Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Claudie le Lun 13 Nov 2017 - 15:50

Bonjour,
Cela fait le buzz ce matin :
Que pensez vous de ceci :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Claudie

Messages : 12302
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Super Ortho le Lun 13 Nov 2017 - 16:09

Claudie a écrit:Bonjour,
Cela fait le buzz ce matin :
Que pensez vous de ceci :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il a raison de s'en inquiéter. On médicalise pour rien la difficulté scolaire légère. Des enseignants envoient la moitié de la classe, voire toute la classe pour se rassurer.

Stanislas Morel exagère un peu dans l'autre sens, mais il faudra s'arrêter un jour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Super Ortho

Messages : 130
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par laurent Gretcha le Lun 13 Nov 2017 - 16:13

Super Ortho a écrit:
///On médicalise pour rien la difficulté scolaire légère. Des enseignants envoient la moitié de la classe, voire toute la classe pour se rassurer.
Il y a même des écoles qui veulent embaucher des orthos, c'est dire... Very Happy
avatar
laurent Gretcha

Messages : 14333
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Super Ortho le Lun 13 Nov 2017 - 16:52

Ce n'est pas illégal de le faire. Est-ce intéressant professionnellement de travailler en école ? La filière est-elle bien organisée ? Les pros sont-ils correctement rémunérés ? La norme scolaire est-elle la norme orthophonique ? Voilà les questions auxquelles il faudrait répondre.
avatar
Super Ortho

Messages : 130
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par laurent Gretcha le Lun 13 Nov 2017 - 18:50

Perso je me poserais d'autres questions, portant plutôt sur la déonto, l'image que j'ai des profs de santé, de la différence entre éducatif et santé...
Mais bon, on ne se refait pas Smile



avatar
laurent Gretcha

Messages : 14333
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 61
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Super Ortho le Lun 13 Nov 2017 - 19:40

laurent Gretcha a écrit:Perso je me poserais d'autres questions, portant plutôt sur la déonto, l'image que j'ai des profs de santé, de la différence entre éducatif et santé...
Mais bon, on ne se refait pas Smile




L'orthophonie est née sous le double signe de la santé et de la pédagogie. Le courant Chassagny voulait qu'elle reste inscrite dans l'Ecole, le courant Borel qu'elle soit paramédicale. L'arbitrage a été fait en faveur de ce qui est devenu la FNO, mais les rééducateurs en dyslexie sont restés actifs jusqu'à leur retraite, et beaucoup sont devenus orthos. Dans beaucoup de pays, les logopèdes sont des personnes-ressources qui améliorent le système éducatif. Les pays nordiques notamment, qui sont considérés comme plus avancés que nous en matière d'éducation.

J'essaye juste de dire que ce n'est pas si simple que cela. Beaucoup de médecins ne lisent pas nos bilans, et nous considèrent comme des accompagnants et non comme des professionnels de santé (même s'ils reconnaissent l'utilité de ce que nous faisons). Autre fait marquant : les orthophonistes ne valident pas la PACE pour entrer en formation (comme les sage-femmes, infirmiers, kinés). Cela a été refusé au nom de notre spécificité justement. Nous sommes un peu une profession de santé et un peu autre chose, après tout nous sommes orthophonistes.
avatar
Super Ortho

Messages : 130
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par laitmiel le Lun 13 Nov 2017 - 20:21

Je suis d'accord avec toi SO, et je pense qu'une réflexion devrait vraiment avoir lieu sur ce sujet au sein de la communauté ortho...
avatar
laitmiel

Messages : 2042
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Claudie le Mar 14 Nov 2017 - 8:26

Ce serait quand même bien que la FNO explique à ce monsieur qu’on ne parle de dyslexie que lorque le trouble d’apprentissage persiste jusqu’en fin ce1, et que notre nomenclature préconise la prise en charge des «  troubles de la communication et du langage écrit »...
avatar
Claudie

Messages : 12302
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Evi le Mar 14 Nov 2017 - 10:59

Claudie a écrit:Ce serait quand même bien que la FNO explique à ce monsieur qu’on ne parle de dyslexie que lorque le trouble d’apprentissage persiste jusqu’en fin ce1, et que notre nomenclature préconise la prise en charge des «  troubles de la communication et du langage écrit »...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evi

Messages : 11150
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Claudie le Mar 14 Nov 2017 - 13:31

Merci Evi.
Je cite :« "Si un enfant ne s'en sort pas dans l'apprentissage de l'écrit, on l'envoie chez l'orthophoniste en présupposant que c'est pathologique, indique-t-elle à BFMTV.com. Mais il y a des enfants qui n'ont rien à faire dans nos cabinets. Tous ceux qui ont des troubles d'apprentissage n'ont pas forcément de troubles neurologiques."

Ok mais que veut-t-elle dire ?
Que l’on doit attendre le ce2 pour poser le diag de dyslexie et donc prendre en charge les enfants ?
Il faut bien les prendre en charge dès le CP avant de pouvoir dire s’il s’agit bien d’un trouble durable spécifique, au risque de voir leur trouble s’aggraver dramatiquement sans prise en charge, ou alors je n’ai rien compris ?

avatar
Claudie

Messages : 12302
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un ministre déplore « l’inflation » du besoin en orthophonie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum