Remplacement autorisé?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par liliprune le Mer 16 Fév 2011 - 15:26

Bagheera88 a écrit:Voilà c'est fini, redevenons drôles: C'est deux vaches qui papotent et l'une dit à l'autre "ça te fait pas peur toi ces histoires de maladie de la vache folle?" L'autre répond: "Moi j'm'en fous j'suis un canard".
J'adore cette blague, elle a même fait rire un Parkinsonien en fin de vie c'est pour dire....

j'adore cette blague !! merci cheers

et +1 pour Kati !!

liliprune

Messages : 565
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 34
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par supercalifragilistic le Mer 16 Fév 2011 - 15:29

On en a déjà débattu, être collab' c'est aussi ne pas se casser la tête pour chercher un local, dormir sur ses 2 oreilles sans se demander si l'endroit dans lequel on ouvre un cabinet est vraiment porteur si les patients vont venir, travailler tout de suite avec une patientèle "toute cuite", ne prendre aucun risque puisque si on ne travaille pas on ne paye rien, ne pas avoir à téléphoner au plombier pour réparer la fuite des toilettes, ou demander à la femme de ménage pourquoi elle ne vient plus ...
La collab' n'a qu'à s'asseoir dans son bureau, et travailler quand elle veut ... ça doit se payer un peu aussi, non ?

De plus en plus, j'ai l'impression que les collaboratrices cherchent à cumuler les avantages du salariat (je fais mon boulot dans mon bureau, point, et je suis payée) et la liberté du libéral (personne ne doit rien me dire, et je fais ce que je veux), tout en poussant les hauts cris et en criant au salariat déguisé ou à l'exploitation dès qu'il faut payer ...

Je ne nie pas les abus qui ont existé ou qui persistent, mais la situation de la collaboratrice dans une collaboration "normale" paraît bien confortable, non ?

Je précise que j'ai été collaboratrice et si je l'ai été c'est en toute conscience du confort que ça m'apportait. La rétro devient excessive quand la situation dure, mais la collaboration ne doit être envisagée que sur du court terme, ce serait trop facile, sinon ...

supercalifragilistic

Messages : 914
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Bagheera88 le Mer 16 Fév 2011 - 15:46

J'aime bien ces arguments...Reste à définir la notion de "rétrocession normale" mais là c'est propre à chacun...

Bagheera88

Messages : 167
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 35
Localisation : 88

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par supercalifragilistic le Mer 16 Fév 2011 - 15:48

C'est le problème : estimer la valeur de ce que l'on peut difficilement chiffrer... Wink

supercalifragilistic

Messages : 914
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par propylene le Mer 16 Fév 2011 - 15:56

Paupiette a écrit:Oh, j'ai une question de n00b qui a peut être un peu à voir avec ça, est-ce qu'on peut être inquiétés si on refuse de soigner des patients?

Hors sujet! out1
Sérieusement, Paupiette, tu peux créer un sujet dédié Wink

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4872 membres et 194067 messages!

propylene
Admin

Messages : 9827
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par emilie22 le Mer 16 Fév 2011 - 16:13

supercalifragilistic a écrit:On en a déjà débattu, être collab' c'est aussi ne pas se casser la tête pour chercher un local, dormir sur ses 2 oreilles sans se demander si l'endroit dans lequel on ouvre un cabinet est vraiment porteur si les patients vont venir, travailler tout de suite avec une patientèle "toute cuite", ne prendre aucun risque puisque si on ne travaille pas on ne paye rien, ne pas avoir à téléphoner au plombier pour réparer la fuite des toilettes, ou demander à la femme de ménage pourquoi elle ne vient plus ...
La collab' n'a qu'à s'asseoir dans son bureau, et travailler quand elle veut ... ça doit se payer un peu aussi, non ?

De plus en plus, j'ai l'impression que les collaboratrices cherchent à cumuler les avantages du salariat (je fais mon boulot dans mon bureau, point, et je suis payée) et la liberté du libéral (personne ne doit rien me dire, et je fais ce que je veux), tout en poussant les hauts cris et en criant au salariat déguisé ou à l'exploitation dès qu'il faut payer ...

Je ne nie pas les abus qui ont existé ou qui persistent, mais la situation de la collaboratrice dans une collaboration "normale" paraît bien confortable, non ?

Je précise que j'ai été collaboratrice et si je l'ai été c'est en toute conscience du confort que ça m'apportait. La rétro devient excessive quand la situation dure, mais la collaboration ne doit être envisagée que sur du court terme, ce serait trop facile, sinon ...

Oh là là je suis tellement, mais alors tellement d'accord avec ça !!!!!!! Quand je vois ma collab' comme elle est tranquille, tous les patients qu'elle veut, elle refuse quand elle veut,; bosse quand elle veut, me demande le matos dont elle a besoin, ne gère aucun pb de salle d'attente etc ... Franchement, c'est normal la rétro !!! On s'associe à la fin de l'année et je n'aurais franchement pas l'impression de l'avoir exploité !!!

emilie22

Messages : 452
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Claudie le Mer 16 Fév 2011 - 19:32

D'accord aussi avec vous ..
On en revient à l'idée de légiférer pour l'ensemble d'une profession, alors qu'il existe des dizaines de cas particuliers;
on se retrouve vite prisonniers de la "loi" édictée par quelques-uns.

D'autant que ceux qui légiférent ne sont pas toujours blancs ( non, non, je ne lâcherai pas mes infos !), mais ça c'est un autre problème !

Pour la rétrocession, 20 % me parait assez correct ...

Claudie

Messages : 11824
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par laurent Gretcha le Mer 16 Fév 2011 - 20:10

Claudie a écrit:D'accord aussi avec vous ..
On en revient à l'idée de légiférer pour l'ensemble d'une profession, alors qu'il existe des dizaines de cas particuliers;
C'est vrai, d'autant plus qu'une fois encore on parle ici surtout des cas extrêmes et scandaleux, dans un sens comme dans l'autre.

D'autant que ceux qui légiférent ne sont pas toujours blancs ( non, non, je ne lâcherai pas mes infos !), mais ça c'est un autre problème !
Même en privé?? STP majes1 majes1

Pour la rétrocession, 20 % me parait assez correct ...
Ça paraît raisonnable, mais encore une fois tout dépend ce qui est offert pour ça (matériel, tests, surface du bureau, fournitures, souplesse de fonctionnement etc), et pour combien de séances. Je me suis toujours demandé pourquoi le montant des rétros n'était pas plus souvent "encadré" par contrat, avec une limite inférieure (correspondant en gros aux dépenses fixes) et une limite supérieure, à partir de laquelle la rétro n'augmenterait plus. J'ai l'impression que tout le monde y gagnerait, non?

laurent Gretcha

Messages : 13847
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Bagheera88 le Mer 16 Fév 2011 - 20:22



Je me suis toujours demandé pourquoi le montant des rétros n'était pas plus souvent "encadré" par contrat, avec une limite inférieure (correspondant en gros aux dépenses fixes) et une limite supérieure, à partir de laquelle la rétro n'augmenterait plus. J'ai l'impression que tout le monde y gagnerait, non?

Très bonne idée, il faudrait rajouter des punitions en cas de rétrocession trop basse (apprendre par coeur 18000 logatomes de 4 syllabes et les réciter d'une traite sinon...le fouet) ou trop haute (le poids d'une orthophoniste enceinte de son 4ème enfant juste avant de prendre son congé mat', poids en chocolat bien sûr)...Enfin faut vraiment que les choses soient cadrées quoi.

Bagheera88

Messages : 167
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 35
Localisation : 88

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Lullaby le Mer 16 Fév 2011 - 21:50

emilie22 a écrit:
supercalifragilistic a écrit:On en a déjà débattu, être collab' c'est aussi ne pas se casser la tête pour chercher un local, dormir sur ses 2 oreilles sans se demander si l'endroit dans lequel on ouvre un cabinet est vraiment porteur si les patients vont venir, travailler tout de suite avec une patientèle "toute cuite", ne prendre aucun risque puisque si on ne travaille pas on ne paye rien, ne pas avoir à téléphoner au plombier pour réparer la fuite des toilettes, ou demander à la femme de ménage pourquoi elle ne vient plus ...
La collab' n'a qu'à s'asseoir dans son bureau, et travailler quand elle veut ... ça doit se payer un peu aussi, non ?
Oh là là je suis tellement, mais alors tellement d'accord avec ça !!!!!!! Quand je vois ma collab' comme elle est tranquille, tous les patients qu'elle veut, elle refuse quand elle veut,; bosse quand elle veut, me demande le matos dont elle a besoin, ne gère aucun pb de salle d'attente etc ... Franchement, c'est normal la rétro !!! On s'associe à la fin de l'année et je n'aurais franchement pas l'impression de l'avoir exploité !!!
Alors ça doit être pour ça que je n'ai jamais aimé être collab... parce que les gâteaux / le chocolat / le thé que j'achetais, je le partageais avec ma titulaire, que le ménage je le faisais moi-même, que la salle d'attente je la rangeais, que s'il y avait un souci technique ça ne me gênait pas de m'en occuper aussi, que les patients je me bougeais pour les prendre et ne pas les laisser poireauter, que le matériel je m'en suis acheté des tonnes... que je ne me suis jamais "non angoissée" à l'idée de manquer de travail et de sous!... et que j'ai toujours détesté payer 1500€ de rétro par mois...
J'aurais dû m'installer toute seule tout de suite, en fait, mais justement je ne voulais pas bosser seule, et j'adore pouvoir discuter avec ma collègue actuelle.
Vive l'association, quand on tombe sur collègue sympa, ouverte d'esprit et sur la même longueur d'ondes. Cool
(mais F*ck quand même le rachat de patientèle après des années de rétro à 1500€ et d'investissement, je persiste là-dessus)

Lullaby

Messages : 549
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par emilie22 le Jeu 17 Fév 2011 - 7:56

Lullaby a écrit:
Vive l'association, quand on tombe sur collègue sympa, ouverte d'esprit et sur la même longueur d'ondes. Cool
(mais F*ck quand même le rachat de patientèle après des années de rétro à 1500€ et d'investissement, je persiste là-dessus)

Oui vive l'association, la collab est une bonne façon de voir si on s'entend, et c'est mieux de vite s'associer pour partager les "galères". Nous par ex, on s'associe au bout d'un an, je trouve que ce n'est pas énorme comme délai ! Mais je comprends ce que tu dis, j'ai été un an en collab et moi aussi je me suis fort investie (comme si j'étais associée) du coup j'avais les boules pour ma rétro. Ma collab' fait partie de la "nouvelle génération", protégée par la loi de 2005, super au courant de ce qu'elles sont en droit de demander, et claires sur le fait qu'en payant une somme pareille en rétro hors de question de filer un paquet de PQ s'il n'y en a plus ! Récemment une copine me disait que sa collab venait de lui demander de plafonner sa rétro (au bout de 5 mois de collab') car elle n'estimait n'avoir qu'à payer le loyer... Shocked
Mais des exemples comme ça il y en a des milliers et dans les 2 sens... Quoiqu'en ce moment le vent de l'exigence souffle plus fort du côté des collab'...

sur ce bonne journée !

emilie22

Messages : 452
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Claudie le Jeu 17 Fév 2011 - 9:46

Oui, Lullaby, ne cherche pas, c'est pour ça que tu n'as pas aimé la collaboration ! Very Happy

Claudie

Messages : 11824
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Molortho le Jeu 17 Fév 2011 - 16:48

Il me semble que si on est d'accord, y a pas de problème ! J'ai été collab dans 3 cab différents, jamais dans un bureau indépendant, mais ça m'allait, je ne comptais pas me faire ma patientèle, j'étais d'accord pour ne travailler qu'un certain nombre de jours, ça arrangeait tout le monde, donc pourquoi pas ?

Maintenant c'est sûr que le cadre doit être posé, c'est très bien que tout le monde connaisse la loi pour ne pas se laisser abuser, mais ça n'empêche pas d'assouplir le cadre si tout le monde est partant. Si on était dans une situation de manque d'emploi, où les titulaires imposaient sans scrupules des conditions de travail illégales à des collabs n'ayant d'autre choix que de les accepter, il y aurait problème, mais on n'est pas du tout dans ce cas-là ! Si les conditions ne plaisent pas à la collab, elle peut aller voir ailleurs, donc je ne vois pas où est le problème.

Le plafonnement et le "planchonnement" de la rétro me paraissent être des notions intéressantes que j'incluerai sans doute un jour dans un contrat de collaboration, si cela sied aux deux partis. Autant il me parait normal que la collab participe aux frais, autant je trouve tout à fait injuste que la rétro apporte au titulaire un revenu supplémentaire. D'autant plus que c'est facilement calculable ! Ma titulaire actuelle m'a proposé un truc que je trouve super : elle a calculé ses charges (loyer, factures EDF, de téléphone...) sur un an et sait combien lui coûte un jour de travail au cab. Je lui paye une rétro mensuelle fixe (qui du coup ne doit plus s'appeler rétro) correspondant au nombre de jours où je suis censée travailler au cab. Soit 104 euros par mois pour un jour et demi de présence. Je ne lui coûte ainsi rien, et je ne me sens pas flouée. Quant au droit d'accès à la patientèle, ce n'est pas sa conception des choses, donc elle ne me fait rien payer pour ça.
Je donne à mon autre titulaire plus de 350 euros par mois pour deux jours de présence. Et là par contre, je trouve ça élevé, et du coup j'arrête !

Molortho

Messages : 700
Date d'inscription : 31/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par laurent Gretcha le Jeu 17 Fév 2011 - 17:11

En plus de la personnalité des gens, ce sont souvent les conditions qui imposent un type de relation (et qui permettent certains abus, dans un sens comme dans l'autre encore une fois). Dans certains endroits, les possibilités de se faire remplacer sont tellement rares que les remplaçant(e)s possibles peuvent se permettre de demander presque n'importe quoi...

laurent Gretcha

Messages : 13847
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Molortho le Jeu 17 Fév 2011 - 17:37

Oui c'est vrai Laurent.
D'ailleurs, le titulaire du cabinet que je quitte prochainement cherche actuellement une nouvelle collab pour me remplacer, et récemment j'ai décroché sur le téléphone et suis tombée sur une éventuelle candidate qui m'a dit de but en blanc qu'elle recherchait une association et non une collaboration ! J'en suis restée coite ! Euh, c'est à dire que ça serait peut-être bien de faire connaissance, déjà...

Molortho

Messages : 700
Date d'inscription : 31/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Didou le Ven 18 Fév 2011 - 16:47

Ahahhh moi je suis collab dans deux bureaux "non indépendants", et ça fonctionne très bien !

Plus sérieusement, à partir du moment où on se met d'accord dès le départ, je ne vois pas où est le problème. D'autant plus que c'est flexible, si on arrive à s'arranger ensemble... J'ai un contre-temps, elle essaie de me prendre des patients, elle a un empêchement x ou y, je fais la même chose de mon côté... Ca marche bien comme ça. Et pour ce qui est du temps de présence au bureau, idem, je lui ai fait part de mon envie de "calmer" un peu les domiciles, elle me laisse une demi-journée de bureau de plus ; finalement j'ai pas de patients cabinet le lundi matin, elle case du monde à ce moment-là... Tant que tout le monde est ok, ça fonctionne (et nous on sait se mettre ok facilement donc nickel Smile)

C'est du cas par cas, je préfère 1000 x une collab sur un bureau qui roule qu'une collab avec bureau indépendant mais pas de matos pas de collègue-copinette pas d'échange pas de confiance mutuelle !

Didou

Messages : 113
Date d'inscription : 08/03/2010
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remplacement autorisé?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum