SCIENTOLOGIE et COMMISSION DES CITOYENS pour les DROITS DE l'HOMME

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SCIENTOLOGIE et COMMISSION DES CITOYENS pour les DROITS DE l'HOMME

Message par Evi le Mar 17 Fév 2015 - 12:39

soizic a écrit:ce que je voulais dire, c'est que liberté d'expression il y a quand on veut exprimer qqc... Ici, ça n'est pas le cas. l'objectif  étant juste de faire du racollage parmi les gens influençables... les sectes peuvent dire tout et son contraire, blanc le lundi et noir le mardi, du moment qu'il y a des personnes qui adhèrent. Accepter ça, ce n'est plus tolérer la liberté d'expression, c'est accepter que l'on s'engouffre dans de la faiblesse d'une personne et que l'on en profite.

Je ne sais pas si des parents ont reçu ce journal. Si c'est le cas, alors je trouve ça très grave, au delà même du message et des articles écrits. Je reste persuadée que le but est de mettre les gens dans un état de doute et de fragilité qui les rendra plus vulnérable et plus "récupérables". Et je pense que les parents d'enfants TDAH n'ont pas besoin de ça. On est déjà facilement dans le doute quand on élève des enfants tout simplement, alors là...

Concernant ton premier paragraphe, j'ai envie de dire que c'est la définition même de la politique si on va par là. Ce n'est pas propre aux sectes. C'est du prosélytisme et on voit ça dès qu'il y a un intérêt à rassembler des gens autour de quelque chose.

Pour le reste, c'est évident que c'est terrible mais c'est le principe de la secte, des esc*** (je me modère moi-même) et c'est bien ce que je dis ensuite : il existe la justice pour porter éventuellement plainte.


Evi

Messages : 10830
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCIENTOLOGIE et COMMISSION DES CITOYENS pour les DROITS DE l'HOMME

Message par Admin le Mar 17 Fév 2015 - 14:25

Je suis très dubitatif sur la notion de liberté d'expression. Elle est très relative, propre à chaque pays. Il y a des lois mémorielles en France, donc la liberté d'expression n'y existe pas. Nous avons aussi des lois qui restreignent la liberté d'exprimer son appartenance à une religion. C'est du moins ce que pensent beaucoup d'étrangers qui ne comprennent pas l'esprit de la loi de 1905 et des lois sur les signes ostentatoires.

Il existe des pays où la Scientologie est une religion. La frontière entre religion et secte est ténue : une religion est finalement une secte qui a réussi. Les unes comme les autres sont prosélytes et capables d'entraîner des horreurs. Il est facile de s'en prendre aux unes tout en ménageant les autres et en défendant officiellement la liberté de conscience, mais ce n'est pas très équitable.

Autrement dit, oui à l'information : il faut que les gens sachent que c'est la Scientologie qui leur a écrit. Mais non à l'action en justice, d'autant que ça fait parler d'eux et que ça les victimise. Autant les laisser se ridiculiser tout seuls, comme tous les binômes qui arpentent nos rues le week-end pour nous dire que les cavaliers de l'Apocalypse s'approchent et que seuls les Elus survivront.

_________________
Guillaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 10278
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Normandie

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCIENTOLOGIE et COMMISSION DES CITOYENS pour les DROITS DE l'HOMME

Message par Invité le Mar 17 Fév 2015 - 15:05

+1 avec Admin malgré mon cerveau nucléaire.
Une plainte n'est fondée que si une personne donnée a un préjudice bien établi sur la base du droit français (abus de confiance, séquestration, etc...). Sinon on a le droit d'être scientologue, ce n'est pas une organisation interdite. Certains mouvements catholiques ou protestants pourraient d'ailleurs être qualifiés de sectaires si on les considère d'un point de vue athée et laïc.

Pour les soins médicaux, le problème se pose depuis longtemps avec les Témoins de Jehovah, et le refus de certaines techniques médicales. Mon père était chirurgien et a connu plusieurs situations qui concernaient des enfants (où une opération était vitale), cela s'arrangeait en général sans procureur de la République, les parents ne voulaient pas laisser les gamins décéder.


Dernière édition par Francois le Mar 17 Fév 2015 - 15:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SCIENTOLOGIE et COMMISSION DES CITOYENS pour les DROITS DE l'HOMME

Message par Evi le Mar 17 Fév 2015 - 15:07

Une plainte est une plainte. Qu'elle soit ensuite rejetée est une autre histoire. Mais une personne ou un groupe se sentant lésé ou diffamé peut saisir la justice. C'est à cette dernière de trancher. C'est ce que je voulais dire (mais je ne suis peut-être pas claire).

Evi

Messages : 10830
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCIENTOLOGIE et COMMISSION DES CITOYENS pour les DROITS DE l'HOMME

Message par Invité le Mar 17 Fév 2015 - 15:10

Donc c'est bien à un des syndicats de psys de porter plainte s'ils estiment la profession diffamée. Vont-ils se lancer là dedans ? La FNO l'aurait peut-être fait si de telles publications concernant les orthos étaient diffusées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SCIENTOLOGIE et COMMISSION DES CITOYENS pour les DROITS DE l'HOMME

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum