Contrat prévoyance-Invalidité croisée, kesako?

Aller en bas

Contrat prévoyance-Invalidité croisée, kesako?

Message par émilaille le Dim 17 Sep 2017 - 0:03

Bonjour à tous,

en pleine réflexion concernant un changement de prévoyance, je m'interroge sur l'option invalidité croisée que me propose Prédica (>crédit agricole).
Les taux d'invalidité sont dits croisés (moyenne entre invalidité fonctionnelle et professionnelle). Je lis sur le net qu'il vaut mieux choisir un taux calculé uniquement sur le professionnel. Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi? les tenants/aboutissants, j'ai du mal à voir l'impact sur notre profession.

Je suis actuellement chez Générali qui calcule sur le professionnel. (j'aurais aimé changer car les franchises pour la maladie sont de 30 jours visiblement, on ne peut pas prendre moins).

Merci pour vos éclairages!

émilaille

Messages : 1
Date d'inscription : 19/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrat prévoyance-Invalidité croisée, kesako?

Message par Admin le Dim 17 Sep 2017 - 9:12

Si je comprends bien, on peut penser par exemple que si tu te casses l'index droit et que tu es droitière, tu peux être considérée comme inapte au travail par un contrat qui regarde le côté pro en 1er.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11251
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrat prévoyance-Invalidité croisée, kesako?

Message par Protection sociale le Mer 4 Oct 2017 - 21:37

Bonsoir

on parle en fait de barème croisé (tableau à double entrée, avec d'un côté l'invalidité fonctionnelle et de l'autre, l'invalidité professionnelle) et de barème purement professionnel qui ne tiendra compte QUE de l'impact de l'invalidité sur VOTRE profession.

Alors...

Pour expliquer l'intérêt (ou NON) d'un barème croisé par rapport à un barème purement professionnel, j'aime bien prendre cet exemple :

je suis chirurgien et j'opère des 2 mains, je suis droitier.

Dans un accident de la route, je perds ma main gauche...

Si j'ai uniquement un contrat avec un barème PROFESSIONNEL, je serai invalide à 100%, car je ne pourrai plus exercer MON activité.

Dans un barème croisé, j'aurai certes un degré d'invalidité PROFESSIONNELLE à 100%, mais en fonctionnel, comme je suis droitier (et que j'ai perdu ma main gauche), j'aurai peut être un taux d'invalidité du coup de 20%...

donc, dans le tableau à double entrée (le fameux "barème croisé"), je me retrouve avec un taux d'invalidité finalement de 34,20%... alors que je ne pourrai plus exercer mon activité professionnelle...

En ce qui concerne GENERALI Vie (contrat ATOLL ?), la franchise peut être de 15 jours en maladie.
A ce propos, Generali Vie vient d'ailleurs cette semaine de sortir un nouveau contrat de prévoyance, qui remplace ATOLL, avec la possibilité d'avoir même ... 7 jours de franchise en maladie.

voilààà
Olivier
avatar
Protection sociale

Messages : 242
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Passage en couverture "Invalidité"

Message par Ismène le Mer 4 Avr 2018 - 18:11

Bonjour à tous,

Je voudrais relancer le sujet : quel contrat de prévoyance quand on veut dormir tranquille... Rolling Eyes
Donc munie de mes notes (en partie rédigées grâce aux interventions de Protection Sociale, que je remercie!, je reçois les petits soldats envoyés par les assureurs, en l'occurrence, une personne de chez AVIVA et une de LA MÉDICALE. Bien sympathiques au demeurant.
Et là, la différence entre les deux contrats me laisse perplexe :
- à Aviva, ils se calent la CARPIMKO me disent-ils. On passe en régime invalidité dès la fin de la première année. Barême PRO uniquement, intervention dès 0.16%, pas mal, on peut donc travailler en invalidité partielle et être indemnisé. En arrêt de travail, possibilité d'avoir 6 mois d'indemnisation à 50%.
-à La Médicale, possibilité de se couvrir 3 ans en arrêt de travail (seuil à 0.26%), mais 3 mois seulement de couverture si 50% d'arrêt (ou alors il faut prendre l'option Arrêt Partiel, et là je n'ose pas même demander de devis). C'est onéreux, et je me demande si c'est possible, dans la vraie vie, de rester aussi longtemps en arrêt.

Alors la question est : le passage en invalidité se fait-il systématiquement au bout d'un an d'arrêt ? Je ne comprends pas bien si, pour être indemnisé par la Carpimko, il faut de toutes façons, au-delà d'un an d'arrêt, passer par la case expertise concernant l'invalidité...
C'est la confusion totale help1
Et puis aussi, l'un passe par un médecin expert (extérieur à Aviva) et l'autre par une commission (celle de La Médicale)... Un médecin extérieur c'est bien, mais il est seul. une commission, c'est un collège de professionnels (?)

Merci d'avance...

avatar
Ismène

Messages : 43
Date d'inscription : 19/01/2015
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrat prévoyance-Invalidité croisée, kesako?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum