Orthogestion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
ASOS : jusqu’à -70% sur les robes, tops et plus encore !
Voir le deal

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Tchetchilia le Sam 4 Oct 2014 - 10:44

Bonjour !

Je suis sur le point d'acheter un appartement, et cela fait ressortir plusieurs questionnements à propos des diverses assurances existant autour de moi :

    - J'ai une Prévoyance (MACSF), qui me verse un salaire (ou une partie de salaire) en cas de pépin plus ou moins long.
    - On m'a parlé de l'Assurance Accidents de la Vie, qu'il serait utile d'avoir pour compléter la Prévoyance en cas de pépin : elle ne verse pas de salaire mais sert à financer d'éventuels aménagements du quotidien en cas de handicap par exemple... (travaux dans la maison pour un fauteuil etc).
    - Je dois choisir avec mon mari une assurance dans le cadre de l'achat immobilier, avec un pourcentage sur chaque tête à choisir...

Et je ne sais plus où j'en suis !! Est-ce qu'avec tout ça, je vais avoir des doublons ? Est-ce qu'il y a des astuces à connaître pour s'éviter des assurances inutiles ? Je trouve que c'est très difficile de faire la part des choses en écoutant les assureurs et les banquiers, qui défendent chacun leur bout de gras !

Si je prends 100% sur chaque tête pour l'assurance immobilier, est-ce que ça va se recouper avec la Prévoyance ?
L'Assurance Accidents de la Vie est-elle vraiment nécessaire ? Ou bien vaut-il mieux augmenter le forfait de l'assurance habitation afin qu'elle comprenne également d'autres assurances agissant sur le quotidien ?

Je précise qu'en plus des assurances citées ci-dessus, je dispose comme tout le monde d'une assurance avec mes cartes bancaires, et d'une assurance habitation, qui est je crois au forfait minimum (car peu de valeur dans l'appart').

Est-ce que quelqu'un se sent de m'apporter un peu d'objectivité ?  J'offre ma gratitude éternelle en échange... Very Happy


Dernière édition par Tchetchilia le Sam 4 Oct 2014 - 17:40, édité 1 fois
Tchetchilia
Tchetchilia

Messages : 268
Date d'inscription : 22/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty Re: S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Protection sociale le Sam 4 Oct 2014 - 12:09

Bonjour Tchetchilla

Si la "gratitude éternelle est en je"u, il faut que j'y réponde ! :-)

Prévoyance MACSF : vous avez des indemnités journalières en cas d'arrêt de travail (par maladie, accident et hospitalisation), puis une rente d'invalidité au terme généralement de 1095 jours, jusqu'à la retraite...
Dans votre contrat, vous bénéficiez également sans doute d'un capital décès, par accident ou/ et maladie, voire de rente d'éducation, rente de conjoint, capital de reconversion, capital 'invalidité....
Bref, pour résumer, ce contrat de prévoyance doit vous permettre d'avoir les revenus que vous aviez AVANT votre sinistre, ou de protéger votre famille, en cas de disparition de votre part.
Ce contrat de prévoyance est très très fortement conseillé, je dirai même OBLIGATOIRE (je sais que certains... comme Guillaume ne sont pas d'accord, mais bon... :-)))

"Garantie Accident de la vie", appelés GAV : sert à couvrir les accidents de la vie courante , accidents domestiques : chute dans les escaliers, d'un arbre, brulure ...
Mon avis, en tant que courtier, est que la GAV... ne sert pas à grand chose : on ne peut pas toujours s'assurer pour tout et contre tout...
on appelle cela de l'assistanat... ;-)

PRET : 100% sur 1 ou 2 têtes...
Tout dépend des revenus des 2..
ESt ce que le survivant peut tout seul subvenir au remboursement des échéances de prêt ?
Je conseille généralement une assurance sur 2 têtes.

Double emploi avec contrat de la MACSF ? pour moi, le contrat de prévoyance sert à couvrir, à protéger la famille, alors que le contrat d'assurance de prêt sert à rembourser les échéances de prêt.
Vous pouvez légalement et juridiquement faire une DELEGATION de votre contrat MACSF, mais à mon avis, cela dénaturerai l'essence même du contrat de prévoyance.
Voilà...
si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas sur le forum ou en mp si c'est plus "personnel".
Bonne journée
olivier
Protection sociale
Protection sociale

Messages : 251
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty Re: S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Tchetchilia le Sam 4 Oct 2014 - 18:18

Merci Olivier !

Je vais essayer de préciser mes questions, d'après tes/vos réponses :

A priori, ma Prévoyance ne couvre la totalité de mon salaire que sur 3 mois, puis complète le versement de la CARPIMKO. Mais si chaque mois, ces deux organismes me permettent d'avoir un salaire complet malgré mon arrêt de travail, alors l'assurance lié au prêt bancaire arrive en surplus, non ?

Exemple concret : je suis arrêtée 2 ans pour maladie longue durée.
La MACSF me verse une indemnité, et la CARPIMKO aussi : le tout est équivalent à mon salaire d'avant. Je perçois donc les mêmes "revenus" qu'avant. L'assurance du prêt intervient-elle quand même ? Et si oui, le taux choisi pour ma tête fait-il varier le pourcentage de prise en charge ?

Mon banquier a sous-entendu que le taux choisi pour moi pouvait varier en fonction de mon contrat de Prévoyance. Si mon contrat comprend telle ou telle indemnité, alors je peux mettre seulement 80% (ou moins) sur ma tête, en gardant 100% sur celle de mon mari. Est-ce une interprétation simpliste ou réaliste ?

Concernant la GAV : même si vous ne défendez pas ce produit, je voudrais être sûre de bien comprendre Smile : et ce que je ne comprends pas bien, c'est en quoi ça peut être un plus. En admettant que je tombe dans les escaliers, la Sécu et la mutuelle vont prendre en charge les soins médicaux, et la Prévoyance me verse une indemnité si je dois m'arrêter de travailler à cause de cette chute. Donc, la GAV peut-elle vraiment faire quelque chose de plus ??

Question subsidiaire : Est-ce que la GAV peut servir à quelque chose à partir du moment où des enfants arrivent ? Si non, quelle assurance prend en charge les enfants au sein d'une famille ?

Enfin, est-ce que par délégation vous entendez "migration de mon contrat Prévoyance au sein de ma banque" ? Si c'est bien ça, mon banquier me l'a évidemment proposé (pas fou, le bourdon), mais je ne l'envisage absolument pas !

J'espère en tout cas que mes propos sont clairs !
Tchetchilia
Tchetchilia

Messages : 268
Date d'inscription : 22/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty Re: S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Spécialiste retraite le Sam 4 Oct 2014 - 19:39

Tchetchilia a écrit:Merci Olivier !

Je vais essayer de préciser mes questions, d'après tes/vos réponses :

A priori, ma Prévoyance ne couvre la totalité de mon salaire que sur 3 mois, puis complète le versement de la CARPIMKO. Mais si chaque mois, ces deux organismes me permettent d'avoir un salaire complet malgré mon arrêt de travail, alors l'assurance lié au prêt bancaire arrive en surplus, non ?

Exemple concret : je suis arrêtée 2 ans pour maladie longue durée.
La MACSF me verse une indemnité, et la CARPIMKO aussi : le tout est équivalent à mon salaire d'avant. Je perçois donc les mêmes "revenus" qu'avant. L'assurance du prêt intervient-elle quand même ? Et si oui, le taux choisi pour ma tête fait-il varier le pourcentage de prise en charge ?

Mon banquier a sous-entendu que le taux choisi pour moi pouvait varier en fonction de mon contrat de Prévoyance. Si mon contrat comprend telle ou telle indemnité, alors je peux mettre seulement 80% (ou moins) sur ma tête, en gardant 100% sur celle de mon mari. Est-ce une interprétation simpliste ou réaliste ?

!
Tchetchilia, c'est la différence entre un contrat indemnitaire (qui couvre une perte de revenu) et un contrat forfaitaire (qui indemnise dans tous les cas).

Tu peux demander à Olivier s'il a la réponse car on est dans son domaine et c'est un pro (je l'ai vérifié, nous avons ds clients communs).
Spécialiste retraite
Spécialiste retraite

Messages : 1280
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 55

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty Re: S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Protection sociale le Dim 5 Oct 2014 - 11:58


A priori, ma Prévoyance ne couvre la totalité de mon salaire que sur 3 mois, puis complète le versement de la CARPIMKO. Mais si chaque mois, ces deux organismes me permettent d'avoir un salaire complet malgré mon arrêt de travail, alors l'assurance lié au prêt bancaire arrive en surplus, non ?

Exact, votre régime de prévoyance facultatif vous couvre avec des franchises différentes (hospi, maladie, accident) : comme le dit très justement Patrick, ( que je remercie pour les compliments, que je lui retourne sincèrement : on va finir par s'associer ! :-)), il y a 2 systèmes : régime indemnitaire où l'on tient compte des autres régimes, et le forfaitaire, qui n'en tient pas compte.
Si vous êtes en arrêt de travail, la mascf vous versera des indemnités journalières pour que vous puissiez avoir les revenus, et le niveau de vie, que vous aviez AVANT le sinistre.

Exemple concret : je suis arrêtée 2 ans pour maladie longue durée.
La MACSF me verse une indemnité, et la CARPIMKO aussi : le tout est équivalent à mon salaire d'avant. Je perçois donc les mêmes "revenus" qu'avant. L'assurance du prêt intervient-elle quand même ? Et si oui, le taux choisi pour ma tête fait-il varier le pourcentage de prise en charge ?

Si vous souscrivez l'assurance sur les 2 têtes à 100%, cela signifie qu'en cas d'arrêt de travail, la totalité de la mensualité de prêt sera prise.
En revanche, si vous faites l'assurance de prêt avec une quotité de 50%, cela signifie qu'il faudra puiser dans vos réserves, dans votre épargne, en cas d'arrêt de travail, pour verser les 50% autres qui restent à rembourser.


Mon banquier a sous-entendu que le taux choisi pour moi pouvait varier en fonction de mon contrat de Prévoyance. Si mon contrat comprend telle ou telle indemnité, alors je peux mettre seulement 80% (ou moins) sur ma tête, en gardant 100% sur celle de mon mari. Est-ce une interprétation simpliste ou réaliste ?

Euh... je dirai que l'explication est vraie, mais je pense que c'est une erreur de devoir utiliser votre contrat de prévoyance pour payer les rembourser les échéances de prêt..
Il y a bien entendu des paramètres que je ne connais pas, c'est vos âges, professions et niveaux de rémunération.

Concernant la GAV : même si vous ne défendez pas ce produit, je voudrais être sûre de bien comprendre  Smile  : et ce que je ne comprends pas bien, c'est en quoi ça peut être un plus.
Bonne question...
Je vais être très clair : la GAV est un contrat d'assurance qui couvre les dommages corporels accidentels de la vie privée.
Les événements garantis sont :
les accidents de la vie privée (chutes, intoxications alimentaires, brûlures…) ;
les catastrophes naturelles et technologiques ;
les accidents médicaux ;
les accidents dus à des attentats ou des agressions.

Je pense que l'on ne peut pas s'assurer contre tout.
Si le banquier veur que vous souscriviez cette garantie, c'est pour la bonne et simple raison, que c'est un produit rentable pour la banque... :-)

En admettant que je tombe dans les escaliers, la Sécu et la mutuelle vont prendre en charge les soins médicaux, et la Prévoyance me verse une indemnité si je dois m'arrêter de travailler à cause de cette chute.

Exact
Donc, la GAV peut-elle vraiment faire quelque chose de plus ??

La GAV prévoit que les assureurs couvrent au minimum l'incapacité permanente, le préjudice esthétique, le préjudice d'agrément et les souffrances endurées, dès lors que l'incapacité permanente imputable directement à l'accident est au moins égale à 30%....
voilà...

Question subsidiaire : Est-ce que la GAV peut servir à quelque chose à partir du moment où des enfants arrivent ?
je ne comprends pas bien la question...
Pour pouvez souscrire une GAV pour une personne seule ou pour la famille.

Si non, quelle assurance prend en charge les enfants au sein d'une famille ?
Par rapport à l"école, l'assurance scolaire et extra scolaire, votre RC de votre contrat habitation également.
Après vous avez également des garanties de type "rente d'éducation" où des rentes seraient vestes à votre enfant en fonction de son âge et de ses études.

Enfin, est-ce que par délégation vous entendez "migration de mon contrat Prévoyance au sein de ma banque" ?
le terme de "migration" me semble inadéquat...
il laisse sous entendre que vous prendriez un contrat de prévoyance TNS chez votre banquier... ce qui n'est pas bon du tout !
on parle de DELEGATION, c'est à dire qu'on mentionne dans les clauses bénéficiaires de votre contrat de prévoyance macsf que la banque sera la bénéficiera.

Si c'est bien ça, mon banquier me l'a évidemment proposé (pas fou, le bourdon), mais je ne l'envisage absolument pas !
vous avez raison.
(cela dit, il n'y a pas que la mascf à proposer de bons produits de prévoyance aux TNS médicaux et paramédicaux) :-)

voilàààààà
bon dimanche
Protection sociale
Protection sociale

Messages : 251
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty Re: S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Tchetchilia le Dim 5 Oct 2014 - 19:52

Un grand merci à tous les deux ! C'est plus clair !

Si j'ai bien compris, mon contrat de Prévoyance est indemnitaire, puisqu'il tient compte de ce que verse la CARPIMKO ?

Concernant la GAV, ce n'est pas mon banquier qui veut m'assurer, mais j'en avais entendu parler à droite-à gauche, sans arriver à cerner l'utilité de la chose... Maintenant, ça va mieux !

La délégation envers une banque me semble bizarre, comme principe, mais c'est sans doute mon côté "fille naïve et peu expérimentée vis-à-vis de tout ça" qui parle !

Aaah, je me sens plus légère, débarrassée de ces lourdes questions !  Very Happy  
Si toutes ces réponses, en se décantant dans ma tête, amènent d'autres questions, je me permettrais de revenir vers vous !
Tchetchilia
Tchetchilia

Messages : 268
Date d'inscription : 22/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty Re: S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Protection sociale le Lun 6 Oct 2014 - 8:40

pas de souci Tchechillia !
content si vous y voyez un peu plus clair aujourd'hui.
à votre dispo
Protection sociale
Protection sociale

Messages : 251
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier Empty Re: S'y retrouver entre Prévoyance, Accidents de la Vie et Assurance dans l'immobilier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum