J'ai augmenté un peu le nombre de créneaux prévus, mais je connais mes limites, j'ai eu aussi ma période "bilans ++ et CR à toute heure, sans compter les ESS et autres équipes éducatives".
et puis .. j'ai appelé l'ophtalmo qui suit mon fils depuis 12 ans... elle est en arrêt depuis août, pas de date de retour, sa collègue ne prend pas de nouveaux patients, retéléphoner en janvier car la secrétaire n'a pas son planning pour 2015... et le nombre de praticiens est plus que limité sur le département (7-8??)
Alors moi aussi, et après lecture de ce fil, je réponds "je ne prends plus de nouveaux patients"  Embarassed  et je raccroche vite avant qu'on me redise "mais c'est pas croyable, ça fait 1 an que je téléphone à toutes les ortho de la ville, y a un problème!!"
Du coup, j'ai arrêté de noter les appels sur mes feuilles à tableaux et quand je peux, j'oriente vers une collègue un peu plus loin, ou le CAMSP, ou autre...
L'effet positif, c'est que quand un appel se produit en séance, le parent présent comprend qu'il a intérêt à respecter l'horaire proposé, parce que je peux vite y mettre qqn d'autre Twisted Evil

sandf

Messages : 1082
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel support pour la liste d'attente ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum