Finalement, nous sommes bac +3 !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Admin le Lun 15 Juin 2015 - 14:40

La FNO a retrouvé le ton furibond de la grande époque de Xavier Bertrand et de son Master 1 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 10548
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Lun 15 Juin 2015 - 17:11

Cela m'attriste encore cette attitude du syndicat. On le savait depuis le début, que le master ne changerait rien dans les hôpitaux, dont la situation financière est très difficile depuis une vingtaine d'année au niveau national (dernier aléa, l'AP-HP a voulu rediscuter les 35 heures).

Tirer la couverture à soi ne va rien changer. Les psychologues sont Bac +5, universitaires de surcroît et ont pour la plupart des statuts très précaires. Je ne dis pas que c'est normal, mais faire preuve d'un peu de maturité n'est pas nuisible. Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par laurent Gretcha le Lun 15 Juin 2015 - 17:17

Qu'est-ce que tu veux dire, François? Je ne comprends même pas si tu es pour ou contre le mouvement, ni ce que tu préconises. Je réfléchirai plus tard.
Smile
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14258
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Lun 15 Juin 2015 - 17:23

Je trouve que réclamer un master à corps et à cri, pour s'apercevoir après coup que cela ne va rien changer à la condition des orthos est critiquable. Moi je le pensais dès le départ, il y avait une douzaine d'autres priorités.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Evi le Lun 15 Juin 2015 - 17:27

Je répondrai ce soir mais je ne suis pas du tout d'accord avec ce que tu dis sur les hôpitaux et la situation "critique".

Evi

Messages : 11058
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Claudie le Lun 15 Juin 2015 - 17:37

Une chose est sûre , on emploie de moins en moins d'orthos dans les services hospitaliers , en neuro, orl,...( dans un grand hôpital situé dans mon quartier, il y a une seule ortho qui navigue d'un service à l'autre !)mais la situation financière des hôpitaux ne leur permet déjà pas de satisfaire à leurs besoins en infirmiers, alors..
Que faudrait-il faire pour que les services hospitaliers reconnaissent avoir besoin d'orthos ?
Cette reconnaissance là passe-t-elle par le master ?
Je n'ai pas la réponse...
avatar
Claudie

Messages : 12226
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Lun 15 Juin 2015 - 18:09

Evi a écrit:Je répondrai ce soir mais je ne suis pas du tout d'accord avec ce que tu dis sur les hôpitaux et la situation "critique".

Les hôpitaux qui tombent à moitié en ruine (parce que c'est trop cher de rénover et à très long terme de reconstruire), où on doit rapporter ses propres fournitures, où des PH temps plein n'ont pas de bureau, pas plus que les orthos d'ailleurs - quand une personne accepte ce type de poste, ce n'est pas la gloire, mais une certaine réalité.. La paupérisation du système est flagrante. Ce n'est de la faute de personne, on vit très longtemps, les traitements coûtent très chers et la croissance stagne.

Et puis il y a vraiment le problème de la maturité dans la négociation. La position "victimaire" n'est pas du tout adaptée. Pour qu'une négociation aboutisse, il faut un échange, une réciprocité. Si l'on montre que notre intervention permet le maintien en autonomie, les retours en hospi, etc... on argumente bien ; dire juste que le ministre est méchant avec nous, cela nous amènera au mieux un refus poli.


Dernière édition par Francois le Lun 15 Juin 2015 - 18:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Evi le Lun 15 Juin 2015 - 18:12

Ah ben si tu le dis... Je n'ai même pas eu le temps de parler Laughing

Bonne soirée !

Evi

Messages : 11058
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Lun 15 Juin 2015 - 18:13

Je ne le dis pas, je le constate.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par elisal le Lun 15 Juin 2015 - 18:24

Je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu, mais je pense que dans la fonction publique les postes d'orthophonistes seraient peut-être pourvus, si les salaires étaient plus forts, et pour cela il faut que l'orthophonie soit reconnue bac +5.
Les hôpitaux, la sécu va mal, mais je pense que le devenir de nos patients est important également, et qu'il est possible de trouver quelques deniers supplémentaires pour mieux nous payer!
avatar
elisal

Messages : 1177
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 16
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Admin le Lun 15 Juin 2015 - 18:33

Peut-être que nous ne sommes pas vus comme des gens indispensables au système de santé.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 10548
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Lun 15 Juin 2015 - 18:45

L'hôpital public est sincèrement un monde à part, très complexe. Si le chef de service valorise la rééducation et fédère une petite équipe, on peut s'y épanouir.

Souvent quand même, les rééducations et la psy sont considérées comme des activités "secondaires" par les médecins et les directeurs, à côté des urgences, de la cardio, etc... Cela se traduit dans les statuts et la rémunération. Et même si l'on a pas de problème d'argent (temps partiel avec un cabinet qui marche), c'est sincèrement difficile de se sentir reconnu pour ce qu'on fait. L'idée que le master aurait suffi est juste une idée hélas.

Dans tous les cas, le travail est assez difficile en ce moment, dans toutes les fonctions. Lourdeur administrative, rivalités entre médecins rendent ces établissements assez pénibles. Il n'est pas rare que des médecins ne s'adressent même pas la parole à cause d'un mépris de fonction ou d'un différend X ou Y. J'ai déjà vu un urologue appelé en gériatrie aller directement dans la chambre sans même se présenter au praticien qui l'avait appelé et qui était à 10 mètres. Quand on a connu des scènes du genre, l'histoire des orthos avec leur parchemin magique fait sourire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par laurent Gretcha le Lun 15 Juin 2015 - 18:51

Admin a écrit:Peut-être que nous ne sommes pas vus comme des gens indispensables au système de santé.
En effet, et c'est à mettre en relation avec l'image de l'orthophonie qu'ont la majorité des gens. Entre le zozotement et le soutien scolaire, il faut bien dire qu'il n'y a rien de bien. Au point qu'on peut même se rendre ridicules en décrétant une grève alors...
Les décisions technocratiques c'est autre chose. Les ministres (et pas seulement MST) sont dans leur rôle, celui de faire des économies pour maintenir l'image d'un système qui en effet a beaucoup de plomb dans l'aile. Les décisions successives vont toutes dans ce sens.
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14258
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Claudie le Lun 15 Juin 2015 - 19:32

Cela n'est malheureusement pas nouveau : combien d'orl pensent à prescrire une pec pour une paralysie faciale ou après une intervention des CV , combien de neuros n'adressent pas immédiatement après un avc ?

Je pense que nous avons une responsabilité dans ce désintérêt , nous devrions systématiquement renvoyer nos patients vers l'orl, le neuro, après un certain nombre de séances qui ont fait progresser nos patients. J'ai remarqué que quand on le faisait, on en avait des retombées, pas toujours, mais de temps en temps...

Et puis, est-ce que ce n'est pas la médecine qui est malade ? A force de ne considérer le patient que morcelé, déshumanisé, comme un morceau de viande ou un numéro, et bien les médecins ne pensent pas à ce qui pourrait aider ce patient une fois dehors en dehors du traitement chimique, à organiser son suivi,...
avatar
Claudie

Messages : 12226
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Lun 15 Juin 2015 - 20:03

Claudie a écrit:Je pense que nous avons une responsabilité dans ce désintérêt , nous devrions systématiquement renvoyer nos patients vers l'orl, le neuro, après un certain nombre de séances qui ont fait progresser nos patients.

Et ne pas crier à la mort de l'orthophonie, aux patients en danger, quand on ne fait que demander une augmentation, comme n'importe quelle corporation dans notre beau pays.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Alain Alvo le Lun 15 Juin 2015 - 21:08

Bonsoir tout le monde,

Ce fil est triste à pleurer.
Certes le constat est amer, certes la situation semble bloquée puisque nous ne sommes qu'un petit maillon de la chaîne de Santé. Certes, l'orthophonie, quand on en a besoin, "ça ne fait pas mal" au sens physique du terme...
Mais on peut ainsi continuer à étaler toute la misère orthophonique sur des pages et des pages...
Avez-vous des bribes de solutions, des idées à proposer, à suggérer, à réfléchir ?

S'il s'agit du problème du salariat, je suis trop loin du système pour argumenter positivement, en toute connaissance de cause.

Dans ce fil, on parle aussi, par moments, de l'orthophonie "en général", et donc de l'orthophonie en libéral, en culpabilisant excessivement : "renvoyer le patient vers l'orl, le neuro" (et envoyer des CRBO et des notes d'évolution et de fins de rééducation) est-ce si exceptionnel, voire rarissime ?  J'avoue ne pas comprendre cette généralisation.

Il me semble que la plupart des orthophonistes sont passionnés et consciencieux, même si, comme dans toutes les professions, des exceptions existent.

A mon humble avis, le problème n'est pas là, il est plutôt, comme toujours, dans la méconnaissance du rôle des orthophonistes, à l'hôpital et ailleurs, ce n'est pas nouveau et ce n'est pas prêt de changer tant que nous resterons (trop) en dehors de l'information au sens large du terme, c'est à dire au niveau de la population, des CPAM (ça commence à fonctionner avec les commissions paritaires) des patients, des médecins et des politiques.    
Il me semble que ce serait intéressant de réfléchir ensemble aux moyens de parvenir à cette information positive, sans se dire constamment que le contexte est pourri et que c'est voué à l'échec.

Ne nous laissons pas enfoncer par la sinistrose.

Bonne soirée à tous. flower


Dernière édition par Alain Alvo le Lun 15 Juin 2015 - 21:20, édité 1 fois
avatar
Alain Alvo

Messages : 6532
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Lun 15 Juin 2015 - 21:18

Les communiqués de la FNO se résument à demander plus de revenus et plus de titres, pour l'instant. Et parlent de mépris quand on refuse les demandes de la profession. Je n'ai jamais rien lu sur les filières de soins, sur ce qui permettrait d'améliorer le système. Si un jour les choses changent, j'adhèrerai et soutiendrai. Si c'est juste pour fermer Pessoa, bof...
http://www.fno.fr/salle-de-presse/communiques-de-presse/l%E2%80%99e%CC%81tau-se-resserre-autour-de-pessoa/

C'est plutôt le fonctionnement allemand, où les syndicats ne sont pas dans des demandes purement corporatistes, mais cherchent avec les autorités ce qui pourrait bénéficier à tout le monde. Le germain est collectif et organisé, le gaulois individualiste et querelleur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Carine17 le Mar 16 Juin 2015 - 6:57

Je travaille dans le médico-social et on n'est rien. Les psys sont cadres, pas nous. Nous sommes considérés comme de simples techniciens. Même dans une équipe sympa, qui tient compte de ce que tu dis, tu viens après.
Niveau salaire, les psys commencent à l'indice où les orthos finissent leur carrière...
Bref, il y a encore du boulot...

Carine17

Messages : 893
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 44
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Mar 16 Juin 2015 - 8:52

Oui je le savais Carine, mais qui croyait que cette histoire de master allait tout changer ? Le médico-social ne valorise pas beaucoup le médical et la rééducation en général, les établissements se sont construits en réaction au système hospitalier dans les années 70. De fait, le bien-être, les loisirs, le sport priment, on s'en aperçoit vite quand toutes nos séances sont annulées parce que les gamins sont partis au Mac Do.

Et puis si tout le monde est cadre, personne ne l'est. En établissement, la gouvernance est globalement assurée par les administratifs, qui ont parfois été éducs avant, mais sont de plus en plus des diplômés en gestion issus d'autres secteurs (reconversions de cadres, banque, assurance, j'ai un copain ortho en CAFDES et il est le seul soignant à côté de ces profils).

Les psys sont parfois reconnus en participant activement à la relation avec les familles avec les chefs de service, parfois ils sont considérés comme de simples consultants et font bande à part dans leur bureau. C'est vrai que le salaire est meilleur, mais il y a énormément de temps partiels et une trentaine de candidats pour le moindre poste dans un IME. Ces limites liées au système n'ont pas été entendues au moment de l'idée du master. Je pense qu'il y avait d'autres choses à envisager, quitte à créer des DU en partenariat avec les universités, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Claudie le Mar 16 Juin 2015 - 16:43

Alain Alvo a écrit:Bonsoir tout le monde,

Ce fil est triste à pleurer.
Certes le constat est amer, certes la situation semble bloquée puisque nous ne sommes qu'un petit maillon de la chaîne de Santé. Certes, l'orthophonie, quand on en a besoin, "ça ne fait pas mal" au sens physique du terme...
Mais on peut ainsi continuer à étaler toute la misère orthophonique sur des pages et des pages...
Avez-vous des bribes de solutions, des idées à proposer, à suggérer, à réfléchir ?

S'il s'agit du problème du salariat, je suis trop loin du système pour argumenter positivement, en toute connaissance de cause.

Dans ce fil, on parle aussi, par moments, de l'orthophonie "en général", et donc de l'orthophonie en libéral, en culpabilisant excessivement : "renvoyer le patient vers l'orl, le neuro" (et envoyer des CRBO et des notes d'évolution et de fins de rééducation) est-ce si exceptionnel, voire rarissime ?  J'avoue ne pas comprendre cette généralisation.

Il me semble que la plupart des orthophonistes sont passionnés et consciencieux, même si, comme dans toutes les professions, des exceptions existent.

A mon humble avis, le problème n'est pas là, il est plutôt, comme toujours, dans la méconnaissance du rôle des orthophonistes, à l'hôpital et ailleurs, ce n'est pas nouveau et ce n'est pas prêt de changer tant que nous resterons (trop) en dehors de l'information au sens large du terme, c'est à dire au niveau de la population, des CPAM (ça commence à fonctionner avec les commissions paritaires) des patients, des médecins et des politiques.    
Il me semble que ce serait intéressant de réfléchir ensemble aux moyens de parvenir à cette information positive, sans se dire constamment que le contexte est pourri et que c'est voué à l'échec.

Ne nous laissons pas enfoncer par la sinistrose.

Bonne soirée à tous. flower

Coucou Alain,
Merci pour ton message positif !

Je voudrais juste préciser ma pensée.
ce que je voulais souligner c'est qu'en effet, quand je regarde autour de moi, je vois peu d'orthos qui adressent des notes de suivis de pec , et pour tout dire j'en vois peu qui adressent vraiment les CRBO aux médecins et cela ne contribue pas à montrer les bienfaits de nos traitements et c'est dommage.
Pas plus tard que la semaine dernière, j'ai rédigé un petit courrier à un ORL hospitalier car mon patient devait le revoir après une vingtaine de séances de pec d'une paralysie faciale: ce monsieur est revenu en me disant que l'orl avait été surpris, avait dit que c'était la première fois qu'il recevait ce genre de courrier ( la première fois !) et que, du coup il lui avait demandé ce que nous faisions en séance , se montrant très satisfait...hier j'ai reçu un appel d'un patient de ce service pour une autre pec.
Alors je me dis que si ce médecin est conscient de l'utilité de nos pec, peut-être que s'il devient chef de service il aura envie de se doter d'une ortho ?
Je rêve peut-être,mais ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...
Et par conséquent, c'est aussi le rôle des syndicats d'insister auprès des professionnels sur l'utilité de vraiment agir pour la reconnaissance de notre profession.

Bref, je ne suis pas pessimiste, je ne le suis pas plus pour nous que pour le système de santé en général, je fais juste partie de ceux qui pensent que chacun peut agir à son petit niveau...et à un niveau plus collectif, je suis entièrement d'accord avec toi, donc, en ce qui concerne l'information bien sûr...


Dernière édition par Claudie le Mar 16 Juin 2015 - 18:41, édité 1 fois
avatar
Claudie

Messages : 12226
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Evi le Mar 16 Juin 2015 - 17:10

Les orthos qui ne font pas de CR me foutent hors de moi. Idem pour les médecins qui ne lisent rien.

Désolée, c'était le coup de gu... du jour.

Evi

Messages : 11058
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Invité le Mar 16 Juin 2015 - 17:18

Je les fais mais tard (20 à finir d'ici fin juin). Je me dis que c'est mieux que rien, et que dans un nombre non négligeable de cas, il ira direct à la corbeille.

Digression Evi. Tu as lu dans le Figaro que le CA moyen des généralistes du Pas-de-Calais était de 184 k€ ? affraid Cela calme quand même. Il y a 10% de subventions pour ceci ou cela mais à côté de nos humbles personnes... Si j'étais MG, je ne crois pas que je me sentirai à l'aise à ce niveau d'activité sur le plan éthique autant que technique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Claudie le Mar 16 Juin 2015 - 17:41

A 23 euros la consult, ça fait à peu près 30 patients par jour en travaillant 5 jours par semaine et 12 mois par an , si j'ai bien compté !
Il ne les gardent pas bien longtemps dans le cabinet ...
avatar
Claudie

Messages : 12226
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par ortholinouh le Mar 16 Juin 2015 - 17:47

Claudie a écrit:
Pas plus tard que la semaine dernière, j'ai rédigé un petit courrier à un ORL hospitalier car mon patient devait le revoir après une vingtaine de séances de pec d'une paralysie faciale: ce monsieur est revenu en me disant que l'orl avait été surpris, avait dit que c'était la première fois qu'il recevait ce genre de courrier ( la première fois !) et que, du coup il lui avait demandé ce que nous faisions en séance , se montrant très satisfait...hier j'ai reçu un appel d'un patient de ce service pour une autre pec.

Je te rejoins Claudie. Peu de temps après que je me sois (suis?) installée là où j'exerce actuellement, j'ai été étonnée de recevoir plusieurs appels de patients envoyés par un médecin que je ne connaissais pas du tout. Il s'agit d'un gériatre à qui j'avais envoyé un CR (comme à tous les médecins), et par conséquent il me recommandait vivement à tous ces patients, en disant que j'étais compétente, professionnelle etc... J'ai vraiment été surprise car je ne voyais pas à partir de quoi il pouvait juger, sachant que je venais de m'installer.


Dernière édition par ortholinouh le Mar 16 Juin 2015 - 18:31, édité 2 fois (Raison : (petite) modération de mes propos précédents)
avatar
ortholinouh

Messages : 497
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 34
Localisation : 95

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Alain Alvo le Mar 16 Juin 2015 - 18:20

Je rappelle que ce forum est lu par beaucoup, beaucoup de monde et même si votre ville n'est pas indiquée sous votre avatar, votre région l'est... C'est pourquoi...

flower

avatar
Alain Alvo

Messages : 6532
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finalement, nous sommes bac +3 !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum