Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Patati patata le Mer 14 Oct 2015 - 9:50

Mesdames, Messieurs, au théâtre ce soir...

Acte I.
J'ai vu, sur 2 temps de créneaux distincts, en bilan un petit garçon de 5 ans et demi, qui m'a pas mal interpellée.
Mon diagnostic : RLRP (avec suspicion de retard intellectuel)
Je fais part de mes impressions à la maman, à la fin du bilan, sans parler du décalage suspecté. Je suggère un bilan auprès d'un neuropédiatre pour qu'un bilan médical complet soit établi (crâne étroit, respirateur buccal exclusif, relationnel particulier...) car "je vois un décalage particulier par rapport aux autres enfants qui mériterait une investigation médicale." J'essaye d'être la plus rassurante.
Un suivi ortho me semble opportun à mettre en place.
La maman, inquiète, est soulagée : elle le sent "différent" de ses autres fils (un aîné et un benjamin). L'enfant ne peut dormir seul. Il est très exclusif dans son alimentation. Il crie, mord... Depuis peu, il se serait ouvert au monde. Le décalage est bel et bien là.  

Acte II.
Avant notre première séance, l'enfant va chez son pédiatre et la maman expose (avant que je n'ai eu le temps d'envoyer un CR de bilan) mon point de vue.
J'en ai pris pour mon grade.
"Tout va bien ! c'est un enfant en bonne santé ! Tous les enfants ne se développent pas de la même façon. Cette orthophoniste fait peut-être un bon boulot en tant qu'ortho mais elle est sortie de ses prérogatives. Elle n'a pas à vous envoyer chez un neuropédiatre."

Acte III
Vient ensuite le papa. Il souhaite s'entretenir avec moi. C'est lui qui me rapporte les propos du pédiatre. Il vit très mal cette situation. Il est dans le déni des difficultés de son enfant. Il n'avait pas supporté que la psychologue scolaire leur avait suggéré de se rendre au CMPP, l'année dernière. "Mon fils, il fait des choses que d'autres ne font pas. Le pédiatre, il lui a montré des images. Il a su les dire. Carré. Maison. Il se débrouille très bien, mon fils. Des spécialistes, on en a vu plein. " Lesquels ? je ne sais toujours pas. Je lui explique en quoi le développement de son fils m'inquiète et fais amende honorable quant à la précipitation de ma suggestion de consulter un neuropédiatre. Mais j'insiste sur le fait que l'enfant a besoin d'un suivi car son langage n'est pas celui attendu d'un enfant de 5 ans et demi. La discussion qui suit est très cordiale et permet un bon échange des différents avis. Nous concluons sur un projet : une séance commune (papa, enfant, ortho)

Acte IV
L'enfant vient avec son papa.
Prise de rdv.

Acte V
Rdv décommandé 20 minutes avant la séance prévue par la maman "Il est malade".
Un autre rdv est fixé.

Acte VI
Rdv non honoré. Aucun appel d'excuse.

Epilogue.
Je suis consciente que j'ai fait deux erreurs. Adresser le patient à un neuropédiatre trop hâtivement, sans en parler à son médecin référent auparavant.
Pour l'heure, la famille est partagée. Les parents ne sont pas sur la même longueur d'onde. Les difficultés du petit garçon referont tantôt surface et nécessiteront une autre consultation ortho. Pas sûr qu'ils reviennent chez moi.
Pour l'heure, la rédaction du CRBO est terminée. J'aimerais ajouter une petite note à la fin de l'écrit sur le non suivi de l'enfant à ce jour. Puis baisser le rideau.

Merci pour vos avis.


Dernière édition par Patati patata le Mer 14 Oct 2015 - 9:57, édité 1 fois

Patati patata

Messages : 900
Date d'inscription : 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Evi le Mer 14 Oct 2015 - 9:55

Si c'était moi (et donc ça n'engage que moi), je mettrais que j'ai proposé une PEC et que j'attends que le parent me rappelle pour un RDV (j'écrirais cela mieux mais là c'est le matin Very Happy ). De cette façon, je sous-entends que le parent n'a pas rappelé pour l'instant mais qu'il peut encore le faire... Le médecin peut ensuite questionner les parents le jour où il les verra : "alors ? elle en est où cette PEC ortho ?".

Je ne suis pas claire... je vais me recoucher confused

Evi

Messages : 10676
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Pirouette le Mer 14 Oct 2015 - 9:57

Je considère que tu n'as fait d'erreur, pourquoi devrions toujours passer par le médecin ? Nous sommes capables de "voir" certaines choses (que des médecins ne voient pas). De nombreux médecins sont dans la toute puissante et n'acceptent pas que des "sous-fifres" comme nous, aient un avis éclairé.

Dans un cas comme ça, j'envoie mon CRBO au prescripteur et je rajoute un courrier -distinct du CRBO - où je dis clairement qu'il n'y a pas de pec car RV non honorés.

Pirouette

Messages : 2537
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par stephjala le Mer 14 Oct 2015 - 10:12

pour ma part, je ferai comme Pirouette : un mot à part du CRBO pour dire que la PEC prévue n'a pas commencé puisque les RV prévus n'ont pas été honorés

stephjala

Messages : 389
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Evi le Mer 14 Oct 2015 - 10:46

Je trouve que ça fait limite délation et je ne suis pas sûre que ce soit bien comme pratique (déonto et légale).

Evi

Messages : 10676
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par veronique hortet le Mer 14 Oct 2015 - 10:56

Personnellement, je fais toujours une "note d'évolution" en cas d'arrêt de la prise en charge, quel que soit le motif de cet arrêt.

Il me parait important que le médecin prescripteur sache ce qu'il en est de la prise en charge qu'il a prescrit.

D'autre part, c'est une façon de se dédouaner contre d'éventuels "l'orthophonie, ça n'a servi à rien" et une façon aussi d'avoir une trace écrite, qui permet de se rappeler quelques mois, ou quelques années plus tard, si on est rappelé à propos de ce patient (cela m'est arrivé plusieurs fois, à une époque où je ne faisais pas encore ces notes d'évolution systématique, et je n'ai pas su quoi répondre, lorsqu'on m'a demandé pourquoi les séances s'étaient arrêtées).

veronique hortet

Messages : 3278
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Léonille le Mer 14 Oct 2015 - 10:56

informer le médecin de la non PEC et de ses raisons me semble un minimum.

Léonille

Messages : 406
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Pirouette le Mer 14 Oct 2015 - 10:59

Evi a écrit:Je trouve que ça fait limite délation et je ne suis pas sûre que ce soit bien comme pratique (déonto et légale).



Maintenant je ne me gêne plus : quand des patients arrêtent les pec sans prévenir je le signale au toubib, quand j'arrête une pec car trop d'absentéisme je le signale au toubib parce que j'en ai assez d'avoir des retours "oh ça avance pas" parce que les parents ont bien omis de dire qu'ils ont arrêté ou qu'ils n'honorent pas les RV.

Pirouette

Messages : 2537
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par laurent Gretcha le Mer 14 Oct 2015 - 11:05

Idem... c'est bien d'informer le prescripteur, y compris sur ce plan.
(même s'ils ne lisent pas tous nos CRs etc...)

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par aurore ... le Mer 14 Oct 2015 - 11:10

Pirouette a écrit:
Maintenant je ne me gêne plus : quand des patients arrêtent les pec sans prévenir je le signale  au toubib, quand j'arrête une pec car trop d'absentéisme je le signale au toubib parce que j'en ai assez d'avoir des retours "oh ça avance pas" parce que les parents ont bien omis de dire qu'ils ont arrêté ou qu'ils n'honorent pas les RV.
idem

aurore ...

Messages : 1280
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 37 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Evi le Mer 14 Oct 2015 - 11:10

Evi a écrit:Si c'était moi (et donc ça n'engage que moi), je mettrais que j'ai proposé une PEC et que j'attends que le parent me rappelle pour un RDV (j'écrirais cela mieux mais là c'est le matin Very Happy ). De cette façon, je sous-entends que le parent n'a pas rappelé pour l'instant mais qu'il peut encore le faire... Le médecin peut ensuite questionner les parents le jour où il les verra : "alors ? elle en est où cette PEC ortho ?".

Je ne suis pas claire... je vais me recoucher confused

Relisez ce que j'ai mis... Je n'ai pas dit que le médecin n'était pas informé.

Evi

Messages : 10676
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par salomeslalome le Mer 14 Oct 2015 - 11:10

Je trouve ça bien d'informer également même si je ne le fais pas systématiquement (je le fais surtout quand la prise en charge se termine mal ou que les parents m'ont vraiment gonflée)

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Evi le Mer 14 Oct 2015 - 11:12

Et là, en plus, c'est une situation particulière, je trouve que vous jugez un peu rapidement Wink

Evi

Messages : 10676
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par salomeslalome le Mer 14 Oct 2015 - 11:17

Non mais après quand j'informe le médecin je ne rapporte que les faits et pas de jugement. (même si effectivement je ne suis pas sûre qu'une parole puisse être totalement objective dans l'absolu, mais c'est un autre sujet...)

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Léonille le Mer 14 Oct 2015 - 11:20

personnellement, c'est le mot "délation" qui m'a heurtée.

Léonille

Messages : 406
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Bouclette le Mer 14 Oct 2015 - 11:26

Pour ma part, je mettrai en fin de compte-rendu le blabla habituel : "Une prise en charge est fortement recommandée et je demande 30 séances "
et NB en dessous : à ce jour, la rééducation n'a pas pu commencer, car malgré mes préconisations, les parents de X ne se sont pas présentés aux 1ères séances. Ils peuvent me rappeler s'ils souhaitent commencer les séances. Le dossier administratif est à leur disposition s'ils souhaitent commencer les séances avec un autre thérapeute."

Bouclette

Messages : 1710
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Evi le Mer 14 Oct 2015 - 11:26

J'aurais dû mettre entre guillemets Very Happy

Mais moi, ce qui me heurte, c'est le jugement rapide.

C'est un choc quand même pour cette famille...

Evi

Messages : 10676
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par aurore ... le Mer 14 Oct 2015 - 11:31

Patati patata a écrit:Il vit très mal cette situation. Il est dans le déni des difficultés de son enfant. Il n'avait pas supporté que la psychologue scolaire leur avait suggéré de se rendre au CMPP, l'année dernière.

tu touches du doigt le truc : si c'est si violent pour eux ( et donc que ça se passe mal ) , c'est que quelque part c'est "insupportable", pour ce père ( on peut le comprendre dans un sens, ce n'est jamais simple de réaliser et de faire avec le fait que certaines choses sont et seront moins faciles pour son enfant ... ) de reconnaître certaines difficultés. Il faut que tout cela fasse son chemin ... pour certains ça prend plus de temps ( + des voies différentes ) que pour d'autres :/

Pour la maladresse ( diriger vers un neuropédiatre ,etc ) pour ma part je ne vois pas ça forcément comme une maladresse ( y'a plein de fois ou dans un compte rendu je mets en conclusion, en plus du reste , selon les cas :  qu'un bilan orthoptique, ou neuropsychologique , ou psychomot', etc serait sans doute conseillé afin d'écarter ou non tout doute à ce niveau .. alors une consultation chez un neuropédiatre ne me semble pas plus "inconvenant", comme remarque , non ? ... )


en conclusion je zapperais le fait qu'ils ne sont pas venus et je tournerais mon truc du style " la rééducation orthophonique ( nomenclature = amo 12,1 ) est indiquée  blablabla pour l'heure les séances n'ont pas débuté , si la famille souhaite que cette prise en charge soit mise en place je reste à son entière disposition, blablabla" mais sans faire mention du fait que vous aviez décidé une date et qu'ils t"ont posé un lapin.

et tu envoies la copie du CR ( avec la mention "remis au patient blablabla " ) à la famille . Comme ça , libre à elle de te recontacter ou pas  . Il faut sans doute leur laisser le temps de digérer tout cela .

non ?


Dernière édition par aurore ... le Mer 14 Oct 2015 - 11:38, édité 2 fois

aurore ...

Messages : 1280
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 37 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Evi le Mer 14 Oct 2015 - 11:36

Bouclette a écrit:Pour ma part, je mettrai en fin de compte-rendu le blabla habituel :  "Une prise en charge est fortement recommandée et je demande 30 séances "
et NB en dessous : à ce jour, la rééducation n'a pas pu commencer, car malgré mes préconisations, les parents de X ne se sont pas présentés aux 1ères séances. Ils peuvent me rappeler s'ils souhaitent commencer les séances. Le dossier administratif est à leur disposition s'ils souhaitent commencer les séances avec un autre thérapeute."

+1

Evi

Messages : 10676
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Pirouette le Mer 14 Oct 2015 - 11:50

Evi a écrit:Et là, en plus, c'est une situation particulière, je trouve que vous jugez un peu rapidement Wink

Je ne pense pas porter de jugement quand je dis au prescripteur pourquoi la pec s'est arrêtée, j'énonce des faits.

Tout comme des gens qui ne viennent au 2e RV du bilan (parce que je fais en 2 fois) : mon bilan est incomplet du tout, et je dis pourquoi dans mon CRBO. (parce que je n'ai pas envie de passer pour l'ortho qui ne fait les choses qu'à moitié )

Pirouette

Messages : 2537
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Alain Alvo le Mer 14 Oct 2015 - 13:54

Bonjour tout le monde,

Il me semble que, dans cette histoire, il y a, essentiellement, trois problèmes ou plutôt un triple problème (désolé pour les nombreuses redondances qui vont suivre) :

1 / Problème de chronologie : Dans le CRBO, on ne peut écrire que le patient n'est pas venu à la première séance de rééducation puisque, logiquement, celle-ci n'a pas pu être programmée avant le BO (puisqu'avant le BO on n'est pas censé savoir qu'une RO sera nécessaire !) : Le CRBO est un CR de BO uniquement, avec, en conclusion, le diagnostic orthophonique (et les éventuels examens complémentaires suggérés : voir point 2/).

2/ Problème d'architecture rédactionnelle de CRBO initial : à la fin du CRBO, doivent également figurer les éventuels examens complémentaires suggérés par l'orthophoniste, à l'appréciation du prescripteur)

3/ Problème de déontologie (?) : Nous (ne) sommes (que) des auxiliaires médicaux : c'est au prescripteur de décider, en final, si les examens complémentaires suggérés par l'orthophoniste doivent être ou non réellement effectués. Si le prescripteur décide de ne pas les faire effectuer, après "un certain temps" de prise en charge orthophonique sans progrès notables voire sans progrès du tout, l'orthophoniste peut toujours contacter le prescripteur (éventuellement par téléphone) pour en rediscuter avec lui.  flower

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par veronique hortet le Mer 14 Oct 2015 - 14:18

D'accord avec Alain.

Cela me fait penser à un des petits bouts que je vois actuellement. 3 ans, gros problème de langage, mais qui cache certainement autre chose, car il est très instable, il n'est pas encore propre, donc pas encore scolarisé. C'est le pédiatre qui me l'a envoyé.

A part faire part de mes inquiétudes dans le CRBO et demander à la famille, lors de nos échanges, s'ils voient régulièrement le pédiatre, ce qu'en pense le pédiatre, est-ce qu'il a conseillé d'autres examens ? Tout cela de façon cordiale, en essayant de ne pas être trop intrusive, ni trop alarmiste, ni de faire la leçon au pédiatre, tout en ne les maintenant pas dans un déni.... il me semble difficile d'aller plus loin.

veronique hortet

Messages : 3278
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Evi le Mer 14 Oct 2015 - 15:13

Alain Alvo a écrit:Bonjour tout le monde,

1 / Problème de chronologie : Dans le CRBO, on ne peut écrire que le patient n'est pas venu à la première séance de rééducation puisque, logiquement, celle-ci n'a pas pu être programmée avant le BO (puisqu'avant le BO on n'est pas censé savoir qu'une RO sera nécessaire !) : Le CRBO est un CR de BO uniquement, avec, en conclusion, le diagnostic orthophonique (et les éventuels examens complémentaires suggérés : voir point 2/).


Je ne suis pas tout à fait d'accord Alain. Rien de t'empêche de différer l'envoi d'un CR... et de rajouter une note.

Evi

Messages : 10676
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par salomeslalome le Mer 14 Oct 2015 - 15:20

Oui moi non plus je ne suis pas d'accord. J'envoie toujours mes CRBO en retard et donc après avoir commencé la rééducation, ce qui ne m'empêche pas de les avoir corrigés avant.

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par veronique hortet le Mer 14 Oct 2015 - 15:37

salomeslalome a écrit:Oui moi non plus je ne suis pas d'accord. J'envoie toujours mes CRBO en retard et donc après avoir commencé la rééducation, ce qui ne m'empêche pas de les avoir corrigés avant.

Je suis également super en retard pour mes CRBO. Mais je trouve cela plus adéquat de les dater de la date du bilan et de ne mettre dans le CRBO que ce que j'ai pu voir le jour du bilan. Ce qui a pu se passer entre deux, n'est pas de l'ordre du CRBO.

veronique hortet

Messages : 3278
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au médecin prescripteur - différence de point de vue - aucun suivi

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum