Orthophoniste-psychologue ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Orthophoniste-psychologue ?

Message par sasa222 le Dim 12 Mar 2017 - 19:19

Bonjour,
Je me demandai s'il était possible d'exercer ces deux professions (orthophoniste et psychologue). Car je suis en terminale et ces deux métiers me plaisent, impossible de faire un choix.. Je me suis renseignée sur les parcours et pour l'orthophonie on m'a conseillé un an de prépa pour le concours et les 5 années qu'il y a après. Mais pour psychologue je ne sais pas comment m'y prendre avec cela dans mes études puisque c'est assez différent il me semble.
Je dois me décider pour pouvoir entrer mes voeux dans peu de temps, Et j'aimerai donc qu'on m'éclaire.
Merci d'avance

sasa222

Messages : 3
Date d'inscription : 12/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par laurent Gretcha le Dim 12 Mar 2017 - 22:12

"Entrer tes vœux" ne doit pas impliquer un engagement ferme, non?
Sinon je ne sais pas pour les études de psychologue, mais pour l'orthophonie il y a un concours très très sélectif. Avec ou sans prépa...
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14404
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par sasa222 le Dim 12 Mar 2017 - 22:59

Non c'est vrai, mais quand ils seront inscrit il ne me sera plus possible d'en rajouter.
Ah d'accord, savez vous tout de même si on peut exercer ces deux professions ?

sasa222

Messages : 3
Date d'inscription : 12/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par laurent Gretcha le Dim 12 Mar 2017 - 23:08

J'avais pris la question sur le plan formation...
On peut parfois exercer deux métiers mais en séparant bien les casquettes. Surtout quand l'un des deux est conventionné (soins couverts par la caisse santé...).
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14404
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par laitmiel le Lun 13 Mar 2017 - 8:20

Bonjour Sasa22,

Tu es en terminale et tu es donc tout(e) jeune... C'est normal d'avoir du mal à faire des choix à cet âge. Je pense cependant que penser directement à "ne pas choisir" et exercer ces deux métiers n'est pas une solution. Dans les faits c'est possible, donc la réponse à la question que tu te poses est "oui". Il y a une orthophoniste dans mon quartier qui est psychologue. Bon, la réalité moins top dans son cas c'est qu'a priori elle préfère la psychologie à l'orthophonie et que comme l'orthophonie c'est remboursé...
Voilà pourquoi on se retrouve avec des métiers à double casquette où les choses ne sont pas toujours très claires... (j'ai un kiné acupuncteur par exemple...).

Je pense qu'imaginer directement d'exercer deux métiers c'est oublier plusieurs choses importantes.
Tout d'abord, comme l'a rappelé Laurent, le concours d'ortho est très sélectif. Quelques uns le réussissent les doigts dans le nez en sortant du bac mais ils sont minoritaires. La majorité doit le préparer, 1 an, 2 ans, voire 3 ans pour certains. Seul ou avec une prépa. Et comme c'est un concours, malgré un nombre illimité de passations possibles certains abandonnent ce projet en cours de route.
Quand on prépare le concours on peut choisir de mener en parallèle un cursus universitaire. C'est souhaitable quand on sort du bac d'ailleurs.
Du coup la question serait davantage : "qu'est-ce que tu veux faire à la fac ?".
On conseille sciences du langage, sciences de l'éducation, psycho, bio... Tout ça pourra ensuite "servir" en orthophonie et aussi pour le concours.

Dans la réalité du métier ensuite...
être ortho (pour moi en tout cas) c'est être ortho "entièrement". C'est pour cela, je pense, que les double casquettes sont rares. Et dans ce métier il FAUT de la psychologie, de l'empathie, même si l'on ne fait PAS un boulot de psychologue. On retrouve des qualités nécessaires à tous les métiers de soignants : l'écoute, l'attention à l'autre, l'intérêt aux échanges humains etc.

Je serais toi, je me renseignerais sur les deux professions, mais aussi sur d'autres choses encore, j'irais vers ce qui me dit le plus en fonction de cette "attirance". Contrairement aux enfants qui disent à 7 ans "plus tard je serai être maîtresse, pompier, archéologue etc." c'est à la porte de la vie active que l'on est peut-être le moins au courant de ce que l'on va "faire" plus tard. Prends des chemins, imagine ce qu'il y a au bout mais n'aie pas de certitudes... C'est encore un peu tôt ;-) (selon moi)...

Bonne route !
avatar
laitmiel

Messages : 2097
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Rozan le Lun 13 Mar 2017 - 13:59

Après, comme le dit laitmiel, tu peux t'inscrire dans une fac psycho, et travailler si tu le souhaites le souhaite le concours ortho avec des manuels, ça te laisse une année au moins supplémentaire pour découvrir les deux métiers.

Certains ont besoin d'une prépa pour le concours, d'autres non, à toi de voir ce qui te conviens le mieux.
avatar
Rozan

Messages : 354
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 37
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Evi le Lun 13 Mar 2017 - 20:45

Bonsoir,

Je trouve ça super ce questionnement et bravo d'être venue poser tes questions ici.
J'ai envie de te demander si tu as pris le temps de bien connaître ces deux professions ? Bien sûr, je ne parle pas de description littéraire mais de contacter des orthophonistes et des psychologues pour voir si ces professionnels accepteraient de te rencontrer pour te parler de leur métier.

Loin de moi l'idée de te donner des leçons, mais personnellement, je commencerais par là. On a souvent une vision partielle des professions et le mieux est d'aller échanger avec ces professionnels pour avoir une idée plus concrète des choses.

Evi

Messages : 11219
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par salomeslalome le Mar 14 Mar 2017 - 12:42

Mais le concours d'orthophonie existe toujours? Je croyais qu'on passait par la fac maintenant (je débarque...)
avatar
salomeslalome

Messages : 2164
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par laitmiel le Mar 14 Mar 2017 - 14:10

Olala mais oui Salomeslalome ! Ce n'est pas parce qu'on est passé à 5 ans que le concours d'entrée n'existe plus ! Il est toujours là...
avatar
laitmiel

Messages : 2097
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par sasa222 le Mar 14 Mar 2017 - 19:22

Merci pour vos réponses et conseils. Je vais essayer de me renseigner un peu plus sur ces deux professions et voir si j'arrive tout de même à savoir ce qui m'intéresse le plus. Et puis si j'ai encore des doutes peut être que le fac serait plus appropriée
Bonne soirée

sasa222

Messages : 3
Date d'inscription : 12/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Psychomotus le Sam 16 Déc 2017 - 9:38

fais ergo. , c'est le couteau-Suisse de la santé aujourd'hui !
avatar
Psychomotus

Messages : 126
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par ergebel le Sam 16 Déc 2017 - 12:39

Psychomotus a écrit:fais ergo. , c'est le couteau-Suisse de la santé aujourd'hui !

tu peux détailler un peu ?

ergebel

Messages : 160
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : centre val de loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Super Ortho le Sam 16 Déc 2017 - 13:01

Evi a écrit:Bonsoir,

Je trouve ça super ce questionnement et bravo d'être venue poser tes questions ici.
J'ai envie de te demander si tu as pris le temps de bien connaître ces deux professions ? Bien sûr, je ne parle pas de description littéraire mais de contacter des orthophonistes et des psychologues pour voir si ces professionnels accepteraient de te rencontrer pour te parler de leur métier.

Loin de moi l'idée de te donner des leçons, mais personnellement, je commencerais par là. On a souvent une vision partielle des professions et le mieux est d'aller échanger avec ces professionnels pour avoir une idée plus concrète des choses.

J'ai proposé des "interviews" à des jeunes de 3ème ou de prépa dont je ne pouvais pas accepter le stage. Ils ont décliné, cela doit être l'effet "Sheldon Cooper Shocked ".

Mais les encadrants des écoles nous racontent aussi que pas mal d'étudiants s'embarquent dans la filière avec une idée fausse. En institut récemment, une étudiante aurait fondu en larmes et quitté la salle en voyant une vidéo sur les patients cérébro-lésés... Bref c'est bien aussi de ne pas penser que concours/diplômes/débouchés, mais aussi "travail de toute une vie ou presque que je devrais faire tous les jours". flower
avatar
Super Ortho

Messages : 355
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par aurore ... le Sam 16 Déc 2017 - 16:10

Super Ortho a écrit:
Mais les encadrants des écoles nous racontent aussi que pas mal d'étudiants s'embarquent dans la filière avec une idée fausse. En institut récemment, une étudiante aurait fondu en larmes et quitté la salle en voyant une vidéo sur les patients cérébro-lésés... Bref c'est bien aussi de ne pas penser que concours/diplômes/débouchés, mais aussi "travail de toute une vie ou presque que je devrais faire tous les jours". flower
On a pas forcément une idée fausse , après je ne trouve pas anormal que certaines choses soient violentes lorsqu'on y est confronté la première fois ...
Je me souviens que mon stage en maison de retraite a été très dur psychologiquement (j'ai eu du mal à ne pas faire de transfert, quand on est entouré par des personnes âgées démentes, qu'on les voit assises sur leurs fauteuils roulants, attablées devant des bols pyrex avec une brioche qui se noie à l'intérieur , etc Dur de ne pas s'y voir, de ne pas imaginer ses parents, etc.)
De même lors de mon stage en centre de réadaptation : je me souviens encore de l'odeur de l'étage où se trouvaient les personnes dans le coma, parfois des jeunes de mon âge, avec le corps amaigri, la salle où on les "verticalisait" comme des Jésus en croix, etc  Je n'avais jamais été confrontée à ça , c'était violent , violent de voir ces vies brisées, violent de s'imaginer à leur place, d'imaginer nos proches, etc . Chaque fois que je prenais la voiture j'y pensais (ex:à force de lire les dossiers et les circonstances qui avaient mené ces jeunes là dans le centre : accident de voiture, de moto, etc ) , en me disant "fais gaffe , autant demain c'est toi qui est là-bas" . Et puis c'est passé....
C'est pas toujours facile , dès la première fois, de savoir se "décaler" , revêtir la blouse du soignant qui sait ne pas faire de transfert, sait encaisser, etc .Sans compter que ça dépend aussi des périodes de nos vies. On en discutait en stage dernièrement avec une autre ortho qui disait qu'elle n'avait pas pu prendre en charge certains patients qui avaient la même pathologie que son père au moment où il était en phase finale , c'était trop dur . C'était ponctuel, mais violent.

Après ce n'est pas parce que ça nous remue qu'on est pas fait pour le boulot. C'est triste à dire mais je me suis habituée au fil du temps, même si parfois j'ai encore du mal à mettre certaines choses à distance , c'est comme ça Smile
avatar
aurore ...

Messages : 1816
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 38 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Psychomotus le Sam 16 Déc 2017 - 17:48

ergebel a écrit:

tu peux détailler un peu ?

ils touchent à tout et savent tout faire: des bilans de 15 pages qui nous font passer pour des c..., des diagnostics de dys en veux-tu en voilà de plus en plus jeune ( maintenant on peut être dysgraphique en GSM ! et comme il vaut mieux prévenir que guérir, on va compenser le plus jeune possible avec le clavier plutôt que d'écrire avec un crayon ! ), des logiciels pour tout faire ( les maths, la géométrie... ), des rééducations au domicile, à l'école, des propositions d'aménagement de tout, de l'environnement aussi ( architecte en somme ).....  

j'exagère à peine, non j'suis pas jalouse, juste énnnneeeerrrrvééée !
ça me fait penser à toutes ces ablations de thyroïdes pour nodules bénins avec pour conséquence du lévothyrox à vie !
voilà, ça m'a fait du bien de le dire
avatar
Psychomotus

Messages : 126
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par aurore ... le Dim 17 Déc 2017 - 7:47

... faut pas faire de généralité non plus, pour ma part les échanges que j'ai eus (pour une patiente tetra, pour un petit "multi dys", etc ) avec les ergo de mon coin étaient vraiment riches. Après c'est comme pour tout, y'en a des bons, y'en a des moins bons, comme chez les ortho ,les boulangers, etc No
avatar
aurore ...

Messages : 1816
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 38 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Super Ortho le Dim 17 Déc 2017 - 8:58

Psychomotus a écrit:
ergebel a écrit:

tu peux détailler un peu ?

ils touchent à tout et savent tout faire: des bilans de 15 pages qui nous font passer pour des c..., des diagnostics de dys en veux-tu en voilà de plus en plus jeune ( maintenant on peut être dysgraphique en GSM ! et comme il vaut mieux prévenir que guérir, on va compenser le plus jeune possible avec le clavier plutôt que d'écrire avec un crayon ! ), des logiciels pour tout faire ( les maths, la géométrie... ), des rééducations au domicile, à l'école, des propositions d'aménagement de tout, de l'environnement aussi ( architecte en somme ).....  

j'exagère à peine, non j'suis pas jalouse, juste énnnneeeerrrrvééée !
ça me fait penser à toutes ces ablations de thyroïdes pour nodules bénins avec pour conséquence du lévothyrox à vie !
voilà, ça m'a fait du bien de le dire

Ce n'est pas la profession, ce sont plus les qualités humaines qui sont en jeu. Des bonnes et des mauvaises expériences avec les ergos, comme avec les médecins, orthos, psychomots...

Faire des diagnostics prématurés pour affoler les familles et faire beaucoup d'actes, oui cela se rencontre... Sans vouloir t'offenser j'ai connu la situation inverse, une psychomot libérale qui fait un diagnostic de dyspraxie, qui dit à la famille que l'enfant n'écrirait jamais à cause des crampes, suite à cela un ergo d'un SESSAD a dédramatisé et aidé l'enfant à mieux écrire.
avatar
Super Ortho

Messages : 355
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Psychomotus le Dim 17 Déc 2017 - 10:35

aucun souci SO, je ne suis pas venue sur votre forum pour boire le thé avec des copines. j'espérais ta réaction...
je vais même te faire une confidence que tu gardes pour toi; j'ai moi-même beaucoup de mal avec certaines de mes collègues psychomot. et je m'inquiète de l'image que certaines renvoient de notre profession... je ne développerai pas ici pour ne pas perdre le fil du sujet principal.
donc non, je ne cautionne pas qu'une psychomot :
1 - fasse un diagnostic de dyspraxie ! et
2- dise qu'un enfant n'écrira jamais à cause de crampes !
et j'espère qu'elle ne sévit plus dans ta région et qu'on lui a réglé son compte.

mais pour revenir aux ergo, j'ai franchement remarqué ces dernières années cet engouement pour le passage au clavier précoce de plus en plus jeune ( pour lequel par ailleurs je ne suis pas hostile lorsque dysgraphie avérée - confirmée par neuropédiatre qui fait synthèse de tous les bilans requis - fin CP - début CE1 pour peu que certains bilans en question ne soient pas des bilans de complaisance... je sais que ça va encore faire réagir lol ).  
ce qui me gène entre autre, c'est cette prise d'otage de très jeunes enfants avec 3 à 5 séances / semaine d'ergo pendant au minimum 2-3 ans pour apprentissage du clavier puis encore les années suivantes pour d'autres logiciels.... jusqu'au collège.
où est l'autonomie là dedans !
je me souviens naguère, lorsque je faisais mon DU de neuropsycho. à la Pitié salpét., on parlait de plasticité cérébrale...
ma petite citation du jour : '' ne sous-estimez pas tout ce que vous pouvez apprendre par vous-même, l'autonomie ça commence peut-être avant tout par là ''
comment espérer qu'un enfant progresse de lui-même si tout jeune, on lui anesthésie le cerveau ( comme l'homme du 3ème millénaire qui perdra ses dents devenues inutiles à manger de la nourriture prémâchée )
avatar
Psychomotus

Messages : 126
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Evi le Dim 17 Déc 2017 - 10:49

Il y a certainement des dérives comme dans toutes les professions. Néanmoins, on parle plus souvent des trains qui arrivent en retard que de ceux qui sont à l'heure (bon, ok, y'en a de moins en moins Laughing ).

Evi

Messages : 11219
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Psychomotus le Dim 17 Déc 2017 - 10:54

et pourtant, ils font le maximum, ils ne s'arrêtent même pas au passage à niveau !
bon ok je sors run1
avatar
Psychomotus

Messages : 126
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Super Ortho le Dim 17 Déc 2017 - 12:04

Psychomotus a écrit:
et j'espère qu'elle ne sévit plus dans ta région et qu'on lui a réglé son compte.

Bah non elle exerce bien, on règle pas les comptes puisqu'on n'est pas encore au Far-West.flower

Il y a des partenaires qu'on recommande et d'autres qu'on recommande pas, cela s'arrête là. Quand des amis me demandent des séances d'ortho pour leurs enfants, je les renvoie vers des collègues que je reconnais professionnellement, même si je ne les ai pas rencontré depuis plusieurs années.

Les sur-diagnostics que tu évoques sont un phénomène de société, tu verras, on en parle souvent au bistrot. C'est très complexe, car certaines familles les recherchent justement, on dirait qu'ils veulent un enfant "dys" dès 3 ou 4 ans... Pour d'autres c'est l'inverse, on galère parfois pour faire soigner une épilepsie ou reconnaître un autisme quand il y a du déni.
avatar
Super Ortho

Messages : 355
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Psychomotus le Dim 17 Déc 2017 - 12:52

Oui il y a les familles '' plus on est dys plus on rit ''
À l'inverse, comme tu le dis justement, le déni c'est pas évident non plus.
En 20 ans d'exercice libérale, je constate que les demandes de certains parents ressemblent de plus en plus à des exigences avec des diagnostics qu'ils ont déjà décidé ou... qu'on leur a déjà mis en tête ( les associations de parents virulentes peut-être aussi ?...)
Il y a quelques années encore, nous étions très peu de psychomot. et ergo. en libéral, il était facile de ne pas céder aux pressions de ces parents mais les installations en libéral fleurissent et les professionnels moins scrupuleux aussi ( il faut bien remplir le planning pour payer les charges au minimum )
J'ai de plus en plus de parents qui me demandent dès le premier contact téléphonique si je fais des bilans pour dyspraxie qui passent à la MDPH !
Quand je creuse un peu, ils veulent un ordinateur, des tiers-temps ( vous connaissez la chanson ), des photocopies, des AVS, pas aller en CLIS, Ulis ou IME, et aussi des sous, taxis ...
Être dys, c'est perçu comme le sésame pour tous ...
Moi, j'hésite encore à prendre ma retraite anticipée ( je peux me permettre, j'ai un patrimoine immobilier qui me l'autorise ) ou entrer dans la danse .
En un mot, je crois que je fais une crise de foi(e).
avatar
Psychomotus

Messages : 126
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par propylene le Lun 18 Déc 2017 - 13:22

Psychomotus a écrit:
ils touchent à tout et savent tout faire: des bilans de 15 pages qui nous font passer pour des c..., des diagnostics de dys en veux-tu en voilà de plus en plus jeune ( maintenant on peut être dysgraphique en GSM ! et comme il vaut mieux prévenir que guérir, on va compenser le plus jeune possible avec le clavier plutôt que d'écrire avec un crayon ! ), des logiciels pour tout faire ( les maths, la géométrie... ), des rééducations au domicile, à l'école, des propositions d'aménagement de tout, de l'environnement aussi ( architecte en somme ).....  

j'exagère à peine, non j'suis pas jalouse, juste énnnneeeerrrrvééée !
ça me fait penser à toutes ces ablations de thyroïdes pour nodules bénins avec pour conséquence du lévothyrox à vie !
voilà, ça m'a fait du bien de le dire

Je partage ton avis. Ici, beaucoup de mes patients sont orientés vers des Ergo par le CRTLA pour voir quel logiciel/clavier/ordi utiliser.
Ca me surprend un peu. Je vais contacter des ergo pour en savoir plus.

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
OrthoGestion? C'est 5315 membres et 205954 messages!
avatar
propylene
Admin

Messages : 10601
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Orthophoniste-psychologue ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum