Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par adi le Jeu 30 Oct 2014 - 13:04

Bonjour,

J'ai appris l'existence du froggy mouth et je voudrais que certains de mes patients en rééducation de la déglu l'essaient. Le problème c'est que l'appareil n'est pas vendu aux particuliers.

Ai-je le droit, en tant qu'ortho, d'être revendeuse de ce produit ? Je sais qu'une case est dédiée dans le tableau comptable ("achat") mais je ne sais pas si pour autant nous y sommes autorisés.

Merci de vos connaissances !
Adi


Dernière édition par adi le Ven 31 Oct 2014 - 17:55, édité 1 fois

adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Invité le Jeu 30 Oct 2014 - 20:03

Ta question est bien intéressante. Acheter un matériel (dépense en "achats") et le revendre à prix coûtant (recette en "gains divers") ne pose pas de problème particulier, c'est une opération blanche pour le fisc. Je les ai déjà fait pour des verres adaptés pour une personne dysphagique.

Par contre, avec une réelle activité commerciale (si par exemple tu créais des jeux et les revendais aux collègues), aïe, aïe. Déjà il y a le problème de la TVA (à laquelle on est pas assujetti en tant que professionnel de santé), ensuite il y a tous les règlements relatifs à la Sécurité sociale.

Peut-être que Guillaume sait ? On fait une déclaration séparée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par maoui le Ven 31 Oct 2014 - 16:51

froogy mouth peut facturer directement aux patients, ils demandent notre cachet et signature pour vérifier la diffusion et le suivi

maoui

Messages : 111
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par La pie bavarde le Ven 31 Oct 2014 - 16:56

J'ai demandé son avis à un orthodontiste sur ce dispositif, il y était clairement défavorable m expliquant que cela favorisait une mastication "en charnières" ce qui n'est pas le but recherché, il semblerait donc que ce dispositif soit une fausse bonne idée. Du coup je n ose pascale recommander, quels avis avez vous eus?

La pie bavarde

Messages : 3619
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 48
Localisation : POLE NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par adi le Ven 31 Oct 2014 - 16:57

Ah d'accord, merci !

J'ai appelé l'AGAO aujourd'hui et effectivement ça peut entrer dans "achat" puis "gains divers" mais le problème c'est que ça va grossir le montant de mes bénéfices alors que dans le fond je n'y gagnerai rien. Je n'y suis donc pas favorable et vais recontacter Froggy Mouth.

Franchement, leur système est compliqué... Donc les patients envoient un bon de commande avec leur chèque et je n'ai qu'à tamponner leur bon de commande ?

Merci Maoui !

adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par adi le Ven 31 Oct 2014 - 16:59

La pie bavarde a écrit: que cela favorisait une mastication "en charnières"

Savez-vous ce que cela signifie précisément ? Je n'avais pas l'impression que cela allait modifier la mastication puisqu'il s'agit juste un dispositif temporaire pour déclencher une neutralisation des lèvres et qu'ensuite la rééducation ortho permettrait de travailler sur le mouvement de mastication / déglutition lui-même.
Vos avis m'intéressent aussi, parce qu'avec ce soucis d'approvisionnement pour l'instant je n'ai pu le faire essayer à personne.

Bonne soirée à tous

adi

Messages : 340
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par veronique hortet le Ven 31 Oct 2014 - 17:27

Lors de la formation sur la déglutition que j'avait fait, la formatrice nous avait indiqué qu'il nous fallait absolument l'accord de l'orthodontiste pour équiper nos patients de ce dispositif.

veronique hortet

Messages : 3302
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Kati le Ven 31 Oct 2014 - 17:53

Moi pareil. Tous les patients a qui j'en ai parlé ont demandé à leur orthodontiste qui a dit niet. Du coup je m'interroge. Ca avait l'air d'une bonne idée toutefois. Mais les orthodontistes fonctionnels fabriquent des gouttières en silicone qui ont à peu près le même but. Trouvent-ils que cela leur fait de la concurrence déloyale ou ont-ils raison de ne pas trouver ça bien?

Kati

Messages : 2226
Date d'inscription : 22/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Evi le Ven 31 Oct 2014 - 17:55

Personnellement, je ne me vois pas conseiller un appareil orthodontique aux patients. Je ne trouve pas que ce soit de mon ressort et j'en suis de toutes façons incapable.

Evi

Messages : 10696
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par veronique hortet le Ven 31 Oct 2014 - 18:26

Kati a écrit:Moi pareil. Tous les patients a qui j'en ai parlé ont demandé à leur orthodontiste qui a dit niet. Du coup je m'interroge. Ca avait l'air d'une bonne idée toutefois. Mais les orthodontistes fonctionnels fabriquent des gouttières en silicone qui ont à peu près le même but. Trouvent-ils que cela leur fait de la concurrence déloyale ou ont-ils raison de ne pas trouver ça bien?

As-tu eu l'occasion d'en parler avec un orthodontiste pour lui demander quelle était la différence entre les deux produits ?

veronique hortet

Messages : 3302
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 59
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Invité le Ven 31 Oct 2014 - 21:16

Je croyais que c'était un objet pour faire des praxies, mais c'est plus compliqué puisque c'est effectivement un dispositif intra-buccal. Je pense comme Evi, ce n'est pas notre responsabilité, c'est une prescription orthodontique. L'orthophoniste ne travaille que sur les fonctions musculaires.

Pour le problème fiscal, seul le CA augmente mais pas le BNC, aucune incidence sur les prélèvements obligatoires qui sont calculés sur le BNC. C'est vrai que pour les objets qui vont dans la bouche (de type Hop Toys) et quand la famille le peut, c'est mieux de lui faire acheter le matos et de le réserver au patient concerné. Un lave-vaisselle domestique ne monte qu'à 60°, bactéries et virus peuvent y résister.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par salomeslalome le Sam 1 Nov 2014 - 7:43

D'ailleurs par rapport à ça, je me demandais si nous devions stériliser le matériel de nos patients ?
J'ai un problème de flûte et de masticateurs que je ne peux pas stériliser...(enfin je crois)

salomeslalome

Messages : 2010
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Invité le Sam 1 Nov 2014 - 8:09

Ce n'est pas une norme obligatoire, c'est un usage personnel... avant qu'on nous impose un nouveau truc. Crying or Very sad

Il est évident que la bouche n'est pas stérile et qu'un sujet normal a des moyens immunitaires pour se protéger. Mais ! Dans la restauration collective, la norme pour le lave-vaisselle est quand même de monter à 100°c. Et dans les établissements de santé, même petits, tout ce qui est en contact avec un liquide biologique est à usage unique ou personnel au patient. A priori, à part pour les couverts, les lits, les sols, on ne désinfecte plus le matériel, on le jette à chaque fois. La chirurgie est un cas particulier, l'hôpital dispose d'un autoclave qui n'a rien à voir avec notre niveau d'hygiène quotidienne. Les appareils de kiné qui servent travailler la respi (Triflo) sont par exemple reservés à un patient donné, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Barbalala le Sam 1 Nov 2014 - 8:49

Pour les écarteurs de lèvres et les petits instruments en inox (porte coton, miroir laryngé...), il y a la solution du bac de trempage et du stéranios pour stériliser à froid... c'est le moins coûteux.

Barbalala

Messages : 774
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 43
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Invité le Sam 1 Nov 2014 - 9:21

@Barbalala : la "trempette" est une précaution qu'on offre aux patients en libéral, en revanche c'est complètement interdit en établissement sanitaire, c'est du genre à te valoir un avertissement en inspection ARS. Je l'ai connu pour une infirmière qui s'était fait remonter les bretelles en IEM lors d'un contrôle, elle en a fait une dépression après la malheureuse. C'est une ancienne pratique appelée à disparaître.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Barbalala le Sam 1 Nov 2014 - 9:33

Tu crois que je peux continuer de le faire au cab (préconisation du CHU tout de même) ou c'est risqué ? Quelle est l'alternative ?

Barbalala

Messages : 774
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 43
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Invité le Sam 1 Nov 2014 - 9:48

Rien ne t'en empêche et c'est mieux que rien, ou le simple rinçage à l'eau. On est dans la simple précaution, les normes dont je parle visent à empêcher la propagation des maladies nosocomiales. Cela concerne des patients qui n'ont pas beaucoup de défense et des germes résistants très méchants qui en profitent. On sait scientifiquement que le trempage ne permet de tout éliminer... Mais il faut nuancer, toute la société n'a pas à être aux normes d'un service de réa, même si les IME, IEM, etc... travaillent désormais avec des règles plus strictes.

Sauf si tu peux chauffer fort (autoclave ou lave-vaisselle costaud), la précaution requise est de réserver le matériel à un seul patient si tu le réutilises. Et les guides langues-métal plastique peuvent être remplacées par des spatules en plastique pour le café (usage unique)... Je pense que les catalogues vont évoluer avec cette contrainte qui risque de s'imposer à l'avenir. Enfin quand j'étais en IME (pas comme élève, je précise), les dames de service m'offraient chaque semaine 30 minutes de lave-vaisselle pour tout nettoyer...

PS : sur l'ANIOS effectivement il sert à laver le matériel médical, mais pas la partie des dispositifs qui est en contact avec le patient, qui est jetée. Par exemple pour un EEG, les électrodes sont jetées et le reste de l'appareil nettoyé régulièrement par l'agent du service. Pour une sonde d'aspiration endo-trachéale, l'embout est changé à chaque aspiration, et le liquide arrive dans une poche fermée qui est aussi jetée. Il faut éviter le contact avec les mains, ce sont des désinfectants très agressifs qui peuvent provoquer des maladies de peau. Kisses ! rev1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par salomeslalome le Sam 1 Nov 2014 - 19:05

Et donc pour tous les "instruments" qui nous servent à travailler le souffle, par exemple flûtes, sifflet, etc c est compliqué quand même!

salomeslalome

Messages : 2010
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Invité le Sam 1 Nov 2014 - 19:15

Certes...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Barbalala le Sam 1 Nov 2014 - 20:01

Merci François, pour ces précisions.
Comme je dois renouveler mon lave-vaisselle aussi Wink , je vais faire en sorte de bien le choisir.

Barbalala

Messages : 774
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 43
Localisation : Haute-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Invité le Sam 1 Nov 2014 - 20:30

+1
Le chauffage est déjà un très bon plan même si cela ne va que jusqu'à 70, et on se coltine pas un produit qui peut filer une allergie ou un eczéma terrible si on oublie les gants. Nous c'est surtout la grippe et la gastro qu'on chasse, pas le Clostri heureusement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par c.m le Dim 2 Nov 2014 - 0:24

Pour stériliser les jeux de souffle, j'utilise le stérilisateur que j'avais pour ma fille... (les joies du muguet du nourrisson...). Pratique et rapide. Inconvénient cependant, mes jeux ne font plus de bruit car l'espèce de membrane qui produisait le son est fichue (pour ceux de Mot à Mot en tout cas, pour l'instant hors des pailles à usage unique je n'ai pas masse de matos de souffle, mais ça va changer, pas vrai Croquette ?).

c.m

Messages : 3904
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par salomeslalome le Dim 2 Nov 2014 - 8:00

Ah ben oué mais les sifflets si ça ne fait plus de bruit il n'y a plus aucun intérêt...

salomeslalome

Messages : 2010
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par aurore ... le Lun 31 Aoû 2015 - 10:58

Invité a écrit: la "trempette"
rien à voir avec la choucroute mais en lisant ton commentaire j'ai eu en tête : la trempette affraid

aurore ...

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : 37 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum