Le Deal du moment : -32%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1499 €

changer de statut

Aller en bas

changer de statut Empty changer de statut

Message par ghost le Jeu 19 Sep 2019 - 15:12

Bonjour à tous et toutes,

J'ai déménagé dans un autre département cet été avec le projet de ne reprendre le libéral (rempla ou collab dans un premier temps) qu'après la Toussaint pour souffler et laisser l'emménagement et la rentrée se passer tranquillement. Je n'ai enclenché aucune démarche lorsque j'ai quitté mon cabinet fin juillet à part arrêter l'assurance du local. J'ai fait qqs RDV au domicile des patients en août en profitant des allers/retours liés au déménagement (denier acte 02/09) pour augmenter un peu l'enveloppe de ma non reprise immédiate du travail. Mon courrier est renvoyé par la poste et pour l'instant ARS, URSSAF, CPAM et CARPIMKO n'ont pas d'info sur mon déménagement.

Mais depuis mon emménagement, je ne me vois plus reprendre le libéral comme avant... J'aimerais me tourner vers la formation de profs et d'orthophonistes en formation initiale et vers la guidance parentale.

Par ailleurs, j'ai reçu plusieurs demandes de patients de mon ancien quartier pour de la téléorthophonie. Dans la mesure où ce sont des patients DL/DO ados et connus depuis longtemps je pense que ça peut être intéressant pour eux comme pour moi à organiser sur une journée par semaine (pas de trajet de domicile + pas de charges de local), mais je ne souhaite pas suivre de nouveaux patients ou des petits ou du LO, LM de cette façon là.

Du coup mes questions en vrac :

- téléorthophonie : est-ce une pratique autorisée par notre nomenclature ? Est-ce encadré ? Je domicilie mon cabinet à mon domicile personnel et les séances par téléphone/écran partagé d'ordinateur sont facturées comme si le patient était physiquement présent ? Sachant que ce ne sera que des patients dont la caisse de sécu est hors de mon département... Mais ça je pense que ce n'est pas un problème.

-si la séance à distance est possible : je pense quand même qu'une dizaine de RDV à distance par semaine serait trop peu travailler pour pouvoir dégager un salaire vu que certaines charges sont fixes (CARPIMKO) si je ne m'abuse. Gagner peu c'est une chose, ne plus travailler et ne plus avoir de revenus c'est un autre choix, mais perdre de l'argent parce que je travaille...

- Concernant le hors séances (mes envies de former) je ne sais pas quel statut avoir ou vers quel organisme me tourner pour avoir des infos. Garder mon statut de libéral mais en sachant que je ne travailler plus en tant qu'ortho ? Passer à auto-entrepreneur ?
- donner des cours, animer des TD à la fac d'ortho : comment est-on rémunéré ? Je crois que ce n'est pas une embauche mais l'équivalent de "piges" ? Possible si on n'exerce plus en libéral ?
- former des profs aux troubles dys et moyens de compensation : en tant que quoi ? ortho ? formateur ? faut-il avoir un agrément/numéro de formateur ? et la même question : sous quel statut est-on rémunéré ?
- guidance parentale : en tant qu'orthophoniste qui fait une séance hors nomenclature ? du coup je dois conserver mon statut libéral ? Je fixe un prix ?

J'espère que mes questions trouveront quelques éléments de réponse sur ce forum oh combien utile ! Mon projet professionnel est encore très flou.
J'en profite pour remercier Guillaume pour tout ce travail de décorticage qui m'a si souvent fait voir la lumière dans mon brouillard administratif...

Ghost

ghost

Messages : 1
Date d'inscription : 19/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum