Formation dysgraphie

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Jeu 15 Fév 2018 - 19:23

Il se trouve que non. Le terme de "rééducateur" n'est pas protégé en soi.

J'ai d'ailleurs été sincèrement étonnée de la connotation médicale forte qu'il a, car dans mon esprit, c'était très clair, on ré-éduque quand il y a eu un problème d'éducation. Mais je vois bien que le terme est connoté médicalement, on s'en est rendues compte à l'usage.

Certaines de mes collègues préfèrent se dire "graphopédagogues". Ça me va aussi.

Qu'importe le flacon...

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Psychomotus le Jeu 15 Fév 2018 - 23:02

Scramazax a écrit:J'aime beaucoup l'idée de "manger à tous les râteliers". Very Happy  Il faut dire que je suis gourmande... gourmandise ou... illusion de toute-puissance ?

Concrètement, je ne suis en aucun cas professionnelle du soin, ni rattachée au ministère de la Santé. Je ne suis pas non plus rattachée au ministère de l'Education nationale. ni ni c'est cool de pouvoir s'affranchir de tout

Notre profession est une profession en émergence, vive l'ubérisation qui n'est pas structurée. Devra-t-elle le faire à terme ? Je pense que oui. Mais pour le moment, je pense que ça n'est pas sa priorité. oui dans certains cas, le flou artistique c'est mieux

En effet, il existe bien des zones grises entre l'enseignement et le paramédical. En tant qu'instit (quand j'étais instit), je déjeunais parfois avec l'orthophoniste d'en face, qui me disait "Parfois, ça me rend dingue de donner des cours particuliers payés par la sécu à des gamins qui n'ont aucune pathologie, juste parce que l'enseignement n'est pas à la hauteur. Mais je ne peux pas abandonner les gamins". c'est dingue, moi je déjeune souvent avec des instit tellement épanouies dans leur job qu'elles hésitent entre la verrière ou la bibliothèque, je vais pouvoir leur suggérer coach en écriture Ce sont des sujets un peu tabous, je m'en rends bien compte. Il faudrait faire semblant de croire que tous les cas traités par les orthophonistes relèvent de la pathologie. Mais on sait bien que c'est faux.

jamais, au grand jamais, je ne fais croire que j'ai une compétence dans le domaine de la santé, car ce serait une imposture. Au moindre doute, j'envoie consulter un orthoptiste, un orthophoniste, un psychomotricien c'est gentil de se souvenir de temps en temps qu'il y a des spécialistes dont c'est la spécialité même si ça pêche un peu ou tout simplement un médecin à des fins d'orientation.

j'ai une question ; qui c'est qui va s'occuper de l'alphabétisation de la chorale ?

bah je suis rassurée, jean-michel il a dit qu'il allait envoyer les enseignants en formation et faire nettoyer les toilettes des enfants parce que c'est pas facile de se retenir toute la journée


Dernière édition par Psychomotus le Mer 21 Fév 2018 - 10:07, édité 1 fois
avatar
Psychomotus

Messages : 190
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Psychomotus le Jeu 15 Fév 2018 - 23:12

bah on n'est pas couché, après jean-michel... cédric va sauver les maths...
avatar
Psychomotus

Messages : 190
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 0:21

C'est dommage de réagir comme ça.

Je pense qu'on peut penser autrement qu'en termes de prés carrés et de spécialités.

L'orthophonie est une spécialité qui a à peine plus que mon âge. La psychomotricité est apparue dans les années 70 - et a eu beaucoup de mal à se faire reconnaître. L'ergothérapie a plutôt émergé dans les années 1990-2000.

Pourquoi imaginer d'un seul coup qu'aucune autre profession ne peut plus apparaître ? Pourquoi vouloir considérer qu'il s'agit d'ubérisation ou de coaching ?

Quand j'ai mal au dos, je peux aller voir un médecin, un ostéopathe, un chiropracteur, un étiopathe... il me semble important d'avoir le choix. Il y a trente ans, quand je disais que j'allais voir l'ostéopathe, j'aurais aussi bien pu dire directement que j'allais chez un charlatan. Et pourtant, il me semble que maintenant, l'ostéopathie est bien reconnue et installée. Et mon ostéo continue à me remettre le dos en place quand j'en ai besoin.

Je ne prétends nullement avoir une formation du même niveau que celle d'un ostéopathe - ou d'un orthophoniste, d'ailleurs. Mais je suis chagrine d'être invalidée a priori, par des gens qui n'ont pas connaissance de mon travail, juste parce que je n'entre pas dans la bonne case.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 1:03

veronique hortet a écrit:
Jess a écrit:
aurore a écrit:Oui mais alors du coup, si on revient sur les propos de la formatrice dont vous parliez, même en étant une "bonne formatrice", je trouve que c'est un peu maladroit qu'elle explique à des ortho qu'elle ne les formera pas "complètement" car ce n'est pas à eux de rééduquer ce trouble

C'est bien ce que je me suis dit Smile

Comment était libellé l'intitulé de la formation proposée ? Si c'était "rééducation de la dysgraphie", c'est limite publicité mensongère. Si c'était "initiation" ou "information", là ça se comprend.

L'intitulé était "approche de la dysgraphie en orthophonie". Il m'a semblé - mais Jess, qui était là, pourra sûrement mieux en témoigner que moi - avoir collé au programme.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 1:06

Psychomotus a écrit:m'en parle pas ! j'en connais aussi qui ont du mal à se mettre à la page et qui font encore des bilans comme on nous apprenait il y a 25 ans.
c'est pas faute d'avoir des nouveaux tests normés, étalonnés... dont la vente est d'ailleurs réglementée par les ECPA et réservée aux détenteurs de diplômes bien précis ... afin de faire des bilans objectifs et je l'espère un jour homogène d'un praticien à l'autre ( bien pratique quand on prend la suite d'un patient qui a déménagé )

Juste pour information : j'ai transmis mon diplôme aux ECPA pour acheter le BHK et ils me l'ont vendu sans difficulté.

Nous travaillons actuellement à une étude pour, justement, donner une légitimité scientifique à notre pratique et nous éloigner des guignols qui prescrivent des fleurs de Bach ou demandent aux dysgraphiques s'ils font pipi au lit ou ont peur du noir (témoignage récent...)

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par laitmiel le Ven 16 Fév 2018 - 9:14

Bonjour Scramazax (qui doit être difficile à écrire à la main pour un dysgraphique Very Happy ),

On trouve de tout dans tous les corps de métiers... à savoir, des charlatans, d'excellents professionnels, etc. Il y a des professions réglementées, comme celle des ortho, comme les psychomot, les ergo, qui entrent dans le champ des rééducateurs. Cela limite, normalement les "brebis galeuses" (bien qu'elles existent) car un contrôle a eu lieu à l'entrée et pendant les études, empêchant, théoriquement, certaines personnes d'intégrer une école ou d'obtenir leur diplôme. (et parfois il y a des personnes super qui malheureusement ne pourront pas obtenir de laisser-passer pour devenir rééducateur assermenté tandis qu'on se demande pourquoi d'autres ont choisi cette voie, bref).

Pour les personnes non conventionnées, pour les formations sans sélection, souvent la seule chose qui compte c'est que la personne qui souhaite exercer le métier ait l'argent pour payer la formation. Que cette formation soit valable ou pas théoriquement, ait des fondations scientifiques ou non.

Tu évoques les Fleurs de Bach. Il y a des formations pour tout. Et tout le monde peut s'improviser, se nommer guérisseur. Tu dis "peut importe le flacon" mais non, les mots ont un sens et parfois ce sens protège les personnes vulnérables. On n'irait pas voir un médecin si celui-ci n'a pas effectivement fait médecine. Et même s'il peut soigner (un autodidacte passionné de doctissimo et des éditions Masson) ce serait dangereux.
Donc "rééducateur" a une raison... et tous les "coach" ne sont pas dans le domaine du soin et heureusement.

Quant au fait que certains demandent si l'enfant fait pipi au lit ou a peur du noir, on ne peut pas dire, comme ça, à partir de cette seule question, que la personne qui l'a posée est incompétente.
En anamnèse, dans notre métier, on peut demander des choses très intimes et a priori (mais a priori seulement) sans rapport direct avec le trouble...
Donc je me garde de juger, et je me garde aussi d'avoir foi dans les témoignages de patients (ou de soignants). Comme en science, c'est la multiplicité des points de vue qui aident à comprendre une situation, pas un vécu unique...

Bien à vous...
avatar
laitmiel

Messages : 2181
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 9:29

Bien sûr. Tu as entièrement raison.

Je reçois beaucoup d'enfants qui sont soulagés parce que, justement, je ne fais pas d'anamnèse, je ne leur pose aucune question intime, je ne suis pas une soignante. Ils trouvent pénible d'être perçus comme des patients alors qu'ils n'ont aucune pathologie.

Maintenant, encore une fois, les pathologies existent. Il serait absolument stupide de le nier.

Juste, je pense qu'il est important que les gens qui ont un gamin qui écrit mal mais qui n'a aucune pathologie puissent trouver quelqu'un comme moi sur leur chemin. Quelqu'un qui n'est justement pas un soignant, ni un guérisseur, mais un pédagogue.

Ce que je constate aussi c'est que bien souvent, du fait d'une grille de lecture entièrement orientée vers la pathologie, les apprentissages antérieurs de l'enfant ne sont pas pris en compte par les professionnels de santé. Disons en gros que l'écriture (je ne parle que du domaine que je connais bien) est évaluée pour ce qu'elle est à un moment T, sans qu'on se pose la question de la manière dont l'enfant a appris. Or, les grilles, plus d'une fois, concluent à un score de "dysgraphie" alors que cette "dysgraphie" ne résiste pas à quelques séances d'apprentissage.

Je déplore que des diagnostics de dysgraphie soient posés sans tentative sérieuse d'apprentissage préalable. Pour certains enfants, ils sont dans la situation dans laquelle je serais si j'allais, disons, voir un orthophoniste allemand : il pourrait poser un diagnostic de retard de langage massif, s'il ne tenait pas compte du fait que je n'ai fait que quelques années d'allemand au lycée il y a bien longtemps.

C'est un peu ça que j'ai voulu expliquer lors de la formation que j'ai faite. Mais je me rends compte que le fait de ne pas être orthophoniste me donne un tel obstacle à surmonter pour que ce que je dise soit entendu que je pense que je ne ferai plus ce genre de formation. Cela a représenté un énorme travail de préparation pour moi, et manifestement le résultat n'est pas à la hauteur.

Je vais donc à l'avenir me cantonner aux formations pour enseignants. Là, je suis légitime.

Allez, je retourne à mes "Cahiers d'écriture CP" : le tome 1 est paru hier et je bosse sur le tome 2 ! Very Happy

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Invité le Ven 16 Fév 2018 - 9:52

La formation Evoludys évoquée par Admin ne semble pas ouverte en ce moment (ou du moins complète)...

Si madame Scramazax ou les collègues connaissez des possibilités de formation, c'est sympa de les noter sur ce fil. Qu'il reste actif est une bonne chose vu les questions qu'on se pose sur l'écriture !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 9:57

La formation a eu lieu au mois d'octobre.

Je n'ai pas du tout prévu de retravailler avec Evoludys. Mais oui, si j'ai des collègues qui font des formations pour orthos, je viendrai vous le dire, pas de problème !

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par sandf le Ven 16 Fév 2018 - 10:26

Je modifie le message initial...
FDPC Méditerranée, organisme de formation continue du SDORPACAC, organise une formation en octobre 2018 à Cannes (06) et en octobre 2019 à Gap (05).
"La rééducation du graphisme en orthophonie (Développement, Bilan, Troubles et Rééducation chez l’Enfant)"  par Hélène Perros, orthophoniste et chargée de cours sur la rééducation du graphisme en école d'orthophonie study
Envoi du programme en MP si besoin Laughing


Dernière édition par sandf le Ven 16 Fév 2018 - 10:31, édité 1 fois
avatar
sandf

Messages : 1571
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Invité le Ven 16 Fév 2018 - 10:30

sandf a écrit:Formation prévue en octobre 2018 à Cannes et en octobre 2019 à Gap par Hélène Perros, orthophoniste et chargée de cours sur la rééducation du graphisme en école d'orthophonie study
Envoi du programme FDPC en MP si besoin Laughing

Merci beaucoup Sandf, l'organisme a un site :
https://www.dyskateformation.fr

Déjà une première possibilité !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par sandf le Ven 16 Fév 2018 - 10:34

Ce n'est pas le même organisme, même si la formatrice y intervient Razz
Les inscriptions pour Cannes sont ouvertes... on attendra un peu pour Gap  Very Happy
avatar
sandf

Messages : 1571
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par laitmiel le Ven 16 Fév 2018 - 11:05

Scramazax, comme je le précisais je ne conclus pas à de la pathologie mais de plus en plus souvent à une façon d'apprendre qui n'a pas été bonne. Je déplore très très fortement que l'accent ne soit plus mis sur "comment" on écrit, pour moi c'est une dégradation réelle, et constatée (empiriquement certes) dans ma pratique.
Je reçois des enfants qui n'ont parfois aucun trouble et que les enseignants eux-mêmes "diagnostiquent" comme dysgraphiques alors qu'ils ont besoin de revoir des bases.
Je peux proposer quelques séances. Si ça s'améliore vite ça me conforte dans mon idée : il s'agit de mauvaises habitudes d'écriture, si ça ne s'améliore pas je poursuis l'investigation et la PEC. Et si j'avais un bon grapho thérapeute de confiance dans mon entourage proche je lui enverrai les patients qui ne relèvent pas selon moi de pathologie.

Après on choisit de se former ou pas...
J'envisage de faire la formation Dumont mais j'attends des retours car pour l'instant ils ne sont pas suffisamment nombreux !
avatar
laitmiel

Messages : 2181
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 11:07

On est entièrement d'accord sur tout, laitmiel.

Quant à la formation Dumont... si tu le souhaites, je peux t'en parler en MP.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par propylene le Ven 16 Fév 2018 - 11:57

En tout cas merci Scramazax de nous exposer un point de vue sous un nouvel angle!
Que ces échanges ne te fassent pas renoncer à être formatrice! Shocked

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 5619 membres et 212892 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10967
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 41
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Psychomotus le Ven 16 Fév 2018 - 12:19

Scramazax a écrit:Juste pour information : j'ai transmis mon diplôme aux ECPA pour acheter le BHK et ils me l'ont vendu sans difficulté.

et de quel diplôme il s'agit précisément ?
avatar
Psychomotus

Messages : 190
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Psychomotus le Ven 16 Fév 2018 - 12:52

Scramazax a écrit:
Ce que je constate aussi c'est que bien souvent, du fait d'une grille de lecture entièrement orientée vers la pathologie, les apprentissages antérieurs de l'enfant ne sont pas pris en compte par les professionnels de santé. Disons en gros que l'écriture (je ne parle que du domaine que je connais bien) est évaluée pour ce qu'elle est à un moment T, sans qu'on se pose la question de la manière dont l'enfant a appris. Or, les grilles, plus d'une fois, concluent à un score de "dysgraphie" alors que cette "dysgraphie" ne résiste pas à quelques séances d'apprentissage.

Je déplore que des diagnostics de dysgraphie soient posés sans tentative sérieuse d'apprentissage préalable. Pour certains enfants, ils sont dans la situation dans laquelle je serais si j'allais, disons, voir un orthophoniste allemand : il pourrait poser un diagnostic de retard de langage massif, s'il ne tenait pas compte du fait que je n'ai fait que quelques années d'allemand au lycée il y a bien longtemps. oui ce serait quand même dommage qu'un ortho ne sache pas faire un diagnostic différentiel

C'est un peu ça que j'ai voulu expliquer lors de la formation que j'ai faite. Mais je me rends compte que le fait de ne pas être orthophoniste me donne un tel obstacle à surmonter pour que ce que je dise soit entendu que je pense que je ne ferai plus ce genre de formation. Cela a représenté un énorme travail de préparation pour moi, et manifestement le résultat n'est pas à la hauteur.

Je vais donc à l'avenir me cantonner aux formations pour enseignants. Là, je suis légitime.
il y a quelques années, j'ai été approchée par un organisme de formation bien connu a...s pour dispenser une formation de " balnéothérapie hydrothérapie ".
j'ai fait mine d'être intéressée pour avoir plus d'info. c'était sur 2 jours ( 6 ou 7h / jour de mémoire ), powerpoint fourni, il n'y avait qu'à le lire, quand j'ai signalé que je n'étais aucunement spécialisée dans ce domaine spécifique et que mes expériences avec les baignoires se limitaient à quelques thalasso., mon interlocutrice ( directrice de ce centre de formation ) m'a rassurée en me disant que ce n'était pas bien compliqué de tourner quelques robinets à la fin de la loooongue présentation théorique ! et cette petite prestation " lecture devant un public " pouvait me rapporter 1200€ les 2 jours + transports + repas + logement une nuit. j'ai décliné par honnêteté intellectuelle et honnêteté tout court, j'suis trop bête, mon intégrité et ma probité me perdront   


Allez, je retourne à mes "Cahiers d'écriture CP" : le tome 1 est paru hier et je bosse sur le tome 2 !  Very Happy
avatar
Psychomotus

Messages : 190
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 22:34

Je fais de gros efforts pour ne pas me sentir insultée, mais cela devient difficile.


Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 22:35

propylene a écrit:En tout cas merci Scramazax de nous exposer un point de vue sous un nouvel angle!
Que ces échanges ne te fassent pas renoncer à être formatrice! Shocked

Merci !

Cela me met un peu de baume au cœur de lire ça.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Ven 16 Fév 2018 - 22:36

Psychomotus a écrit:
Scramazax a écrit:Juste pour information : j'ai transmis mon diplôme aux ECPA pour acheter le BHK et ils me l'ont vendu sans difficulté.

et de quel diplôme il s'agit précisément ?

Il ne s'agit pas d'un diplôme, c'est un abus de langage que j'ai commis. Seul l'État est habilité à délivrer des diplômes. Il s'agit d'un simple certificat de rééducatrice en écriture, délivré justement par le cours Danièle Dumont dont parlait laitmiel.

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Psychomotus le Sam 17 Fév 2018 - 14:46

Scramazax a écrit:Je fais de gros efforts pour ne pas me sentir insultée, mais cela devient difficile.


ah zut, ça a dû " pécher "  quelque part.  ça c'est la faute à la sémantique.
pourtant, c'était sympa votre idée de lever les tabous.
avatar
Psychomotus

Messages : 190
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Psychomotus le Sam 17 Fév 2018 - 14:49

Scramazax a écrit:Il ne s'agit pas d'un diplôme, c'est un abus de langage que j'ai commis. ah zut, encore la sémantique Seul l'État est habilité à délivrer des diplômes. Il s'agit d'un simple certificat de rééducatrice en écriture, délivré justement par le cours Danièle Dumont dont parlait laitmiel.
avatar
Psychomotus

Messages : 190
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par laitmiel le Sam 17 Fév 2018 - 20:01

Je vais me permettre de dire ce que je pense (ce que je n'ai pas fait jusque là car pas vraiment concernée par VOTRE échange) mais Scramazax fait tout pour rester courtoise et Psychomotus, reprendre les écrits de l'autre pour venir les disséquer n'a jamais facilité la communication.
Comme Propy je remercie Scramazax de venir échanger avec nous (je la remercie d'autant plus que nous avons donc échangé par téléphone pour éviter de tomber dans les travers de l'écrit et que cela était très agréable).

On n'est pas ici pour se taper dessus mais pour se comprendre, quand il y a un truc qui coince vraiment les mp sont pas mal pour désamorcer les choses car au moins cela s'écarte de l'oeil du groupe (et de ses effets pas cool genre : règlement de compte, humiliation & Co).
On est content de vous avoir car vous n'êtes ortho ni l'une ni l'autre donc discutons sans nous taper dessus ou sans que ça tourne vinaigre Wink flower (Alain j'ai mis ta petite fleur)...
avatar
laitmiel

Messages : 2181
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Scramazax le Sam 17 Fév 2018 - 20:04

flower

Scramazax

Messages : 57
Date d'inscription : 29/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation dysgraphie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum