Secret professionnel en orthophonie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Alain Alvo le Jeu 9 Oct 2014 - 13:28

Quand un enfant sait/apprend (en cours de récré par exemple) qu'un autre élève de sa classe ("Bidule") est suivi par moi et qu'il me demande ce que nous faisons ensemble, pourquoi il vient, etc., je lui répond simplement : "Tu n'as qu'à poser la question à Bidule, et, s'il veut te le dire, il te le dira..."

Pour cette maîtresse, "il n'y a qu'à" appliquer la même procédure... flower

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par salomeslalome le Jeu 9 Oct 2014 - 13:36

Elle a déjà demandé aux parents qui lui ont répondu que tous les orthos du coin avaient dit qu'ils n'avaient plus de place, donc elle voulait s'en assurer auprès de moi.

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Alain Alvo le Jeu 9 Oct 2014 - 13:48

salomeslalome a écrit:Elle a déjà demandé aux parents qui lui ont répondu que tous les orthos du coin avaient dit qu'ils n'avaient plus de place, donc elle voulait s'en assurer auprès de moi.

Donc, la maîtresse a dû téléphoner à tous les orthophonistes du coin... drunken  flower

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par laurent Gretcha le Jeu 9 Oct 2014 - 14:29

-1
Difficile comme cas. Comment concilier le respect du secret avec une bonne entente envers les intervenants auprès des enfants que nous suivons?
Qu'on ne donne pas de détails ni de CR OK, mais perso j'ai trop râlé contre des enseignants qui n'alertent jamais les parents ou qui ignorent complètement le suivi d'un enfant en difficulté pour ne pas me montrer (en général) aimable et coopératif au téléphone. Qu'il y ait des enseignants crétins, trop intrusifs ou dédaigneux bien sûr, et ils font du mal c'est certain. Mais il y en a beaucoup quand même avec c'est sinon un plaisir, du moins utile de travailler en bonne entente. Pas question d'échanger nos outils, c'est vrai, mais on râme dans le même sens non?
Smile

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Claudie le Jeu 9 Oct 2014 - 14:34

Moi je suis peut-être trop composante, mais quand un enseignant prend la peine de m'appeler pour me demander si un élève a pris contact, je réponds " oui" si c'est le cas...

Claudie

Messages : 11812
Date d'inscription : 14/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par propylene le Jeu 9 Oct 2014 - 14:40

+1 avec Laurent et Claudie.
Il faut tout de même travailler avec un minimum de partenariat avec l'enseignant, pour l'enfant.
Certaines familles mènent les insit en bateau.

_________________
- Thomas -
Blog de Guillaume: -> ici <-
OrthoGestion? C'est 4869 membres et 193776 messages!

propylene
Admin

Messages : 9815
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 39
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Debussine le Jeu 9 Oct 2014 - 15:02

laurent Gretcha a écrit:-1
Difficile comme cas. Comment concilier le respect du secret avec une bonne entente envers les intervenants auprès des enfants que nous suivons?
Qu'on ne donne pas de détails ni de CR OK, mais perso j'ai trop râlé contre des enseignants qui n'alertent jamais les parents ou qui ignorent complètement le suivi d'un enfant en difficulté pour ne pas me montrer (en général) aimable et coopératif au téléphone. Qu'il y ait des enseignants crétins, trop intrusifs ou dédaigneux bien sûr, et ils font du mal c'est certain. Mais il y en a beaucoup quand même avec c'est sinon un plaisir, du moins utile de travailler en bonne entente. Pas question d'échanger nos outils, c'est vrai, mais on râme dans le même sens non?
Smile

top1

Debussine

Messages : 1027
Date d'inscription : 19/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par salomeslalome le Jeu 9 Oct 2014 - 15:15

Bon euuuuh je suis perdue là....

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par laurent Gretcha le Jeu 9 Oct 2014 - 15:20

En gros je dirais qu'on peut parler sans trahir le secret professionnel. Le fait de révéler qu'il y a un suivi orthophonique ne nous gêne pas quand il s'agit de faire sortir l'enfant de la classe. Pour choisir le parallèle utilisé par Evi on peut dire qu'on a besoin d'une prise de sang sans donner les taux de cholestérol etc.
Si quelqu'un veut se dévouer pour élargir le parallèle avec le frottis (cité par je ne sais plus qui), libre à lui mais attention... neos1

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Alain Alvo le Jeu 9 Oct 2014 - 15:22

Bon alors là, désolé, je ne suis pas d'accord sur le principe, mais je suis entièrement d'accord, comme Debussine, avec les derniers messages de Laurent car je pense qu'il faut différencier deux choses :

1/ Un enseignant qui nous appelle pour collaborer/savoir comment il peut aider au mieux un enfant que nous avons en rééducation depuis quelque temps ;

2/ Un enseignant qui a conseillé à des parents de prendre rendez-vous avec un orthophoniste pour effectuer un premier bilan.

En effet, AMHA, c'est radicalement différent : cette première démarche doit être celle des parents, même si c'est l'enseignant qui l'a suggérée/conseillée et non pas implicitement imposée, [MODE CARICATURE ON] : sinon nous devenons  : sans en avoir ni l'air ni l'étiquette, des exécutants de l'Education Nationale ; l'Education Nationale devenant, sans en avoir l'air ni l'étiquette, le prescripteur de l'orthophonie...[MODE CARICATURE OFF]  flower

Alain Alvo

Messages : 6322
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 18
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par salomeslalome le Jeu 9 Oct 2014 - 15:25

Donc en gros je la rappelle, et je lui dis que je ne peux pas répondre à sa question car je suis tenue au secret pro mais qu'il me reste des créneaux sur temps scolaire?

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par laurent Gretcha le Jeu 9 Oct 2014 - 15:26

Oui Alain, mais le fait qu'ils soient prescripteurs de bilan est une bonne chose, car parfois ce sont les seuls (avec des parents et/ou des médecins dans la lune)...
Sinon seul l'ortho décide du bien fondé de la prise en charge, et de son contenu. Là-dessus nous sommes d'accord Smile

laurent Gretcha

Messages : 13837
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par salomeslalome le Jeu 9 Oct 2014 - 15:31

J'ai laissé un message en disant que sa question était compliquée car j'étais soumise au secret pro mais que je pouvais lui dire qu'il me restait des créneaux dispos sur temps scolaire donc qu'elle pouvait orienter ces familles vers moi si elle pensait que c'était possible.

salomeslalome

Messages : 2009
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Evi le Jeu 9 Oct 2014 - 15:33

Alain Alvo a écrit:Bon alors là, désolé, je ne suis pas d'accord sur le principe, mais je suis entièrement d'accord, comme Debussine, avec les derniers messages de Laurent car je pense qu'il faut différencier deux choses :

1/ Un enseignant qui nous appelle pour collaborer/savoir comment il peut aider au mieux un enfant que nous avons en rééducation depuis quelque temps ;

2/ Un enseignant qui a conseillé à des parents de prendre rendez-vous avec un orthophoniste pour effectuer un premier bilan.

En effet, AMHA, c'est radicalement différent : cette première démarche doit être celle des parents, même si c'est l'enseignant qui l'a suggérée/conseillée et non pas implicitement imposée, [MODE CARICATURE ON] : sinon nous devenons  : sans en avoir ni l'air ni l'étiquette, des exécutants de l'Education Nationale ; l'Education Nationale devenant, sans en avoir l'air ni l'étiquette, le prescripteur de l'orthophonie...[MODE CARICATURE OFF]  flower

+1

Evi

Messages : 10675
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Cath le Jeu 9 Oct 2014 - 20:43

généralement, les instits m'appellent pour causer de l'enfant et une fois que j'ai l'accord oral des parents , ok pas de soucis.

Par contre pour un premier bilan, je tiens aussi à ce que les parents appellent car ça fait partie de la démarche thérapeutique à mon sens. Déjà qu'il y en a qui viennent juste parce que la maîtresse a demandé, si en plus l'instit doit faire l'intermédiaire, la motivation y est encore moins. Je ne rembarre pas l'instit, je salue au contraire l'intérêt qu'elle a pour l'enfant mais j'insiste aussi sur le fait que les parents doivent prendre contact.
Je pense à un truc qui m'a scotché il y a peu : je reçois un mail d'une instit à propos d'un gamin. Or le nom ne me dit rien donc je me dis qu'elle s'est trompée d'ortho et je lui réponds que je n'ai pas cet enfant en rééduc et pas non plus en liste d'attente. Et elle me dit qu'elle le sait, mais que l'ortho partant en retraite et ayant le gamin en charge lui avait donné mes coordonnées et que ce serait bien que le suivi soit continué car le gamin en a vraiment besoin.
J'en suis restée perplexe/sans voix Shocked Déjà l'ortho aurait au minimum pu me contacter et puis se servir de la maîtresse comme intermédiaire, je trouvais ça rudement gonflé. Maintenant, c'est que la version de l'instit et je lui ait répondu gentiment mais fermement que je n'avais plus de places avant X mois et qu'il était de toutes façons impératif que les parents prennent contact.
Pas eu de nouvelles depuis...

J'édite car je me dis que dans le cas de personnes parlant très mal le français, ça me gênerait moins que ce soit l'instit qui fasse la demande

Cath

Messages : 1642
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 38
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Chipy le Jeu 9 Oct 2014 - 20:56

Personnellement, je demande toujours (enfin sauf qd j'oublie... hem!) lors du bilan si la famille est d'accord pour que j'ai éventuellement, si le besoin s'en fait ressentir, un contact avec l'enseignant. Personne ne m'a jamais dit non. Et du coup, si l'enseignant m'appelle, je peux discuter avec celui-ci sans me poser 36000 questions.

Par contre, l'instit qui fait l'intermédiaire, ça non! Déjà que j'ai eu il y a qq jours un éduc qui voulait savoir si une famille m'avait appelée et comme ce n'était pas le cas me demandait si je pouvais lui donner un créneau pour qu'il s'arrange pour que la famille vienne et ça m'a un peu embêtée comme démarche, alors l'instit! Mais bon, au final le lendemain la maman m'appelait, donc nickel!

Chipy

Messages : 288
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par chevêchette le Jeu 9 Oct 2014 - 23:28

Salomé dans la même situation que toi, je ne rappelle pas l'instit, mais lorsque la famille revient je leur dis que l'instit a appelé et je demande leur accord pour la rappeler. En général ils sont d'accord. La plupart du temps je tombe sur des enseignants très investis et les échanges permettent à l'enseignant de voir l'enfant d'une autre manière. Je reste à des thèmes qui concernent l'école. Lorsque je travaillais dans une consultation médico-psychologique d'une petite ville, nous avions (pédopsychiatre, psycho, psychomot, et ortho) des réunions trimestrielles avec le RASED ( à l'époque psycho scolaire, RPP et RPM) et nous invoquions le "secret partagé". Cela s'est toujours bien passé.

chevêchette

Messages : 1143
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Jalna le Ven 10 Oct 2014 - 9:08

Bonjour,
appel d'une maîtresse inquiète hier, c'est bien vous qui suivez choupinette, la maman m'a donné votre nom pour contact (éventuelle ESS), oui sauf que je suis sans nouvelles depuis la fin du mois de Juin. Et sans contact aucun avec la famille depuis qu'un VSL a pris le relais en janvier dernier. Enfant de 5ans pratiquement sans langage...qui habite le bout de la rue du cabinet... J'ai expliqué cette longue absence à la maîtresse, répondu qu'il me restait quelques créneaux sur le temps scolaire et que je viendrai avec intérêt à l'ESS (en fait il n'y en a jamais eu dans la première école), même si actuellement elle était absente. La maîtresse a également contacté, le CAMSP, la MDPH, etc... car la maman lui a indiqué que des dossiers étaient en cours. L'enfant semble être inconnue à la MDPH et avoir "séché" les consults de suivi du dossier du CAMSP.
Bien sûr il y a le secret professionnel, mais parfois (et là à mon sens c'est le cas) il y a défaut de soins et il faut bien que quelqu'un s'en préoccupe. A part l'école je ne vois pas bien qui peut s'en rendre compte.
Pour ma part j'avais pris la peine de faire une note, que j'intitule :note dévolution/arrêt de prise en charge, au médecin traitant et au neuropédiatre, fin septembre pour préciser que le suivi n'était pas poursuivi chez moi et que j'espérais qu'il l'était ailleurs (pas d'autre cabinet à moins de 15 kilomètres...).
On est vraiment entre deux chaises parfois.

Jalna

Messages : 561
Date d'inscription : 21/07/2010
Age : 58
Localisation : Luberon plus pour longtemps....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Secret professionnel en orthophonie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum