question de déontologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question de déontologie

Message par nouky le Mar 15 Déc 2015 - 14:13

Je ne sais pas trop où poster ceci mais j'aurais aimé avoir vos ressentis. Je suis de plus en plus surprise par des comportements de collègues,
orthophonistes y compris, ou de connaissances, qui personnellement m'horrifient, et qu'eux semblent trouver tout à fait normal.
Il me semble qu'actuellement, dès que l'on a un problème avec autrui (collègues de travail, taxis, employés, voisins...) la solution qui s'impose semble être le recours
aux "autorités" (cadres, employeurs, police...). Je ne parle pas de maltraitance d'enfant ou de mise en danger bien sûr, mais d'incidents, de conflits usuels, de doutes, voir de rumeurs...
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre... Au lieu d'en parler à la personne concernée, d'écouter son point de vue et d'essayer de résoudre le conflit, il semble maintenant habituel d'en passer par ce qui s'apparente pour moi à de la dénonciation (voir de la délation), sans se soucier des conséquences pour les personnes, comme si le confort personnel, les bénéfices secondaires qu'on en retire, prenaient le pas sur la bienveillance et la "morale" élémentaire. Est-ce une question de génération ? Il me semble que le phénomène se développe ou peut-être ai-je juste été témoin de plusieurs incidents récents qui m'ont interpellé...

Ce n'est pas de la déontologie à proprement parler, mais de valeurs humaines sans laquelle toute déontologie est vaine, de communication respectueuse sans laquelle notre pratique me parait un non-sens.

nouky

Messages : 214
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 39
Localisation : breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: question de déontologie

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 14:49

Tiens c'est marrant je me fais la même réflexion depuis quelques jours. J'irai même un peu plus loin, je trouve qu'on livre aussi de plus en plus volontiers les gens dont on pense qu'ils nous ont fait du tort à la vindicte populaire virtuelle, avec des effets dévastateurs. Il y a sur FB notamment un goût pour le lynchage que je trouve très effrayant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question de déontologie

Message par Patati patata le Mar 15 Déc 2015 - 18:46

Je ne fréquente pas FB, donc n'ai pas eu connaissance de ces lynchages en règle (maintenant, je me dis que c'est aisé de se lâcher sous anonymat). Je n'ai pas été témoin de ce genre d'agissements. Ces personnes qui ont eu recours à l'autorité n'ont sûrement pas expérimenté la résolution des conflits, et ont besoin de papa et maman pour venir arbitrer leurs chamailleries.

Patati patata

Messages : 900
Date d'inscription : 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: question de déontologie

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 18:52

Surtout que la dénonciation n'est pas acceptée en France, si on a pas de responsabilité de contrôle ou de préjudice direct dans l'infraction. Les juges ou les instances rejettent systématiquement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question de déontologie

Message par Claudie le Ven 25 Déc 2015 - 16:30

Nouky, tu sembles faire référence à un exemple particulier , de dénonciation ?
Je n'ai pas spécialement constaté cela personnellement...

Claudie

Messages : 11821
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question de déontologie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum