Rififi & secret pro

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 13:14

Bonjour à Tous,

J'ouvre un sujet concernant ce que j'ai simplement évoqué au bistrot dans VDM.
J'ai besoin d'avoir vos avis/lumières/conseils avisés.
J'exerce dans un centre médical où nous sommes 3 orthophonistes et un médecin généraliste. Celui-ci reçoit ses patients sans RDV et il arrive que la salle d'attente (commune) soit bondée. C'était le cas hier, avec de nombreux enfants, tant du côté médecin que du côté ortho.
L'une de mes petites patientes s'est mise à jouer avec la porte d'entrée donnant sur la rue, et a dû cogner plusieurs fois dans le mur du bureau du médecin. Celui-ci est sorti très énervé et a engueulé vertement la môme. La mère n'a pas du tout apprécié, a souhaité qu'il s'explique et il lui a claqué la porte de son bureau au nez.
J'étais au téléphone avec un CMP je ne suis donc sortie de mon bureau qu'à ce moment-là : en entendant les cris de la mère de ma patiente.
Je suis allée vers elle pour calmer les choses tandis qu'elle donnait des coups de pieds dans la porte et le médecin est sorti par un autre côté (il a deux portes) et ils se sont invectivés mutuellement.
Lui a menacé de lui envoyer les flics, elle lui a dit qu'il n'avait pas à parler à sa môme comme ça.
Bref.
ça ne semble pas comme ça mais c'était assez violent.

Je me suis mise entre les deux, plusieurs patients du toubib sont venus mettre leur grain de sel et j'ai poussé la mère de ma patiente dehors pour qu'elle se calme et qu'on s'explique.
J'ai passé 5-10 minutes à rassurer sa fille qui pleurait (elle avait entendu parler de la police elle pensait qu'on allait mettre sa mère en prison) et à calmer la mère.

15 minutes plus tard le téléphone sonne. Le médecin exige le nom de ma patiente. Je lui dit que nous en parlerons à la fin de nos consult, le soir.
Il n'est pas très "amical", je vous passe les détails.
Le soir arrive, je vais dans son bureau.
Devant mon refus de donner le nom de ma patiente sa colère a explosé. J'ai été à peu près traitée de tout (sans grossièreté/noms d'oiseau mais avec beaucoup de violence).

Tout a été remis en cause chez moi. Ce qui ne m'a fait ni chaud ni froid car je ne me suis pas sentie concernée (je sais qui je suis, et en l'occurrence j'ai toute confiance dans mon boulot, avec mes patients, mon intégrité).

Nous n'avions aucun "antécédent" avant ça, je déplore que les relations entre nous se détériorent (logique) après ça.
Je crains particulièrement la fierté de cet homme qui a insisté pour que je lui donne ce nom et qui n'a pas l'air de vouloir lâcher l'affaire.
J'ajouterai que nous sommes dans un climat logiquement assez tendu, dans un quartier très "à risque" de Marseille en ce moment et qu'il ne faudrait pas que cette histoire prenne des proportions non désirées.

PS : J'ai rappelé la mère ce matin. nous en avons rediscuté. J'ai depuis longtemps, avec cette famille, une relation de confiance, un bon investissement thérapeutique. J'ai changé son créneau pour qu'elle ne soit jamais amenée, à l'avenir, à recroiser cet homme. Et j'ai RDV avec elle & son mari pour que nous en parlions tranquillement.

Qu'est-ce que vous feriez à ma place ?
Quelle part du secret médical dans cette histoire ?
Ma patiente n'a pas été menaçante, simplement hors d'elle.
Je n'ai rien à me reprocher, bien au contraire, comment ne pas y laisser des plumes ?

Merci pour vos réponses les amis...


Dernière édition par laitmiel le Mar 20 Jan 2015 - 8:59, édité 1 fois
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Claudie le Jeu 15 Jan 2015 - 14:15

Coucou
Je sais où tu bosses et peux donc aisément deviner le genre de problèmes que tu peux y rencontrer.

Si on regarde objectivement les choses, ce médecin a été excédé par les coups répétés contre sa cloison et , comme il ne semble pas être une personne composante, il s'est énervé.
Il attendait sans doute de plates excuses de la mère qui, elle, estimait qu'il n'avait pas à tancer sa fille et qui, elle non plus, ne semble pas d'un calme olympien.
Il me semble, à priori , que le conflit était déjà engagé à ce point de la situation.

Tu as essayé de calmer la mère , tu as bien fait.
Quant au médecin, on peut penser que sa menace d'appeler la police après les coups de pieds dans sa porte était une manifestation de peur , non ? il craint peut-être des représailles.
Et évidemment comme tu protégeais la famille, tu en as pris pour ton grade. J'espère au moins que tu as pu lui dire ce que tu pensais , le rassurer sur le fait qu'il ne risque rien, et qu'il aura compris qu'à l'avenir il doit se montrer plus diplomate...

Tu as bien fait de faire en sorte que la famille ne rencontre plus ce médecin.
Il faut aussi expliquer à l'enfant qu'elle doit respecter le travail des autres professionnels ( la mère l'a -t-elle bien compris ?) afin d'éviter que ça ne fasse boule de neige.

A mon avis, si les choses sont claires avec le médecin, et si la famille n'envisage pas de se venger, les choses vont se tasser avec le temps...

Bon courage en tout cas ! bisous1
avatar
Claudie

Messages : 12210
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par OrthoLuz le Jeu 15 Jan 2015 - 15:02

Courage Laitmiel.
Je trouve que tu as très bien réagi dans la gestion de la confrontation. Je m'étonne toutefois de la réaction de ton collègue médecin mais je suppose que ta patiente ne devait pas être la première de la journée (ou cela ne devait pas être la première fois qu'elle le faisait) pour qu'il réagisse ainsi. A-t-il des raisons (outre votre localisation, climat, etc) pour se sentir menacé? Cette réaction épidermique n'est pas très "pro" et dans un climat tendu, cela peut vite se détériorer si personne ne fait baisser la pression.

D'ailleurs, je ne suis pas sûre que dans ce cas là le secret médical intervienne juste pour avoir l'identité d'une personne suivie, il pourrait intervenir si la pathologie de l'enfant (TED? DI? TDAH?) était un facteur "explicatifs" et aurait du être porté à connaissance du médecin (là, tout de suite, je repense aux affiche : je ne suis pas mal élevé, je suis autiste, par ex).

Je suis d'accord avec Claudie sur l'importance de rappeler (à ta patiente et sa famille) l'importance du respect du travail et du silence (peut-être un affichage à repenser, j'y songe sérieusement pour mon cabinet aussi) et en reparler avec ton collègue dans quelques temps, quand la situation sera moins conflictuelle pour lui dire que tu as changé de créneaux, que tu as réexpliquer de faire attention aux bruits à cette patiente comme aux autres... et en pas hésiter à rappeler que ces patients aussi sont parfois gênants et qu'il n'y aurait pas eu de problème s'il avait pu faire la même remarque de manière moins sanguine. Je pense qu'il aurait réagi de même si cela avait été ses patients (mais il aurait eu les noms au besoin.....).

C'est simplement une incompréhension et de la gestion humaine. On respire, on souffle (au besoin, on crie un bon coup) et on repart. flower
avatar
OrthoLuz

Messages : 2436
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 38
Localisation : Lyon ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Alain Alvo le Jeu 15 Jan 2015 - 16:25

Rebonjour Laitmiel et tous,

C'est difficile de répondre sans savoir quel type de relation tu "entretiens" avec ce médecin :
En vrac :
1/ Il occupe simplement les lieux et fait partie de votre SCM (ou autre) ?
2/ Ou bien : 1/ + : De temps en temps ça vous arrive de discuter (et de discuter d'orthophonie) ?
3/ Ou bien : 1/ + 2/ + : Vous discutez aussi, de temps, de tout autre chose voire de certains éléments vos vies perso ?
4/ Ou bien : ?

Bref, c'est assez difficile de répondre mais je vais quand même émettre un (humble) avis : Il me semble que pour adoucir l'ambiance, ta démarche auprès de la maman et de sa fille est une partie de la bonne solution.
La seconde partie, la plus délicate, se joue au niveau du médecin, peut-être faut-il tenter de "banaliser", du style :
- "C'est une enfant qui voulait simplement jouer et qui n'a pas pensé aux conséquences sonores de son jeu" ;
- "La maman n'a pas fait attention/pensé à ce moment-là, à la nuisance sonore engendrée ;
- "La maman a pris pour elle la réaction, certes justifiée mais très forte et s'est emportée, tout comme le médecin ;
- "Tout le monde est perturbé par les événements tragiques de ces derniers jours" ;
- "Nous avons bien discuté avec la maman et avec sa fille et elles ont compris les raisons de "votre énervement"" ;
- Etc.

Parce que, même si tu n'y es pour rien, il s'agit de ta patiente et de sa mère, et, le médecin, même s'il ne te met pas directement en cause, a besoin... comment dire ?... comme d'un "bouc émissaire" pour se défouler et évacuer sa colère... Et si, en plus, il a une certaine fierté exacerbée, il a besoin de montrer que lui seul a raison et qu'il fait sa loi/la loi dans le cabinet où vous n'êtes, toi et les deux autres orthophonistes, "que" des auxiliaires médicaux...

Je crois qu'il est important de ne pas laisser "ce truc" comme ça, et d'essayer d'avoir un entretien avec le médecin (toi seule) en mettant un préalable indispensable : "Nous allons essayer de comprendre calmement ce qui s'est passé et de nous comprendre/entendre"...

Dans l'attente d'autres avis...  flower


Dernière édition par Alain Alvo le Jeu 15 Jan 2015 - 17:12, édité 1 fois
avatar
Alain Alvo

Messages : 6513
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 17:11

Quelques éclaircissements...

1°) Nous ne sommes pas constitués en SCM. Nous avons tous des baux séparés et avons toujours eu de bons rapports entre professionnels (et de très bons rapports entre ortho).
2°) Je suis la toute première à m'être installée ici, à avoir choisi mon bureau avant même que les travaux (porte sur l'extérieur, séparée de l'activité commerciale de nos proprios) soient terminés. Je me suis installée fin août 2010 et le médecin est arrivé en janvier 2011...
3°) Nous ne discutons pas particulièrement mais nous avons des relations cordiales, et j'ai toujours été son interlocutrice préférée quand il s'agit d'avoir un renseignement ou de m'adresser un patient.
4°) Il m'est arrivé de lui demander une ordo en urgence pour des broutilles personnelles et il m'a rendu service avec plaisir.
5°) Je connais de façon très anecdotique sa vie mais c'est toujours moi qui accueille ses patients l'après-midi, dès midi, alors qu'il n'arrive qu'à 14h-14h30...

Au niveau du centre médical je suis la SEULE à faire "la police" de la salle d'attente. Je suis assez (très) sensible au bruit. Nous avons des affiches pour le silence et surtout pour l'interdiction de téléphoner. J'interviens très souvent pour calmer les conversation tél qui durent malgré nos pancartes. En plus de ça je nettoie TRES TRES souvent les toilettes, qui sont dans un état innommable passé quelques heures... Les petits comme les grands respectent rarement ce lieu. Je m'occupe de fournir la doc pour la salle d'attente. Nous avons une femme de ménage qui vient seulement 2 fois par semaine pour les communs et le bureau du toubib.

Je reprends TOUJOURS mes petits patients quand ils dérangent dans la salle d'attente. Je sors même régulièrement en pleine séance de mon bureau pour inciter gentiment mais fermement au calme.
J'établis des CONTRATS de ce qu'on peut faire et ce qu'on ne peut pas faire en salle d'attente. Tous mes petits patients aux mains noires ont l'obligation d'aller les laver etc.

Bref. Le cadre que je pose est très strict, je ne tolère pas non plus les retards, pas les lapins, etc.
Je suis effectivement quelqu'un de très calme et de doux et les patients et leurs parents m'apprécient pour ça. Les enfants aussi, je ne cherche jamais à "prendre le pouvoir" mais tout s'établit sur la confiance. Le problème pour moi  c'est que je gère MES patients ET les patients de mes collègues quand ça déborde...

Je suis la plus concernée car la plus sensible aux stimulis extérieurs, car la plus grande buveuse de thé, car la plus intolérante au manque de civisme. J'ai un odorat hors pair, ma porte de bureau fermée je sens quand un patient tient la porte du centre médical ouverte une clope allumée... Bref.

Il paraît que c'est pour moi un bon exercice de lâcher prise...
J'ai la chance d'adorer mon boulot, d'avoir un excellent contact avec mes patients, d'être respectée, d'avoir des médecins et des écoles qui m'apprécient et me le disent.

Ce qui s'est passé hier est à la fois inadmissible et en même temps je trouve que "ça ne vaut pas la peine de perdre trop d'énergie là-dedans".
Le médecin doit effectivement craindre un peu des représailles (il a déjà eu ce genre de choses dans sa carrière). Je vais m'assurer demain dans la discussion avec la famille que cela n'ira pas plus loin. Si je sens le père prêt à en découdre il faudra que je change de stratégie.
Le médecin veut des excuses. Je ne demanderai pas à ma patiente de lui en donner, je sais qu'elle ne le ferait qu'à condition qu'il reconnaisse ses torts. Quand à moi, rien ne justifie que j'ai été victime d'un tel "acharnement verbal". Mais rester sur mon "non" ferme et définitif de donner le nom de ma patiente me suffit. Je ne joue jamais au jeu de celui qui pisse le plus loin...
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par propylene le Jeu 15 Jan 2015 - 17:28

Très beau curriculum vitae. Nous retenons votre candidature pour le poste à pourvoir dans notre cabinet (pas que pour les WC).

Very Happy
dehors1

Sérieusement, je comprends l'agacement du médecin mais les proportions prises par l'incident sont démesurées.

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 5159 membres et 201478 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10309
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par salomeslalome le Jeu 15 Jan 2015 - 17:31

waow ça donne envie de bosser là où tu bosses... affraid
avatar
salomeslalome

Messages : 2083
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 18:04

+1
J'ai déjà eu un incident avec le kiné qui interpellait ses patients dans le couloir.
J'avais une dame très exigeante en bilan initial et elle a fait une réclamation, puis n'est pas revenue.
J'ai râlé respectueusement à mon collègue et maintenant ça va.
Mais je suis gêné quand une famille vient en groupe avec des enfants turbulents, je crois que je n'accepterais pas qu'ils montent le ton avec mes collègues.
En tout cas pour la police, c'est fumeux, ce n'est même pas une main courante pour une simple dispute. Sauf violence ou menaces physiques devant témoins...
Le problème est plus la relation entre collègues que le secret pro.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 18:14

Le problème c'est que le toubib dit qu'il y a eu des menaces. Il a pris le nom de témoins. Mais bon, il a aussi pris trois témoins (3 patients à lui) qui m'auraient entendu dire qu'il était "méchant et qu'il avait tous les droits" (je ris jaune, je n'ai pas eu un mot plus haut que l'autre).
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 18:15

Je confirme que cela va mal entre vous en tout cas. Bon courage pour trouver une issue (réconciliation ? séparation ?). Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 18:16

Je pense qu'on est dans un contexte très tendu, particulièrement chez "nous" et que c'est à cause de ça que ça a dégénéré.
Je vais vraiment calmer le jeu demain avec la famille (je pense qu'ils sauront m'écouter) et si le médecin a une réaction intelligente (espérons que ce n'était qu'un vilain coup de sang) ça n'ira pas plus loin.
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 18:17

Tu sais François je suis pour la paix et je ne suis pas rancunière. Jusqu'à présent entre nous c'était cordial sans plus. ça peut tout à fait continuer comme ça. Il exerce de son côté, moi du mien. Pas de souci...
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 18:24

Alain Alvo a écrit:
Parce que, même si tu n'y es pour rien, il s'agit de ta patiente et de sa mère, et, le médecin, même s'il ne te met pas directement en cause, a besoin... comment dire ?... comme d'un "bouc émissaire" pour se défouler et évacuer sa colère... Et si, en plus, il a une certaine fierté exacerbée, il a besoin de montrer que lui seul a raison et qu'il fait sa loi/la loi dans le cabinet où vous n'êtes, toi et les deux autres orthophonistes, "que" des auxiliaires médicaux...

Je crois qu'il est important de ne pas laisser "ce truc" comme ça, et d'essayer d'avoir un entretien avec le médecin (toi seule) en mettant un préalable indispensable : "Nous allons essayer de comprendre calmement ce qui s'est passé et de nous comprendre/entendre"...

Dans l'attente d'autres avis...  flower

PS : Malheureusement Alain c'est impossible de discuter avec lui. Vraiment.
Hier sous sa colère je n'ai même pas tenté d'en placer une. Même le "calme" revenu nous ne pourrons pas avoir de discussion sensée. Il a raison. C'est tout ce qu'il pense.
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 19:17

J'ai eu finalement les parents au téléphone (ils ne pouvaient pas venir demain).

Je suis SOU-LA-GEE : le père a une réaction très intelligente, philosophe. Il déplore l'incident et tout le tralala mais il s'en fiche. Il m'a dit "on va être plus intelligent que lui, on laisse courir".
J'avoue que ça me fait du bien de savoir qu'il n'a pas envie d'une explication avec le médecin (je le craignais).

Ouf ouf et re-ouf.
Si le médecin revient à la charge je lui dirai que tout est arrangé... (peu importe sa réaction)
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Tweedle-Dum le Jeu 15 Jan 2015 - 19:18

Mon cabinet est probablement plus calme puisqu'il y a trois salles d'attentes. Mais si j'avais une altercation avec des patients des médecins parce qu'ils font du bruit et ne veulent pas entendre mes réprimandes/trouvent que je ne parle pas bien à leur enfant j'aimerais être soutenue par eux (il m'est arrivé de sortir car des patients me gênaient en téléphonant dans le couloir mais ça s'est toujours réglé sans souci).

J'ai déjà entendu le médecin piquer un coup de sang pour des incivilités (qui ne concernaient pas mes patients) mais il me semble que dans la même situation (il me paraît normal qu'un médecin réprimande un enfant pour ce type de nuisance, et je ne comprends pas le fait que la petite continue à mettre des coups de pied dans la porte sans que les parents ne la stoppent, ni qu'ils se permettent de monter le ton ainsi alors qu'au départ ils sont en tort) j'aurais abondé dans son sens. Certes les conditions de l'attente ne sont pas optimales, puisque la salle est bondée si j'ai bien compris, c'est un quartier sensible mais je trouve que ce n'est pas une raison. Peut-être a-t-il donc aussi peu apprécié de ne pas être d'emblée soutenu? Par contre je comprends que tu n'aies pas envie de donner le nom pour la police. Et je te trouves bien gentille d'ouvrir pour ses patients et de t'occuper ainsi des toilettes.

Ce n'est que mon point de vue.


Dernière édition par Tweedle-Dum le Jeu 15 Jan 2015 - 19:53, édité 1 fois
avatar
Tweedle-Dum

Messages : 1041
Date d'inscription : 10/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 19:41

+1
Il y a un minimum de règles à faire respecter en commun. Contrairement à Laitmiel, je ne reprendrai pas les patients qui ont une altercation avec le collègue. Ne serait-ce que pour la paix des lieux qui sont faits pour soigner et pas pour avoir tort ou raison.
Dans ma pratique personnelle, quand je fais remarquer un problème (retard, absences, chahut en salle d'attente, incivilités), et que la personne surenchérit au lieu de s'excuser même pour la forme, c'est vraiment que le respect n'est pas présent et qu'il ne faut pas continuer. Chaque fois que j'ai poursuivi le travail, je l'ai amèrement regretté en tout cas, parce qu'ils sont allés plus loin par la suite.


Dernière édition par Francois dit le Téfoniste le Jeu 15 Jan 2015 - 19:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Alain Alvo le Jeu 15 Jan 2015 - 19:55

@François : Bonsoir François, je pense qu'avant d'adopter d'emblée une position ferme (de rejet) il convient d'essayer de débattre (et non de se battre Wink )...

@Laitmiel : Personnellement je ne pourrais "rester cool dans ma tête" face à ce médecin, sans qu'une explication franche (mais sereine) n'ait été tentée. Mais ça, c'est moi ! flower
avatar
Alain Alvo

Messages : 6513
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 20:03

@Alain : le mot "rejet" est trop fort. Dire que si vous ne supportez pas mon collègue, vous vous trouvez autre chose n'est pas un rejet personnel. Il faut que la prestation demandée puisse être rendue dans le calme et le respect. Aller faire de l'ortho ailleurs ne veut pas dire qu'on est marqué au fer rouge pour la vie. Tu imagines toi des gens qui font des esclandres dans un restaurant et qu'il ne faudrait exclure sous aucun prétexte ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par salomeslalome le Jeu 15 Jan 2015 - 20:21

Mais si le médecin a engueulé la fillette comme du poisson pourri alors qu'elle mettait des coups dans le mur sans faire exprès je comprends la réaction de ses parents
avatar
salomeslalome

Messages : 2083
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 20:24

Tweedle-Dum,

Je suis sortie de mon bureau parce que la mère de ma patiente hurlait (genre cris hystériques) depuis déjà 15 secondes (oui ça peut être très long). J'ai déjà vu le médecin aboyer sur des gens ou les sortir de son cabinet de façon très violente verbalement et je ne trouve pas que ce soit une réaction appropriée de la part d'un professionnel de santé (ça ce n'est que mon opinion personnelle). Je ne suis intervenue QUE pour mettre ma patiente à la porte. Elle était très énervée et le médecin aussi. 3 personnes de la salle d'attente ont d'emblée pris partie contre elle (sans raison, voire avec mauvaise foi comme j'ai pu le constater sur un point de détail). Je n'ai pris partie pour personne. Je suis venue calmer la situation. Pas comme un chevalier. Simplement parce que je ne supporte pas la violence et que quand il y a violence (si ce n'est pas dangereux) j'interviens.
Laisser deux personnes s'invectiver et comprendre qu'elles vont en venir aux mains et ne rien faire m'est intolérable.

Je ne reste pas sans rien faire. Jamais.
Donc si on se frite devant moi dans le tram j'interviendrai tout pareil. Pour moi c'est parce que la majorité des gens ne prend pas d'initiative quand la violence arrive qu'il y a des conséquences parfois dramatiques.

J'ai considéré, rapidement, vu la situation, que j'avais le devoir de protéger les enfants de cette dame. 7 ans, 4 ans et 1 an (en poussette), j'estime que je pouvais donner un coup de main pour que ça cesse, simplement.
Et j'ai du l'attraper physiquement pour l'entraîner dehors et la calmer. Je ne vois pas qui aurait pu, à part moi, le faire sans qu'elle réagisse mal.

Dehors elle était bouleversée.
Je n'ai pas cautionné le fait qu'elle crie, bien au contraire, je lui ai dit qu'elle n'aurait pas dû s'emporter même si elle avait trouvé la situation injuste.

Je trouve la réaction du médecin indigne.
Je suis humaine bien avant d'être ortho, bien avant de "faire partie de ce centre médical". Il n'y a pas d'union sacrée. Le médecin m'a reproché de ne pas l'avoir soutenu. Son attitude ne réclamait/méritait aucun soutien (à mon sens). Il a pris des témoins dans la salle d'attente avant même de me demander quoi que ce soit... Il m'a prise pour quoi ?
Il me l'a dit...
On ne m'a jamais insultée de cette façon là de toute ma vie.

Si c'était à refaire je ferais pareil.
Je n'ai donné raison à personne. Ils avaient tous les deux leurs torts. J'ai protégé la mère de ma patiente et ses enfants car c'est elle qui en avait besoin à ce moment là. Pas lui...

PS : Ma patiente "jouait" avec la porte, elle ne faisait pas ça sciemment pour emmerder le médecin. La mère était occupée à donner les gâteaux de ses enfants à d'autres enfants de la salle d'attente qui avaient TRES faim. ça semble un peu dramaturgique comme ça mais c'est ce qui s'est passé...
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 20:44

Enfin je disais cela, ce n'était pas hostile... C'est juste la question de ce qu'on supporte ou pas. Wink

A la maison, il est interdit de manger ou de boire en salle d'attente. Marre d'avoir des papiers de bonbons par terre, des miettes et des flaques de jus de fruit. On ne vient pas pour cela. Je nettoie déjà deux fois par semaine, si on me respecte, on ne m'oblige pas à repasser derrière chaque famille. Si l'on veut téléphoner, on sort aussi.

Venir en groupe, avec des gens qui n'ont pas rendez-vous, n'est pas accepté si cela provoque du désordre. J'ai un ado qui amenait ses trois potes en salle d'attente, je lui ai dit pas d'accord.

Ces interdits sont différents pour chacun, mais si on applique pas du tout les mêmes, il y a un problème dans le cabinet de groupe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Alain Alvo le Jeu 15 Jan 2015 - 20:53

Francois dit le Téfoniste a écrit:@Alain : le mot "rejet" est trop fort. Dire que si vous ne supportez pas mon collègue, vous vous trouvez autre chose n'est pas un rejet personnel. Il faut que la prestation demandée puisse être rendue dans le calme et le respect. Aller faire de l'ortho ailleurs ne veut pas dire qu'on est marqué au fer rouge pour la vie. Tu imagines toi des gens qui font des esclandres dans un restaurant et qu'il ne faudrait exclure sous aucun prétexte ?

François, tu as mis le doigt dessus : Nous ne sommes pas des restaurateurs et nous ne sommes pas des commerçants : un client indélicat on peut le mettre dehors, dans la mesure par exemple (dans ton exemple) où il perturbe les autres clients, parce que ce client-là n'est pas venu vers nous pour qu'on lui vienne en aide. Un client qui ne reviendra pas sera remplacé par un autre, un autre que l'on ne connaîtra pas forcément non plus...

Et c'est bien là, toute la différence : Nous n'avons pas de clients, nous avons des patients. Notre métier repose, en grande partie, sur le relationnel, même si nous ne sommes pas des psy (à part les collègues à double casquette, bien entendu)

Qu'est-ce que ça veut dire, le relationnel ? Ça veut dire, entre autres choses, le dialogue et l'échange, c'est pourquoi je persiste à penser et à dire qu'il faut dans une telle situation, parler avec le patient et avec son entourage, s'il est présent au moment des faits, pour essayer de comprendre, d'expliquer et surtout d'avancer, car, rejeter ou, si tu préfères : "ne pas reprendre" un patient indélicat ne fera rien avancer et me donnera l'impression (attention, ce n'est que mon humble avis) de démissionner lâchement... flower

EDIT : Tu as écrit en même temps que moi, je ne modifie rien.
avatar
Alain Alvo

Messages : 6513
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par laitmiel le Jeu 15 Jan 2015 - 21:03

Ici finalement ce n'est pas "l'élément déclencheur" sur lequel je ne suis pas d'accord... C'est sur la réaction...
Je fais la police en permanence dans la salle d'attente, je ne manque pour autant pas de respect aux personnes...
avatar
laitmiel

Messages : 1970
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 21:05

@Alain : En psy et en hôpital public, la question de respect se pose souvent je t'assure. Les professionnels craquent, ils ne doivent pas être considérés comme des victimes expiatoires de la société. On vient me consulter pour un trouble de langage, je n'ai pas à accepter qu'on me nuise, qu'on dégrade mes locaux ou qu'on me pourrisse la vie. Rolling Eyes

Tu sais les patients d'aujourd'hui n'hésitent plus à attaquer si ils trouvent que tu fais mal, si vraiment le cadre relationnel est dégradé, il ne faut pas chercher à sauver la situation à tout prix. Refuser le soin est quasiment notre seul moyen de défense, une fois qu'on a accepté, on doit respecter tous les règlements de la sécu, et on est civilement responsable pendant 30 ans ! flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Alain Alvo le Jeu 15 Jan 2015 - 21:15

Laitmiel, tu es lucide et claire et je pense que les personnes de la salle d'attente le ressentent, même si elles ne peuvent se l'expliquer.
Ça veut tout simplement dire que, dans la salle d'attente, ta "police" (tiens ! tu as remarqué ? tu as repris ce mot, mais pour toi...) est juste.
Les personnes de la salle d'attente te respectent simplement parce qu'ils respectent ce qui est juste, pour ne pas dire justifié. Et comme tu les respectes, elles font de même.
Tes interventions ne sont pas faites pour le plaisir, c'est aussi ça, le message subliminal et implicite qui passe...

@François : Je crois que nous ne parlons pas le même langage, c'est pour ça aussi que le débat est intéressant... mais c'est aussi pour ça que je vais arrêter de me débattre ici...  clown  flower
avatar
Alain Alvo

Messages : 6513
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rififi & secret pro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum