Orthogestion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -33%
-100€ sur JBL XTREM 2 -Enceinte Bluetooth ...
Voir le deal
199.99 €

Un sentiment de finitude

Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Un sentiment de finitude

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 12:20

Un article à lire mais à ne pas transmettre à des clients de CGP :

http://www.h24finance.com/news-7446.html

heureusement qu'Edouard Carmignac est plus optimiste Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Re: Un sentiment de finitude

Message par Spécialiste retraite le Ven 8 Mai - 9:54

Tout cela n'est pas drôle et je partage en grande partie cette analyse.

Cela fait longtemps que je ne suis pas intervenu (certains ont dû remarquer)  car je ne partage pas non plus ton optimisme concernant les marchés actions. Je ne vais pas développer mais je dirais juste que l'on ne peut pas se servir du passé pour envisager l'avenir et la situation économique (PME de plus en plus en difficulté, ralentissement en Amérique du sud et en Asie), sociale (même en France les gens ont de moins en moins de quoi bouffer), géopolitique (Iran, Palestine, terrorisme...) et financière (je pense que, comme le " marché " des dettes d'Etats, je n'arrive plus à les appeler " souveraines ", les marchés actions sont sous respiration artificielle avec, comme carburants, des ordinateurs qui passent des ordres automatiques, des banques qui n'ont pas envie que ça s’arrête, de la spéculation massive sur des marchés à terme, y compris sur des denrées alimentaires... bref un édifice assis sur des fondations devenues virtuelles) m'incitent à la plus grande prudence.

Si j'ajoute Ebola, les dérèglements climatiques annoncés... tu vas dire que j'exagère, alors j’arrête.

J'ai la chance d'être curieux et de rencontrer des gens de tous horizons. Récemment :

Un cadre sup de banque (pas commercial mais financier) qui me parlait, il y a quelques semaines, des taux en Allemagne qui allaient devenir négatifs. Même analyse que moi : jeu très dangereux de " respiration artificielle " ne présageant rien de bon.

Hier, une conversation avec une dame chef d'entreprise qui a, pendant plusieurs années, fabriqué des logiciels pour les salles de marché. Elle m'a joyeusement parlé " forex ", "swaps", "futures" en me disant qu'après avoir côtoyé tous ces gens, elles n'avait plus envie de les revoir tellement ils l'ont écœurée; une anecdote : " grâce à toi Sophie (c'est son prénom, tout est authentique), dans la journée, je viens de me payer ma véranda ".

Ok, je connais le sens théorique et logique de l'investissement en actions (participer au développement des entreprises et participer aux votes) et j'ai moi-même pratiqué pour mon compte personnel des transactions en direct (compte titre et PEA) mais je n'y vais plus, du tout (c'est un monde que je ne comprends plus).
Spécialiste retraite
Spécialiste retraite

Messages : 1280
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 56

http://retraiteetpatrimoine.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Re: Un sentiment de finitude

Message par Invité le Ven 8 Mai - 12:44

bon les gars , vous avez une corde ? Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Re: Un sentiment de finitude

Message par Invité le Ven 8 Mai - 13:05

Et maintenant l'UK qui menace de sortir de l'UE... Ah la la. On est mal j'vous dis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Re: Un sentiment de finitude

Message par Invité le Ven 8 Mai - 13:08

Francois a écrit:. On est mal j'vous dis.
mal par rapport à quoi ?
par rapport à 1914 ?
par rapport à 1929?
par rapport à 1939 ?
par rapport à 1968?
par rapport à 1973?
par rapport à 2001?
par rapport à 2008?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Re: Un sentiment de finitude

Message par Admin le Ven 8 Mai - 20:01

Cameron, radieux, annonce des lendemains qui chantent. Haut les cœurs ! Les taux remontent un peu depuis quelques jours, on reviendra peut-être doucement à un monde normal quand le QE sera terminé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une autre chose m'inquiète, et je ne lis rien là-dessus : la dernière crise a eu lieu en 2008, les USA ont redémarré depuis plusieurs années. Nous nous approchons de l'intervalle habituel entre deux crises. Au moment où notre continent redresse timidement la tête, un nouvel effondrement serait une catastrophe.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
Admin

Messages : 11902
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Re: Un sentiment de finitude

Message par Invité le Sam 9 Mai - 6:55

ça s'en va et ça revient....
personnellement je ne fais pas de market timing, donc ces crises je les vois comme de bonnes opportunités d'investir à prix soldés,
et les baisses (ou krachs) ce n'est pas nouveau, faut bien que ça baisse pour remonter ensuite Wink

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/9-mai-1873-en-europe-aux-usa-les-bourses-plongent-la-crise-le-chomage-rien-ne-change-09-05-2012-1459471_494.php#xtor=CS2-239

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un sentiment de finitude Empty Re: Un sentiment de finitude

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum