menaces plaintes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

menaces plaintes

Message par floci le Ven 24 Juil 2015 - 10:26

Bonjour,

Ma collègue a suivi un patient post AVC qui lui a fait plusieurs scandales (absence pour décès de son papa ...). Elle a fini par lui dire qu'ils ne pouvaient plus travailler ensemble dans ces conditions. Le monsieur vient donc sonner chez moi et me demande en plus pour le taxi de le prendre avant ou après la kiné. Ce monsieur étant sujet à faire des scandales (il en avait fait aussi dans le centre de rééduc dans lequel il était avant), j'en profite pour laisser un message sur son répondeur pour dire que je n'avais pas de place et que je ne pourrai pas le prendre en charge. Ce matin, message de 10 minutes du type disant que si je ne lui donnais pas de RV il irait à la sécu me dénoncer et poser plainte pour refus de soins ! J'ai appelé la CPAM qui me dit qu'elle a un dossier sur ce monsieur (apparemment pénible avec tout le monde!) mais que je dois le prendre si j'ai de la place sinon c'est effectivement un refus de soins! Au secours affraid

floci

Messages : 62
Date d'inscription : 04/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par hem hem le Ven 24 Juil 2015 - 10:54

Regarde le document de la Macsf, il pourra orienter ta réflexion par rapport au refus de soins.
Autrement tu peux proposer un RDV dans trois mois, à un horaire qui ne lui conviendra pas, lui proposer de le mettre sur liste d'attente.
Et surtout garder une trace de son message.

hem hem

Messages : 553
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par laitmiel le Ven 24 Juil 2015 - 10:57

Bonjour Floci,

As-tu une liste d'attente ? Si oui de combien de semaines, mois ?
Je pense que tu peux, chiffres à l'appui, dire calmement à ce monsieur que ce n'est pas du refus de soin mais simplement l'attente qui est la même pour tous en fonction de l'ordre d'arrivée...
Le souci avec ce "stratagème" c'est s'il s'obstine et s'il attend effectivement son "tour". Le renvoyer vers un collègue (avec lequel tu t'entends moyennement) ?
Sinon il y a aussi :
- faire un bilan avec une conclusion qui va dans le sens d'une non PEC
- le prendre en séance et s'arranger pour qu'il ait lui même envie de prendre ses jambes à son cou
- être aussi procédurier que lui et à la moindre minute de retard en profiter pour lui dire qu'il ne respecte pas le contrat...

Je plaisante bien évidemment et je compatis.
Je pense que peut-être si ça se présentait pour moi je lui dirais très calmement d'aller porter plainte, que s'il veut je lui donne même le numéro de la CPAM et le nom d'une conseillère. Du calme, de la sérénité affichée et rester ferme et intransigeante sur le fait que tu ne le prennes pas.
Peut-être même qu'un peu d'honnêteté ça peut le faire : genre "vous savez Monsieur X, la PEC s'est arrêtée avec ma collègue et nous avons pour habitude de travailler ensemble. Je fonctionne de la même façon et je vous demande de contacter un autre cabinet"...

Pffff... Complexe...

laitmiel

Messages : 1849
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par laitmiel le Ven 24 Juil 2015 - 11:00

Sinon, je compterai sur la lenteur administrative et sur ta bonne foi. Ce sera très facile de justifier que dans ces conditions là et vu l'expérience avec ta collègue une alliance thérapeutique n'est pas possible et qu'elle est nécessaire et obligatoire en orthophonie...

laitmiel

Messages : 1849
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par floci le Ven 24 Juil 2015 - 13:21

Merci pour votre soutien Smile
J'ai rappelé la femme du monsieur et expliqué que je l'avais mis sur liste d'attente, mais que s'il ne voulait pas attendre il y avait des cabinets ortho dans des villes alentours, j'ai même donné le nom des villages. Mais quand même, je ne vais jamais trouver l'énergie pour travailler avec ce type me demandant à quel moment l'épée de Damoclès me tomberait dessus. Est ce que je risque vraiment quelque chose, d'après le doc de la macfs, on ne peut refuser pour des raisons discriminatoires, ce qui n'est pas du tout le cas ici ?

floci

Messages : 62
Date d'inscription : 04/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par stephjala le Ven 24 Juil 2015 - 13:25

A mon avis, tu ne risques pas grand chose concernant le "refus de soin". Les gynéco, ophtalmo et autres généralistes qui ne prennent plus de nouveaux patients sont-ils punis parce qu'ils ne prennent plus de nouveaux patients?

En même temps, je comprends que quand le cas se présente pour nous-même on soit plus inquiet des possible conséquences...

stephjala

Messages : 389
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par floci le Ven 24 Juil 2015 - 14:23

"Une autre raison fréquente pour justifier d'un refus de soins (ou plus généralement d'un refus de poursuivre une prise en charge déjà existante) est la dégradation des relations entre le praticien et le malade, ou la perte de confiance réciproque. Il est difficile pour un médecin de continuer à prendre en charge un patient qui lui manifeste de l'agressivité, refuse de suivre ses prescriptions ou encore qui l'a assigné en justice ! Dans ces conditions, le refus de prise en charge est justifié par la perte de la nécessaire confiance dans la relation de soins, mais le médecin doit prendre alors certaines précautions : il doit informer explicitement son patient de sa décision de cesser la poursuite des soins, et l'orienter vers un autre praticien. En effet, il ne peut être question de laisser le patient livré à lui-même. Cette obligation est d'autant plus forte lorsque le patient vit dans une zone où les médecins, du moins dans certaines spécialités, manquent.

Au total, les motivations pour refuser des soins pour des raisons « personnelles ou professionnelles » peuvent être variées, et elles ne sont pas critiquables dès lors qu'une solution de suivi médical est proposée au patient."

Voici ce que j'ai trouvé ; donc le monsieur très désagréable qui nous invective pour un oui ou pour un non, on peut légalement le refuser au motif de la "nécessaire confiance dans la relation de soins"; qu'en pensez vous ?

floci

Messages : 62
Date d'inscription : 04/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par Claudie le Ven 24 Juil 2015 - 16:55

Oui, mais tu ne peux pas invoquer cela puisque tu n'as jamais travaillé avec lui .
Moi, je resterais sur le motif " liste d'attente" et il va bien se calmer et chercher ailleurs !
Et puis je préviendrais les collègues sympas du quartier pour qu'elles ne se laissent pas avoir Smile

Claudie

Messages : 11807
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par laurent Gretcha le Ven 24 Juil 2015 - 17:36

Perso je ne m'inquièterais pas trop non plus.
S'il est déjà repéré comme ch..., s'il se fâche avec tt le monde, il ne pourra pas te faire grand tort puisqu'il aura du mal à trouver des témoignages contre toi...

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: menaces plaintes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum