Orthogestion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -25%
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande ...
Voir le deal
52.80 €

LES MOTS QUI TUENT...

+5
Rozan
Cath
chevêchette
François
Alain Alvo
9 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty LES MOTS QUI TUENT...

Message par Alain Alvo Sam 3 Avr 2021 - 12:54

De Loli Tanguy qui a accepté que son message (posté sur FB) soit diffusé et partagé
(un grand MERCI à elle)  :


Apparemment l'orthophonie n'est pas un soin prioritaire.

C'est vrai qu'on passe nos journées à jouer et le jeu n'est pas essentiel après tout!
Il faut quand même savoir qu'on joue pour susciter le désir de communiquer, installer les pré-requis à la communication, développer la parole et le langage, en expression mais aussi en compréhension, décrypter les aberrations du langage écrit pour que nos petits patients deviennent des lecteurs et de scripteurs qui peuvent se débrouiller au quotidien, et si possible avec plaisir...

On joue pour faire émerger ou consolider des compétences logiques, expérimenter et comprendre des apprentissages mathématiques mais aussi le monde qui nous entoure, mettre en mots sa pensée...

On joue pour se rappeler, évoquer des bons souvenirs, et parfois des moins bons, aller chercher des mots dans son stock lexical, stimuler la flexibilité mentale, la planification...

On joue pour y arriver, se tromper et recommencer, booster sa confiance en soi,développer son goût pour l'effort, inhiber la peur l'échec...

On joue mais parfois on écoute aussi.

On écoute nos patients en faisant preuve d'empathie et de bienveillance. On écoute réellement ce qu'ils ont à dire et parfois nous sommes les seuls à le faire. On écoute leurs peurs, leur mal-être face à ce sentiment d'être différent. Heureusement on écoute aussi leurs joies et leurs réussites...

On écoute les craintes des familles, des parents, des aidants.. Les angoisses  quant à l'avenir que ce soit pour leur enfant en devenir ou pour leur conjoint qui bientôt ne sera plus...
On écoute et on accompagne.

On accompagne pour tenter de trouver des solutions au quotidien. Des solutions pour que les parents comprennent leur enfant, qu'ils les aident à s'exprimer quand les mots manquent, quand les phrases ne sortent pas aisément... Des solutions pour que les devoirs soient moins conflictuels, pour que ces fameuses listes de mots soient mémorisées plus facilement, pour que la lecture ne soit pas vécue comme un enfer...  des solutions pour canaliser cette énergie motrice si débordante, pour leur donner confiance en eux,  pour les aider à grandir tout en étant épanoui. Des solutions pour continuer à ce qu'ils avancent ensemble, dans le bonheur et la sérénité, sur le chemin de la vie même quand la maladie neurodégénérative bouleverse les repères de chacun...

Mais malgré cela, nous, orthophonistes, nous ne sommes pas essentiels..

Aujourd'hui nous ne figurons pas sur cette fameuse liste qui nous permet de mettre nos enfants à la crèche ou à  l'école... Nos collègues kiné y sont eux pourtant.. Faut-il toucher des corps pour paraître essentiel aux yeux de la société?
Nous ne sommes pas essentiels et pourtant nos listes d'attente explosent, les appels sont de plus en plus nombreux, et parfois de plus en plus insistants devant "l'urgence" de certaines situations (quelque chose de non essentiel peut-il avoir un caractère urgent?)

Je suis en colère, en colère pour mes patients qui verront une interruption de leur soin pour que je m'occupe de mon fils, en colère contre le gouvernement qui ne reconnaît pas l'utilité de ma profession!

Moralité : LES MOTS QUI TUENT... 1167527433
Alain Alvo
Alain Alvo

Messages : 7432
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Sam 3 Avr 2021 - 13:38

Je comprends les soucis, voire plus de ceux et celles qui doivent fermer pour garder leurs enfants.

Mais ne peut-on dire simplement :"Je suis très préoccupée de devoir fermer, cela va causer des interruptions de soins et des difficultés financières".

Je dis ça parce que je pense que cette communication mélodramatique ne fait pas du tout avancer la cause des orthos. On va nous répondre, à raison, que nous avons un remboursement de sécu, des flux de patients importants, le droit d'ouvrir que beaucoup n'ont pas en ce moment. Personnellement je me sens privilégié.

Qu'on s'occupe plutôt de la "qualité de vie" que des besoins de santé de base, c'est une réalité qui ne nous dévalorise pas.
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Mélusine aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Alain Alvo Sam 3 Avr 2021 - 14:23

François a écrit:Je comprends les soucis, voire plus de ceux et celles qui doivent fermer pour garder leurs enfants.

Mais ne peut-on dire simplement :"Je suis très préoccupée de devoir fermer, cela va causer des interruptions de soins et des difficultés financières".

Je dis ça parce que je pense que cette communication mélodramatique ne fait pas du tout avancer la cause des orthos. On va nous répondre, à raison, que nous avons un remboursement de sécu, des flux de patients importants, le droit d'ouvrir que beaucoup n'ont pas en ce moment. Personnellement je me sens privilégié.

Qu'on s'occupe plutôt de la "qualité de vie" que des besoins de santé de base, c'est une réalité qui ne nous dévalorise pas.

Bonjour François,

C'est ton point de vue.

Beaucoup de choses sont dites dans ce message.

Il parle de l'orthophonie en général, comment elle est généralement considérée par "les instances supérieures", parce que les pathologies orthophoniques, le plus souvent, ça ne fait pas physiquement "mal au corps" et pourtant...

Il ne parle pas seulement du souci de ne pouvoir faire garder ses enfants, de fermer son cabinet ou de difficultés financières.

Il parle d'humains tout simplement...

Il émerge aujourd'hui, parce qu'une dose supplémentaire l'a fait déborder.

C'est mon point de vue, il est peut-être erroné mais c'est ainsi.

Moralité : Quand un message est presque subliminal, le lire en diagonale le rend presque banal.  flower
Alain Alvo
Alain Alvo

Messages : 7432
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Sam 3 Avr 2021 - 14:37

Là les mesures en question ne s'adressent pas aux orthophonistes, il n'y pas de raison de tirer la couverture à soi sans cesse.

Le tri entre professions pouvant laisser leurs enfants à l'école est très désagréable, je l'entends, mais on peut aussi l'accepter pour éviter le tri de tris de patients à l'hôpital.

Qu'on n'ait pas à choisir entre opérer un malade du cancer et soigner un patient de COVID parce qu'il n'y a plus de place en réa. C'est de l'humain, et un professionnel de santé peut se montrer solidaire des hospitaliers et l'entendre aussi.
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Alain Alvo Sam 3 Avr 2021 - 14:41



Moralité : silent
Alain Alvo
Alain Alvo

Messages : 7432
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

propylene aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par chevêchette Sam 3 Avr 2021 - 16:36

Bonjour y aurait-il une pétition à signer pour adresser au ministre de la santé; en dehors de la fno. Mes enfants sont trop âgés pour que je sois concernée par cette situation mais elle est effectivement un signe de plus que notre profession n'est pas considérée comme du soin. Au moins une fois par jour j'ai les cheveux qui se hérissent; les 2 derniers événements:
- on parle de la rééducation de l'anosmie avec un "spécialiste" mais on ne nomme pas la profession (qui en dehors de nous les orthos?)
- avez vous entendu parler de D-nut pour repérer la dénutrition des personnes âgées; on y parle de nombreuses professions mais pas des orthos.
Je suis prête à participer à une action pour que les mamans orthos puissent bénéficier d'accueil pour leurs enfants
chevêchette
chevêchette

Messages : 2037
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par chevêchette Sam 3 Avr 2021 - 16:38

pardon j'ai oublié les papas orthos Smile
chevêchette
chevêchette

Messages : 2037
Date d'inscription : 02/09/2012

propylene aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Cath Sam 3 Avr 2021 - 19:22

J'en parlais hier sur un autre post de ce sentiment d'être un praticien de "2nde zone".
Le message de la collègue est un ras-le-bol et un besoin de vider son sac, et j'avais le même sentiment hier.

Pourquoi faire un tri dans les professions ? Dans le message de ma directrice d'école, il y avait "les professionnels de santé libéraux", c'était mieux. Le ministère aurait pu utiliser cette façon de parler (après tout ils ont bien dit "les professionnels travaillant dans les établissements de santé"), ce qui aurait aussi été plus facile pour les chefs d'établissement plutôt que de "pointer " les professions parentales. tout le monde dans le même sac ! Il y a sans doute une maladresse du ministère, mais y'en a marre que ce soit tout le temps pour notre pomme aussi.

Je me sens solidaire des prof de santé. Je bosse avec médecins, IDE et kinés. J'ai dans ma famille un gériatre, une presqu'IDE, des chercheurs et une éduc spé. Je comprends, comme tous les collègues que sans doute certains sont plus prioritaires ou plus essentiels que d'autres (médecins et IDE notamment). Ca ne veut pas dire que j'excuse cet oubli. Il reflète bien ce qui se passe depuis des années, faut pas se leurrer non plus. Je peux comprendre que dans l'urgence il y ait des maladresses ou des oublis. Je n'excuse pas le fait qu'on ne revienne pas dessus comme pour les ass mat par exemple.

On peut être solidaire et être très contents pour les autres prof de santé. On ne conteste pas qu'ils soient choisis, c'est très bien pour eux . C'est pas parce qu'on râle pour nous qu'on n'est pas solidaires, je ne comprends pas bien François. Comme je ne comprends pas pourquoi on n'y est pas. Revendiquer pour nous ne veut pas dire exclure les autres profs de santé ou les dénigrer. Si on accepte tout, faut plus s'étonner qu'on soit considérés comme de 2nde zone.

Un peu de reconnaissance fait du bien dans les moments difficiles.C'est gratifiant et humain de ressentir ça. Et on a beau le savoir intrinsèquement, on a aussi besoin de s'entendre dire par des extérieurs que oui on compte, oui on est essentiel. Et notamment par nos instances dirigeantes. Si ce n’était qu'un couac isolé, oui on pourrait comprendre. Mais c'est "un de plus" et ça commence à faire beaucoup.


Dernière édition par Cath le Sam 3 Avr 2021 - 19:28, édité 1 fois
Cath
Cath

Messages : 2012
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 43
Localisation : 35

propylene aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Sam 3 Avr 2021 - 19:26

Les orthophonistes sont à la limite du soin et n'ont un statut médical/paramédical que dans la moitié des pays industrialisés. C'est plutôt du parascolaire/parapédagogique dans beaucoup de pays (Allemagne, pays nordiques) pour des raisons culturelles et non de dévalorisation.

Je suis par ailleurs surpris qu'on s'étonne de ne pas avoir de nouvelles attributions, alors qu'on a plus le temps d'accomplir les tâches qui nous sont déjà confiées (indisponibilité de la plupart des cabinets, le mien y compris avant plusieurs mois). Les infirmiers vont tous les jours à domicile quand le senior en a besoin, va-t-on en faire autant ?

Non voilà, je ne pense pas du tout comme vous. Rolling Eyes
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Cath Sam 3 Avr 2021 - 19:32

J'ai édite mon message entre temps car je ne comprends vraiment pas en quoi on n'est pas solidaire avec les autres parce qu'on revendique pour nous...

Peut-être qu'on prend les choses trop à coeur. Peut-être qu'il faudrait prendre plus de distances. C'est pas faux.

Bref, pas facile de contenter tout le monde.

Cath
Cath

Messages : 2012
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 43
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Sam 3 Avr 2021 - 19:44

Un français qui ne râle ou ne revendique pas est un français mort...Etre tué, négligé, pas reconnu, asphyxié par l'Etat, on entend cela toute la journée.

Mais des fois, une attitude plus mature et plus pragmatique ferait du bien. A notre profession aussi.
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Alain Alvo Sam 3 Avr 2021 - 20:02

François a écrit:Les orthophonistes sont à la limite du soin et n'ont un statut médical/paramédical que dans la moitié des pays industrialisés. C'est plutôt du parascolaire/parapédagogique dans beaucoup de pays (Allemagne, pays nordiques) pour des raisons culturelles et non de dévalorisation.

Je suis par ailleurs surpris qu'on s'étonne de ne pas avoir de nouvelles attributions, alors qu'on a plus le temps d'accomplir les tâches qui nous sont déjà confiées (indisponibilité de la plupart des cabinets, le mien y compris avant plusieurs mois). Les infirmiers vont tous les jours à domicile quand le senior en a besoin, va-t-on en faire autant ?

Non voilà, je ne pense pas du tout comme vous. Rolling Eyes

LES MOTS QUI TUENT... Couper11

Moralité : 214, et ce n'est qu'un début... Et si j'affichais les commentaires, y'en a un qui tomberait par terre. clown flower
Alain Alvo
Alain Alvo

Messages : 7432
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Sam 3 Avr 2021 - 20:42

Bon WE quand même ! bisous1
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Cath Sam 3 Avr 2021 - 21:44

Ne mangez pas trop de chocolats Very Happy
Cath
Cath

Messages : 2012
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 43
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Rozan Lun 12 Avr 2021 - 9:43

Pour alimenter un peu la discussion :

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/article/covid-19-liste-des-professionnels-indispensables-a-la-gestion-de-l-epidemie

C'est un peu trop tard pour l'école, mais les orthophonistes en faisaient bien partie...

personnellement, j'ai pu bénéficier de l'accueil de ma fille à l'école car je travaille à l’hôpital. Dans un premier temps, j'avais eu un refus, l'orthophonie ne faisant pas partie de leur liste (comme quoi, les informations changent ou ont du mal à bien passer).

Je suis partagée, car d'un sens, je ne me sens pas légitime de bénéficier de l'école face aux autres professionnels qui sont en première ligne, mais d'un autre sens, quand je vois mes petits patients, avec une dyslexie ou une dysphasie sévère, qui sont en souffrance dans leur vie de tous les jours, mal vus par les autres, dans l'impossibilité de dire ce qu'ils veulent, de suivre une scolarité normale, je me dis que oui, je suis indispensable pour eux et je fais plus qu'un soin de confort.

bonne semaine à tous
Rozan
Rozan

Messages : 745
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 41
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Lun 12 Avr 2021 - 10:03

L'orthophonie n'est pas un soin de confort, puisqu'elle est remboursée par l'assurance-maladie. L'évolution de la société (hautement qualifiée) fait qu'une bonne maîtrise du langage oral et écrit est de plus en plus nécessaire pour s'en sortir.

Je trouve simplement que ce moment précis de pandémie grave, et de fermeture partielle du pays, est vraiment mal choisi pour discuter de notre place dans le système de santé.

Que quelques séances soient reportées, c'est regrettable, mais c'est aussi le cas de beaucoup d'interventions chirurgicales ou autres activités qui ne sont pas des soins de confort.

Les écoles sont fermées et leur rôle n'est pas inessentiel. Bref être mécontent de ne pas pouvoir faire accueillir son enfant, je comprends tout à fait. Mais se lancer dans la discussion qui est utile à la société ou pas, et est-ce que je suis plus utile que les autres...

Je trouve cela vraiment déplacé, même si deux cent personnes sur FB pensent le contraire.
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Alain Alvo Lun 12 Avr 2021 - 10:20

François a écrit:L'orthophonie n'est pas un soin de confort, puisqu'elle est remboursée par l'assurance-maladie. L'évolution de la société (hautement qualifiée) fait qu'une bonne maîtrise du langage oral et écrit est de plus en plus nécessaire pour s'en sortir.

Je trouve simplement que ce moment précis de pandémie grave, et de fermeture partielle du pays, est vraiment mal choisi pour discuter de notre place dans le système de santé.

Que quelques séances soient reportées, c'est regrettable, mais c'est aussi le cas de beaucoup d'interventions chirurgicales ou autres activités qui ne sont pas des soins de confort.

Les écoles sont fermées et leur rôle n'est pas inessentiel. Bref être mécontent de ne pas pouvoir faire accueillir son enfant, je comprends tout à fait. Mais se lancer dans la discussion qui est utile à la société ou pas, et est-ce que je suis plus utile que les autres...

Je trouve cela déplacé pour ma part.


Bonjour François et tous,

C'est ton point de vue ; tu as le droit de l'exprimer mais il y a manière et manière.

Pour reprendre l'un de tes mots, ce que je trouve déplacé, c'est d'affirmer des vérités comme des vérités, dans tous les fils de discussion, quels qu'ils soient, sur un forum où : humilité, tolérance, écoute et partage sont les maîtres mots.

Note pour les modérateurs : rassurez-vous, en ce qui me concerne, la polémique s'arrête ici.

Moralité : Vous pouvez aussi supprimer ce message, si vous le jugez déplacé flower
Alain Alvo
Alain Alvo

Messages : 7432
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Rozan Lun 12 Avr 2021 - 10:30

je comprends très bien, c'est pour ça que je me sens "mal à l'aise" que ma fille soit accueillie à l'école et pas d'autres.

Au mois de mai dernier, lorsqu'elle a pu être accueillie après le confinement, la directrice me disait que beaucoup de parents qui travaillaient à deux n'avaient pas "ma chance" car ils ne faisaient pas partie de "la liste". Et effectivement, pourquoi mon travail était plus indispensable que le leur ?

on parle des commerces indispensables et quand je vois que ma fille commence à avoir des chaussures avec plus de trous qu'autre chose, je me retrouve embêtée pour elle. Les coiffeurs sont devenus indispensable, mais les salons esthétiques non.
Et les chocolateries et confiseurs sont ouverts, alors oui, c'était pâques, mais à part ça ?
Et certaines personnes critiquent que les vendeurs de tabacs soient ouverts, mais on ne peut pas sevrer comme ça de gros fumeurs...

Enfin, ma liste n'est pas pour faire débat sur ce qui doit être ouvert ou non, juste pour montrer qu'effectivement, nous ne sommes pas les seuls concernés et que ça doit être très complexe de dresser une telle liste car chaque personne prêche pour sa paroisse et ce qui est indispensable pour soit ne l'est pas pour le voisin.
Rozan
Rozan

Messages : 745
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 41
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Lun 12 Avr 2021 - 10:42

Alain Alvo a écrit:

Bonjour François et tous,

C'est ton point de vue ; tu as le droit de l'exprimer mais il y a manière et manière.

Pour reprendre l'un de tes mots, ce que je trouve déplacé, c'est d'affirmer des vérités comme des vérités, dans tous les fils de discussion, quels qu'ils soient, sur un forum où : humilité, tolérance, écoute et partage sont les maîtres mots.

Note pour les modérateurs : rassurez-vous, en ce qui me concerne, la polémique s'arrête ici.

Moralité : Vous pouvez aussi supprimer ce message, si vous le jugez déplacé flower

Ramener le débat sur la personne est une manière de ne pas le mener. Cela s'appelle "argumentum ad hominem". Je n'ai rien fait de tel à ton égard , j'ai exprimé que je n'étais pas d'accord avec la position exprimée, et non sur ta personne en général.

Quant à l'écoute et la modération, je suis d'accord mais le titre de ton message est bien "les mots qui tuent" (en majuscule et gras de surcroît). Ce n'est pas une manière modérée de présenter les problèmes de scolarisation des soignants pendant 15 jours. Personne n'est mort que je sache... Le sens de mon intervention était justement d'appeler à un peu de modération dans une période difficile pour tous, et non de tirer la couverture à soi de manière virulente.

Ceci étant, je suis sincèrement désolé que ma critique (réelle) t'ait vexé.
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Lun 12 Avr 2021 - 14:37

Je ne veux pas surenchérir dans la dispute avec Alain (qui n'est pas si forte que cela, je suis sûr que c'est un très bon ortho). Mais tout de même, c'est fort de café et je suis étonné que personne ne dise rien.

On s'emballe sur FB à partir du témoignage "bouleversifiant" d'une jeune ortho, et la FNO va jusque faire un communiqué ici :
https://www.fno.fr/actualites/soigner-ses-patients-ou-garder-ses-enfants-un-non-choix-impose-par-le-gouvernement/

En fait, aucune disposition contraire aux orthophonistes n'a été prise. Il y a juste eu quelques problèmes locaux dans les écoles
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/article/covid-19-liste-des-professionnels-indispensables-a-la-gestion-de-l-epidemie

Le mépris est ce qu'il est, mais on peut très fortement agacé par ce type d'attitude du syndicat majoritaire, non ? Qui ne le serait pas ?
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par laurent Gretcha Lun 12 Avr 2021 - 15:15

La FNO, quels que soient ses avis, sera critiquée par une partie de nos collègues.
De même aucunedécision, quelle qu'elle soit, ne fera l'unanimité, surtout dans cette période de crise où on marche à l'aveugle, où chaque changement sera interprété de plusieurs manières incompatibles (parce que l'évolution de la pandémie dépend de nombreux critères co-agissants).
Les emballements sur FB (et un peu partout, sauf dans les cafés parce qu'on ne peut plus aller échanger nos avis) sont inévitables et ne veulent pas dire grand chose. A la limite nous informer de l'émergence de telle tendance ou de nouvelles pratiques, mais les enchères et surenchères n'y ont àmha aucune valeur statistique.
Ça c'est mon avis, et c'est pourquoi perso je ne vais pas réagir sur ce type de question.
(et ce même si je comprends tes avis, François, et que je les partage assez souvent).
Smile

laurent Gretcha
laurent Gretcha

Messages : 15462
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 64
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par propylene Lun 12 Avr 2021 - 15:38

Ca fait un moment que l'ambiance d'OG a été tuée fear1
Donc je suis "modérateur" sur le papier mais je ne suis plus vraiment là (désolé).

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 6162 membres et 230991 messages!
propylene
propylene
Admin

Messages : 11608
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 44
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par François Lun 12 Avr 2021 - 16:32

Je ne suis pas sûr que ça modère comme modération, mais bon... Bon courage dans tes projets.
François
François

Messages : 1677
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Admin Lun 12 Avr 2021 - 17:21

Il y avait de quoi se sentir offensé : au début de la semaine dernière nous n'étions pas des soignants, pour les hautes sphères. Alors pourquoi nos soins sont-ils remboursés par la sécu ?

Bon, pour moi, le mépris est dans le blocage de l'AMO depuis 35 ans, je n'ai pas d'ego, donc rien ne me choque. Mais je comprends la colère de ceux qui ont encore un peu d'espoir et d'ambition pour cette profession.

Ca, c'est pour le fond.

Sur la forme : tu n'as pas à prendre Propy de haut.

_________________
Guillaume
http://orthogestion.blogspot.com/
Admin
Admin
Admin

Messages : 11999
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

propylene aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par propylene Lun 12 Avr 2021 - 18:02

François a écrit:Je ne suis pas sûr que ça modère comme modération, mais bon...  Bon courage dans tes projets.

Ecoute, prie pour que je continue de me modérer avec toi! flower
Après je peux te donner la place (vu que tu l'occupes déjà, c'est pas grave) jm1

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 6162 membres et 230991 messages!
propylene
propylene
Admin

Messages : 11608
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 44
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

LES MOTS QUI TUENT... Empty Re: LES MOTS QUI TUENT...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum