collaboration sans rétrocession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

collaboration sans rétrocession

Message par la rinette le Ven 13 Avr 2012 - 15:04

Bonjour tout le monde !
Je sens que je vais écrire un vrai roman mais je vais essayer d'être la plus concise possible.
Alors voilà :
Je suis installée en libéral, et en fin d'année dernière, j'avais trouvé une collègue qui devait venir s'associer avec moi. Seulement les choses ne se sont pas passées comme prévues et au dernier moment notre super projet a avorté.
Résultat : je me retrouve avec un emploi du temps qui,si ça dure, va devenir ingérable. J'avais pris des patients pour préparer l'arrivée de ma future collègue et maintenant je ne vais pas leur dire :"circulez y'a rien à voir".
J'ai donc environ 85 RV par semaine et des horaires qui font rêver : je bosse du lundi au samedi. Je rentre le soir vers 20H30 (hier soir il était 21H15). Le samedi c'est la fête, quand tout va bien je suis chez moi à 19H ! J'avoue que je ne commence qu'à 9h le matin car je tiens à voir mes 4 enfants au moins à ce moment-là. Cet emploi du temps à rallonge est dû au nombre de patients mais aussi aux domiciles éloignés (très chronophages en milieu rural), et aussi à la difficulté d'accueillir certains enfants sur le temps scolaire (pas de problème avec les écoles mais comme on est à la campagne, pas simple pour les parents d'aller chercher l'enfant dans une école à 12Kms puis de le ramener, surtout au milieu de la journée quand on travaille).
Bref, je commence à saturer, ma vie de famille en prend un coup, et même si mon métier me passionne j'ai peur de m'aigrir (maigrir ça me conviendrait) au fil du temps.
J'envisage donc de trouver quelqu'un qui voudrait bien venir travailler avec moi. Seulement voilà, c'est pas simple quand on est dans une petite bourgade du Périgord de trouver quelqu'un qui voudrait s'y perdre même si le coin est charmant.
J'ai donc eu l'idée de proposer une collaboration de 6 mois, destinée à terminer en association si compatibilité d'humeurs. Le truc, c'est que pour donner envie à l'éventuel(le) futur(e) collègue je voudrais proposer une collab sans rétrocession. La seule chose que je demanderais en contre-partie serait d'accepter d'assurer les domiciles. Moi, mon but n'est pas de gagner de l'argent (en l'occurrence j'en perdrais plutôt) mais d'assurer le suivi des patients correctement et de voir ma petite famille un peu plus.
Je voudrais donc avoir votre avis. Est-ce faisable, légal ?
Pensez-vous que ça pourrait intéresser ? Est-ce que je prends un risque quelconque?
Merci pour vos avis qui m'aideront à franchir le pas, ou non.
Karine

la rinette

Messages : 17
Date d'inscription : 03/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par glad8oo le Ven 13 Avr 2012 - 17:03

je ne pense pas que le fait de brader la rétrocession te garantira de trouver quelqu'un...
Tout(e) ortho sait qu'il y a des frais et s'acquiettra d'une participation (même minime).
Maintenant je pense aussi que tu peux faire comprendre aux patients que la situation n'ayant pas évolué comme prévue tu dois revoir ton emploi du temps et reporter certaines prises en charge...

glad8oo

Messages : 218
Date d'inscription : 07/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par OrthoLuz le Ven 13 Avr 2012 - 17:13

la rinette a écrit:

J'ai donc eu l'idée de proposer une collaboration de 6 mois, destinée à terminer en association si compatibilité d'humeurs. Le truc, c'est que pour donner envie à l'éventuel(le) futur(e) collègue je voudrais proposer une collab sans rétrocession. La seule chose que je demanderais en contre-partie serait d'accepter d'assurer les domiciles. Moi, mon but n'est pas de gagner de l'argent (en l'occurrence j'en perdrais plutôt) mais d'assurer le suivi des patients correctement et de voir ma petite famille un peu plus.
Je voudrais donc avoir votre avis. Est-ce faisable, légal ?
Pensez-vous que ça pourrait intéresser ? Est-ce que je prends un risque quelconque?

Que veux-tu dire par assurer les domiciles? Tu voudrais qu'elle/qu'il prenne ton relai et assure tous tes domiciles? Est-ce que la personne pourrait aussi travailler au cabinet (bureau indépendant, etc).
Je pense que tu peux proposer une "rétro" minimaliste pour "couvrir" tes frais, éventuellement sans demander de rétro sur les domiciles mais si tu ne lui demandes rien, quel serait l'interêt de s'associer ensuite (la personne passerait alors de zéro frais à partage des frais, pas vraiment rentable comme fonctionnement).

(à noter que si tu es dans une région sous-dotée en orthophoniste, il peut y avoir un avantage financier à y travailler d'ici à quelques mois...)

OrthoLuz

Messages : 2393
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 37
Localisation : Lyon ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par la rinette le Ven 13 Avr 2012 - 17:32

En fait, j'assure une douzaine de domiciles, j'aimerais qu'elle (il) en assure au moins 7 ou 8. D'autant plus que ce sont des prises en charge longues et que je commence à m'essouffler, du renouveau ferait du bien.
En ce qui concerne les locaux, je mets à dispo un bureau bureau équipé et une salle d'attente indépendants.
Je pensais proposer de garantir 25 RV pour la collab. Comme c'est peu, pas de rétro permet de réduire les frais et d'assurer un revenu minimum.
C'est vrai que l'intérêt de l'association est du coup limité. Mais je suis en ZRR avec de gros avantages fiscaux pour ceux qui s'installent, ça peut motiver.
En plus, au bout de 6 mois, si l'association ne l'intéresse pas, je ne renouvelle pas. Mon but est vraiment de trouver une future associée mais de lui permettre de tâter le terrain avant de se lancer. Et c'est bien ce que je compte expliquer aux éventuels intéressés : je cherche une associée et je lui facilite le démarrage mais au bout, il y a des frais mais à priori plus de revenus si elle passe de 25 à 40 RV par exemple.
Que veux-tu dire par région sous-dotée intéressante ? Car c'est effectivement le cas, limite désert médical...

la rinette

Messages : 17
Date d'inscription : 03/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par OrthoLuz le Ven 13 Avr 2012 - 17:48

Pour le sous-dotée, je parlais de la répartition des territoires dans le cadre des négociations avec l'UNCAM (en même temps que l'augmentation de l'AMO à 2 € 50) qui veut expérimenter pendant 3 ans une aide à l'installation des orthophonistes dans les régions sous-dotés (paiement d'une partie des charges et intéressement financier...) mais j'avoue ne pas avoir tout lu de l'avenant reçu par mail de la FNO, ni encore pris le temps de lire l'article dans "l'orthophoniste"... et ne pas savoir à partir de quand cela commence....


Dans le mail avec l'avenant, l'application serait courant novembre 2012 avec aide pour les nouveaux installés et pour les déjà installés (un peu moins si j'ai bien lu mais quand même intéressant).


Dernière édition par OrthoLuz le Ven 13 Avr 2012 - 17:54, édité 1 fois (Raison : Précision date d'entrée en aplication)

OrthoLuz

Messages : 2393
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 37
Localisation : Lyon ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par laurent Gretcha le Ven 13 Avr 2012 - 19:03

Pour répondre à ta question, à partir du moment où les deux contractants sont d'accord, il peut ne pas y avoir de rétrocession je pense. Mais je crois qu'il serait plus logique que tu demandes une rétro fixe, même minimum. Et pour la suite tu peux discuter et expliquer à l'intéressé(e) tes motifs et projets. Vous avez ensuite 6 mois pour vous faire une idée plus précise, et tester votre entente...

laurent Gretcha

Messages : 13845
Date d'inscription : 12/01/2010
Age : 60
Localisation : Granville (50)

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par Padmasana le Lun 16 Avr 2012 - 14:37

Je suis d'accord avec Laurent. J'ai en souvenir une ortho qui avait proposé un contrat de collaboration trèèèèèès intéressant pour la collaboratrice, ce qui fait que la titulaire perdait de l'argent. Tout se passait bien entre elles sur le plan relationnel mais quand la titulaire proposait l'association, la collaboratrice refusait car c'était beaucoup moins intéressant financièrement pour elle.

A terme, je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je pense que ce n'est pas tenable si la collaboratrice n'est pas concernée par le déséquilibre et ne s'associe pas.

En proposant une rétro faible, genre à 15-18%, c'est déjà intéressant pour la future collaboratrice et vous met sur un plan d'égalité, je trouve...

Padmasana

Messages : 1029
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par supercalifragilistic le Lun 16 Avr 2012 - 14:53

Et un contrat d'association avec période d'essai ça n'existe pas ?

supercalifragilistic

Messages : 914
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par Evi le Lun 16 Avr 2012 - 15:41

supercalifragilistic a écrit:Et un contrat d'association avec période d'essai ça n'existe pas ?

J'ai entendu dire que c'était tout à fait faisable. Donc à voir...

Evi

Messages : 10687
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par la rinette le Lun 16 Avr 2012 - 16:51

Merci pour vos interventions qui font avancer ma réflexion.

Je pense que je vais proposer une collaboration avec faible rétrocession (15% sur les prises en charge au cabinet, rien sur les domiciles; ça vous semble correct ?).

Et surtout, si j'ai la chance d'avoir des prétendant(e)s, j'expliquerai dès le début le sens de ma démarche et l'objectif : l'association à terme.

Je vous tiendrai au courant si par bonheur mes annonces aboutissent.
Je vais d'ailleurs de ce pas en mettre une dans la rubrique concernée....

la rinette

Messages : 17
Date d'inscription : 03/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par Evi le Lun 16 Avr 2012 - 16:57

la rinette a écrit:Merci pour vos interventions qui font avancer ma réflexion.

Je pense que je vais proposer une collaboration avec faible rétrocession (15% sur les prises en charge au cabinet, rien sur les domiciles; ça vous semble correct ?).

Et surtout, si j'ai la chance d'avoir des prétendant(e)s, j'expliquerai dès le début le sens de ma démarche et l'objectif : l'association à terme.

Je vous tiendrai au courant si par bonheur mes annonces aboutissent.
Je vais d'ailleurs de ce pas en mettre une dans la rubrique concernée....

En tout cas, je trouve que l'ortho qui signera avec toi aura de la chance. Ta démarche est honnête et le fait de dire d'emblée ce que tu recherches est également très louable. Je te souhaite de la chance dans tes recherches.

Evi

Messages : 10687
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par Ol' le Lun 16 Avr 2012 - 18:21

Je suis collaboratrice et je pense comme les autres qu'il vaut mieux mettre une rétrocession, pour les raisons sus-citées, mais aussi parce que personnellement, si je voyais une annonce "propose collaboration sans rétrocession", je trouverais ça tellement louche et je m'attendrais tellement à ce qu'il y ait anguille sous roche, que je ne te contacterais peut-être même pas... Suspect

Je te souhaite de trouver rapidement ! sunny

Ol'

Messages : 379
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: collaboration sans rétrocession

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum