Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Aller en bas

Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Admin le Lun 4 Déc 2017 - 15:53

Bonjour à tous

Nous avons parfois des patients (ou un entourage de patient) difficiles à supporter ; des gens qui sont un cap à passer dans la journée, qui nous donnent l'impression d'être en week-end dès qu'ils sont sortis. Pouvons-nous pour autant arrêter de les voir, au seul motif qu'ils sont mauvais pour nos artères, ou devons-nous faire bonne figure quels que soient leurs abus ?

Egora a rédigé une note sur ce sujet à destination des médecins.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11138
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Invité le Lun 4 Déc 2017 - 16:04

Admin a écrit:Bonjour à tous

Nous avons parfois des patients (ou un entourage de patient) difficiles à supporter ; des gens qui sont un cap à passer dans la journée, qui nous donnent l'impression d'être en week-end dès qu'ils sont sortis. Pouvons-nous pour autant arrêter de les voir, au seul motif qu'ils sont mauvais pour nos artères, ou devons-nous faire bonne figure quels que soient leurs abus ?

Egora a rédigé une note sur ce sujet à destination des médecins.

https://www.egora.fr/gestion-cabinet/juridique/relation-medecinpatient/un-medecin-peut-il-refuser-de-continuer-a-soigner

Merci Admin, peux-tu nous résumer très brièvement l'article qui n'est pas accessible aux non-abonnés (quand tu auras le temps bien sûr) ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Admin le Lun 4 Déc 2017 - 16:16

La conclusion est : oui, mais à condition de fournir une liste de collègues. Je trouve ça intéressant, parce que lesdits collègues ne sont pas obligés d'accepter le cadeau empoisonné avant qu'on arrête de voir le patient, d'après le juriste qui a écrit l'article.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11138
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par aurore ... le Lun 4 Déc 2017 - 16:26

Cool , ça peut toujours servir lol!
avatar
aurore ...

Messages : 1959
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 38 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Admin le Lun 4 Déc 2017 - 16:29

Oui, parce qu'une famille insupportable mais procédurière peut toujours nous menacer de nous attaquer pour refus de soins. Nous aurons une réponse à fournir.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11138
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Invité le Lun 4 Déc 2017 - 16:35

Le sujet m'intéresse car il y a deux-trois ans, j'ai eu un gros problème d'incivilités (dégradations en salle d'attente, absences massives), avec des écoles qui se sont mises à envoyer en masse des familles non-demandeuses.

Je pense qu'on n'a pas le droit de faire de discrimination (économique, raciale, etc...). Mais il reste facile de prouver qu'on ne refuse pas tous les patients défavorisés ou immigrés, si on ne le fait pas. Un médecin qui s'était mis à refuser le voile islamique à son cabinet avait choqué (articles dans les pays musulmans), mais je ne sais pas s'il a été ennuyé par l'Ordre, il faudrait rechercher. C'est un comportement qu'il refusait plus qu'une personne donnée d'ailleurs.

Le problème est qu'on a une délégation de service public (avec un remboursement). Donc ce n'est pas facile de savoir si c'est un contrat ou pas. Les assurances ont le droit de résilier en contrepartie du droit des clients à changer. Est-ce valable pour nous ? Les autorités s'interrogent sur la liberté d'installation, cela veut dire, d'une certaine manière, qu'on ne peut pas "refuser" un patient parce qu'il habite dans un coin perdu.

Je le fais sans hésiter quand une relation me mine, ou que je sens que mon intervention n'est pas efficace. De toute façon, les gens ne s'accrochent pas dans ces situations. Iraient-ils jusqu'à saisir l'ordre s'il existait ? J'ai déjà parlé avec des médecins, et ils trouvaient plutôt que je m'accrochais trop, eux n'avaient pas de mal à ne plus prendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Invité le Lun 4 Déc 2017 - 17:42

J'ai retrouvé le lien sur l'affaire du voile, je ne sais pas si c'est le même cas que j'avais entendu (je crois que c'était un médecin homme).

https://www.buzzfeed.com/davidperrotin/une-medecin-ne-veut-pas-de-femmes-voilees-dans-son-cabinet-l?utm_term=.twZwalbq6#.ndAeGKyZY

Le MG avait eu quand même un mois de suspension avec sursis, qui marquait la désapprobation de l'ordre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par chevêchette le Lun 4 Déc 2017 - 22:28

Avec les patients difficiles voire insupportables l'idéal est de les amener à interrompre d'eux même la prise en charge en ne faisant aucun effort : horaires non-arrangeants etc.... ça fonctionne parfois Embarassed
avatar
chevêchette

Messages : 1498
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Invité le Mar 5 Déc 2017 - 4:52

Je suis déjà allé jusqu'au recommandé A/R. La dame ne se présentait pas à ses RDVs, et revenait à "son heure" en faisant un esclandre en salle d'attente. Elle a même rappelé six mois après la rupture pour que je reprenne les séances... J'ai raccroché. Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par tartamandine le Ven 15 Déc 2017 - 17:02

Ah c'est un gros problème, moi je vais envoyer "balader" une patiente qui m'annule quasiment une semaine sur deux et lui dire de se diriger vers une autre ortho. Je ne suis pas une bonne poire ni là pour faire de la figuration. Elle a toujours une bonne ewxcuse, mais là ça devient barbant! Trop de demande de nouveaux patients pour me permettre d'avoir une place vide comme cela.

tartamandine

Messages : 6
Date d'inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par ergebel le Ven 15 Déc 2017 - 21:45

moi aussi j'en ai " viré " 2 en 32ans de carrière ....

le premier m'a retéléphoné tout penaud 2 ans après pour me demander de le reprendre .....

quand à l'autre j’espère qu'elle a repris les medocs que son psychiatre lui avait prescrit et dont elle pensait ne pas avoir besoin .

ergebel

Messages : 318
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : centre val de loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Invité le Ven 15 Déc 2017 - 22:03

@Ergebel : Suzanne Borel-Maisonny, fondatrice de l'orthophonie française, a inventé un code gestuel pour signaler qu'on n'est plus disponible.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par veronique hortet le Sam 16 Déc 2017 - 9:18

tartamandine a écrit:Ah c'est un gros problème, moi je vais envoyer "balader" une patiente qui m'annule quasiment une semaine sur deux et lui dire de se diriger vers une autre ortho. Je ne suis pas une bonne poire ni là pour faire de la figuration. Elle a toujours une bonne ewxcuse, mais là ça devient barbant! Trop de demande de nouveaux patients pour me permettre d'avoir une place vide comme cela.

Je ne vire pas vraiment, mais je leur dis qu'à ce rythme-là, ça ne sert à rien, que je comprends qu'ils ne peuvent peut-être pas faire mieux pour le moment, donc je propose une pause et qu'on se revoit un peu plus tard, sur de meilleures bases. C'est ce que j'ai fait avec une maman l'an dernier et cette année, elle revient et tout se passe bien. Quand elle doit annuler, elle essaie de trouver un autre créneau.
avatar
veronique hortet

Messages : 4462
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 61
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par ergebel le Sam 16 Déc 2017 - 12:27

Super Ortho a écrit:@Ergebel : Suzanne Borel-Maisonny, fondatrice de l'orthophonie française, a inventé un code gestuel pour signaler qu'on n'est plus disponible.

Very Happy Cool cheers merci1

ergebel

Messages : 318
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : centre val de loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par tartamandine le Dim 17 Déc 2017 - 17:46

veronique hortet a écrit:
tartamandine a écrit:Ah c'est un gros problème, moi je vais envoyer "balader" une patiente qui m'annule quasiment une semaine sur deux et lui dire de se diriger vers une autre ortho. Je ne suis pas une bonne poire ni là pour faire de la figuration. Elle a toujours une bonne ewxcuse, mais là ça devient barbant! Trop de demande de nouveaux patients pour me permettre d'avoir une place vide comme cela.

Je ne vire pas vraiment, mais je leur dis qu'à ce rythme-là, ça ne sert à rien, que je comprends qu'ils ne peuvent peut-être pas faire mieux pour le moment, donc je propose une pause et qu'on se revoit un peu plus tard, sur de meilleures bases. C'est ce que j'ai fait avec une maman l'an dernier et cette année, elle revient et tout se passe bien. Quand elle doit annuler, elle essaie de trouver un autre créneau.

enfin, là je suis sa deuxième ortho....
quand j'ai contacté la première pour avoir les bilans initiaux et que je lui ai dit le nom "elle a ri et m'a souhaité bon courage", m'a expliqué que cette dame annulait énormément et qu'elle n'a pas poursuivi. Elle a tenu une année.... Je savais donc un peu à quoi m'en tenir avec cette patiente et je n'ai patienté que 3 mois....
Chaque cas est unique et chaque patient aussi....

tartamandine

Messages : 6
Date d'inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avons-nous le droit de refuser de soigner un patient insupportable ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum